Hello ! Venez discuter sur Discord !
Anterya El
Page : 1
Pseudo Messages
Page : 1
Keals - Publié 16/08/2011 à 16:57:15


Membre
2 messages


Un mot sur l'équipe

Scénariste à la retraite : Trystan
Graphiste, Scénariste : Keals
Atworkeuse, Event-maker : Ales
Event-maker : Lidenvice
Musicien, Compositeur : Timothee



Passant par la porte des deux déserts
Par delà l’horizon submergeant déjà la sainte cité
Devant le rouge et l’or illuminant l’azur de la mer
Passant par les merveilles des oubliés

Avec détermination l’aveugle découvrira
L’océan d’ignorance qu’était sa vision du pouvoir
Mais lui sera offert de là
L’unique et réelle façon de voir.

Telle est la vision d’Anterya, selon les derniers écrits Ashuras. Jamais les hommes n’éprouvèrent de regrets dans leur vie, jamais excepté devant le froid visage de la mort. La fin, l’unique véritable peur des humains, car leur destin après la vie n’est que néant, et, devant cet inconnu, ils désirèrent la vie éternelle. Rester en Ishtar même après la mort, tel a été le songe des hommes qui s’inspirèrent de la vision d’Anterya.

Un propos mondial

Trois est le nombre des continents qui émergèrent dans abysses durant la genèse, tout comme trois sont les grandes puissances présentes sur les terres d’Ishtar.
Les trois immenses îles sont Surma, Hàmarik et Täar’Sakra.
Sur le premier continent, Surma, se situe la République de Jirenion la progressiste, la nation native de nos héros. Mais sur cette même terre on rencontre l’Empire d’Emporya, dit la magnifique. Une tension constante existe entre ces deux camps, si bien que deux guerres se déclenchèrent au cours de ces trentes dernières années. La troisième éclata il y a un an, et perdure encore. C’est dans cette ambiance chaotique que les Académiciens de Karista -dont la dernière génération a vaincu Emporya à deux reprises-, se voient obligés de prendre les armes malgré leur jeune âge, l’armée républicaine manquant cruellement de soldats compétents.
Coté Empire, tout va bien, car le nouvel Empereur, Zanko Kinshar, qui à succédé à son père et est aimé du peuple, à réussi à faire pencher le royaume d’Isr’Hähal du coté d’Emporya.
Ce royaume est situé en plein désert, sur l’île de Täar’Sakra. Ce continent est une gigantesque lande aride dépourvue de vie, excepté pour l’oasis d’Isr’Hähal. Cette oasis est un centre économique mondial doublé d’un royaume d’une très grande puissance, son influence sur le déroulement de la troisième guerre Surmienne sera capital. On ne sait comment, mais Zanko Kinshar réussit à se faire de ce royaume un grand allié.
La troisième terre est Hàmarik, appelée aussi les royaumes antagonistes. En effet, plusieurs nations se disputent le territoire, notamment sous la bannière de la religion. Le plus puissant de tous ces royaumes est Kalis le terrifiant, un vieil allié de Jirenion, qui pourtant ne parvient pas à unifier Hàmarik. Les raisons de ces guérillas constantes sont obscures, et on pense que les dieux Kylik et Astran sont à l’origine de ce combat. Mais il serait bien réducteur de s’en tenir à cette explication. Tout comme il serait réducteur de penser que ces pays sont les seuls recouvrant la planète.

Les limites de chacun

Aucune magie pure n’est contrôlée par les humains. Seul certaines personnes peuvent influencer sur la nature, mais dans un cadre restreint.
Les seuls maîtrisant théoriquement les éléments et la libération d’énergie pure sont les dieux, Kylik et Astran. Mais certains humains sont choisis pour être proches des dieux, et ainsi il leur est confié des compétences puissantes.
C’est le cas pour la famille des Evandres, qui possède un pouvoir de libération d’énergie. En effet, l’ancienne famille royale Jirienne invoque la puissance de leurs ancêtres pour l’extérioriser en une aura bleutée qui libère une vague tranchante et d’une force incomparable. C’est le cas d’un grand héros, Ectryon, le Champion de la République.
Mais l’exemple le plus remarquable de pourvoir est celui des Ilmatariens, la garde personnelle de l’Empereur Zanko d’Emporya. Ses soldats maîtrisent partiellement un élément chacun. Leur capitaine est Dickservant Heinzenov, l’Ilmatarien du ciel. Ils sont au nombre de six, le septième étant tout bonnement l’Empereur en personne. Mais personne ne sait exactement en quoi consiste le septième don accordé à Zanko Kinshar.

Une nouvelle génération

Après ces détails d’ordres contemplatifs, penchons nous sur un contexte plus renfermé, celui des Académiciens.
C’est à Jirenion qu’a été fondé l’école militaire de Karista, et dans cette école sont formés les soldats de métier. Dans cette même institution il existe une sorte d’élite, surnommés les Académiciens. Ces jeunes étudiants –dont les prédécesseurs ont vaincu Emporya à deux reprises- sont pris en charge par Alcée Evandre, le dernier fils de l’ancienne famille royale. Ce dernier est pourtant rejeté par sa mère et ses deux autres frères, car il est le fruit de l’infidélité de son père.
Mais penchons-nous encore plus sur deux membres des Académiciens, Lahn Kaaba et Wolfgang Salieri. Deux académiciens « ordinaires » (pour des jeunes de cette trempe), qui se retrouvent très vite embarqués dans une guerre pour le moins fratricide. En effet, la cité d’Edenhope est tombée et seul le fort Armydaile empêche encore l’Empire de pénétrer dans les terres intérieures de la République. Les étudiants sont donc mobilisés pour se battre malgré leur inexpérience, et les deux jeunots vont très bientôt abandonner leurs notions très réductrices de bien et de mal. Ils vont batailler pour leur patrie, mais ils comprendront tantôt que leur combat est plus que douteux. Contre les Ilmatariens assoiffés de puissance, contre des hommes élevés au rang de divinité, voir contre la création elle-même…



Opprimé par la guerre qui oppose l’empire d’Emporya et la République de Jirenion. La grande démocratie Jirienne tente désespérément de stopper l’ennemi à Edenhope, cité de la nature et du renouveau. Terrible guerre dans laquelle participerons les jeunes Lahn et Wolfgang, deux académiciens républicains qui comprendront incessamment ce que sont les horreurs de la guerre.
Dans cet univers, aucune forme de magie élémentaire n’est présente. Les humains, trop faibles pour percevoir et contrôler les puissances naturelles, arrivent parfois à contrôler leur propre énergie et à la concentrer pour effectuer certaines techniques. Mais tout cela reste un pouvoir extrêmement limité.
A ce jour, seuls les rois célestes Kylik et Astran, dit-on, possède le formidable pouvoir qu’est la libération d’énergie pure et un contrôle sur les particules indivisibles. Les dieux auraient acquis cette compétence en se battant pour le cœur de la planète, le gagnant possédant le pouvoir de maîtriser les éléments et un contrôle total sur tout l’univers. Selon les croyances l’issue de cette bataille est différente, comme expliquer dans les à propos ci-dessous.

A propos de Jirenion

I- La République

Jirenion est la seule république de Surma, grand continent à l’est d’Ishtar. Jirenion était à la base une monarchie parlementaire, ou la famille royale des Evandres détenait les clefs du pouvoir. Le peuple était manipulé et certaines idéologies révolutionnaires virent le jour. Un prince célèbre renversa le gouvernement de son père le roi et réforma la république pour abolir la classe noble. Ce fût un succès mais le prince doutait que si le peuple ne réformait pas constamment les institutions, l’anarchie finirait par régner.

II- Karista

Karista la grande est la cité de l’astronomie et des sciences appliquées. C’est pour cette raison que c’est dans cette partie de la république que ce trouve l’académie militaire Républicaine. Cette école a pour but de former les soldats des phalanges Jiriennes, les mêmes qui ont battu Emporya à deux reprises. La phalange républicaine n’impose pas d’armement spécial, en général une épée a deux mains ou une lance, pour la mêlée.
La tactique générale de Jirenion consiste à laisser les premières lignes armées de boucliers encaisser la charge adverse, puis la seconde ligne est envoyée pour anéantir les effets de la charge et contre attaquer. Cela impose que les soldats de la seconde ligne soient très résistants et martialement supérieurs a leurs adversaires. Ce sont ces guerriers qui sont entraînés à l’école militaire.

III- Armydale

Armydale est une ville fortifiée construite pendant la seconde guerre contre Emporya. C’est dans cette ville qu’est la seconde académie militaire républicaine, formant les premières lignes Jiriennes. Elle a été bâtie uniquement pour appréhender la menace venant du sud est, veillant à la fois sur Edenhope et le col de Scylla.

IV- Le contexte historique

Revenons au cours de l’histoire. Vu que la guerre est déclarée avec Emporya, les généraux élus sont Ectryon Evandre, Estor Evandre et Kimler Scylla. Le Stratège, quand à lui, est Déaclès Trivia, un tacticien hors pair et un homme austère tenant le sort de la République entre ses mains. Mais la guerre perdurant, selon les lois, les Généraux et le Stratège devraient être réélus, pourtant aucune mesure n’est prise à ce sujet.

Les différentes cités de l’alliance ont toutes une individualité et un sentiment d’appartenance très forts, démontré par l’usage de différentes bannières, ou les " spécialités scientifiques " de chaque ville comme la physique, l’astronomie etc.

A propos d'Emporia

I- L’Empire

Au sud de Jirenion se dresse un immense désert, le désert d’Emporya, le magnifique Empire aux milles merveilles, dont la capitale est littéralement une oasis arrachée du désert et flottant au dessus d’un paysage aride.

Emporya admet Kylik et Astran comme des dieux égaux, l’un représentant la part bénéfique et l’autre la part maléfique du monde. Les Emporiens estiment que seul le chaos qu’est la bataille éternelle du bien et du mal est la vraie nature des choses. Le panthéon Emporien admet vingt anges et vingt démons, et chaque citoyen choisis deux divinités opposés au cours de son adolescence et se doit de les vénérer et de louer leur puissance chaque instant de leur vie. Mais l’empire vénère une vingt et unième divinité, la déesse mère Ilmatar. Elle aurait donnée vie aux deux rois des cieux, et est l’incarnation de la pureté, compromis entre tous les éléments et toutes les valeurs contraires. La déesse mère donna son nom au monde selon ces légendes, mais aussi à l’élite des soldats impériaux, surnommé les serviteurs d’Ilmatar ou Ilmatariens. Le chef de ces soldats est l’amiral Dickservant Heinzenov, redoutable stratège issu de la noblesse Emporienne. Ces soldats possèdent la formidable faculté de contrôler partiellement un élément, l’invoquant au nom de la déesse mère, de leur ange et de leur démon.

II- Les guerres Surmiennes

Cet Empire était autrefois gouverné par un tyran, Kessen. Ce monarque surpuissant et impitoyable était craint dans le monde entier. Son épée, " Léonis " est dit ont la merveille la plus éblouissante du monde connu. Le Tyran essaya à deux reprise de lancer une attaque contre la République de Jirenion, mais par deux fois son armée échoua aux portes d’Edenhope, par manque d’effectifs et d’organisation. Lors de la seconde guerre l’empire céda même le col de Scylla, chemin de plus court menant à la République

III- Une nouvelle génération

Malgré son inhumanité, il eu un fils, Zanko. Le garçon fût entraîné dès son plus jeune âge au maniement de l’épée et de l’art martial traditionnel Emporien, entraînement très physique et relativement au dessus de l’énergie d’un enfant. De sa vie Zanko ne se fit qu’un seul ami, Rigan Heimdall, un noble proche de la famille royale et neveu de l’amiral Dickservant. Mais quelques années après son deuxième échec a Jirenion, l’empereur déchu fût assassiné sous les yeux de son fils, s’entre-tuants avec son meurtrier. On dit qu’extirpant son épée de la chair de son ennemi, il l’a tendis à Zanko et lui supplia d’offrir Léonis au royaume le plus riche du monde, et qu’une fois prêt, il devait y retourner vainqueur reprendre son du. L’enfant respecta la dernière volonté de son père et confia Léonis au roi d’Isr’Hähal, monarque régnant sur le palais de Täar’Sakra, la plus prospère de toutes les nations. Mais ce roi mourut mystérieusement lors d’une visite officielle de Zanko, alors âgé de dix-neuf ans. On pense que c’est grâce à ce présent que l’Isr’Hähal finance à présent les campagnes d’Emporya, ce qui explique que la guerre s’éternise entre la République et l’Empire.

Continents

I-Surma, Hàmarik et Täar’Sakra

Ce sont les principaux continents d’Ishtar. Sur le premier, Surma, se situe l’alliance Républicaine de Jirenion, et l’Empire saint d’Emporya. Ces deux nations ont toujours occupé un statut important au sein du monde, mais les deux guerres surmiennes ont passablement appauvrit le territoire.

Sur le second, Hàmarik, cohabite différents royaumes antagonistes tel que Kalis, le plus puissant de tous. Ce dernier est un vieil allié de Jirenion et l’assistera dans ces effectifs militaires pour renforcer les chances de la république de vaincre l’ennemi. Il pourras aussi servir de refuge en cas de défaite, bien que ce royaume ne laissera pas passer une chance d’étendre son territoire, même si ses alliés doivent faire les frais de ces conquêtes.

Sur le troisième, est le second désert de Täar’Sakra. Quelques tribus nomades vivent au sein des terres arides, mais la véritable puissance de ce continent est la ville de Isr’Hahal. Gigantesque palais, cette cité est la plus vaste du monde connu et certainement la plus riche et la plus prospère. Un roi régnait autrefois sur ce pays, mais à sa mort sa femme prit le pouvoir, ce coup d’état étant soutenu par les Ilmatariens. Mais une association de commerçants proteste quand au pouvoir de la reine, et menace de reproduire un nouveau coup d’état.

III- Un mot sur les Ashuras

Réputés pour être un des plus anciens peuples du monde, ces humains s’aperçoivent parfois dans des ports commerciaux, ou au comptoir intercontinental. Peu peuvent se vanter d’en avoir aperçus, et ceux là les décrivent comme des monstres semi-divins, ayant muté avec des créatures originelles. Leur apparence reste cependant un mystère, les témoins se contredisant entres eux. Cela mis à part d’autres rumeurs stipulent qu’ils auraient un lointain lien de parenté avec les nomades du Täar’Sakra, mais après tout, tout cela n’est que fabulations.




Raison Social : Lahn
Age : 21 ans
Emploi : académicien
Taille : 1m75
Arme : Epée de fabrication Jirienne
Discipline : Art martial de style académique, cependant sa formation au combat à l'épée est differente de ceux de sa promotion car sa technique lui est enseigné par Alcée Evandre, l’inventeur de ce type de combat, bien qu’en partie inspiré par le combat traditionnel Emporien.
Description :Redoutable combattant, Lahn fut élevé au rang d’académicien grâce au soutient de son professeur, Alcée.
Malgré cette situation Lahn étudie comme tous les membres de son internat et se révèle doué pour terrasser à peu près n’importe lequel de ses camarades. Cela est aussi du à l'héritage de la lignée des Kaaba, que ne ne spoilerai pas plus. Cependant ce " pouvoir " le rend instable s'il en use trop. Alcée lui apprend donc à se maîtriser même lorsque sa transe est à son apogée. Attention cette compétence n'est pas un exemple de la magie humaine.
Les parents de Lahn sont mort au combat durant la seconde guerre Surmienne, alors qu'il n'était qu'un enfant, Il fut cependant receulli par Alcée, qui, étant au courant de l'heritage des Kaaba, éleva Lahn pour en faire un redoutable soldat
Lahn n'est pas un élève rigoureux dans son travail et c’est trouvé un ami en la personne de Wolfgang, son camarade de classe. Il est assez populaire au sein de l’académie, il est calme de nature, et préférera s'amuser plûtot que de travailler
Notre héros peut acquérir de nouvelles compétences en étudiant auprès de Alcée, qui lui apprend à chasser le monstre ( vous vverrez de quoi je parle dans le jeu ) de plus en plus loin de son esprit. Lahn peut rentrer dans l’antre du " démon " quand il s’endort, selon son désir. Si tel est la cas, il devra alors affronter son alter ego et toujours sortir vainqueur, autrement le monstre prendrait le contrôle permanent de son corps. Et en cas de victoire, il obtiendra de nouvelles compétences. Il est à noter que les combats contre la bête ne seront pas toujours physiques.


Raison Social : Wolfgang
Age : 21 ans
Emploi : académicien
Taille : 1m79
Arme : Lance courte (moins de 1m80)
Discipline : L’art de la lance lui a été enseigné par Deaclès Trivia, un commandant qui est devenu grand Stratège de le République depuis la guerre contre l’empire. et bien qu’il utilise des arts dits " sombres ", c’est un jeune homme dynamique ne manquant pas de franchise et de patriotisme.
Description :C’est comme paysan que Wolfgang est né, ses parents possédants des terres dans la région d’Edenhope. Tout petit déjà il rêvait de devenir chevalier et jouais à se battre avec un modeste bâton. Puis vint la seconde guerre d’Emporya et avec elle tout le cortège de misère et de haine qu’elle annonçait.
Cachés dans la grange de ses parents, le petit homme entendais au dehors les cris de bataille des soldats aussi distinctement que ceux des agonisants. Tremblant dans sa cachette faîte de paille et autres récoltes, il pu voir les portes de la grange s’ouvrir violemment, illuminant deux guerriers de bleus vêtus, l’un étant blessé au côté droit. Vint des soldats encarapaçonnés d’or, leur visages cachés par la visière de leurs casques coiffés de rouge. Aussitôt le combat commença, les deux Jiriens opposants une résistance farouche, et éliminants rapidement trois fois leur nombre en Emporiens. Le reste s’enfuit, redoutant les lames acérés de leurs adversaires. Le soldat armé d’une lance s’effondra alors sur le sol humide du sang de son ennemi, l’épéiste venant a son secours et le soutenant de son bras. Le bretteur, dont le visage était toujours caché par la lumière, ferma doucement les portes et amena son camarade s’asseoir sur la paille. Il releva brusquement la tête, démasquant le garçon caché. Cet homme s’appelait Ectryon.
Wolfgang porta secours au blessé, qui lui s’avéra être Déaclès Trivia, à l’époque commandant républicain aux côtés d’Ectryon. Déaclès apprécia sa fougue et, après la victoire Jirienne, l’emmena étudier à Karista où il devint son instructeur jusqu’au début de la troisième guerre. Il du par la suite prendre ses nouvelles fonctions de Stratège à Jirenion, confiant l’éducation du jeune garçon à Alcée Evandre.
La forme de magie utilisée par Wolfgang provient de l’âme des guerriers morts au combat. On dit qu’il concentre la mémoire de tous ces soldats pour en invoquer une mélodie meurtrière qu’il déchaîne contre ses adversaires, connue sous me nom de Requiem. Chaque technique maîtrisé par Wolfgang correspond à une partie de la messe pour les morts, jusqu'à ce qu’il connaisse l’intégralité du répertoire funèbre. Il doit aller prier aux sanctuaires des dieux bénéfiques pour acquérir l’âme d’un héros mort au combat.



Raison Social : Dinah
Age : 19 ans
Emploi : étudiante
Taille : 1m65
Arme : Couteaux de lancer.
Discipline : Son style est original, ne correspondant pas vraiment à un combat de mêlée. Capable de maîtriser plusieurs couteaux et a les envoyer sur l’assaillant, elle est sans conteste une redoutable combattante a courte distance, mais son manque de dextérité au contact l’empêche de rivaliser avec des vétérans tel que Lahn ou Wolfgang.
Description : Relativement une des seules filles de l’académie et néanmoins nouvelle, Dinah à beaucoup de mal à se faire intégrer dans l’école. Elle n’est pas aussi douée que ses congénères et ne possède pas le certificat d’académicienne, qui lui permettrais d’obtenir une bourse d’étude. Tout comme Lahn, elle ne connaît pas ses parents, qui l’ont abandonné quand elle était encore très jeune. Une amitié prometteuse liera les deux adolescents, mais la guerre les sépareras bien avant que tout cela aille plus loin. Sa présentation est volontairement brève, car on connaît peu de choses sur elle au début de l’aventure si ce n'est qu'elle n'a rejoint l'académie quen début d'année. Ce n’est qu’après un événement particulièrement tragique pour l’avenir de la république qu’elle prendras une importante place dans l’histoire.
Dinah n’arrive hélas pas a utiliser pleinement ses compétences. Une fois de plus il se pourrait qu’elle développe des capacités avec l’âge, égalant voir surpassant celles des autres.


Raison Sociale :Miyuki
Age :17ans ( en apparence ? )
Emploi : ?
Taille : 1m 59
Arme : Aucune.
Discipline : Style non défini.
Description : Une Ashura parmi d’autres, mis à part le fait qu’elle est apparentée à leur chef, Sasaki Kojiro. Elle est particulièrement agile, ce qui lui permet de passer inaperçue partout où elle se déplace. Elle rejoint l’équipe après le dénouement de la troisième guerre surmienne, et loin de tempérer le groupe, elle a le don de mettre une pagaille noire dans tout ce qu’elle entreprend. Malgré cela elle aura son utilité dans la guerre et ses connaissances de la planète seront plus qu’utiles dans l’histoire. Mais puisqu’elle rejoint l’équipe longtemps après le début du jeu, chaque mots de plus est un spolier.



















Quelques persos:


Gameplay

Je suis en train de voir avec une makeuse ( Rutsuku Fushin ) un système de duel qui a l'air vraiment intéressant donc pour l'instant ce n'est encore qu'au stade d'idée, cependant les combats ne seront pas nombreux et seront fixés ( pas de rencontre avec des monstres ou autre chose sur une carte du monde par exemple ). Pour ce qui est du menu je ne m'encombre que d'un script qui est le " Ring Menu " pour ceux qui connaisse.
Pour ce qui est des battlers voici à quoi il ressembleront :



Remerciements

和希, Maki et Dubealex pour le Ring Menu, Mack pour un système de combat, Rutsuku Fushin pour mon futur autre système de combat, Benben pour ses tilesets, Sithjester pour ses charas

C'est à peu près tout pour le jeu en lui même passons maintenant au truc posté pour les alexs

--------------------------------------------------------
Anterya El prologue ne se présente pas comme un rpg à proprement parler, donc pas de système d’expérience, de forge, de sphérier ou autre chose
dans le genre. On est plus dans une sorte de pseudo-exploration ponctuée de duel le tout pour un rendu que je voulais absolument pour ce prologue
( en espérant que vous aussi apprécierez le tout bien sur )
Par ailleurs et par la suite le jeu se décomposera en chapitre, c'est une technique qui a déjà porté ses fruits et que j'ai décider d'adopter.
Bon j’arrête le blabla et je passe aux choses sérieuses

Synopsis :

Anterya El Prologue nous amène cinq ans avant le début du jeu. Alors que les signes d'une nouvelle guerre mondiale apparaissent sur Surma,
le prologue nous plonge dans la course aux alliances pour les deux belligérant Emporia et Jirenion. Vous incarnez celui qui se révélera être l'ennemi de nos héros,
Zanko Kinshar, le jeune roi d'Emporya en visite officielle en Isr'hahal pour y remettre l'épée de son défunt père, le tyran Kessen Kinshar, comme symbole de
l'alliance entre Emporya et Isr'hahal.

Personnages :


Zanko Kinshar:

L'Empereur d'Emporya est depuis la nuit des temps un symbole de valeur et de courage. Dans cet ordre d'idée, Kessen, le père de Zanko, convoitait d'asservir le monde pour l'unifier en une unique puissance.
Très vite propulsé au trône suite à la mort prématuré de son père, dans des circonstances toujours floues pour le peuple, Zanko a dû s'adapter très tôt à son titre de roi. Le jeune roi apporte une importance particulière aux conseils de sa garde d'élite, les Ilmatariens,
ceux-ci ayant officieusement pris les directives quand au règne du royaume durant les premières années de Zanko sur le trône. Dans un accès de puissance Zanko utilise le septième don qui lui est accordé, incommensurable pouvoir dépassant de loin tous les autres. Ce pouvoir change son métabolisme et le
transforme en avatar des dieux, créant une aura d'or et de sang autour de sa personne, il déchaîne alors la colère des dieux, celle de Kylik, Astran et Ilmatar. Ou à moindre mesure peut réduire en cendre un homme faible par son simple regard. La personnalité du jeune homme est assez ambigu dans le sens ou il peut être parfaitement respectueux et chevaleresque tout comme il peut être sanguinaire et égocentrique


Dickservant Heizenov :

De tout temps les Ilmatariens possédaient d'immenses pouvoirs et furent longtemps considérés comme des demi-dieux, fils des rois célestes. Aujourd'hui ces pouvoirs se seraient décuplés, afin qu'ils accomplissent une ultime tâche. Cela est décrit dans les gigantesques archives conservés à Emporya,
un des fabuleux trésors de l'Empire. Dickservant, appelé Dicks par ceux qui ont autorité sur lui (personne ne l'appelle ainsi, mis à part l'empereur), étant déjà général du temps de Kessen, il combattit les Républicains durant la seconde guerre Surmienne. Des rumeurs stipulent qu'il aurait blessé
Déaclès Trivia durant une des batailles dans les environs d'Edenhope, mais que Ectryon serait alors intervenu pour repousser les Ilmatariens et sauver le futur Stratège. Dicks garde une cicatrice de ce combat, la redoutable épée d'Ectryon lui ayant violemment entaillé le visage. Depuis la mort de Kessen et l'avènement du nouvel Empire, le contrôle sur les éléments accordé aux serviteurs d'Ilmatar se serait décuplé. Cette croissance exponentielle de leurs pouvoirs démultiplie leurs chances de vaincre la République, le pouvoir élémentaire étant un véritable atout sur le champ de bataille. Le capitaine des Ilmatariens possède sous ses ordres les cinq chevaliers élus, qui ont, au cours de leur adolescence, développés des pouvoirs élémentaires. Ils sont tous rompus dans l'art de combattre,
s'entraînant à la manière des Empereurs. Les six éléments d'Ilmatar sont répartis sur chaque génération, jusqu'à ce que le pouvoir confié à ces soldats quitte le corps, soit parce que la vie à l'intérieur ne se soit évanouit, soit parce que l'Ilmatarien n'est plus digne de contrôler les éléments. Ce dernier cas de figure c'est rarement observé et on dit que le soldat met en général fin à ses jours immédiatement après avoir été disgracié. Il est l'oncle de Rigan Heimdall, futur capitaine des Ilmatariens et qui est aussi le soldat le plus proche de Zanko.


Leila El Marik:

Très jeune reine d'Isr'hahal d'à peine 20 ans, Leila à su faire sa renommée dans le monde grâce à son extraordinaire intelligence et à sa beauté. Jugée par certains comme la plus belle femme du monde, elle règne au côté du Marachad depuis près de six ans et le roi est très sensible à ses conseils dans certains domaines. Cette jeune femme est tout autant caractérielle que sensible, cependant, sa sensibilité semble prendre le pas sur ses nombreux choix. Il semblerait que le garde d'élite personnel du Marachad, Ashkraft, soit très proche de la jeune reine.


Sachrad El Marik ou le Marachad d'Isr'hahal :

Sachrad est le Marachad d'Isr'hahal ( titre donné au dirigeants de ce royaume ), il a longtemps fut l'allié
d'Emporya lors de précédentes guerres mais n'a pourtant jamais pris par lors de celle-ci. L'arrivée de la troisième guerre Surmienne l'a pourtant obligé à choisir son camp au vu de l'ampleur que celle-ci semble prendre. Féru d'art, de guerre et de combat il est un combattant imposant ( 2m10 ) est redoutable aussi bien en stratégie militaire qu'au combat au corps a corps.

--------------------------------

Bon allez sans plus attendre je vous donne le lien de téléchargement et j'espère que vous apprécierez le prologue autant que nous avons aimé le réaliser .
Cette version et différentes de celle des alexs dans le sens où elle est un peu plus aboutit
Je vous souhaite un bon début d'aventure

( cliquez sur l'image pour découvrir le lien de téléchargement )
Edité pour la dernière fois le 17/08/2011 à 10:54:30.
Danna-K - Publié 17/08/2011 à 02:00:54


Membre
62 messages
Raahh ca je le confirme que le jeu est aboutit

Même si je ne fait pas parti du jury je dirait que pour tester correctement ce jeu (c'est a dire a fond) il faudrait bien au bas mot une bonne semaine de travail acharné, lol.

Le chara-disigne classieux, ainsi que l'incroyable diversité des caractères set, démontre a quel point on a affaire a du lourd (c'est clair qu'il y a du boulot).

Mansion spécial pour l'ambiance sonore qui pour moi est au top !

Malgrés deux ou trois bug, ou quelques petits détails (problèmes techniques) sans grandes importances, qui me chagrinent, l’ensemble tiens la route.

Le projet/jeu est ambitieux, et le système de combat est novateur. Certes tous cela est parfois un peu déroutant au départ (scène de la danse, système de combat) mais on finit trés vite par comprendre le truc (je défend, puis j'attaque), et par la suite par y prendre gout.

Edité pour la dernière fois le 17/08/2011 à 02:12:46.
Keals - Publié 17/08/2011 à 11:11:26


Membre
2 messages
Je te remercie j'espère vraiment que le prologue du projet t'aura plu, cependant le prologue peut paraitre un plus long qu'il n'en a l'air donc ne sois pas surpris :p mais il était nécessaire pour pouvoir mettre en place les bases de l'univers
que l'on découvrira plus dans les prochains chapitres

En tout cas je réitère en disant que je j'espère que les personnes ayant décidé de découvrir le prologue l’apprécieront.

Ah est je ne sais pas si je l'ai mentionné ou non mais le système de combat et entièrement fait en events
Edité pour la dernière fois le 17/08/2011 à 11:12:18.
Joueur1 - Publié 14/09/2011 à 17:19:51


Membre
38 messages
En tout cas c'est joli !

Vous souhaitez donner votre avis sur ce sujet ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !