Test :
Life Precious

Temps joué : 40 min


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

On reste ici sur un gameplay basique, avec cependant quelques ajouts sympathiques. L'ajout d'un système de course limité dans les donjons ajoute un intérêt non négligeable, ainsi qu'une difficulté un peu rehaussée. Au joueur de doser correctement sa course afin de ne pas se faire bêtement attraper.

La gestion du temps pour parcourir lesdits donjons m'a fortement rappelé DeadRising - mais ça doit être parce que j'y joue en parallèle - et j'avoue que l'idée est assez bien trouvée. Sans trop presser le joueur, il est tout de même invité à finir le jeu assez rapidement s'il veut avoir la possibilité de traîner au maximum dans les donjons, de manière à prendre le moins de risques possibles.

Histoire (Note : 4/5)

Chapeau. Le jeu alternant entre phase d'exploration dans des labyrinthes et discussion entre personnages, j'avoue avoir du mal à y imaginer un scénario vraiment bien construit. Si celui qui nous est offert ici est surtout prétexte à partir à l'aventure pour retrouver notre cher padre, il s'avère être assez construit et sait nous fournir un maximum d'informations en cas de besoin. On sent une réelle volonté de l'auteur de créer une histoire certes simpliste mais assez bien construite pour tenir le joueur en haleine entre deux donjons.

Ambiance & Immersion (Note : 4,25/5)

Dès le début, la curiosité du joueur est titillée. L'histoire racontée par le père à sa fille donne envie d'en savoir plus sur ce métier d'aventurier que l'on va être amené à exercer.

Les différents personnages parlent correctement et permettent de bien se plonger dans l'ambiance un peu épique du voyage, et les musiques justement choisies rajoutent au sentiment d'être un vrai héros en quête d'aventure. Le fait d'avoir réussi à intégrer une histoire qui tient la route dans un jeu d'exploration de labyrinthe est aussi un sacré plus, même si pour ma part je suis un peu passé à côté à force.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Ce point là passera assez vite. Vu que le jeu est réalisé avec la version démo de RPG Maker, on y retrouve seulement les graphismes de base du logiciel, avec quelques ajouts d'images pour aider à la compréhension du jeu. Les maps sont assez bien réalisées, forcément hétérogènes et pas trop surchargées.
Niveau informations visuelles, le joueur a tout ce qu'il faut et ne se retrouve pas englouti par une trop grosse quantité d'éléments de décors inutiles.

C'est la base, et la preuve qu'on peut faire quelque chose de joli avec peu de moyens.

Sonore (Note : 2,75/5)

On pourrait croire que se limiter aux musiques de bases de RPG Maker est simple, et on se méprendrai. Mtrazaim a su choisir avec justesse les ambiances appropriées pour son jeu, et mes oreilles le félicitent. Alors oui, les compositions ne volent pas bien haut, ça reste des musiques d'ambiance aux thèmes très classiques, mais d'un autre côté, ça suffit à aider à la qualité global du titre.

Ni réellement marquantes, ni décevantes, elles sont là un peu pour faire joli et pour accompagner le joueur dans sa quête.

Au niveau des sons, et bien... Honnêtement, rien ne m'a marqué, donc difficile de véritablement en parler.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Bande-son originale (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 4,25/5)

Assez discrets, ils ont leur charme. Bien sûr, on reste ici dans une limite imposée par une version démo d'un logiciel, et mtarzaim nous montre que "les meilleures choses, dans la vie, sont les plus simples". Pouvoir connaître sa progression sans passer par un système extrêmement complexe est agréable, t malgré la facilité de programmation de ce dernier, le personnage le proposant a une véritable utilité.

Je pense aussi au système de course, bien pensé. La mise en place d'une jauge de fatigue pourrait aider les joueurs débutants à mieux gérer le temps de récupération, mais j'avoue ne pas savoir s'il restait assez d'événements pour ça.

Pour l'utilisation de la carte du monde, c'est tout aussi simple mais assez bien pensé. Le joueur n'est pas vraiment libre mais apprécie l'exploration, avec pas mal d'éléments de décor qui nous titillent agréablement les yeux.

Level-design (Note : 4/5)

Au même titre que l'ensemble du jeu, cette composante est ici présente dans sa forme la plus classique. Les donjons sont labyrinthiques mais pas trop, afin d'éviter de perdre le joueur. La carte du monde est remplie mais pas trop, pour que l'on sache toujours où aller, et le choix de ne pas nous laisser une totale liberté sur cette dernière permet quelques fantaisies çà et là.

Pas mal d'autres éléments seraient à prendre en compte au même tire, mais je préfère m'arrêter là. Je n'ai pas constaté de défaut particulier ou même de gêne durant mes parties, quelle que soit ma concentration ou mon état de fatigue.

Mise en scène (Note : 4,5/5)

Il y en a peu. Mais il y en a. Et vous savez quoi ? Et bien, c'est assez réussi ! Avec le peu de possibilités offertes par cette version démo de ce RPG Maker, on se retrouve avec une histoire bien ficelée, dont on comprend assez rapidement les tenants et les aboutissants.

L'ajout de certaines commandes - comme la course, bon dieu qu'elle m'a marquée - et l'utilisation de musiques ainsi que de graphismes appropriés pour chaque moment - ou presque - permet de bien mettre en situation le joueur. Si le résultat est un peu approximatif par moments, dans l'ensemble, tout est bien présenté. Donc bon, autant bien noter cette catégorie

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 2,25/5)

Niveau design, je ne sais pas si on peut considérer que les personnages sont bien choisis. Concernant leur caractère ou leur histoire par contre, on reste dans les poncifs du jeu d'aventure. Une héroïne garçon manqué et un peu godiche, un meilleur ami un poil nerd, un père privilégiant son loisir au détriment de sa famille.

Oui, ça marche, et les différents caractères présents collent bien ensemble. Par contre, niveau effort, c'est un peu le zéro pointé. Il aurait été possible d'ajouter un peu d'originalité dans ces caractères, en inversant par exemple les rôles entre certains personnages. Un peu de travail fourni en plus pour un résultat plus original, et le jeu aurait gagné plus de panache. Ca n'empêche pas le jeu d'être bon, mais il faut faire avec des personnages vus et revus, à moins de n'avoir jamais touché à un jeu du genre...

Introduction (Note : 4,75/5)

Très courte, mais très bien réalisée. Utiliser un décor vide de "fond", proposant juste quelques éléments avec lesquels on ne peut interagir qui pour autant permettent de symboliser assez facilement le passage d l'enfance à l'âge adulte - ou à l'adolescence du moins -, c'est la simplicité même mais c'est tellement bien mis en scène que le résultat est bon. Un peu plus de dialogues, ou encore l'utilisation d'une musique qui évolue avec l'âge aurait pu permettre une immersion encore meilleure, même ce qui nous est offert est largement suffisant pour nous mettre en bouche et donner envie au joueur d'en savoir plus.

Durée de vie (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,5/5)

Autant le dire : c'est gagné. Si le jeu en lui même n'a rien d'innovant - se balader dans des donjons en évitant les ennemis pour trouver un trésor et passer au suivant -, le fait d'y avoir intégré une histoire intéressante et, surtout, d'avoir pu réaliser un jeu entièrement avec une version démo de RPG Maker, là je dis chapeau.

On se retrouve face à un jeu qui exploite le maximum de possibilités offertes par un logiciel dans sa version gratuite, avec du contenu de qualité et aucun bug constaté pour ma part. De quoi faire un joli pied de nez à ceux qui trouvent le making trop compliqué.

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 4/5)

Faire un jeu complet et suffisamment complexe pour tenir un joueur en haleine pendant ne serait ce qu'une heure est un exercice périlleux. Le réaliser avec une limitation technique l'est encore plus, et c'est pourtant une très belle réussit que nous avons là.

Si certaines fonctionnalités absentes pourraient rendre le jeu encore meilleur qu'il ne l'est déjà, nous avons ici la preuve qu'avec peu de moyens, on peut amuser les joueurs, quels qu'ils soient.

Utilisant les ressources de base du logiciel, si souvent décriées sur les forums, mtarzaim arrive à insuffler de la vie dans son jeu. Utilisant à bon escient un scénario ni trop simple ni trop complexe, il arrive à plonger le joueur dans une aventure épique sans trop de soucis.

Pour moi, c'est d'ailleurs le point le plus fort du jeu. Mettre une histoire un tant soit peu intéressante dans ce qui in fine n'est que du dungeon crawling, c'est un pari un peu fou mais qui apporte son lot de suprises agréables.

Bref, si jamais vous vous ennuyez un jour, téléchargez le jeu, en plus c'est légal cette fois.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !