Test :
Vandorell
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
VANDORELL

Ody est réputé pour sa minutie et son perfectionnisme… Voici longtemps que Vandorell a commencé, projet connu pour ses graphismes épurés, genre dont il semble être le précurseur dans le « making », suivi par des créations comme Kronica ou Quest Boy.
C’est donc avec hâte que j’ai essayé ce jeu, qui tient ses promesses excepté sur un point : la durée de vie. Et c’est bien là le problème : lorsqu’un jeu dure moins de 10 minutes, les notes vont être très sèches alors qu’il possède des qualités techniques tout à fait honorables.

Bref, sans plus attendre, passons au verdict.

AWARDS MAJEURS

Meilleur scénario : 3/25 (c’est bien parce qu’il faut mettre une note !)
Trop peu d’éléments pour juger quoi que ce soit.

Meilleur univers : 5/25 (même remarque)
L’intro nous suggère quelques éléments, il y a donc bel et bien un univers dans ce jeu !
Mais… On en sait pas plus.

Meilleurs personnages : 7/25
Ils ont une bonne tronche. Et c’est tout. Encore une fois c’est trop court pour juger.

Meilleure mise en scène : 18/25
Beau boulot, l’intro est bonne, les animations sont bonnes, il n’y a pas grand-chose à redire de ce côté-là sinon qu’il y a tellement peu de scènes que bon, heureusement qu’elles sont bien.

Meilleurs graphismes : 19/25
Sur les screens, pour être franc, je trouvais vraiment pas ça terrible. Ca a l’air vide, fade, bâclé. Mais en jeu, je sais pas, ça prend une autre dimension, sûrement aussi grâce aux animations. Ben ça a de la gueule figurez-vous, c’est vachement bon. Il faut aimer le genre c’est sûr, mais ça donne un style au jeu, et l’avantage est surtout que ce style est maîtrisé, fait assez rare pour être signalé. Ah, et c’est custom, alors c’est encore mieux.

Meilleure bande-son : 17/25
C’est custom alors c’est bien !
Les musiques sont très bonnes pour la plupart, le boulot de composition est honorable. Le problème vient de la musique des combats (la seule qui ne soit pas custom d’ailleurs), en décalage total avec le reste. Non, vraiment, non, c’est un massacre, quel dommage.

Meilleure programmation : 10/25
Pas de bugs, mais la programmation se résume ici à sa plus simple expression.

Meilleure durée de vie : 3/25
Désolé Ody hein c’est pas contre toi mais bon, je pense que tu t’y attendais.

Meilleur gameplay : 4/25
Trop peu d’éléments pour donner une note correcte. Il y a juste une map à explorer et des combats mais trop peu de compétences pour leur donner un quelconque intérêt.

Meilleur art : 21/25
Ody dessine vachement bien, j’admire. Un des jeux les plus compétitifs de la session dans le domaine.

AWARDS SPECIFIQUES

Rien de pertinent.

AWARDS MINEURS

Meilleure immersion : 17/25
Du bon boulot, on y est ! J’apprécie particulièrement toutes les petites animations ça et là.

Meilleure séquence d’introduction : 16/25
C’est du beau boulot, jolis dessin, textes bien rédigés… Ca se laisse voir et revoir avec une certaine délectation.

Meilleur mapping : 16/25
Sans être exceptionnel, le mapping colle avec le genre : épuré, mais sans paraître vide. Ne serait-ce que pour cet état de fait plutôt surprenant, le jeu mérite une bonne note.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !