Test :
Ground 2
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Ground II (par la communauté BOT)

Test de Serebei VII

Un film multimaker, avec tous les avantages et inconvenants que ces deux mots engendrent, faut aimer lire et c'est long comme un film, et c'est aussi inégal que tout jeu multimaker... indigeste? J'avoue avoir pris peur âpres avoir chronométré 17 minutes de séquence d'introduction avant de comprendre que je risquais de compter longtemps comme ça...
Sachez que je n'ai pas jouer a Ground Zero et que je traite donc G2 sans aucune comparaison.



Awards majeurs
- Meilleur scénario : 12/25
Et bien... c'est un film avec énormément de phases de dialogues, donc le scenar se doit d'etre important...ouais... mais solide non... J'avoue n'avoir pas compris grand chose et c'est pas faute d'avoir éplucher la chronologie en txt fournie. Si je me tente a resumer, disons que les deux protagonistes recherchent une preuve apparemment sur mars, et pour se faire, ils passent par on ne sait trop ou dans l'univers se faisant capturer sans cesse. Ils sont pourchassés par les méchants représenter au joueur par le hojo local.
On est assez biens tenus en halène et on a envie de connaître la suite, puis au bout de 5 heures, BAM, suite au prochain épisode... alors que l'introduction nous laisse croire que l'on va récupérer la dite preuve ne serai ce que avant le générique, et bien non...
L'histoire de ce scientifique (Ibrahim) est assez bien menée et j'avoue, sa folie reste assez crédible.
Sinon a part ca, je n'ai pas compris grand chose, au premier degré en tout cas...

- Meilleure univers : 10/25
L'univers de ce jeux se veut abyssal, preuve en est la chronologie fournie, mais on se rend vite compte que au final, ca a peu d'importance, car l'histoire de ce monde est décousue et sa géographie apocalyptique, Tout les endroit qu'on visite, même si la plupart du temps on sait pas pourquoi on est la ni ou on est, on sait qu'il faut qu'on en sorte vite...

- Meilleurs personnages : 13/25
On assiste au voyage initiatique d'Orestre, il est assez vide en soit mais en temps que héros, c'est pas gênant. Baby Jin aurais pus être bien mieux exploité je penses, elle ne prend toute sa valeur que dans les parties d'Unik et surtout de Draft. Sinon a part ça Ibrahim est selon moi le personnage le plus travaillé et le plus charismatique, heureusement qu'il est la.
Les autres personnages n'ont malheureusement pas de reele existence hors de la partie qui les les as vus naître. Il y a eu un effort notable de réutiliser des persos antérieurs dans une partie...

- Meilleure mise en scène : 14/25
Ca dépend des parties, il y a du très bon comme du très mauvais... donc dans l'ensemble c'est juste moyen... j'ai mis un peu plus pour la partie d'Unik et d'eXa tout simplement remarquable.

- Meilleurs graphismes : 15/25
Pour exactement les mêmes raisons que cis dessus. Ca reste dans l'ensemble correct.

- Meilleure bande-son : 15/25
Pas mal quoi que peu recherché parfois. J'ai aimé retrouvé les bruitages de mgs (tres adéquat a la séquence) et je tire mon chapeau a Unik et exa pour la sincro et la qualité de la dernière scène de leur partie, du grand art.

- Meilleure programmation : 10/25
Il n'y a rien, mais pas de bugs non plus, du tout de base a peu pres...

- Meilleur durée de vie : 13/25
C'est long, 3h30 annoncé mais je rajouterais bien plus. Mais malheureusement c'est aussi lent et donc long dans le mauvais sens du terme. J'avoue avoir été saoulé par la narration adynamique...

- Meilleur gameplay : 8/25
J'ai faillis ne pas mettre de note vis a vis du fait qu'il n'est pas question de gameplay ou si peu. Mais disons que les phases d'infiltration, de massacre a la machette, les énigmes et les quelques autres interactions mérites ces quelques points en plus.

- Meilleur Art (Artwork) : 22/25
L'abondance des cinématiques met biens en valeurs les tres bonnes illustrations. J'avoue etre tombé un peu amoureux de Baby Jin grace a l'un de ses faceset.

2 Awards spécifiques:

- Meilleur humour : -/25

- Meilleur non-RPG : 15/25
Pour moi ce n'est pas un RPG (même si la partie de Draft tend a s'en approcher avec ses combats), donc c'est un film.

- Meilleurs mini-jeux : 15/25
Inégaux mais ils ont le mérite d'exister pour assaisonner et alléger l'intrigue deja tres indigeste.

- Meilleure originalité : -/25

- Meilleur système de A-RPG : 6/25
Le peu d'arpg present me fait dire que c'est quand même jouissif de donner des coup de machette dans le crane de bouchers. Sinon bien... pas grand chose a noter.

3 Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 19/25
C'est immersif, c'est indéniable. Les incohérence et l'affreux manque de clarté nuit beaucoup a cette immersion mais sinon, l'ambiance est prenante, la tension est palpable, les délires quasi schizophrène du héros jouent beaucoup pour nous plonger au “coeur de son crane”.

- Meilleure séquence d'introduction : 2/25
J'avoue je n'ai pas compris ou elle s'aretais.

- Meilleur mapping : 15/25
Très inégal.

- Meilleur level-design : -/25

- Meilleur CMS : -/25

- Meilleur CBS : -/25

Comme tous les projets multimaker, inégal dans la forme, et décousus dans le fond. Celas dit il y a vraiment du potentiel dans ce projet. Dommage que le rendu soit si peu structuré. (Remarque il plante pas)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !