Pré-test :
Stones Of Conjuration

Temps joué : 2 h


Introduction

Stones Of Conjuration est un rpg classique. TarErendis a indiqué dans la fiche du jeu que le premier chapitre est plus basique que la suite, j'aurais donc aimé finir au moins le premier chapitre pour avoir un aperçu des chapitres suivants. Mais après deux heures de jeu, toujours pas de fin de chapitre en vue donc je pense m'arrêter à ce niveau pour le test.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,75/5)

Le gameplay est très classique. On trouve les combats de base de rmxp, de la recherche d'objets, quelques énigmes et un système d'alignement à travers des choix dans quelques dialogues.
Globalement c'est très propre, bien réalisé. Il n'y a pas de gros déséquilibres dans les combats. Certains sont assez difficiles, la chance compte autant que l'xp gagnée en cherchant des monstres.
Un aspect du gameplay ne m'a pas plu, c'est le mélange très grandes map + aller-retours nécessaires pour faire la quête + combats aléatoires. Les combats sont en plus assez lents car on fait peu de dégâts et les compétences ratent souvent. C'est peut-être un choix de TarErendis, pour rajouter un peu de challenge, mais certains combats, ceux à trois monstres surtout, deviennent vite ennuyeux.
Les maps sont grandes. Ca aurait pu être un avantage si le maker avait caché plein de coffres dans les coins où il est inutile d'aller pour la quête principale. Mais ce n'est pas le cas, et on se retrouve à explorer toute la carte pour rien.

Les phases d'exploration sont donc assez lentes, mais le gameplay est suffisement bien calibré pour que l'on ne s'y ennuie pas.

Histoire (Note : 2/5)

L'histoire démarre lentement. Je me suis arrêtée au passage où je recherche l'oncle dans la montagne. Elle est pour l'instant très classique mais cohérente, on aimerait bien connaître la suite.Il faudrait un peu plus de détails sur les personnages et l'univers, parce que jusqu'à maintenant on a vraiment peu d'info, et il n'y a pas assez de pnj pour nous l'expliquer. Les cinématiques sont réussie, les différents éléments de l'exploration sont pas trop mal amenés mais tout va trop lentement. Il faut vraiment avoir de la patience pour avancer dans l'histoire.

Ambiance et Immersion (Note : 2/5)

La mise en scène aide beaucoup pour l'ambiance et l'immersion, mais elle est très desservie par l'utilisation exclusive des rtp de rmxp. L'auteur a créé un univers cohérent avec les ressources de base du logiciel, mais il ne va pas plus loin. On se retrouve dans un monde déjà vu plusieurs fois dans d'autres fictions.
Certaines phases aident à l'immersion, par exemple quand les combats ne servent pas qu'à faire de l'xp mais aussi à récupérer des objets nécessaires à la quête. Mais à cause de la longueur des combats, ces passages on finalement peu d'intérêt.
TarEerendis n'a pas négligé des aspect qui aident à l'immersion, mais l'ambiance repose trop sur un univers qui n'est pas très personnel.

Graphismes (Note : 2/5)

Le jeu est fait à partir uniquement de rtp (avec parfois des couleurs modifiées), donc niveau harmonie c'est forcément nickel. Le mapping est pas mal en extérieur, mais les map en intérieurs sont à mon avis à revoir : elle sont très grandes et très vides. Un problème de cohérence d'ailleurs : la tente devant laquelle on commence l'aventure est en fait posée sur du béton et l'intérieur est très bien meublé, ça surprend beaucoup.
Dans l'ensemble le jeu est loin d'être un cauchemard visuel, donc malgré l'absence de retouches/custom qui aurait pu lui apporter un vrai plus, je met juste un peu moins que la moyenne (mais pas la moyenne parce que même en se contentant des rtp, on peut obtenir un peu plus joli encore).

Bande-son (Note : 1,5/5)

Rien de particulier à dire, ce sont les musiques fournies avec le logiciel. Leur utilisation est cohérente : battle01 pour les combats, boss01 pour le combat contre le boss, etc. Une ou deux fois les musiques ne semblaient pas du tout adaptées à la scène (voir partie mise en scène).
Les musiques sont classiques, utilisées de manière classique, et ça fonctionne assez bien je trouve.
Les effets sonores sont présents aussi, ils aident pas mal pour l'immersion.
La note est malgré tout basse car TarErendis n'a pas apporté grand chose aux ressources de bases, il les a juste bien utilisées.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 2,5/5)

Le scénario est assez classique : on incarne un enfant/ado qui récupère des pouvoirs grâce à une pierre mystérieuse, à cause de quoi un groupe de l'ombres nous recherche. La trame n'est pas très originale mais elle est cohérente. J'ai en fait peu avancé dans l'histoire, je n'ai donc pas encore beaucoup de matière à juger. Le scénario peut se compliquer et devenir intéressant. Par exemple, après un épisode de joyeux massacre dans une cave à gobelins, il est suggéré que les gobelins vont continuer à nous poursuivre. Ce genre d'ajout va sûrement rendre l'histoire moins linéaire, et c'est tant mieux
Il faudrait donc jouer pendant plus de temps pour vraiment avoir un aperçu du scénario. Dans le doute je met la moyenne, mais si l'histoire allait plus vite j'aurais peut-être mis plus.

Mise en scène (Note : 3,5/5)

La mise en scène est soignée : animations, effets sonores, tremblements de l'écran, flash...Tout est réalisé avec les rtp de rmxp (à part peut-être l'animation de méditation), et ils sont bien utilisés.
Les musiques sont cohérentes avec l'environnement, parfois un peu caricaturales. Par exemple, lors d'une rencontre avec des fantômes dans le sous-sol d'une maison lambda, écouter des orgues d'église c'est too much à mon avis. Un autre bémol : après des passages dramatiques (la grand-mère qui meurt), la musique champêtre joyeuse reprend, ce qui casse un peu l'ambiance.
Pour résumer : le passage d'une cinématique à une phase d'exploration n'est pas hyper bien géré, mais les cinématiques sont réussies.

Univers (Note : 1,75/5)

L'univers est pour l'instant très peu expliqué. C'est un univers de fantasy habituel, et l'auteur n'a pas mis en avant beaucoup d'éléments. Comme pour le scénario, je suppose que cet aspect sera plus développé si on va plus loin dans le jeu. Je suis pourtant déjà passée dans une ville, mais il y avait peu de pnj et j'ai eu peu d'infos sur l'univers. Dans l'introduction non plus, il n'y avait rien. Sans arriver à une introduction de trente minutes, dans laquelle chaque race et chaque religion serait détaillée, peut-être qu'une ou deux infos serait sympas.
Il y a un point que j'ai bien aimé, même s'il semble tout bête : dans une zone à gobelin on croise des gobelins de différents niveaux, avec des caractéristiques différentes. Ca donne des précision sur cette race et c'est un plus pour l'immersion. Il faudrait plus de détails de ce genre !

Personnages (Note : 2/5)

Le travail sur les personnages est assez inégal. Timmy et son mentor ont leur manière de parler, mais les autres personnages sont beaucoup moins caractérisés. Le héros surtout, est vraiment trop neutre. C'est au joueur de choisir son alignement à travers des choix, mais quand même, le héros exprime trop peu ses sentiments quand il parle.
De plus, on ne connait pas le background des personnages. Pourquoi le héros vit chez sa grand-mère, dans une tente au milieu des bois ? C'est un mode de vie assez original, j'aurais bien aimé avoir une explication là-dessus.
TarErendis arrive à donner à certains personnages du relief (Timmy par exemple, il donne son avis sur ce qui se passe et on reconnaît bien le caractère garçon trop motivé pour partir à l'aventure), alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les autres ?

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2/5)

En conclusion, ce jeu est un bon exemple de ce que l'on peut obtenir uniquement à partir du logiciel. Stone of Conjuration est un rpg assez soigné mais je pense qu'il manque d'originalité : on ne sent pas vraiment de touche personnelle de la part de TarErendis. Et surtout, le jeu est trop lent : certaines phases d'exploration sont plus ressenties comme un obstacle à la progression de l'histoire que comme un moment vraiment amusant à jouer.
J'aurais aimé finir le premier chapitre et jouer au deuxième, car je pense que ce jeu a du potentiel. Mais le premier chapitre prend trop de place à cause de sa longueur, et il n'est à mon avis pas assez intéressant ou personnel. En l'état, je pense que Stone of Conjuration ne peut pas concourir aux Alex.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !