Test :
Il était une fois
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Scénario : 3/5
Vous contrôlez le héros (David si vous décidez de ne pas le renommer) dans sa quête pour venger sa soeur de ce que les soldats de Xorg lui ont fait subir. D'abord vous partez avec 3 personnages et puis une autre viendra rejoindre votre groupe, une partie du scénario va alors se centrer sur elle et elle va apprendre des choses sur son passé.

Personnages : 1/5
Ils n'ont pas de psychologie propre, seuls leurs passés les rendent différents. On devine qu'Anastasia aime le risque (quoiqu'un peu tous aiment ça en fait) mais à part ça on ne peut pas faire de différence entre les caractères des 4 personnages, d'ailleurs on se demande ce que certains viennent faire là (Tom, par exemple).

Graphismes : 3/5
On a l'impression de jouer à plusieurs jeux différents tellement il y a de mélanges de 3D et de 2D et tellement les décors sont différents entre eux, même parfois entre l'extérieur et l'intérieur d'un bâtiment. Rajoutez à ça des incohérences dans les décors, comme quand vous pouvez marchez sur le panorama qui représente le ciel sensé être au dessus de vous. L'entièreté est en rips (bien souvent des panoramas issus de jeux 3D) et en copier/coller de ressources d'autres jeux amateurs, ce qui donne un résultat certes très joli mais pas toujours cohérent et pas du tout représentatif de l'intérêt apporté aux graphismes finalement (même si ça peut paraître paradoxal). Les séquences cinématiques en 3D ont l'air custom (précisé nulle part, il y en a juste 2 pour lesquelles je suis sûr que c'est du rip, les autres je sais pas) et sont très jolies, allez hop un point bonus pour l'attention qui leur a été accordée.

Immersion : 3/5
Il aurait bien fallu un peu plus de profondeur dans la manière de penser et l'histoire des personnages mais il y a quand même un je ne sais quoi qui pousse à avancer.

Programmation : 2/5
Dans la maison de Prédix on parle à un homme invisible et il y a un bug avec l'évènement automatique. Les sommes demandées sont souvent exorbitantes pour les matérias, les équipements ou tout simplement parfois pour avancer dans le jeu ; surtout quand on voit le peu d'argent que l'on reçoit à la fin des combats et c'est vraiment un point à revoir, il ne me semble pas possible de finir le jeu sans passer des heures en combats, c'est franchement dommage.

Bande-son : 2,5/5
La plupart les musiques sont reprises de jeux vidéo, souvent des Final Fantasy (avec quelques midis d'artistes indépendants). Elles sont certes jolies mais trop rarement bien utilisées. Le moment du drame en arrivant à Glady est le meilleur exemple pour illustrer le mauvais choix des musiques. Par contre les effets sonores sont bons.

Introduction : 3,5/5
On ne comprends pas pourquoi on voit Xorg dans un vaisseau spatial au début mais ça viendra, on ne peut de toute façon pas parler de bases du scénario (qui viennent seulement par la suite) en raison du peu de dialogues dans cette séquence (en fait il y juste un monologue ). La musique agresse les oreilles, mais du point de vue graphique elle est très bien réalisée en tout cas.

Mapping : 2/5
Juste un simple assemblement de chipsets sans volonté de créer quelque chose d'original en fait. La majeure partie des décors étant des panoramas, l'intérêt du jeu ne se situe pas dans son mapping.

Donjon-making : 3/5
On ne fait ni trop ni trop peu de rencontres d'ennemis dans les phases d'exploration et les graphismes sont agréables, égaux au reste du jeu en fait.

CMS : 4/5
Beau, sans bugs, pas des plus faciles à utiliser par contre mais c'est une question d'habitude. Un seul défaut sérieux : on n'a pas accès aux magies depuis le menu.

CBS : 2/5
C'est le système de FF7, mais en beaucoup moins dynamique, il y a des poses tout le temps qui tuent littéralement le rythme, bien sûr il aura demandé beaucoup de temps à son auteur mais le système par défaut aurait été un meilleur choix (le menu des objets en combat est aussi très chiant à utiliser).
D'autre part, on peut donner ses ordres avec un léger temps d'avance par rapport à l'attaque, ce qui donne parfois des situations vexantes comme quand un ennemi meurt et puis qu'un de vos personnages lance une dernière attaque sur lui, dans le vide...
Rajoutez à ça des bugs dans les combats : un écran bizarre à la place de celui du combat ou bien un bug d'exécution en boucle qui paralyse le jeu (ce bug se manifeste de plusieurs manières d'ailleurs). A revoir en commençant par augmenter le dynamisme.

Mise en scène : 2/5
Au début ça va mais après un moment on se rend compte qu'on passe beaucoup de temps à voyager d'un continent opposé à un autre et puis à des endroits opposés aussi sur la carte du monde quand on obtient le bateau (pour parfois rester 5 minutes dans une nouvelle ville avant de repartir). On se perd aussi en quêtes "pour aller chercher la clé qui permettra d'ouvrir le coffre dans lequel on trouvera une autre clé pour ouvrir un autre coffre, etc".

Univers : 2,5/5
Un monde simple mais pas mal pensé, juste classique et sans différents systèmes politiques, sans races d'habitants différentes, sans quêtes secondaires pour éviter la monotonie. Juste bon mais sans être exceptionnel non plus.

Durée de vie : 3/5
A peu près 4 heures, plus si on a le courage de faire plein de combats pour avoir de l'argent (parce que c'est vraiment difficile).

Mini-jeux : 2,5/5
Un mini-jeu de 421 accessible en parlant avec certains PNJ souvent dans les bars, simple à programmer mais agréable. Il y a aussi un mini-jeu de pierre-feuille-ciseaux avec une option "puit" en plus des 3 autres, la feuille devenant l'option la plus intéressante avec le puit. En gros le fait qu'il y ait cette option "puit" vous donne un avantage dans les probabilités de gagner... dommage aussi qu'on ne puisse y remporter qu'une potion et qu'il n'y aie pas plus de diversité dans les objets remportés ni non plus de risque de perdre des objets si l'adversaire gagne.

Gameplay : 3/5
Les combats sont bien pensés (sauf un boss, le dernier de la demo, qui est exagérément long), tactiques si on peut dire, mais on se retrouve quand même toujours à utiliser les mêmes actions et on pestera éventuellement contre le niveau des monstres qui est vraiment calculé d'une manière très limite et qui font beaucoup de dégâts.

Originalité : 1/5
Bah non, presque rien d'original, tout est une question de reprises, des musiques aux systèmes en passant par les graphismes. Même le scénar est très classique, du moins jusqu'à maintenant.

Conclusion : 3/5
Un jeu avec de beaux graphismes n'est pas forcément le plus intéressant, surtout s'ils ne sont pas toujours cohérents entre eux. Le reste était plein de bonne volonté aussi mais il y a toujours quelque chose qui gène. Bref, pas mauvais du tout mais il y a mieux.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !