Test :
Final Fantasy Bette Demo 2
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Une parodie de plus de FF7. Doit-on s'attendre au pire ?
Une chose que l'on peut déjà noter, c'est que les auteurs semblent ne pas avoir été influencés par la saga MP3 Banal Fantasy, ce qui a déjà l'avantage de nous épargner des blagues de c** à répétition.


Le jeu reprend plus ou moins fidèlement l'histoire de FF7 jusqu'à la fuite de Midgar après le bâtiment Shinra, en simplifiant voire en omettant certains passages – ce qui n'est pas pour nous déplaire –, tels que le second réacteur ou les multiples étages du QG de la Shinra, ou encore l'absence des membres du groupe Avalanche (hormis bien sûr Tifa et Barret).

L'humour réside essentiellement dans les dialogues (notons au passage une mise en scène plutôt correct), alimentés par un langage très familier qui ôte toute personnalité aux différents personnages. On trouve aussi au service de l'humour certains facesets, les noms des personnages (Barret devient Barquette), les descriptions des éléments de l'inventaire, et le scénario. Original, d'ailleurs, le scénario : sous la croûte terrestre s'étend l'Enfer où vivent des Bébêtes. Les Bébêtes boivent la vodka, mais les réacteurs Makero puisent cette vodka, irritant les créatures qui menacent de faire surface. Mais le gouvernement s'en moque et « ne pense qu'à boire ». Par ailleurs, la démonstration de nunchaku sous les yeux ébahis de Cloud est assez amusante. Les plants de canabis font également sourire. Mais tout cela reste d'un bien maigre niveau.

Et qu'en est-il des mini-jeux, autre élément de poids dans les parodies ? Ils sont au nombre de deux. Le premier nous transporte dans un RPG de Pokémon, et n'est en fait pas un mini-jeu : on se contente juste de faire quelques pas. Le second est un combat de ring, reprenant le mini-jeu de duels holographiques du Gold Soccer, avec trois types d'attaque. C'est donc un mini-jeu très limité, malgré des dialogues tellement familiers et écrits de telle manière qu'ils en deviennent amusants, offrant au joueur une chance sur deux de le réussir.

Venons-en aux combats. Ils sont naturellement d'une importance moindre et les auteurs ont eu la lucidité de nous les épargner sur un certain nombre de maps. Le système est celui de base. Tout est hautement pixelisé, les animations sont de piètre qualité, mais l'ensemble reste assez fluide.

Les graphismes sont pour leur part (très) moyens et leurs différentes sources font qu'ils manquent d'homogénéité. Enfin, les musiques et le background sont ceux d'FF7.


Conclusion : ce n'est pas si mal. Il y eu incontestablement un minimum de travail, notamment au niveau de la mise en scène. Hélas, et il fallait s'y attendre, le résultat est loin d'être virevoltant. Réservé aux fans inconditionnels d'FF7, à la condition qu'ils soient curieux et apprécient ce genre d'humour bas de gamme.

Catégories compétitives

Note globale 1

Scénario 0,5
Trame /
Personnages 0,5
Mise en scène 1,5
Graphismes 1,5
Musiques /
Programmation 2
Durée de vie 1
Gameplay 1
Originalité 1


Catégories spécifiques

Humour 1,5
Mini-jeux 0,5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !