Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Nine Sages I - Au Secours des Dieux
Par Lord D
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

L'auteur de ce jeu doit apprécier les noms anglais comme l'indique l'écran-titre: Nine Sages: In rescue of the gods, titre un peu pompeux mais qui s'inscrit dans le sujet du jeu. Surprise, c'est un jeu RM95, le seul des Alex d'or 2006, voire même de l'année dernière ou encore avant. Ya-t-il eu souvent des jeux RM95 aux Alex en général ?

L'histoire nous met dans la peau de Corwin Bloodbringer, un paladin au service d'Angelique la pure, et qui n'est d'autre que le héros légendaire qui doit libérer les dieux emprisonnés par leur frère maléfique. Voilà en gros l'histoire du jeu que j'ai totalement résumé tant elle est courte et simpliste. Bref, cette libération doit se faire par une série de quêtes à accomplir tel qu'affronter plusieurs démons pour récuperer des parchemins.

Le ton du jeu est très vite donné: Les combats. Autant le dire tout de suite, dans le jeu il n'y a que des combats. L'intégralité du jeu se situe dans les combats, très fréquents. Pas de scénarios complexes et plein de rebondissement, pas de personnages travaillés aux personnalités variées, pas de système de jeu original, non, des combats, des combats et encore des combats. Même les sous-quêtes ne consiste qu'à aller affronter un ennemi pour obtenir quelque chose. Mais malheuresement, les combats ne sont ni interessants, ni correctement équilibrés. C'est quelque chose qui choque vraiment dans le jeu. Dans une même zone, on peut trouver des petits gobelins à tuer en un coup mais aussi des guerriers surpuissants ayant plus de 600 hp et infligeant 200 dégâts à chaque coup. On se retrouve à sauvegarder quasiment tout le temps sous peine de tomber sur un ennemi surpuissant. Alors évidement on se dit qu'il faut bien se faire de l'xp pour arriver à tuer ces adversaires. Mais malheuresement non, et pour tout dire, changer de niveau n'apporte presque rien. D'ailleurs même l'équipement n'est pas un facteur réellement déterminant pour parvenir à tuer ces adversaires. Pour tout avouer, j'ai essayé le jeu au niveau 100 avec des bons équipements et malgré tout, je me prennait quand même des raclées par des monstres que l'on rencontre vèrs les débuts du jeu. Alors soit le système d'évolution a un problème, soit il y a un truc secret pour gagner mais là franchement je vois pas.

Le fait que le jeu soit sur RM95 n'aide pas, il faut bien le reconnaitre. Le menu par exemple est réellement pas pratique. Ainsi, lorsqu'on veut équiper un objet à un personnage, on ne peut pas savoir quel objet il possédait avant, à moins de regarder dans les statiques du personnage. De même, on ne sait pas ce que font les sorts, ni les objets, ni le bonus qu'apporte les équipement, à moins de les utiliser, ce qui oblige à acheter l'objet en question. Par chance, l'auteur nous offre un fichier lisez-moi dans lequel sont indiqué les caracteristiques et effets des sorts et objets, bien qu'il s'avère fastidieux de s'y réferer à chaque fois qu'on souhaite utiliser un objet. Le système de combat est dans le même esprit, bien qu'on y passe la majeure partie du jeu. Les actions s'enchainent rapidement et on a beaucoup de mal à savoir qui fait quoi ou à quel moment. Et là aussi, il est difficile de savoir ce que font les actions exactement si on ne le sait pas déjà. Les sauvegardes sont également mal gérée, obligeant à utiliser des fichiers et donc rendant la tâche de sauvegarde plus difficile. Il y a également un autre point, je ne sais pas s'il est dû à RM95 ou pas, mais il s'avère que le Game over conduit à une fermeture pure et simple du jeu, obligeant donc à le relancer pour recharger sa sauvegarde. Et vu le nombre de fois que l'on peut mourir dans le jeu, on a pas fini de relancer le jeu à chaque fois, ce qui est particulièrement exaspérant.

On peut esperer que la réalisation compensera un gameplay un peu bancal. Malheuresement non, c'est même pire. Premièrement les graphismes. Ils sont moches. Bon évidemment, en faisant un jeu uniquement avec des RTP de RM95, on est loin d'avoir une oeuvre d'art, mais là c'est le mapping qui est une énorme lacune. Par exemple, la carte du monde est immensément vide avec seulement quelques villes ou chateaux ici et là. Quant aux donjons, ce sont tout simplement des immenses labyrinthes avec un seul chemin correct, tous les autres menant tôt ou tard à des culs-de-sac. Comble de la laideur, chaque donjon n'est constitué que d'une poignée de textures différentes. Ainsi, tous les chemins d'un même donjon utilisent la même texture, de même que tous les murs, ce qui signifie qu'un même donjon n'a aucune originalité en soi et on fini par s'y perdre très rapidement puisqu'on ne peut avoir aucun repère visuel. On se retrouve à tourner en rond pendant des heures dans le même donjon, à la recherche de la sortie, sans compter que les combats arrivent très souvent et durent parfois si longtemps selon la puissance des ennemis qu'une fois le combat terminé, on ne sait plus du tout où on en était. Bien sûr, une fois qu'on est fastidieusement arrivé au bout du donjon, tué le boss et fait ce qu'on avait à faire, il n'y a plus qu'à refaire le chemin en sens inverse... Dommage qu'on ne puisse pas semer des cailloux pour retrouver son chemin...

Pour les autres aspects, au niveau des musiques, il y en a... 2. Bon peut-être plus mais on en entend le plus souvent que 2: la musique des combats et la musique des déplacements, qui est la même quel que soit l'endroit où l'on se trouve. A part ça les dialogues dans le jeu sont globalement mauvais, voire totalement incohérent ("Tu ne peux entrer dans ce village qu'une fois que tu aura tué des gobelins"), bien qu'il n'y en ai peu, sachant que les habitants d'un même village disent en général tous la même phrase. Sans parler bien sûr d'éléments inutiles tels que la guilde des malandrins auxquel on peut payer 500 pièces d'or pour obtenir une information soit totalement floue, soit completement inutile. Bref, ce jeu n'est remarquable sur aucun point.

Catégories majeures
Scénario: 0/10
Un dieu maléfique emprisonne les trois autres dieux et c'est au héros légendaire de les libérer, aidé par les Nine sages, qui ont des noms aussi originaux que One, Two, Three, etc... N'esperez pas que le scénario s'etoffe au cours de l'histoire.

Univers: 2/10
Difficile d'en dire beaucoup sur l'univers, l'auteur précise qu'il est inspiré d'un JdR appelé Monarchy. Quoi qu'il en soit, à part le fait que l'univers soit une immense ile vide avec quelques donjons, on ne peut pas réelement donner d'avis.

Personnages: 0/10
Dans un RPG en général, un personnage est comme quelqu'un, avec une personnalité et une histoire. Dans Nine sages, un personnage est une image de 32x32 avec des caracteristiques. Ni plus ni moins, ils n'ont aucune personnalité, ils sont tombés du ciel et ne disent plus un mot une fois qu'ils ont rejoint votre groupe.

Mise en scene: 0/10
Il n'y a pas de mise en scène. C'est tout. Pas de cinématique, des dialogues peu crédibles, absolument rien quoi.

Graphismes: 0/10
Graphismes moches et surtout mapping totalement dépourvu d'originalité.

Bande-son: 0/10
A force d'écouter les deux même musiques pendant la totalité du jeu, je pense qu'on doit un peu être lassé. Quant aux bruitages, ils sont néants.

Programmation: -/10
Impossible de faire véritablement de la programmation sous RM95. D'ailleurs ce jeu n'en a pas.

Durée de vie: 4/10
Oui le jeu est long, particulièrement long. Mais on regrette que la durée soit composé de 80% de combat, 15% de tourner en rond dans des donjons et 5% de balade dans les villages et achat d'équipement.

Gameplay: 1/10
Un gameplay pas terrible mais pas uniquement à cause de RM95 mais aussi de la disposition et de la puissance des ennemis qui laisse à désirer, ainsi que de la faible évolution qu'offre les niveaux.

Catégories spécifiques:
L'auteur indique qu'il souhaite participer dans toutes les catégories, bien que la majorité ne puisse pas s'appliquer à son jeu.

Humour: -/10
Pas d'humour.

Non-RPG: -/10
C'est un RPG.

Minijeux: -/10
Pas de minijeux.

Originalité: 0/10
Un jeu old-school comme il en a beaucoup été fait à l'époque des premières consoles et qui ne présente rien de vraiment hors du commun.

A-RPG: -/10
Pas de A-RPG

Note globale du jeu: 1/10
Un jeu trop classique et mal réalisé, dont le gameplay aurait pu être bien mieux réussi afin de donner de l'intérêt.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !