Test :
SURVIVE V2.5
Par garsim
Avant toute chose, rien d'anormal à signaler, à l'exception d'un bug qui était pourtant mentionné dans le manuel, mais qui surprend pas mal : en effet, lors d'une cinématique, la fenêtre "non implémenté" s'ouvrant à tire-larigot oblige à faire des Alt+F4 jusqu'à plus soif (j'ai jamais vu ça sur RPG Maker... ). Bon, il était mentionné dans le manuel, mais il était sans doute possible d'y remédier (apparemment, le problème vient d'une musique, peut-être aurait-il fallu la ré-enregistrer ?).
Bon, passé ce bug que je ne savais pas trop où caser, lançons-nous dans le test !


Awards majeurs

Gameplay : 3.5/5

J'avais un peu peur du nombre de commandes à absorber au départ, mais elles ne sont finalement pas si nombreuses : en fait, pour presque toutes les actions, il est possible d'utiliser plusieurs touches, ce qui permet de jouer de la manière qui nous est la plus adaptée.
Bien sûr, on n'échappe pas à un peu de prise en main dès le départ ; cependant, définir une map spéciale "didacticiel" pour s'entraîner à maîtriser les commandes n'aurait pas été du luxe : que l'on choisisse le mode "parcours" ou "classique", on est dans le feu de l'action dès le départ dans les deux cas, et il y a donc de quoi paniquer quand on joue pour la première fois... car on ne situe pas forcément toutes les touches dès le début et on ne sait pas non plus appliquer toutes les possibilités offertes (viser avec Maj, lancer une grenade, changer d'arme). Les conseils donnés avant de jouer sur la manière de passer un niveau sont une bonne chose, mais ils ne sont hélas que théoriques...
Sinon, même si le nombre de commandes disponible est raisonnable, il pouvait en manquer une ou deux qui se seraient révélées utiles : d'une part, une fonction "courir" aurait permis de faciliter certaines fuites et manouevres (le personnage n'est pas très rapide et les zombies le sont presque autant que lui), bien que la touche Maj ayant déjà été attribuée, on aurait mal imaginé quelle autre touche aurait pu faire l'affaire. D'autre part, dans un jeu dans lequel il est quasiment impossible d'espérer un temps mort comme celui-ci, un menu de pause aurait été une bonne chose là encore, quitte à ce que ce soit simplement le menu de base de RPG Maker qui en fasse office : et ici, ça n'aurait pas nécessairement gêné la jouabilité vu que la touche Esc n'était pas utilisée. De plus, ça aurait été un moyen intuitif de quitter le jeu en cours de partie.

On peut noter l'utilisation possible du joystick, même si je ne l'ai pas testée (note : je n'arrive pas à le configurer, mais ce n'est pas dû au jeu, seulement au patch qui le permet, dont je n'ai rien compris à l'utilisation), qui peut permettre de se sentir plus à l'aise (pour les jeux de ce genre où on mitraille certaines touches, ça peut être plus commode de le faire avec un joystick). Une bonne idée de l'avoir intégré, donc.

Egalement un bon travail sur le feedback : même si détailler les impacts des tirs et les corps ensanglantés n'est pas très joli à voir en général, c'est un bon point de l'avoir peaufiné.


Histoire : 2.75/5

Bien que pour un jeu de ce genre, une histoire n'est pas nécessaire ou n'a pas besoin d'être détaillée, elle aurait permis de mieux prendre ses repères : si le mode "classique" n'en a pas vraiment besoin, dans le mode "parcours", elle aurait pu immerger davantage. Or, le jeu a fait quelque chose de plutôt inhabituel à ce sujet, en mettant la cinématique d'introduction comme "récompense" pour avoir terminé le mode parcours ! Etrange logique...
Bon, la cinématique elle-même était d'ailleurs bien faite (excepté le bug fatal mentionné en introduction...), c'est juste qu'elle aurait dû mériter d'être accessible dès le départ...


Ame du jeu : 4/5

De l'action et une certaine solitude face à l'oppression des zombies : c'est ce qu'on ressent lorsqu'on est pris dans le jeu. D'ailleurs, au vu de la quantité élevée d'ennemis à laquelle on fait face, ça immerge bien, ça c'est sûr (et ça complique aussi les choses). Les détails sanguinolants sont également là pour nous rappeler le contexte dans lequel on évolue. La musique contribue d'ailleurs bien au stress provoqué par le jeu. Il manquait peut-être une légère brume pour compléter le tout, mais l'ambiance proposée est déjà pas mal du tout.


Graphismes : 3.5/5

Une bonne utilisation de ressources assez utilisées sur RPG Maker 2003, même si le décor de la première zone est un peu dépouillé.
En revanche, la représentation des intérieurs est plutôt confuse. Même si c'est une bonne idée de rendre les maisons "transparentes" pour que le joueur puisse voir ce qui s'y passe lorsqu'il avance dedans (le problème d'une telle représentation est d'ailleurs une contrainte propre à la 2D, soit dit en passant), c'est légèrement confus, car on distingue parfois mal l'intérieur et l'extérieur, et le rendu visuel n'est pas forcément génial sur ce point.


Musiques : 3.75/5

La bande son est quand même un peu limitée, mais les musiques se laissent entendre, malgré leur genre (qui colle bien au style du jeu, mais qu'on aurait peut-être du mal à écouter séparément).
Une bonne idée de laisser le joueur choisir sa musique dans le mode "classique", pour éviter une certaine monotonie sonore.


Awards mineurs

Systèmes custom : 4/5

Hormis certains oublis (volontaires ou non) déjà mentionnés plus haut (essentiellement le menu de pause), le système proposé n'est pas mal, et plutôt bien fait pour de l'événementiel. L'HUD est clair (même si on a un peu de mal à distinguer visuellement les différents types d'armes) et les combats sont relativement fluides et ergonomiques, même si pour fixer une direction, c'est parfois délicat, surtout au début ; et que parfois on tire sans toucher l'ennemi juste en face (je suppose qu'il faut un léger moment pour que l'arme se recharge...). Seul un bug m'a gêné, mais il ne doit pas intervenir très souvent (je ne l'ai eu qu'une seule fois) : sans savoir pourquoi, la direction du personnage s'est fixée, et lorsqu'il tirait, ça ne blessait pas les ennemis (hormis la grenade).


Level design : 3.75/5

Pour le mode "classique", la trame des trois zones disponibles est la même : on démarre au centre de la map, et on se fait assaillir de toutes parts par les zombies. En bref, seuls les décors changent, le mapping aussi (mais moins, c'est juste l'emplacement des obstacles qui peut différer), mais le principe reste le même...
Pour le mode "parcours", les parcours sont bons, quoiqu'un peu trop remplis de zombies ; de plus, il aurait été bon d'éviter certains guet-apens du genre l'arrivée de la tyrolienne de la deuxième zone ou la descente du toit dans la première, pour lesquelles il est possible d'atterrir directement sur un zombie et par conséquent de se faire mal...
La traversée de certaines zones peut être originale (la tyrolienne, par exemple) mais la trame reste souvent la même : se faire entourer de zombies à buter. Et les zombies sont toujours les mêmes. A une exception près : ceux maniant une tronçonneuse sont plus coriaces (plus de coups nécessaires pour les tuer, plus de dégâts provoqués et ils avancent plus vite), d'ailleurs ils servent parfois de "boss" (on ne peut sortir qu'après les avoir tués). Mais il aurait fallu varier un peu les plaisirs, en proposant par exemple un peu moins de zombies en général, mais ayant des caractéristiques un peu plus poussées que leur aspect physique : par exemple, jouer sur leur vitesse, leur parcours, leur résistance... car c'est finalement un peu le même problème que le mode classique : hormis les décors et le mapping, peu de choses changent...
En bref, même si le contenu proposé n'est pas mal, il aurait sans doute été possible de faire encore un petit peu plus varié.


Originalité : 2.25/5

Le système proposé est assez classique pour un "shoot'em up".
Mais pour un jeu RPG Maker, en revanche, c'est original. Seulement voilà, dans le cadre du concours, l'originalité est jaugée de manière plus large, et il aurait fallu que le système soit vraiment inédit en général, et pas seulement sur RPG Maker... d'où la note qui pourrait paraître sévère. Cela dit, que ça n'empêche pas l'auteur de continuer dans cette voie, un petit plus pour se démarquer des autres projets RM, c'est toujours bon à prendre.


Conclusion :

Un bon jeu amateur de shoot'em up, qui n'est certes pas inoubliable, mais qui reste quand même marquant par le fait qu'il a été conçu avec RPG Maker et que le résultat obtenu soit tout à fait honorable.
Pour les joueurs, cependant, il faudra un peu de patience pour s'habituer au gameplay du jeu, à moins d'être féru de ce genre de jeux.

Note finale : 3.5/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !