Test :
Eternal Heaven - Prologue

Temps joué : 3 h 15 min


Introduction

Je pense que Shûji m'aime bien, après un jeu moyen il m'offre une pépite Eternal Heaven, un titre doux pour un jeu enivrant et passionnant, c'était une joie de pouvoir jouer à un jeu fait par un passionné avec une telle envie, on sent cet énorme travail qui va jusque dans la fiche du jeu où tout est décrit minutieusement et ça c'est déjà un bon avant gout pour la suite. Même un excellent avant-gout car ce jeu est un vrai monstre et un véritable chef d'oeuvre, la suite c'est en bas et encore merci à Shûji .


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

Le gameplay est assez bien dans son ensemble, très simple pour la prise en main, il reste cependant assez problématique au niveau de l'inventaire : on a du mal parfois à jongler surtout quand l'inventaire est plein et que vous devez vous débarasser d'un objet. Cela devient effectivement très dur de pouvoir s'en dépétrer alors on est obligé de faire 6000 clics droit et gauche pour pouvoir s'en débarasser. Et même on s'en débarasse sans savoir comment on a fait pour le jeter. Ajouter à cela que parfois que vous achetez une arme mais après que vous n'arriviez pas à l'équiper y'a de quoi rager. Ce qu'il y'aura à corriger aussi ca sera la gestion de l'inventaire, ce procédé moyenageux ne donne pas plus de plaisir mais est surtout une contrainte : dans un RPG on se doit d'avoir un inventaire sans restriction c'est beaucoup plus agréables que de devoir à chaque fois faire du tri et penser à chaque fois à cela. Sinon pour ce qui est des raccourcis clavier tout est bien penser pour une meilleur maniabilité pour le joueur.

Histoire (Note : 4/5)

Une histoire un peu cliché mais addictive au possible. Vous êtes Reon Reoral, un brave type (qui n'a pas inventé l'eau chaude) et qui perd sa famille lors d'une vendetta liée à son passé, sauf que les dieux vous ont choisi (Eh oui il en faut toujours un et c'est toujours vous) pour réaliser leurs basses besognes (ben oui c'est des dieux mais ils pas trop envis de bouger leurs fesses). Et en échange de vos actes, votre famille vous reviendra. Assez minimaliste expliqué comme ca mais au final on est pris dans cette quête pour aider notre ami Reon. Vous évoluerez dans un monde enchanteur ponctué de dangers par ci et par là : à vous de sauver votre famille et de mettre à jour le passé qui vous ronge.

Ambiance et Immersion (Note : 5/5)

Une ambiance des plus prenantes grâce au scénario puis aussi aux personnages qui, avec leurs personnalités, donnent une ambiance propre au jeu. L'histoire et cette petite mythologie que l'auteur a créé nous immergent et nous parcourons ces maps avec envie et délectation pour découvir chaque endroit qui donne un petit air de mélancolie avec les musiques qui sont parfaitement en harmonie avec le lieu visité.

Graphismes (Note : 5/5)

Un autre des points forts du jeu les graphismes sont superbes, les personnages très bien modélisés, les décors vivants et colorés. Du bon RPG mais difficile parfois de repérer des objectifs tellement ca grouille sur l'écran. L'auteur s'est vraiment attaché à ce que son univers sois vivant, beau et enchanteur et on se laisse bercer par une musique douce dans une fôret automnale magnifiquement modélisée, la nostalgie s'empare de vous comme un parfum d'autrefois simplement parfait ! Vraiment rien à dire on sort direct des clichés RPG Maker.

Bande-son (Note : 4/5)

Les musiques sont très travaillées, comme l'auteur est impliqué grandement dans son jeu il a tenu à ce que les musiques soit les plus originales et cohérentes possibles au sein de son univers. Répétitives parfois dans les habitations et aussi à l'exterieur, elles restent tout de mêmes mélancoliques, tristes ou épiques les musiques de ce jeu vous donneront diverses émotions. Un très bon travail et pour une fois que c'est pas des boucles de 3s ou du pompage cela fait grandement plaisir.


Awards spécifiques

Game design (Note : 3,75/5)

Y'a du travail, y'a de la recherche pour essayer de coller un maximum aux J-RPG old school comme les FF d'antan, ca se ressent mais comme je le disais dans la partie gameplay, il y'a des soucis : l'inventaire qui semble plus de l'ordre technique qu'un problème inhérent à RPG Maker. Après ce n'est un gameplay des plus originaux il reste simple sans bugs ni fioritures, juste ce qu'il faut pour jouer.

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 3/5)

Pas de grosses anomalies à ce niveau là, mais le jeu manque d'originalité au niveau des combats, pas d'animations ni même d'apparitions des personnage(s) ce qui est vraiment dommage pour un jeu de ce genre là, au niveau de la programmation c'est du propre il n'y'a aucun défaut mais la partie combat laisse à désirer tout de même des animations auraient été la bienvenue.

Scénario (Note : 5/5)

Un scénario prenant, travaillé et agréable. L'écriture est très mature et pour un Maker le scénario reste cohérent est surtout adulte. De mon humble avis il faudrait que l'auteur commence à étoffer son univers plus largement pour pouquoi pas aller au delà du Maker et faire un RPG sympathique à l'ancienne ce qui fait cruellement défaut de nos jours. Une vraie réussite qu'est le scénario. Après ce n'est pas non plus le scénario du siècle (un homme rongé par la mort de sa famille fait tout pour la réssucité) mais il a le mérite de nous tenir derrière le PC. Une cohérence et une structuration de qualité font de ce jeu un hit en puissance.

Mise en scène (Note : 5/5)

Une très bonne mise en scène avec des cinématiques peu nombreuse mais diablement plaisantes à regarder et parfaitement imbriquées dans la trame scénaristique, les musiques elles aussi viennent toujours au bon moment où il faut et appropriée en fonction de la situation. Les dialogues sont loin d'être enfantins (et sans fautes d'orthographe) et ajoute de la maturité dans la mise en scène un atout supplémentaire dans un jeu de ce type. Encore du tout bon !

Univers (Note : 5/5)

L'auteur s'est donné beaucoup de mal pour créer son univers, un univers magique et à la fois mythologique. Au delà du monde l'auteur à réussi à créer une Génèse puis un univers très complet expliquant tout en détail les régions que vous visitez. Une véritable identité propre : rien n'est laissé au hasard tout est détaillé. Un univers des plus passionnants à découvir et un travail de main de maître. Je recommande à l'auteur d'étoffer davantage son univers ainsi que son récit pour plus de plaisir et pourquoi pas voir plus loin que RPG Maker.

Personnages (Note : 5/5)

Personnages haut en couleur et agréables à regarder qui bénéficie d'une personnalité propre. Notre héros Reon avec son allure de paysan brise tout les clichés du RPG il en va de même pour ses pairs. Les personnages secondaires révèlent aussi tout leur charme, aucun PNJ ne se ressemble mis à part les soldats et autres factions mais dans tous les cas l'auteur a tenu à ce que ses personnages puissent avoir leur propre âme ca prouve les qualités de l'auteur qui s'implique jusqu'au PNJ dans son oeuvre. Le bestiare est variés mais dommage que dans les fôrets on est obligés de se brattre contre des arraignées, des loups et des chauves-souris. On change aussi de registre loin des personnages trop Manga.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 5/5)

Commmencons par le menu déjà qui est très bien fait et qui plus est clair, pas de soucis de navigation particulière. L'intro ou le Prologue donne le ton de l'aventure est sert de base pour découvir le vaste monde qui vous entoure un big tutoriel en somme qui vous apprend les mécanismes de gameplay du jeu. Le prologue donne le rythme nécessaire pour nous faire apprecier le scénario à sa juste valeur ce qui est déja pas mal la ou des jeux se planteraient aisement. Rien à dire de plus sauf que cette grosse intro fait une belle entrée en matière.

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 5/5)

UNE VRAIE PEPITE, ce fut une grande joie de pouvoir jouer à ce petit jeu qui m'a un instant oublier FF 13 et consorts cela fait du bien de rejouer aux J-RPG d'antan sans prétention, tant de travail ont du être nécessaire à l'auteur pour créer un univers détonnant, percutant et saisissant. On sent tellement son implication sur ce jeu qui n'est pas fait à l'arrache et mérite de concourir aux Alex d'Or. Bon courage à toi pour la suite et fait nous des beaux jeux merveilleux .


Remarques diverses

Continue à faire des jeux de ce genre là et avec la même passion.;)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !