Pré-test :
Kustomium #1 Les vacances du héros

Temps joué : 5 min


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Le système de jeu reste celui d'un RPG classique lors du début du jeu, on déplace le presonnage à différents endroits, ...
Les bases, quoi.
Lors de la "recherche des poubelles", on voit cependant un petit ajout sur le fait que l'on puisse "détecter" la poubelle grâce à la touche maj, ce qui n'était pas dans les RTP de bases de RPG Maker et constitue un (léger) ajout dans le gameplay du jeu.
Un défaut du jeu dès son début est le passage entre la maison et la cave, puis entre la cave et la volière qui se fait exactement au même endroit. Normalement, une case de changement de zone = un passage entre 2 zones seulement.
Egalement, la phase d'infiltration est dure à passer à cause de la vitesse des pucelles, ce qui pousse rapidement à l'énervement.
Enfin, lors d'une erreur, le héros annonce qu'il peut remonter le temps, alors que ce n'est signalé nulle part, on ne l'apprend que si on rate une épreuve;
Ces points mis à part, le jeu est très agréable à jouer et donne au joueur plusieurs libertés qu'on ne trouve pas dans tous les RPG. Le combat final est également bien réalisé et montre d'autres possibilités de combat que celles des RPG standards.

Histoire (Note : 4,5/5)

Dès le début du jeu, le héros est confronté à un dilemme terrible : que faire de ses vacances ???
On assiste donc à une scène bourrée d'humour qui amène à la poubelle maléfique qui ne veut pas se faire sortir, puis au personnage enlevé (classique...) et enfin au boss et ses sous-fifres.
On fait donc face à un scénario classique, mais la mise en scène et l'humour dans les dialogues rend le tout très plaisant à jouer et à regarder. Il ne se passe pas 5 minutes sans qu'une idiotie soit dite dans le but de faire rigoler le joueur, ce qui amène une bonne ambiance entre le joueur et le jeu, si je puis dire.

Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

Les graphismes sont évolués, tout en restant simples, notamment le charset du héros, qui se détache du reste des décors en ayant un design simpliste. Les Zboubs ont cependant un charset trop simple et ne bougent absolument pas. Les "carottes volantes" ont des charset de base, mais il est dommage que lors de la transition du vol entre les différents lieux, on ne voie qu'un dragon blanc alors qu'on en choisit un coloré. La bande son colle bien aux différentes zones que l'on traverse, que ce soit le château ou la zone de feu, et même le remix de la 5e symphonie convient parfaitement au combat final.
On se prend très rapidement au jeu, que ce soit par les graphismes ou les musiques, et on veut vraiment découvrir les "vacances" de Hiro pour comprendre comment elles se déroulent et comment il fait pour s'occuper, avant de se rendre compte que les vacances d'un Héros n'existent pas.

Graphismes (Note : 2,5/5)

J'avoue avoir été assez déçu des graphismes de ce jeu, alors qu'il avait un gros potentiel.
Même si c'était volontaire, la forme de certains personnages (les Zboubs) est vraiment trop éxagérée à mon gout, et ne colle pas avec le reste du jeu. Les graphismes restent assez classiques dans les zones "banales" comme la maison ou la cave, qui se répète en boucle. On voit quelques améliorations dans certains lieux comme la cour du chateau, mais on reste tout de même dans les formes classiques des RPG. Le tout rend cependant un ensemble cohérent et permet au joueur de se repérer plus ou moins facilement dans le jeu.

Bande-son (Note : 4,25/5)

Les musiques utilisées nous font bien comprendre l'ambiance dans laquelle on se trouve à un certain instant du jeu. On devine facilement les moments où on se retrouve dans un palais royal, ou dans l'antre de l'ennemi. Je n'ai entendu que peu de sons dans le jeu, mais ils faisaient bien comprendre les actions effectuée, bien que le volume sonore entre sons et musique soit assez disproportionné. Le tout reste quand même cohérent, mais les sons ne collent pas totalement avec la musique du fond sonore.
Pas beaucoup d'autre choses à dire, mais le résultat sonore est assez agréable à écouter, et donne du plaisir à jouer.


Awards spécifiques

Game design (Note : 1,5/5)

Les originalités de gameplay sont un peu trop tardives dans le jeu. En effet, on les voit à partir de notre arrivée dans le dernier monde, mais c'est déjà trop tard pour les admirer, en sachant qu'on est à la fin du jeu.
Cependant, elles sont de taille, de par les systèmes de conditions de passage dans les étages, ou les 4 combats.
Le cycle aléatoire des étages lors de la descente est bien réalisé, mais il aurait dans ce cas fallu créer un nombre plus grand de types de paliers, car on peut voir 5 ou 6 fois le même palier à la suite, ce qui est assez rébarbatif.
De plus, le palier où il faut éviter l'ennemi est trop ennuyant, 15 secondes, c'est beaucoup trop par rapport au temps pendant lequel on reste sur les autres paliers.
De la même manière, le système du combat contre Gar rend l'affrontement trop ennuyant. Pour les deux autres sbires, le combat est un peu plus intéressant, même si celui contre Rexal repose sur le hasard total (ou du moins, je n'ai pas remarqué l'astuce.
Le tout rend le Cumulus Nimbus (dernière dimension) assez ennuyant à faire. Le combat final a cependant un gameplay très intéressant, qui aurait pu encore être mieux développé. Le système de charge des attaques et de l'attaque ultime est quand même très bien trouvé, et bien exploité.
Finalement, malgré quelques points très bons dans le jeu, le tout manque vraiment de mise en forme, et rend le jeu trop répétitif.

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 4,5/5)

Je ne sais pas sur quels points vraiment dénigrer cet award, car tout est relativement bien fait dans le jeu. Je me concentrerai cependant sur les systèmes de la fin du jeu, lors de l'arrivée au cumulus nimbus, puis des combats contre les trois sbires et le boss.
Lors de la descente, le choix aléatoire des salles à traverser est bien trouvé, mais il aurait fallu imaginer plus de salles, car ce passage est assez répétitif, et devient rapidement ennuyeux.
Je ne parlerai pas du duel contre le premier sbire, étant donné que ce duel n'a pas un système vraiment développé.
Celui contre le deuxième ne manque pas d'originalité, où l'on doit survivre aux flammes durant un temps prédéfini, le déplacement et la gestion des blessures occasionnées par les flammes sont bien gérés, mais ce mini-jeu a vraiment une durée trop longue et occasionne donc un ennui pour le joueur.
Contre le troisième sbire, je n'ai pas du tout compris le système pour le vaincre et ai du le faire au petit bonheur la chance. Cependant, le système de sélection aléatoire est assez bien réalisé.
Enfin, lors du combat contre le boss, rien à redire. La gestion des PV est bien traitée, le système de charge des attaques est très bien géré et le système attaque/défense également.
Au final, malgré le caractère répétitif et les nombreuses sources d'ennui, le tout est bien réalisé et ne présente pas de défauts majeurs.

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 5/5)

Dans ce jeu, l'histoire est vraiment bonne, nous en avons déjà parlé, mais désormais, nous allons parler de la mise en forme de ce scénario.
Dès le début du jeu, on ressent une certaine tranquillité dans le jeu, on devine rapidement, même sans le titre, que Hiro est tranquille, et qu'on ne sera pas dérangé de sitôt. C'est alors qu'arrive l'élément perturbateur de l'histoire, lors de la sortie des poubelles. Ensuite, les passages dans les autres dimensions sont bien mis en scène, par les intrigues ou les dialogues, on voit plus que rapidement les changements de zones, et le duel final est tout simplement épique. Le tout mérite très largement la note maximale, je pense.

Univers (Note : 1,5/5)

Le jeu se déroule dans un univers très particulier, avec des passages interdimensionnels, et des dimensions "spéciales". J'ai quand même été déçu de l'univers utilisé. Il aurait été mieux de faire un seul monde plutôt que 3 dimensions différentes.
Cependant, le tout parait tout de même cohérent et permet au héros de diversifier son environnement.
La rencontre entre les différentes espèces de personnages vont agrémenter l'aventure et la remplir, tout en donnant au joueur de plus en plus d'informations, mais le tout, malgré l'univers varié, ne m'a pas plu plus que ça.
Je trouve cela dommage, le jeu était pourtant très prometteur.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 1,5/5)

Rien que le titre nous donne envie de découvrir ce jeu, car il est très intrigant.
l'histoire est également assez intéressante, mais a trop tendance à s'éparpiller. On se perd donc entre les requêtes faites à Hiro et on ne sait plus l'objectif principal.
Le gameplay reste vraiment classique, avec les déplacements du héros, mais le système du combat final ne manque pas d'originalité, et le système est inédit, je n'avais jamais vu ça avant.
Les graphismes, pas grand chose à dire des tilesets, qui restent classiques, mais les personnages sont bien réalisés, bien que de mauvais goût pour certains;
En conclusion, malgré une histoire plaisante, ce jeu m'a déçu au niveau de l'originalité, on restait quand même dans des choses classiques.


Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Heureusement, l'ambiance du jeu m'a beaucoup plu, malgré tous ces points négatifs, et mérite donc, je pense, une bonne note, malgré ses maigres chances, selon moi, de remporter un Award des Alex.
C'est en tout cas pour moi un jeu excellent et j'ai purement et simplement hâte d'en voir la suite.
En tout cas, j'aurais pris beaucoup de plaisir à tester ce jeu, qui n'a pas manqué de "piquant" à mon gout.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !