Test :
Bleeding Moons
Par Aba

Temps joué : 2 h 30 min


Introduction

Bleeding Moons est une très bonne surprise. Ce n'est pas un rpg, c'est plutôt un jeu d'aventure/point'n'click me faisant penser à la série Walking Dead de Teltale. On suit les aventures de Ian, petit comte de Valmain, qui doit prendre ses responsabilités dans un monde brutal et sanglant.



Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

On ne peut pas vraiment parllé de gameplay dans ce jeu.

Il y a deux phases dans le jeu: les dialogues et les missions.

Les dialogues sont la plus grande partie du jeu, et sans rentrer dans l'histoire, les boites de dialogues sont assez sympas ( ok, c'est les graphismes ).

Les missions nous font un peu plus refléchir avec quelques enigmes et astuces à trouver, sans vraiment être trop compliqué pour le moment.

Il n'y a pas vraiment de gameplay, mais le jeu nous propose une aventure sans cette necessité.

Histoire (Note : 4,5/5)

C'est du bon travail, du très bon travail.

L'histoire est prenante, les persos sont bien écrits, la mise en scène est recherchée...

C'est le gros du jeu, sans son histoire, on s'embeterait fortement.
L'histoire nous transporte dans un monde médiéval, plus particulièrement celui de la noblesse. Souvent on incarne un pauvre gamin qui vit toutes les aventures du monde, puis devient l'élu, puis nique tous les ennemis. Alors que là, on suit Ian, petit comte de Valmain, geek de base ( les bibliothèques, c'est Steam de l'époque ), n'ayant jamais tué qui que ce soit, faiblard, cadet et tous les défauts qu'on peut avoir, du moins les plus fréquents. Au début, il fait son lover avec une petite, mais voit bien qu'être comte c'est pas facile, son frère doit se marier avec arrangement. Il découvre la vie aussi quand il grandit et qu'il quitte Valbon, il va se salir les mains en tant qu'espion, vas découvrir les petits gens.

C'est clairement un voyage initiatique mais inversé, on va du riche noble, au pauvre mercenaire de base. Et c'est ça qu'on aime.

Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

L'ambiance est très bonne.

Les dialogues, les personnages, l'univers, la mise en scène renforcent l'immersion.

La musique, les bruitages, les maps, les graphismes apportent beaucoup à la cohérence.

Et les interactions entre Ian et les différents persos nous transportent dans son univers.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Rtp like pour le mapping, mais très bien mappé, on y croit aux différents lieux rencontrés.

Persos plus grands que VX de base, sympas, bon design.

Boite de dialogue jolie.

Facesets jolis et expressifs.



Bande-son (Note : 3,5/5)

La musique apporte bien à l'ensemble du jeu.

Il n'y a juste pas de gros thèmes bien marquants.
Mais les différents thèmes correspondent bien aux lieux, noblesse, village, forêt, crime, camp...


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 4/5)

Le scénario est simple mais pourtant original dans le cadre d'un jeu vidéo.

Ian n'est pas le héros du temps, il ne va pas sauver la planète, il ne maitrise pas les éléments, et même il ne sait pas, au début, tuer.
On suit son développement dans un monde qu'il ne connait pas, lui le petit rat de bibliothèque.
Les enjeux de la guerre dépassent largement le héros, il a ses propres objectifs, même si ils sont en partie dictés par son père.
On suit donc avec joie son voyage initiatique.

Vivement la suite.

Mise en scène (Note : 4,5/5)

Mise en scène très sympa.

Les facesets évoluant aux émotions nous permettent de bien comprendre les scènes, de saisir l'intensité ou le sens des dialogues.

Mise en scène à Walking Dead, dans le sens où les personnages parlent en marchant, dans la forêt, comme les phases de marche et de dialogues dans le jeu de Teltale.

Scènes sympathiques et originales, comme les scènes de petit cachotier, où l'on surprend les "grands" en pleine action, ou encore les dialogues au bord de l'eau.


Univers (Note : 4,25/5)

L'univers est original et cohérent.

La politique est assez bien décrite, entre les différents pays voisins, les coutumes nobles, la carte du monde, ça apporte une cohérence géographique et géopolitique.

Mention spéciale au dico de patois du Valmain, permettant astucieusement de changer de langue.

La noblesse est assez réaliste et les alliances matrimoniales collent très bien à l'univers.

Pour l'instant, on ne sait pas trop le pourquoi et le comment de la guerre, mais c'est un détail.

Personnages (Note : 4/5)

Les persos sont très bien écrits

-Ian, naïf de la vie, mais qui murit au fil des jours

-Le père, sévère mais réaliste

-River, gentille et aimante

-Luna, perverse mais pédagogue

-Et les persos secondaires très cools, comme les Ocelots, les gros bras des Renards gris, les mecs de l'administration...

Les persos renforcent l'histoire.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Bleeding Moons est une très bonne aventure. Très travaillée, dialogues bons, persos attachants, univers solide et cohérent. J'attend fermement la suite des aventures de Ian, pourquoi est-il tout ensanglanté?

AVIS FAVORABLE


Remarques diverses

-Lag immense au palais de Thorem

-Quelques fautes d'orthographes (version fr testé bien sûr/ bonne idée le coup du dico pour changer de langues )

-Problème au camp du Freymont, on passe sur le toit en passant la porte.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !