Test :
La Déchéance
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

J’aimerais dire du bien de La Déchéance, car son auteur a indéniablement du talent, mais je ne peux m’y résoudre. Pour commencer, ce projet ne comporte absolument aucun élément de gameplay ; on prend quelques décisions susceptibles de modifier la fin, mais rien de plus. Cette séquence d’animation, très courte, se focalise sur les pensées d’un personnage désigné pour sauver le monde de sa destruction totale par un énorme météore. La cause de ce météore, le conseil des Avatars : sortes d’entités extraterrestres aux pouvoirs manifestement illimités.

Le héros, donc, à qui revient – pour on ne sait quelle raison – le devoir de sauver l’humanité, se résout (ou non) à son sort, et le spectateur (autrement dit, le joueur) est invité à suivre le fil de ses pensées. Des pensées malheureusement basiques, sans intérêt, censées être à l’évidence émouvantes, mais qui s’avèrent en réalité assez ridicules. Et c’est la grande faille de la séquence : on ne parvient pas à adhérer à ces monologues intérieurs bas de gamme pseudo-psychologiques. L’immersion est donc quasi-nulle, et on se contente de faire défiler les fenêtres de textes sans être convaincu le moins du monde par ce qu’on y trouve.

Qui plus est, l’histoire des Avatars en soi n’est déjà pas bien stimulante, mais que l’un de ces êtres surhumains trahisse ses confrère sous prétexte de percevoir dans le héros quelqu’un de bien qui va jusqu’à lui redonner foi en l’humanité, voilà bien quelque chose de franchement dérisoire. Ensuite, que le créateur en personne s’adresse au héros en lui faisant part de son impuissance donne le coup de grâce à cette séquence à visée sentimentale. On ne dira rien du héros qui n’est pas surpris le moins du monde de dialoguer avec l’un comme avec l’autre, et dont les réactions sont d’un niveau plus que primaire.

Bref, La Déchéance, hormis sa mise en scène élémentaire mais soignée, est sans aucune valeur. Il n’y a vraiment rien à en retenir.



Catégories compétitives

Note globale 1

Scénario 0,5
Univers 0
Personnages 0,5
Mise en scène 3
Graphismes 2
Bande-son 2,5
Programmation 1
Durée de vie 1
Gameplay 0
Originalité 3


Catégories spécifiques

Non-RPG 1

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !