Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Sarcia
Par Lord D
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Nom du jeu: Sarcia
Auteur: Kaëlar
Type: RPG

Sarcia est l'un des jeux les plus attendus du making. Sa réalisation semble excellente, son scénario parait bien, voici la première démo qui vient de sortir. Est-elle à la hauteur des espérances ?

On commence le jeu par une courte séquence d'introduction assez immersive mais peu accrocheuse. Ensuite on se retrouve à contrôler Weran, un jeune homme qui cherche du travail dans une ville, on apprendra plus tard qu'il est à la recherche de quelqu'un. Apres avoir fait quelques tours en ville et fait quelques quêtes basiques, on dort à l'auberge et on apprend qu'un certain Kalorek cherche quelqu'un pour l'accompagner pour ses livraisons. Ni une ni deux, notre bon personnage doit aller le voir dans sa caravane (j'ai mis un moment à trouver par quel coté on rentrait dedans) et une fois le bonhomme rencontré, il décide de combattre à mort contre le héros pour voir s'il est assez fort. Assez louche n'est-ce pas ?

Donc il faudra faire un petit combat contre lui, qui peut s'averer dur si vous avez déjà affronté des ennemis. En effet, les combats dans le jeu peuvent devenir vraiment difficile, en particulier lorsqu'on est seul. On perd rapidement des HP contre les monstres et les sorts infligent bien peu de dégats par rapport aux attaques. Les éventuels bugs n'arrangent rien, parfois les ennemis attaquent deux fois de suite, ou alors des ennemis déjà mort se mettent à attaquer, ou bien on choisit une commande et c'est pas celle-ci qui est effectuée. Fuir peut s'averer necessaire mais c'est également difficile à faire, les fuites échouent souvent. Bref, si on a fait quelques combats, on a rapidement les HP qui tombent bas et on a aucune chance contre Kalorek. Je ne sais pas si c'est un bug ou autre mais il semble que dormir à l'auberge ne fait pas restaurer les HP, alors que les autres endroits où on peut dormir plus tard le font.

Apres on se retrouve à se balader dans une forêt, à tomber sur un manoir en ruine par hasard et qui s'ecroule au moment où on a fait l'action opportune, puis à rencontrer des bestioles qui veulent nous tuer et autres. Par moment les dialogues semblent incohérent ou peu naturel et les actions s'enchainent sans qu'on ait le temps de les comprendre. Difficile donc de se faire une idée du scénario.

A première vu, le jeu semble dans le style d'Aëdemphia, avec une ambiance onirique, une grande ville en plusieurs quartiers et des nombreuses quêtes annexes. Cependant, dans Sarcia, soit les quêtes sont dures à trouver, soit il y en a très peu, et les quelques unes que j'ai pu trouver consistait à aller voir quelqu'un et revenir, et les différentes possibilités restaient assez restreinte. On finit par ne pas passer beaucoup de temps dans la ville car il n'y a pas énormément de choses à faire ou à acheter.

S'il y a bien une chose dont le jeu ne manque pas, c'est des bugs. On se retrouve avec des bugs de toute sorte, parfois on peut encore selectionner des trucs alors que le menu est fermé, parfois on se retrouve avec des messages d'erreurs qui font fermer le jeu. On trouvera aussi des boites de dialogue qui ne disparaissent pas, des personnages qui bougent alors qu'ils ne devraient pas. On peut même se retrouver coincé et ne plus bouger par moment. Il y a aussi des choses qui ne sont pas des bugs mais qui ne sont simplement pas présents. Par exemple on peut payer 100 Onirs pour entrer dans la milice mais ça ne fait absolument aucune différence, aucun dialogue ne change et on peut même repayer comme si de rien n'était. La présence d'autant de bugs est surprenante, d'autant plus que le jeu a été beta-testé, et par plusieurs personnes. Peut-être que certains bugs n'ont pas été corrigés par manque de temps ou que des nouveautés ont été rajouté apres le test, je ne sais pas.

Bon j'ai beaucoup critiqué là, donc pour pas trop passer pour un méchant, je vais parler des bons cotés du jeu et qui sont nombreux. Graphiquement parlant, le jeu est tres bien, tous les décors sont travaillés. On peut avoir l'impression de reconnaitre certains chipsets mais ils sont tellement refaits qu'ils ne ressemblent à rien d'autre. Le jeu possède sa propre ambiance dans des tons colorés et sombres, apportant une touche féerique. Les musiques sont sublimes et s'accordent bien à l'ambiance, d'autant plus qu'elles sont à 100% personnelles. Les différents menus, interface et autres sont bien réalisés et peuvent rivaliser avec les professionnels, du moins si on enlève les bugs.

Pour ce qui est du système de jeu, le jeu est trop court et l'absence de tutoriaux au démarage empêche de le comprendre dans ses moindres détails. D'après ce que j'ai pu comprendre, il n'y a pas de niveau global pour les personnages mais plusieurs compétences, telles que Armes tranchantes, Armes contondantes, etc.. Magie Blanche, Elementale et autres, qui peuvent augmenter au fur et à mesure qu'elles sont utilisées. Ce système proche de Morrowind ou Dungeon Siege offre donc une évolution assez unique et permet de faire évoluer son personnage de différentes façons. Il y a également un système particulier pour apprendre les sorts, il faut décoder chaque lettre et ensuite indiquer le nom de l'incantation pour l'apprendre à un personnage. Celà dit, il est parfois difficile de savoir quels sorts ont été appris par les personnages et on peut se retrouver à réapprendre les même sorts à des personnages qui les connaissent déjà.

Je pense avoir fait le tour des différents éléments du jeu, ce dernier étant trop court pour en dire plus. Parfois, on peut se demander si l'auteur ne s'est pas "dépéché" de sortir ce jeu, le nombre de bugs le prouve. Dans ce cas, on ne peut esperer que du mieux pour une prochaine démo.

Catégories majeures
Scénario: 4/10
Une catégorie difficile à noter sur une si courte période. Le scénario semble présager du bon mais je ne peux rien dire de plus à ce stade.

Univers: 7/10
Bien qu'on en ait pas de veritables descriptions, il semble très riche et regorge de créatures différentes, de lieux et d'histoires d'après ce qu'on entend des différents PNJ.

Personnages: 2/10
On ne sait presque rien des personnages et leur personnalité n'est absolument pas définie. Ils ne parlent que pour dire ce qu'ils doivent faire et ne font jamais sortir leurs états d'âme. On n'a également aucun détails de leur passé ou histoire.

Mise en scene: 1/10
Un des gros points faibles. Les dialogues sont parfois incohérents ou s'enchainent trop vite, les personnages font connaissance trop rapidement et les scènes non jouables manque de dynamisme. Seule la scène d'introduction peut valoir le coup, mais elle reste encore basique.

Graphismes: 8/10
Les graphismes sont originaux et donnent une ambiance unique. Ils sont bien meilleurs que ce qu'on peut voir d'ordinaire dans le making et contribue à l'immersion. Les maps étant en panorama, il y a beaucoup d'effets de lumière et les graphismes n'ont pas l'air de se répeter.

Bande-son: 10/10
100% de musiques personnelles, nombreuses et excellentes. Aucun jeu RPG Maker auquel j'ai pu jouer n'a atteint un stade pareil. Les chef d'oeuvres de Nurykabe renforce l'aspect poétique et onirique du jeu, et apporte une ambiance unique, capables de rivaliser avec des jeux professionnels.

Programmation: 5/10
De nombreux systèmes customs, CBS, CMS, CSS et autres trucs qui commencent par C et finissent par S. Malheuresement, un trop grand nombre de bugs gâche un peu tout ça. C'est regrettable mais compréhensible quand on connait la complexité de la programmation en événement.

Durée de vie: 3/10
Trop court, malheuresement. On ne peut voir qu'une ville mais à part tourner en rond dans la forêt, on est vite arrivé au bout.

Gameplay: 6/10
Le système d'évolution est assez interessant et incite à continuer. Mais le gameplay n'est pas assez présent dans cette démo. Il y a peu de combats et peu de choses à faire en ville. On passe la plupart du temps à marcher pour tout dire.

Catégories spécifiques:
Aucune, précise le txt.

Catégories mineures
Immersion: 8/10
L'ambiance du jeu, les graphismes et les musiques nous plongent dans l'univers. C'est quelque chose d'assez rare dans les jeux, surtout dans ceux que j'ai pu tester précédemment.

Note globale du jeu: 6/10
Un jeu à la réalisation hors du commun mais qui possède malheuresement des défauts, nottamment au niveau de la programmation et du rythme de l'action. On ne peut qu'esperer que ces défauts seront corrigés dans une prochaine démo afin d'obtenir l'un des meilleurs jeux du making francophone.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !