Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Rutipa's Quest 5
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Rutipa's Quest 5 (Par Team RQ)

Dans ce cinquième opus de Rutipa's Quest, vous suivrez les aventures d'une bande de personnages hauts en couleurs à la recherche de la mystérieuse cité d'Ascii.

Tout commence par une bataille féroce entre deux navires volants. Zack, le gentil, essuye une défaite contre le méchant Klaus: C'est le point de départ d'une histoire relativement tirée par les cheveux, prétexte à moult expérimentations graphiques. En effet, la particularité de cette série est qu'elle propose de conjuguer les talents de plusieurs auteurs pour obtenir quelque chose de surprenant. Si le résultat est assez héterogène, on se plaît tout de même à découvrir différents styles et approches au fur et à mesure qu'on progresse. Je n'ai aucune intention de décortiquer chaque partie une à une, mais certaines méritent une mention spéciale. Ainsi, Nurykabe nous épate en développant un monde délicieusement surréaliste baignant dans l'humour le plus absurde. Saturnome, fidèle à lui-même, à concocté quelques séquences animées hilarantes. Malheureusement, son mini-jeu représente un sérieux point noir de par sa difficulté qui risque d'en rebuter plus d'un. Celui-ci consiste à traverser une étendue d'eau à bord d'une sorte de scooter-hovercraft en évitant les récifs mortels, mais la tâche est tellement ardue que plusieurs dizaines d'essais seront nécessaires pour le joueur moyen. Pyro, quant à lui, à réalisé un manga avec beaucoup de talent et de maitrise, tandis que FurFur et El_Mangaka se partagent un final savoureux. Tout n'est pas rose au pays de RuTiPa, le scénario se révèle plutôt confus et on s'embrouille souvent. Les personnages sont beaucoup trop nombreux, il aurait été préferable de développer plus leur personnalité. Difficile de ne pas comparer RQ5 à son ainé, Rutipa's quest quatrième du nom, plus long, plus soigné et surtout plus cohérent. Hormis les mini-jeux, l'interactivité est plus que limitée dans cet épisode, mais l'humour et la qualité des dessins qui le compose font vite oublier ses défauts.

BILAN

- Scénario: Trop brouillon.

2/5

- Mise en scène: Assez inégale, mais certaines scènes valent leur pesant de cacahuètes.

3/5

- Personnages: Les protagonistes de RQ5 auraient gagnés à être plus développés. Discoman semble s'être un peu essoufflé depuis RQ4.

2/5

- Musique: Amusante et variée. Les compos de Nurykabe sont très réussies.

4/5

7 - Graphismes: Ils ont le mérite d'être entièrement fait maison. Un peu plus d'animation aurait été agréable.

3/5

- Programmation: Voir Mini-jeux.

3/5

- Mini-jeux: Les mini-jeux sont souvent simplistes, mais bien réalisés. J'aime beaucoup ce qu'a fait FurFur dans le genre.

3/5

- Humour: L'humour ne fait pas toujours mouche, mais il y a quelques grands moments.

3/5

- Meilleur Non-RPG: RQ5 propose une bonne alternative aux RPG's classiques.

3/5

En définitive, moins bon que RQ4, mais toujours bien meilleur que l'essentiel de la production RPGmaker actuelle. CQFD!


Test par Grayback

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !