Test :
Inexprima
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Inexprima Test de Morigan
Comme a son habitude, Alter Ego nous propose un jeu qui sort des sentiers battus. Inexprima intrigue d’emblé, et plonge le joueur dans son l’univers bien particulier d’Alter Ego. Place au test.

1 Awards majeurs

- Meilleur scénario : 15/25
On aide une sorte de pur esprit a voir le jour, puis a évoluer dans le monde. Il en a une vision bien particulière, celle des sentiments, qu’il peut, étrangement, manipuler selon certaines règles. On en apprend moins qu’on n’en suppose, mais le résultat est surprenant, original, et relativement plaisant.

- Meilleure univers : 10/25
On n’apprends rien sur l’univers qui entoure le protagoniste, étant donné qu’il le découvre avec nous durant cette très courte démo.

- Meilleurs personnages : 10/25
Même si le personnage d’anima est potentiellement intéressant, a ce stade, ce n’est qu’un potentiel. La brièveté de la démo ne me permet pas de mettre plus.

- Meilleure mise en scène : 17/25
Bien qu’étrange et originale, la mise en scène est tout a fait honorable, chaque étapes présentant les choses différemment.

- Meilleurs graphismes : 17/25
Essentiellement en noir et blanc, dans un style assez indéfinissable, mais assez propre à Alter Ego, les graphismes son simples et envoutants.

- Meilleure bande-son : 13/25
Peu de musique, ce sont essentiellement des bruitages, certes de bonne qualité, mais rien de bien attrayant de ce coté là.

- Meilleure programmation : 20/25
Le jeu est fluide, relativement intuitif, et pour autant que je puisse en juger, bien programmé. (Je n’aime décidément pas noter la prog)

- Meilleur durée de vie : 5/25
C’est court, très court, voir anecdotique. Si on se souvient du projet a cause de son originalité, sa brièveté est un préjudice, puisque la démo s’arrête là ou commence (semble t’il) réellement le jeu.

- Meilleur gameplay : 13/25
C’est très court, trop court, mais les actions sont variées.

- Meilleur Art (Artwork) : 13/25
Il n’ya guère que le portrait d’anima dont je puisse juger …

2 Awards spécifiques:

- Meilleur non-RPG : x/25
Si c'est vachement bien et que ce n’est pas un RPG.

- Meilleure originalité : 20/25
C’est du Alter Ego, donc, forcément c’est plutôt atypique. On guide un pur esprit qui peut manipuler les sentiments, on évolue dans un monde étrange assez déconcertant …

3 Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 13/25
Malgré les qualités indéniables, l’immersion n’est pas vraiment sa qualité principale. Je ferai un mauvais jeu de mot en disant qu’on ne rentre pas dans la peau d’anima, mais c’est pourtant un peu cela.

- Meilleure séquence d'introduction : 15/25
Là encore, l’originalité frappe, puisque le joueur intervient dans la scène d’introduction. Bien qu’étrange, l’introduction est intuitive et esthétique.

- Meilleur level-design : 15/25
On évolue a l’horizontale le long d’étranges lignes, et on croise l’âmes des gens, ainsi que d’autres éléments plus ou moins étranges et éthérés. L’ensemble est soigné.

Conclusion

- Meilleur jeu : 15/25
Un jeu bien étrange, agréable, mais trop court pour qu’on puisse se faire une idée bien précise de ses qualités et de ses défauts.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !