Vague de jeux
Vague de jeux
Par Morigan
le 02/04/2009
Aucun commentaire
Catégories :
Je voudrais remercier les nombreux arrivants pour leur participation, et je vais donc poursuivre ma présentation des concurents.



Chemin de CroiX: Inconscience par Mr Bambou

« Kenshiro est un garçon tranquille qui ne tiens pas à créer plus d'histoire que cela, ce n'est pas le genre à aller secourir la veuve et l'orphelin, il serait même plutôt pleutre. Il vie paisiblement depuis puiseurs année dans un village reculé avec ca mère et son frère jumeaux Kryss. Le problème c est que Kryss n est pas un garçon normal, il possède des pouvoirs étranges et il a les yeux rouges. Tout le monde voie cela comme un très mauvais présage, il est rejeté pas tous. »

Je me souviens avoir testé une version antérieure lors d'une autre session des Alex (je sais plus laquelle), et j'ai donc retrouvé Kenshiro dans un univers toujours aussi agréable a explorer. Les systèmes personnalisés, s'ils ne sont pas encore totalement exempts de bugs sont néanmoins agréables a utiliser, et si le gameplay n'a rien de révolutionaire, il n'en est pas moins sympatique.



Les Plus
- Le gameplay est sympathique
- Les systèmes custom aussi

Les Moins
- Il reste des bugs.
- La phase d'introduction n'est pas très dynamique.



Destiny 2 par Sora

« C'est la guerre ! Les humains font de nouveau face à la puissante armée des démons dans une guerre comme l'humanité n'en a jamais connue.
Nolma Folks, ancien élève de l'académie de Lockmard, s'infiltre seul dans le quartier général de cette puissante armée pour mettre fin au règne du Dieu des démons Eranos et sauver son ami Ivan Nalfast.
La bataille est sur le point de commencer... »


Vous vous retrouvez au début de ce jeu dans la même situation que le personnage : dans l'incompréhension. Après une (très) longue introduction, votre personnage est poursuivi par deux agents, puis disparaît dans le temps et l'espace à cause d'un talisman qu'il porte. Transporté on ne sait ou ni quand, il va chercher a clarifier la situation.



Les Plus
- Le maping n'est pas mauvais.

Les Moins
- Le mélange de rtp et de rips de qualités très inégales n'est pas très heureux
- Incohérence ou mauvaises explications, il est difficile de suivre le cours de l'histoire par moment.



Géant Vert : L'intégral par kp

Un géant vert sème la mort et la destruction dans le monde du making, les communautés sont sur le qui vive. Il s'agit plus un film qu'un jeu, les parties jouables pouvant se compter sur les doigts d'une main d'un orc ayant un peu vécu. L'humour est omniprésent, et de nombreux makers font leur apparition : KP, Thanos, Jewok, Sat, Sylvanor, Monos, la liste n'est pas exhaustive.



Les Plus
- Pas mal de contenu additionnel, artworks, mini-jeux, etc...

Les Moins
- Basé sur des Private joke, à réserver au seul public de la scène du making.



La Vie d'un PNJ par Salamanth

J'avais déjà joué et apprécié ce jeu l'année passée, et c'est un plaisir de retrouver.

« José Rienfaire est un branleur, tout ce qu'il y a de plus feignant en ce monde. Après avoir redoublé trois fois sa terminale, il parvient enfin à décrocher son BAC avec mention "BRANLEUR" au rattrapage d'urgence pour les attardés. C'est alors qu'il se retrouve dans la vie active, sans le sou, et se débrouillant tant bien que mal pour subvenir à ses besoins, jusqu'au jour où il va décider de s'engager à la SDPNJ (Société des PNJ) et devenir lui-même PNJ. Seul jouer pourra vous apprendre ce qu'il adviendra de ce branleur notoire... »

Jeu humoristique, vous vous retrouvez donc dans la peau de José Rienfaire, irrévérencieux personnage qui sous votre conduite pourra progresser dans le monde du showbiz PNJ, se trainant de studio en studio. Le gameplay par event est prenant, et bien réalisé. Je dirais même, voici enfin un jeu humoristique avec un gameplay digne de ce nom.



Les Plus
- Le Gameplay par event est dynamique, et agréable.
- L'humour est dans lequel baigne le jeu ne tourne pas au n'importe quoi. Un jeu humoristique sérieux !

Les Moins
- Lorsque l'on doit refaire un event, on peut ne pas passer les dialogues qui précèdent la nouvelle prise.



Notes from the underground par Lünn

Sombre et calme, avec une musique d'ambiance en harmonie avec l'atmosphère étrange et prenante, cette démo bien que courte avait tout pour me plaire.

« Lucile se réveille dans un endroit obscur qu'elle ne reconnait pas. Elle se souvient d'un accident de voiture sur la route montagneuse des Angles dans les Pyrénées orientales. "Joan", un garçon qui l'accompagnait, a bel et bien disparu avec la voiture. Elle est donc seule dans l'obscurité mais aperçoit des cabanons très étranges. La terre est criblée de câbles et de tuyaux, des écrans ultra-technologiques sont installés partout dans ces taudis. C'est alors qu'elle s'imagine être dans un rêve, ou bien un jeu de rôle grandeur nature organisé par Joan... Mais elle s'apercevra bien vite que c'est autre chose. Après quelques temps passé dans cette forêt aux cabanons, elle finira par rencontrer un personnage très étrange à l'apparence de monstre, qui s'occupe tendrement de deux petits enfants. »

Le gameplay se rapproche des jeux d'aventure : trouver l'objet qui permet d'avancer, taper la bonne combinaison de symbole pour débloquer un passage. Si vous aimez ce genre de jeux, vous aimerez Notes from the underground.



Les Plus
- De la musique et de la charte graphique particulière résulte un ambiance très immersive

Les Moins
- C'est trop court.



Voilà pour aujourd'hui. J'ai pris cette nouvelle vague par ordre alphabétique, et je poursuivrai demain sans doute ces présentations.

P.s. : Ah, et bien entendu, le concours ne changera pas de nom, vous aurez devinez (pour la plupart) qu'il s'agissait non d'un poisson d'or, mais d'un poisson d'avril.
Partagez !
Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1

Vous souhaitez donner votre avis sur cette news ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !