Test :
Chronostone-The Journey of Sabre
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Scénario : 1,5/5
Au début ça passe si on n'est pas trop regardant sur les persos qui rentrent dans l'équipe après un simple "je peux venir" suivi d'un non moins simple "oui" mais ça part rapidement dans tous les sens si bien qu'à la fin on ne saurait même plus dire qui est bon et qui est mauvais (surtout pour le docteur aux moult noms). Les 3 fins disponibles ne rattrapent en rien le tout (compliment spécial à Walean qui bats tous les records dans sa version de la fin du jeu) sauf celle d'Alex RE qui reste potable en regard du reste...

Personnages : 1/5
Les méchants sont à personnalité variable (sauf Rogère, ouf) et les bons aussi, et de toute façon les 3 héros pensent tous de la même manière ou presque.

Graphismes : 1/5
Des RTP, des rips et un peu de custom, pas beau dans tous les cas.

Programmation : 2,5/5
Rien d'exceptionnel, tout de même quelques systèmes simples et peu de bugs, pas mal en fait.

Bande-son : 2/5
Pas terribles, elles sont jolies mais pas terriblement bien utilisées.

Introduction : 1,5/5
Vous démarrez le jeu dans la peau de Sabre quelques années après une catastrophe nucléaire qui tua la quasi-totalité de l'humanité, rien d'autre n'est expliqué.
Les musiques sont moyennement bien choisies et les graphs juste potables, on a droit à quelques passages de ce qui va arriver au cours du jeu, pas grand-chose de bon en fait.

Non-RPG : 3/5
Il n'y a pas de combats avec un système fixe donc ça n'est pas un A-RPG et le gameplay est assez diversifié.

Mapping : 2/5
Mapping basique, sans recherche esthétique particulière et parfois on peut marcher sur les panoramas, pas toujours logique donc...

Mise en scène : 0/5
Ca a été fait vraiment "à l'arrache" et ça se sent sans problème : il n'y a pas de mise en scène, les créateurs sont tous partis dans leur trip chacun de leur coté.

Univers : 1/5
Les voyages entre plusieurs époques sont difficilement gérables pour garder un univers cohérent. Ici, aucun effort n'a été fait pour rester dans le domaine du possible, par exemple les personnages peuvent aller trop loin dans le futur et mourir de cette manière mais peuvent aller aussi loin dans le passé qu'ils veulent ils ne reviendront pas à avant leur naissance...

Durée de vie : 2,5/5
Un peu moins de 4 heures de jeu, c'est court (quoique ça semble long avec ce jeu) mais c'est une bonne moyenne pour un jeu RM.

Mini-jeux : 3,5/5
Faire un massage cardiaque, prier, trouver la bonne porte une dizaine de fois (chiant), FPS, poursuivre M. RTP (vraiment très chiant), tire sur Rogère tout en évitant le feu 2 fois (la 2è partie est vraiment trop difficile, j'avoue avoir un peu modifié la variable de mes HP, sans quoi je n'y serais pas arrivé), etc... Ils apportent pas mal au jeu en fait, c'est même sûrement son seul intérêt.

Humour : 1/5
Hilarogène, c'est sûr... j'admet tout de même avoir rit une ou 2 fois mais si peu.

Gameplay : 2/5
Pas mal de diversité apportée uniquement par les mini-jeux mais la plupart du temps on le passe en parlotte ou en exploration, le gameplay n'occupe pas suffisamment de place.

Conclusion : 1,5/5
Il y a du bon mais trop de mauvais pour compenser.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !