Test :
Lifetime (Another Destiny 2)
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Troisième épisode d’une série qui en compte 4, Lifetime est certainement le plus étrange…et le plus court aussi ! Lepanthes ne s’en cache pas dan le petit topo fourni avec la démo : ce n’est pas un RPG, ça ne prétend pas casser des briques et, pourtant, on constate d’agréables choses…

Pour le scénario, dixit Lepanthes, y en a pas vraiment. Vous contrôlez deux personnes poursuivant une mystérieuse troisième dans une steppe (qui ne fait pas du tout forêt) enneigée. Le premier est un guerrier, le même que dans Another Destiny, et le second est un spirite, une espèce d’âme fidèle à ce dernier. Le jeu se déroule essentiellement dans ces plaines immaculées, une épée à la main et trois sortes de monstres à pourfendre : les humanoïdes cochons, les squelettes et les slimes. Seuls les squelettes présentent une originalité : ils ne peuvent être vaincus avec l’arme de base. Tout ce petit monde se retrouve dans un A-RPG, moyennement bien géré…

En effet, les monstres sont de simples charsets à la marche continuelle, aucune animation ne se présentera quand ils vous frappent. Ce qui rend les joutes assez inintéressantes, il faut les éviter la plupart du temps et bourriner sur le bouton action quand ils semblent venir vers vous. En cas de blessures, certains ennemis laissent des pastilles bleues régénérant votre niveau de vie. Tout cela est très basique et ne témoigne pas d’une richesse de gameplay exceptionnelle.

Néanmoins il y a un espèce d’ambiance qui se dégage de ce tout : les graphismes sont extrêmement épurés, composés de panoramas, d’images vacillantes et d’effets de distorsion très convaincants. Les musiques, customs, sont prenantes et, tout comme l’aspect visuel, allient la simplicité à l’efficacité. Enfin, seuls les personnages sont décevants : de simples RTP affublé d’un effet de lumière sur le contour…mais c’est aussi la série qui veut ça.

Bref, Lifetime est une curiosité d’à peine une heure qui se joue sans déplaisir mais qui ne reste pas dans les mémoires bien longtemps…Aux fans de Lepanthes essentiellement.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !