Test :
La quête de Monté-Cristaux
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Un jeu sans prétention, un ! C'est avec cette idée que je me suis penché sur ce jeu. Mais, j'ai trouvé ce jeu raffraîchissant. En effet, il se veut sans prétention alors qu'il n'est pas si mauvais et qu'il n'essaie pas de me vendre son cortège de mauvaises idées et de fausses révolutions. C'est un simple jeu, court et pas trop mal programmé. Explications.

1) Awards majeurs :
- Meilleur scénario : 2/5
Le scénario n'est pas transcendant. Il faut dire que c'est le minimum syndical. Un début grotesque et une fin pas plus évoluer. Cependant pour les bienfaits de la note, ils sont présents tout deux.

- Meilleur univers : 2/5
Un monde intéressant, dans lequel le gore et la torture cohabitent dans l'éducation de la jeunesse. Ca doit plaire à Morigan, ça ! Cependant, ça manque cruellement d'informations et on n'a pas le temps d'en profiter suffisamment. Dommage qu'on assiste pas à la fin de la partie de chat perché !

- Meilleurs personnages : 1/5
Mario est ridicule, Toad est ridicule, Peach est Peach, le vieux est lourd, le méchant est un jeune idiot comme j'en vois des centaines pour me pourrir Wow avec son langage SMS...
Seul le héros possède quelque chose de plaisant... il parle pas trop !
Ah oui, j'aime bien que tous meurent à la fin.

- Meilleure mise en scène : 2/5
Là encore, rien de spectaculaire. La fin sauve l'ensemble.

- Meilleurs graphismes : 3/5
T'es fait pas, j'ai vu largement plus moche. C'est même pas mal, par moment.

- Meilleure bande-son : 3/5
J'adore le thème d'intro de Métroid ! Sinon, l'ensemble est plus que correct et j'apprécie qu'elle ne soit ni trop forte, ni trop faible. Elle se fond dans l'action et c'est tout ce qu'on demande.

- Meilleure programmation : 2/5
Pas de gros bugs. Ca répond à ce que je demande. On ne s'énerve pas. Mais ce n'est pas extraordinaire. Donc, c'est moyen.

- Meilleure durée de vie : 2/5
Le jeu dure à peu près le temps indiqué, mais ça ne m'aurait pas déplu d'avoir une heure.

- Meilleur gameplay : 2/5
Je préfère ça à des combats de 5 minutes chacuns mal faits. C'est léger et je trouve l'idée pas mauvaise. Le personnage se déplace bien et tout répond à mes exigences.


2) Awards spécifiques:

- Meilleur humour : 2/5
Humour glauque : oui, humour crétin : bof. Ca ne vole pas haut, mais j'avoue avoir souri par moments.

- Meilleurs mini-jeux : 0/5
Je suis désolé mais j'ai du mal à parler de mini-jeux avec ce jeu. J'aurais apprécié avoir à récupérer la tête ou jouer à chat perché avec une hache, mais bon...

- Meilleure originalité : 1/5
Rien de transcendant, rien de réellement nouveau. Mais ma sympathie pour l'ambiance.

- Meilleur système de A-RPG : 1/5
C'est pas trop mauvais. c'est léger, mais maniable.

3) Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 1/5
Pas assez long.

- Meilleure séquence d'introduction : 0/5
Colle pas à l'histoire. Et pas amusante.

- Meilleur mapping : 2/5
Juste moyen. Manque cruel de déclecheurs.

- Meilleur donjon-making : 2/5
Juste moyen. Sans être aussi catastrophique que certains jeux que je ne citerais pas ici.

Un jeu qui se veut sans prétention et qui n'est au final pas si mauvais que ça. Bon nombre de makers pourraient se dire que mieux vaut un jeu court, mais qui n'est pas barbant, que de faire un long jeu barbant. A bon entendeur, je pense que ce jeu pourrait être plus long et, avec des efforts, pourrait même devenir bien, car l'ambiance et l'idée ne sont pas mauvaises, mais c'est à cause du manque de travail que la note n'est pas supérieure.

Note finale : 2/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !