Test :
Dragoon
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Dark_Dragoon, un maker plutôt fraîchement débarqué, nous propose une démo à moitié éponyme d’environ deux heures où dragons, sages et cristaux élémentaires se mêlent dans une aventure ne craignant aucunement les stéréotypes…

En effet, trois amis, alors en pique-nique dans une forêt brumeuse (drôle d’endroit pour cela, m’enfin…) surprennent un ninja décidément très vilain avec les gentils dragons tout mimis vivant dans ce monde. Après s’être fait ratatinés en voulant le suivre, les compères se retrouvent dans le village de Willama, l’un des leurs, Anya, étant sérieusement amochée. Vengeance, crient-ils, et après un bon gros speech du sage du village sur le secret des dragons, nos héros vont essayer de stopper l’amateur de katanas dragonophobe. Encore une fois, ils échouent dans une grotte et se voient volés le cristal de l’eau…s’en suit la mort d’Anya, point de départ d’une véritable ouverture sur le monde et également de la transformation pompeuse et lourdingue de l’histoire (à grands coups de « vengeance !! » et de « tu me manqueras, je vais sauver le monde. »)…Le scénario est d’un classicisme éprouvant et aussi fin qu’une histoire drôle de Guy Montagné.

Gameplay : combats et menus de bases, difficulté vraiment pas élevée, l’aventure se suit sans suer (répétez dix fois très vite !) et le challenge va de pair. Un peu plus de 2 heures seront nécessaires pour boucler la démo, sans pour cela que de réelles quêtes annexes se soient montrées. Plus amusant (quoique) : des images coquines se dissimulent dans certaines bibliothèques ou pubs des environs…à vous de juger.

Graphiquement, ce n’est pas folichon : les mac&blue, rtp et rips de FF6 s’entrechoquent avec l’originalité d’une rentrée des classes au JT de 13 heures. Les musiques sont, elles, plus sympathiques avec des thèmes souvent inédits et accompagnant de manière satisfaisante (mais pas toujours) les lieux visités.

Bref, Dragoon (qui au passage est un titre faussé), est un tout petit jeu se prenant un poil au sérieux et qui ne fera certainement pas sauter le joueur au plafond…

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !