Test :
The Devil's Walk

Temps joué : 8 h


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

Au niveau du level design, c'est assez beau et soigné. Les décors sont fournis, variés et on se plait à les explorer. Le nombre de coffre caché nous poussant d'ailleurs à le faire, c'est avec plaisir que j'ai parcouru les forêts et prairies. Le mapping un peu simple du donjon est un peu décevant, mais rapidement corrigé par les décors extérieurs soignés. Le seul bémol est peut-être la frustration de devoir contourné le moindre tas d'herbe haute, ou même d'être bloqué par un petit tas de champignons.
La difficulté est un peu le point faible du jeu: autant les débuts sont éreintant et demande une réflection stratégique, autant la quantité de grenades et de potions récupérées une fois le sanctuaire traversé est un peu énorme. De plus, le sort "rayon de l'ombre" fait autant de dégats que des sorts bien plus couteux, ce qui le rends presque indispensable. La réflexion sur les atouts peut rendre le jeu d'une facilité écrasante à une difficulté horrible. Pourtant, je trouve que les atouts apportent de la fraicheur au jeu.
Au niveau du rythme, tout va bien: l'histoire avance ni trop vite, ni trop lentement, plusieurs intrigues sont lancées (La mission secrète de Link, les pierres à aller récupérer, l'homme mystérieux qui nous réveille,...), rien à redire.
Le game design est un des points fort du jeu: QTE, sorts, de zone ou non, les items de combats,...Tout est là pour varié les plaisirs. Pour plus de détails, je vous convie à aller lire le commentaire de l'awards spécifique à ce sujets.
Pour le reste du système, rien de bien révolutionnaire, à part peut-être les statistiques des personnages qui ne grossissent pas, rendant le jeu un peu plus difficile. Sinon, nous avons une interface assez basique, qui fait très bien l'affaire. Je ne cracherai pas non plus sur le système de quête, que j'ai trouvé intéressant. ça permet de s'y retrouver clairement, et d'obtenir des petites récompenses sympatiques.
Comme dis dans la partie sur le game design, on regrettera juste un petit tutoriel sur les QTE. Par contre, les explications qui nous arrivent au fur et à mesure plutôt qu'en block compact dur à digérer, j'ai bien aimé.

Histoire (Note : 3,75/5)

L'histoire est assez intriguante.
Au niveau du scénario, c'est prometteur: des démons qui se lance à la poursuite des pierres encestrales gardées par les oiseaux légendaire, ça à du panache, c'est original, et ça donne envie d'en savoir plus. De plus, quelques quêtes annexes axées sur les personnages individuellement ça rajoute un font de background plutôt captivant.
L'univers par contre n'est pas forcément original, et n'est d'ailleurs que très peu dévellopé, ce qui est dommage. On débute l'aventure en tant que fils de méphisto, et on voyage des enfers vers un autre monde remplit de pokémon. L'originalité viens donc en grosse partie de ceux-ci, mais ce n'est pas suffisant pour transformer l'univers dans lequel on évolue en quelque chose de captivant, de beau. L'intrigue évolue, certe, mais l'univers ne suit pas vraiment...
Les personnages par contre sont à mon avis ce qu'il y a de plus intéressant après la trame principale: Le héros principal qui ne fait qu'obéir aux ordres de son père, mais qui a été réveillé par un individu mystérieux...J'avais vraiment envie de de savoir de qui il s'agissait, quel lien unis les deux homme? (d'ailleur, petit bémol, en arrivant dans le QG, on apprends de la bouche du héros que Magnus est le chef de la team Gamma, alors qu'en entrant le mystère plannait sur ce personnage...dommage!) Link, petit clin d'oeil à la série des Zelda, investit d'une mission secrète par le sanctuaire, qui se bat également contre les pokémons...J'ai aprécié. Par contre, il faudrait revoir le frère du héros, parce qu'à part son apparition au début du jeu, nada.

Ambiance et Immersion (Note : 2/5)

Bon, l'ambiance et l'immersion, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Je ne dis pas que je ne me suis pas amusé, mais je ne me suis jamais senti proche des héros. J'avais envie de savoir où tout celà menait, mais en aucun cas je ne me suis senti concerné par la quête.
Quant à l'immersion dans les décors, la bande-son aide bien, rien qu'à l'oreille on pouvait prédire dans quoi on mettait les pieds. La musique colle toujours bien au décors, que ce soit la forêt mystérieuse, le sanctuaire, les enfers, ou même le premier temple. Par contre les décors en eux même ne m'ont pas plus fait ressentir une émotion, je les trouve sans âme, même s'ils sont de qualité.
Le jeu m'a rendu extrêmement curieux de part son histoire, mais sans plus.

Graphismes (Note : 4/5)

Je vais commencer par les animations: elles sont jolies, mais ne sont pas transcendantes. Je m'explique: je lance "assassinat+" sur le boss, je m'attends quand même à un peu plus que quatre sauts sur place. Mais celà dis, c'est tout de même bien réalisé: pas d'affichage superposé par manque de précision, et l'animation des sorts reste propre et agréable à voir. Seul bémol: il n'y en a pas des masses, ce qui fait que certains sort se ressemblent traits pour traits. (j'aurais aprécié une animation plus agressive pour assassinat+ que pour assassinat)
Par contre, les décors sont beau. Il y a un vrai travail de mapping derrière ce jeu, et ça fait plaisir. Les gens ont une sacrée tendance à favorisé le scénario au détriment du mapping, ici ce n'est pas le cas. On aime visiter chaque recoin de la map, et ce n'est pas une boucle sans fin de décors identiques, c'est même plutôt varié.
Au niveau du jeu en entier, il n'y a rien de choquant: les décors s'enchainent logiquement alors qu'on traverse portail après portail.
Très bon travail à ce niveau.

Bande-son (Note : 3,5/5)

La bande son est très adaptée au jeu. Dès que l'on rentre dans un décors, la musique nous rappelle l'ambiance du lieu. Je prends pour exemple la première forêt: on y entre en cherchant l'elfe mystérieux qui va nous guider dans notre quête. On ne sait pas encore trop ce qui nous attends là bas, et la musique fait bien resortir ce sentiment. Idem dans le temple, on peut clairement dire quand on entend la musique que nous nous trouvons dans un temple abandonné et sacré.
J'aprécie également les gens qui prennent la peine de créer leur propre bande son.
Ce n'est pas le point fort du jeu, mais une bande-son soignée et faite maison fait toujours plaisir.


Awards spécifiques

Game design (Note : 4/5)

Pour ce qui est du game design, je n'ai presque rien à redire. C'est original, nous avons plusieurs possibilités, l'attaque simple, les techniques spéciales et les sorts. La possibilité d'utiliser des grenades et autres gadgets "high tech" contre des pokémons est aussi très amusant, mais j'aprofondirai ce point ailleurs. Ce qui rend le game design de ce jeu intéressant, c'est le système de QTE sur les techniques, qui évite le "je spam la même attaque et je me fait chier". On regrettera cependant l'absence de description sur ce genre de sort: on ne sait pas du tout si ce sera un QTE fleché, martèlement d'une touche ou "apuyer au bon moment", ce qui rend pénible le premier test de chaque technique. Le jeu n'en compte pas énormément à l'heure où j'écris ces lignes, mais je ne m'imagine pas retenir le genre de QTE sur une trentaine de sorts.

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3,5/5)

Afronter des pokémons à coups de grenades, de lames, et de fusils est très amusant et original! ça change du fan made habituel, on ne capture pas des animaux mignons, on les déchiquettes, et on les tranches! De plus, une histoire avec des pokémons gardiens, le seigneur démoniaque qui envoie ses fils récupérer des cailloux, Link qui nous rejoins, et les anges qui nous aident (malgrès notre nature malsaine!),..Original sans être dénué de sens, j'adopte.
ça ne s'arrête cependant pas à son scénario, les méchanique de gameplay sont aussi intéressantes. Comme précisé dans la rubrique spécifique, les QTE et les sorts "normaux" sont en grosse partie ce qui rends les combats différents des autres rpg. C'est assez drôle de se dire "tiens, je vais éviscéré Nosferapti avec une lance!".
La bande son est fraiche, on ne s'en lasse pas. Parfois un peu cliché, comme par exemple la musique du sanctuaire, mais ça ne rends l'immersion que plus profonde. Maintenant, ce n'est pas non plus le must de l'originalité.
Au niveaux graphique, c'est beau, soigné, mais encore une fois, on voit bien l'effort esthétique fourni, mais ça n'est pas original. Une forêt, des donjons,...C'est beau, mais il y a une quantité incroyable de rpg utilisant les même recettes.
Conclusion, c'est un jeu original au niveau scénaristique, mais qui devrait contenir des lieux improbables et insolites, plutôt que la même suite plaines-donjon-forêt,...


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

The devil's walk. Un jeu très très prometteur. Actuellement, je ne le trouve pas suffisament dévellopé pour gagner, mais il possède un potentiel certain. Ce jeu m'a touché de aprt son originalité, et c'est ce que le dévellopeur voulait. Pari réussi, je me suis amusé sans sentir la répétition. Une bande son adaptée, un gameplay original et amusant, un mapping sublime, tout ces éléments suffisent à effacer les défauts de ce pokémon un peu spécial.
Evidemment, des défauts, il y en a: les déplacement pénibles en dehors des routes, du principalement au décors (il est très frustrant de se retrouvé bloqué par une herbe haute...), certains événements mal géré (après avoir battu Elector, il est toujours là, nous narguant de ses ailes dorées!), la difficulté mal gérée (après avoir acheter les armes au premier shop, ça deviens vite simple),...
Mais ne crachons pas sur ce jeu non plus! Les combats de boss sont de vrai défis. De plus, il vous faudra utiliser des stratégie de combats et réfléchir à vos atouts avec sagesse pour pouvoir simplifier votre aventure. Le scénario est également très original, et vous demandera de courir à gauche et à droite pour tout savoir. Les dévellopeurs ont pensé à tout pour nous faire profiter d'une agréable promenade à travers le décors: objets cachés, énigmes,...
Globallement, ce jeu a d'énorme point fort, malgrés ses petits défauts. J'ai envie de lui donner sa chance, en sachant que je serai intraitable si ce jeu n'évolue pas. Bon courage!


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !