Test :
Fur et Chrome 1
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Sous ce titre aguicheur se cache un jeu bien sympathique et rafraîchissant, créé par Furfur2020 sur Rm2k. Au programme : des poils de chat et du métal poli qui brille sous l’effet du Pliz anti-statique…hum, nooon s’il vous plait, soyons sérieux !

Le jeu débute après un long passage textuel qui, bien qu’évitant les répétitions, semble un peu trop long. Vous incarnez une humanoïde féline possédant des pouvoirs de foudre dissuasifs pour quiconque oserait lui critiquer sa belle fourrure. Tesia, c’est son nom, est en proie à de sombres rêves, sortes de réminiscences d’une enfance trouble et tragique. Elle va faire pourtant d’heureuses rencontres durant la partie, notamment un bibliothécaire qui semble bien la connaître, la pauvre chatonne ayant perdu la mémoire. L’histoire est simple, son traitement manque d’un peu de caractère et de complexité, mais se rattrape par un rythme soutenu et un effet « prise de tête » agréablement absent.

Concernant le gameplay, Fur&Chrome propose des donjons remplis de monstres qu’il faudra occire en usant de son pouvoir foudroyant. Après quelques minutes de jeu, on se rend compte que tuer ces ennemis n’apporte pas grand chose, les éviter fera alors grandement l’affaire. Même s’il y en a qu’il est plus sage de faire taire, le pouvoir magique étant limité, par conséquent, et afin de se réserver pour le boss, il est plus stratégique d’économiser ses forces. Les boss d’ailleurs apportent un grand moment de tension : ils sont plutôt retors et possèdent des puissants pouvoirs. Maîtrise et rapidité seront vos atouts. Globalement, F&C est amusant, jamais vraiment lassant et la difficulté proposée est suffisament progressive pour apporter un bon challenge à l’ensemble du jeu. Oui jeu, et non pas démo, car F&C est bien complet. 3 heures vous attendent pour arriver au dénouement de ce premier épisode.

Graphiquement, c’est très inégal : certains lieux ne sont pas désagréables tandis que d’autres semblent bien vides et peu détaillés. Les personnages principaux sont originaux mais le design des charsets est dans l’ensemble bien moyen. Enfin, les effets graphiques (foudre, lumière) n’impressionnent guère mais ont le mérite d’être là, tout du moins. Niveau sonore, on évolue un cran au dessus grâce à des musiques bien choisies et des sons efficaces. Rien ne casse la baraque non plus, le MIDI frappant encore !

En définitive, Fur&Chrome est un bon petit jeu qui s’apprécie le temps d’une après-midi. Amusant mais pas exceptionnel.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !