Test :
Manted

Temps joué : 4 h 30 min


Introduction

Manted, quand je vois ce nom je pense tout de suite à Wanted, c'est à dire recherché. Mais je sais pas je m'attend à quelque chose avec des fantômes... Et là écran titre, musique fantomatique, visuel indiquant la même chose. Bon est ce un luigi mansion? Voyons voir.
C'est un gostbuster où l'on a une petite lampe qui nous permet de voir autour de nous.

1h30 de durée indiquée pour un jeu complet. Je sais pas qui a testé le jeu mais il faut largement plus de temps quand même. Enfin pour moi en tout cas.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4/5)

Le jeu est drôle sans être lourd, les petites mimiques des ennemis et des héros durant les combats sont vraiment un bon plus dans le jeu. Le style graphique est pixélisé, mais franchement attachant et agréable.

Les combats sont bien pensés, même si je me suis inquiété à un moment de voir un ennemi supplémentaire par niveau.

Reste les espèce de spectres squelette qui attaquent rarement. A un moment j'ai même cru qu'ils n'attaquaient pas du tout. Certes, je les ai vu se défendre mais surtout rien faire. Il y aurait certainement quelque chose à faire à ce niveau là car c'est des combats relativement monotones du coup.

Certes, ils possèdent quelques surprises, puisse qu'ils peuvent soigner leurs morts et eux même mais ça reste un peu juste. Sauf quand ils sont plein où là c'est assez difficile. Eventuellement les mélanger avec les slimes ou les fantômes serait une bonne idée.

Au delà de ça, on peux ne pas forcément comprendre le radar qui positionne des fantômes dans des endroits de la carte non accessibles, mais ca peux être utile si on veux parcourir un niveau sans rencontrer d'ennemi.

Ca manque de mini carte ce système et montre que la map est grave remplie de monstre. Assez angoissant il faut dire sur certains niveaux surtout quand les points rouges sont bien concentrés.

A un moment de l'étage 2 je ne sais pas pourquoi mais le jeu lag à mort et cela par intermittence.
Peut être du a la bestiole que je tente de suivre.

Etage 3 lors des glissades, à un endroit vers la droite, la glissade prend trois plombes après avoir ouvert la porte.

Je me suis d'ailleurs retrouver dans une pièce à glisser sans pouvoir en sortir:
Attention à bien vérifier qu'on puisse dans tout les cas sortir d'une impasse ou d'avoir au moins un moyen de revenir à un endroit en appuyant sur une touche.
Cela se situe vers la fin quand on descend sur la gauche en face de la finie équipe qui nous laisse tout faire à leur place.

Etage 7: J'ai aussi un méchant lag encore certainement du à la configuration particulière du niveau.


Les ennemis sont des fois très nombreux, surtout dans ce fameux level 7 où j'ai du spamer la touche échap et les directions pour parcourir ce level tout du long. Ca a été vraiment très très pénible surtout quand je me prenait des combats tout les dix pas que je ne pouvait pas esquivé.

Je trouve que quand on est dans un jeu d'exploration, se prendre des combats à répétition ca retire une partie côté immersif. Il faudrait peut être revoir ce côté là un peu pour améliorer le jeu.

Pourtant, ils sont assez simples dans l'absolu: on tire on recharge on se soigne. Mais franchement j'ai trouvé que c'était très efficace.
La difficulté du jeu du coup dépend de votre capacité à réagir aux situations. Mais aussi du niveau dans lequel on se trouve aussi j'avoue. Le level 7 sent vraiment la fin du jeu. Il y a un grand écart entre ce niveau et le niveau 6 niveau ennemis.

Avec le principe de tir vous coutant des munitions et les soins passant par vos PA, on se retrouve à avoir des objets qui servent presque jamais. La seule fois où je m'en suis servi c'est dans le niveau, heum 5 ou 6 je sais plus où j'allait à la rencontre de l'ombre en pensant qu'il fallait lui rentrer dedans. Au bout de quelques points de vies perdus, je me suis dit qu'en fait il faut les éviter.

J'ai vraiment bien aimé les combats dans leur style. De petits details graphiques comme le visage des heros qui s'illumine quand il tire, les ennemis qui, une fois battus se retrouvent comme enfermés dans un récipient à fantôme. Les ennemis marrants faisant des mimiques assez sympatiques et prétant à sourir. Oui vraiment les combats, même si ils sont simples et avec des commandes limitées, sont agréables. Je dirait même que le fait qu'on aie pas trop de choix quand aux actions à faire durant un combat ne gène en rien au plaisir de jeu. Entre recharger et se soigner, on a déjà une bonne variété d'actions autres que taper. Et la petite cerise sur le gateau, on peux aussi utiliser une compétence assez sympa contre les boss qui consiste à utiliser une grosse partie de ses munitions d'un seul coup.

Il y a aussi les informations durant le combat:
Tel ennemi n'a rien senti alors qu'il se prend des points de dégâts. Et d'ailleurs c'est souvent juste avant d'être vaincu.
Les textes apparraissant lors des coups sont aussi très bien trouvés et humouristiques.

A l'étage 8 j'ai vraiment flippé quand j'ai vu qu'il fallait sortir de manière très rapide. Et là, j'ai pensé au niveau 7 presque injouable tellement il lag.
Mais non il fallait juste refaire le niveau 8. Ouf.
Merci beaucoup (pouce vert)

A part ça, on peux certainement dire que les explications sur les principes du jeu n'apparaissent nulpart, oui on peux le dire certes. Mais la plupart des éléments du jeu est vraiment très intuitive donc, je dirait que ça va.

J'ai toutes fois pas forcément compris sur certains levels comment j'ai réussit et pourquoi j'ai finir le niveau. Oui ca arrive à certains niveaux.
Il arrive en effet que l'absence d'indices ou d'explications nous fasse perdre un peu de temps et nous rende dubitatifs mais avec le recul, on s'aperçoit que vu que les niveaux sont des énigmes présentées comme si on était en face d'un problème non expliqué. Et ça passe plutôt bien sur le principe car on galère pas beaucoup à avancer dans les étages.

Pour ce qui est du level design, je suis surpris de voir que le jeu ne concourt pas dans cette catégorie, car franchement les niveaux sont bien pensés, même si des fois relativement fourbes et alambiqués, oui, certes, mais très crédibles.
On a pas l'impression que l'auteur a voulu nous fourvoyer car on avance quand même bien mais pas non plus trop vite. Il arrive quand même de prendre le mauvais chemin et devoir donc revenir sur ses pas.

Ce qui est un peu plus compliqué c'est les clefs. On ne sait pas quelle clef ouvre quelle porte surtout dans les levels où il y a plusieurs clefs à récupérer. Je crois que c'est encore le fameux level 7.
J'ai envie de dire: C'est pas toujours Clef R pour suivre les jeux de mots sur les noms des clefs.

Histoire (Note : 3,5/5)

L'histoire est simple mais bigrement efficace.
En effet certains jeux pèchent dans leur histoire en ne donnant presque aucun élément ou en étant trop vagues, et ça marche pas trop. Mais là les éléments données son certes limités, mais suffisants pour comprendre où aller, quoi faire et surtout notre but final.

Certains jeux aussi nous noient littéralement sous les informations d'un coup et ne les lisse pas assez sur l'ensemble du jeu de manière graduelle pour que le joueur puisse les digérer. Mais dans ce jeu, les bases sont mises, l'histoire est claire et les indications sur les personnages permet d'en savoir assez pour que ça marche.
Comme quoi faire simple et efficace c'est juste donner les bonnes informations au bon moment.

Niveau éléments du fil conducteur (j'y reviendrait dans la mise en scène plus en détail) chaque étage nous montre nos feignasses de coéquipiers qui attendent qu'on sécurise les lieux venir de manière crédible et bien posée. Chacun a son utilité (enfin presque il y en a un qui parle même pas. J'ai envie de dire qu'il est useless, mais tant pis) presque, ce qui rend leur arrivée très salvatrice et illustrant le fait que l'on a réussit un niveau.

A un moment je me suis même attendu à voir un Luigi version Manted avec son aspirateur en train de faire le ménage dans une pièce. J'imagine déjà la scène.

Hormis ceci, une fois le jeu fini, et vu comment il est fait, on se dit que celui ci pourrait être complété par d'autres maisons à vider. C'est sur ce point que je vais me pencher car il est très interessant.

Les chasseurs de fantômes peuvent être un peu comme des policiers avec un quartier général dans lequel ils prennent leurs mission et s'entrainer. Les lieux d'entrainement permettant de réaliser des tutoriels et le joueur serait donc une jeune recrue en cours de formation.

Du coup on peux extendre le jeu très facilement en permetant au joueur de revenir au quartier général pour faire d'autres lieux. Ca permettera d'exploiter encore plus son univers mais aussi de raconter plus en detail les histoires des personnages. On peux aussi imaginer quelques niveaux dans des lieux comme un centre commercial, la rue ou autres.

Utiliser ce principe permet aussi de peupler l'histoire et le background du jeu en donnant des informations sur la création de ce groupe de chasseurs de fantômes, comment les fantômes sont apparus et d'autres choses encore.

Ce n'est pas que le jeu manque réélement dans ce domaine, mais quand on fini le jeu on a presque envie de dire: Encore.

Ambiance et Immersion (Note : 3,75/5)

Concernant l'ambiance, les musiques sont bien choisies même si le principe du jukebox est pas forcément très évident, puisse que pas expliqué en début de jeu.
Je pense possible que certains jouent au jeu sans même en déclencher un seul. Ce qui rend le peuplement musical relativement amoindri. Là si on se débrouille bien, on peux changer d'ambiance de temps en temps. Le hic c'est surtout que, pour changer de musique, faut retrouver un jukebox.

Côté ambiance, on a cette bon dieu d'obscurité relativement suffisante pour en voir assez mais pas trop. On a aussi la mini map qui augmente le stress de rencontrer des ennemis, et heureusement, ils ne se dirigent pas maladivement sur nous. La minimap manque quand même de details. Là on a juste des points rouges partout même dans les murs (oui ce sont des fantômes ca passe)

Il n'y a ici pas grand chose à ajouter à ce sujet. L'ambiance est là, il manque peut être quelques sons d'ambiance quelques fois. Mais c'est franchement pas gênant, car des foules de détails qui peuplent les niveaux nous plongent vraiment très bien dans l'univers de l'auteur.

A titre d'exemple, dans un niveau, quand vous passez devant un miroir vous voyez votre leader en reflet être un fantôme qui se moque de vous, et si vous regardez le miroir, il disparait. Il est possible de passer à côté de ce genre de détail, voir même d'autres que je ne citerait pas car ça casse la surprise un peu.

Ces petits détails participent autant à l'immersion qu'a l'univers, mais aussi à l'originalité du jeu. Certes, il n'existe pas, sur cette session, d'award humour, mais tant pis.

Graphismes (Note : 4/5)

Les graphismes sont de type pixel art simple et ils fonctionnent très bien. J'y reviendrait dans la partie graphismes customs.

Les attitudes des personnages et même avoir pensé montrer des fantômes dans les level à certains endroits, les niveaux relativement agréables à voir même si on n'en vois que très peu à cause de l'obscurité.

Bande-son (Note : 2,25/5)

Pas forcément très variée, mais judicieuse, in reste que certains joueurs peuvent se retrouver à ne pas changer de musique. Je pense que c'est l'un des points noirs du jeu: La variété musicale.

A part ça les sons sont bien mais pas forcément nombreux. Toutefois suffisants, mais pas forcément très présents non plus.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Hormis les niveaux où ça lag, les niveaux sont tous agréables à joué et très différents. Leur structure est assez crédible pour imaginer que c'est bien des pièces d'un batiment. On a des foules de details et des chemins complèxes qui donnent envie de s'y perdre. Les niveaux sont faits de telle sorte que normalement le progression dans ceux ci est assez facile pour ne pas rebuter le joueur. Et aussi pas de trop non plus pour que le joueur ne s'ennuie pas.

Les escaliers sont bien mis en places et de manière sencée, on peux toutes fois les trouver relativement larges, mais bon rien de choquant dans ce côté. Je suis assez étonné de voir que certains auwards n'aient pas été cochés par l'auteur, alors que le jeu pourrait très bien avoir ses chances. Certes c'est souvent dependant des autres jeux en lice mais c'est un jeu qui a un vrai level design pensé et adapté.

Côté rythme du jeu suivant les étages, on alterne différents principes judicieusement étalés sur l'ensemble de la batisse pour proposer des découvertes de niveaux à chaque étage. Les endrois sont tous praticables correctement mis à par une pièce dans la partie de glace où, si on fait une fausse manip, on reste coinsé. Mis à part ce details je n'ai relevé aucun souci à ce niveau. Les indications permettant d'avancer fonctionnent aussi très bien. Il n'y a pas que les textes qui le permettent.

Ca peux être un personnage à suivre ou bien la recherche d'objets, la découverte d'une porte close alors que toutes les autres ne le sont pas. La découverte des lunettes mériterait quand même une petite explication, je n'avais pas forcément percuté que l'on pouvait s'en servir pour passer des endroits que l'on ne peux pas passer.

Il y a aussi des trous dans le mur pour contourner des endroits, des coffres relativement bien dispatchés rendant l'exploration interessante quand même.

[ Edit shûji: L'auteur de ce test t'avais mis 3.75 mais la note t'as été retiré vu que tu ne participes pas à cet award ]

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Ce jeu possède vraiment une belle mise en scène souvent plutôt simple mais rudement efficace. Ca commence dès le départ avec votre arrivée et ça continue durant tout le jeu.

Il y a des évènements inatendus sur certains niveaux, des choses inquiétantes. Des effets visuels quelques fois, mais aussi, une fois le niveau fini, les fameux "renforts"qui vous suivent une fois le niveau sécurisé.

Je m'attendait quand même à ce que la présence d'ennemi soit totalement annulée sur un étage une fois l'objectif atteint, car ça me parraissait logique. C'est un peu la seule chose que j'ai trouvé un peu en dehors des principes du jeu et qui peuvent eventuellement rendre moins crédible la mise en scène en elle même.

Sinon les foules de details dans le jeu participent à la qualité de la mise en scène, les effets de lumière aussi, la bande son, même si elle n'est pas tellement variée, est en phase avec l'ambiance du jeu.

[ Edit shûji: L'auteur de ce test t'avais mis 3.75 mais la note t'as été retiré vu que tu ne participes pas à cet award ]

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 4/5)

Les style pixel art se prète totalement au côté décalé du jeu. L'ensemble des graphismes sont originaux et très agréables à l'oeil. Certains diront certainement que c'est du simple pixel art oui, mais c'est un style et quand on habille un jeu avec un style il faut le prendre comme il est car ça fait partie d'un tout.

L'ensemble est cohérent et loin d'être bancal ou fait à la va vite, l'auteur se permet même des fantasies dans les niveaux en jouant avec les mirroirs, en mettant des personnages intriguants designés de telle sorte qu'ils se fondent dans le décor.

Detail amusant, les lunettes permettent de voir des fantômes sur la map que l'on ne voie pas avec la lampe. Je me suis amusé à regarder les niveaux suivants avec, et là j'ai été un peu chagriné que ces lunettes ne servent plus après. J'ai pas souvenir d'avoir vu quelque utilité hors du niveau où elles sont nécéssaires. Mais ca change le point de vue de manière interessante en tout cas.

Les ennemis sont très sympatiques visuellement, on a certes des fantômes dont seules les couleurs sont changées et on se retrouve avec grosso modo trois types réels d'ennemis avec des recolos qui fonctionnent bien visuellement. A propos des couleurs des ennemis, ils sont très flashy mais pas non plus fluo?
J'aurait imaginé un travail de transparence éventuellement sur les fantômes.

Les espèces de squelettes ressemblent un peu au Général Grievous, et certes, ils font beaucoup moins fantômes. Le slime, lui est franchement très marrant quand il se fige pour se defendre et possède des mimiques assez marrantes.

Les héros et nos collègues féignants qui viennent que quand on a sécurisé les lieux ne sont pas en reste avec des moyens visuels bien trouvés pour les différencier. Vetements, barbes, etc, les details sont là et donnent aussi de bonnes indications sur chacun des personnage sans forcément avoir besoin d'en dire plus.

Les niveaux sont assez identiques quand aux tilesets utilisés, mais la variété des decors permet quand même de bien gommer cet aspect. Et puis, soyons réalistes, est ce qu'on s'attend à changer totalement de décor en changeant de pièce. Je pense que non.

C'est à ce moment là qu'on peux se dire que ce jeu pourrait être encore mieux avec différentes missions et univers, et ainsi ravir ceux qui ont joué dans la maison hantée.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3,75/5)

Même en utilisant des principes classiques et en n'apportant pas forcément des concepts jamais vus sur RPG maker, ce jeu, par le soin de son travail, les efforts réalisés autour, son style graphique, son système de combat et ses personnages donne une qualité indéniable d'originalité.

Comme quoi même sans forcément faire quelque chose de jamais vu ou d'unique, il est possible de faire original sans avoir à forcément sortir des moyens colossaux. Etre original c'est aussi donner une identité au jeu, une ambiance, un style et aussi s'approprier des éléments classiques pour qu'il en sorte quelque chose de surprenant.

L'humour est très présent, tant dans les combats que dans les mimiques. On a même des textes assez marrants dans le menu, on a aussi des noms de clef version jeu de mots et des graphismes qui renforcent le tout. Les têtes des personnages, les attitudes des fantômes, beaucoup de details font de ce jeu quelque chose d'assez unique.

Et c'est aussi cela qu'on note dans l'originalité.


Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Ce j'eu est, même si j'y ai passé un bon paquet d'heures mine de rien, un jeu que je trouve trop court. Pas qu'il ne dure pas longtemps non, mais juste qu'on a envie d'avoir d'autres batisses à visiter, et aussi d'autres chose autour du jeu.

Cette envie viens principalement des efforts rélisés pour metre en place un univers, une ambiance et un style accrocheur. Il n'est en effet pas forcément nécéssaire d'avoir des dédale de lignes de textes pour faire d'un jeu un bon jeu côté univer,s background ou autres. Non ce qui compte, c'est la coérence entre tout ça, les bonnes informations au bon moment.

Tout ces éléments ici son bien mis en place et clairement s'entremaillent pour former un tout. C'est le principe d'un jeu. Faire un ensemble qui semble vivre sous nos yeux.

C'est pourquoi, ce jeu est très interessant et qu'il montre qu'il ne faut pas forcément mettre 3 tonnes de scripts, prendre des graphismes qui tappent, ou avoir au moins dix livres d'ecritures pour faire un bon jeu. Quand on vois ce qu'on peux mettre en place avec ce style de graphisme on ne peux pas s'empécher de voir que nous aussi on pourrait faire la même chose, justement en choisssant ce moyen pour le personnaliser et donc pouvoir se pencher sur les situations et les details très facilement.

Oui certes il faut quand même un peu de pratique. Ce jeu a toutes ses chances en tout cas pour être dans le top du concours et il faudra d'excellents jeux pour lui ravir la place des awards pour lesquels il concours.


Remarques diverses

Mis à part deux niveaux qui laguent et une pièce où il ne faut pas glisser, le jeu ne possède aucun autre élément à signaler.

Circulez.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !