Pré-test :
Atrocity

Temps joué : 30 min


Avis

Atrocity est le premier jeu RPG Maker que je teste (ou plutôt « pré-test ») pour cette nouvelle session. Parmi les 3 jeux qui m'ont été attribué, c'est bien celui qui m'inspirait le plus. En effet, le synopsis d'un « RPG contemporain » me plaît plutôt assez – c'est à la mode en ce moment – et les screens de la présentations n'étaient pas si inintéressants. Une bonne impression en gros.

Mais je ne veux pas donner de faux espoirs dès le début : j'ai été terriblement déçu après avoir terminé la démo. Bonne vitrine, mais à l'achat, on demande à être remboursé.
Et la première indication de la présentation est déjà fausse : on nous promet 1 heure de jeu, et j'ai fini la démo (alors que déjà de base pour un pré-test on est pas censé terminer le projet...) en 30 petites minutes. Et pourtant j'ai pris mon temps !
En outre, il est évident que 30 minutes pour un RPG, c'est très peu. Je questionne donc l'intérêt d'avoir proposé le projet cette année alors qu'il est à peine commencé. Certes c'est toujours bien d'avoir des avis sur son introduction, mais peut-être que si le jeu avait été plus long, il aurait passé la phase des pré-test. ~

En lisant la présentation aussi, je m'attendais à découvrir ce « monde semi-ouvert » qui est décrit, mais non, nada. Cette version ne contient que la phase introductive, cette « longue cinématique ». Encore une fois, comment peut-on juger un RPG sur un début linéaire & guidé, sans liberté d'action ?

On va tout de même passer rapidement cette introduction au crible. Je ne veux pas décourager l'auteur, car on sent qu'il est impliqué dans son projet, mais il faut qu'il change réellement certains points de sa manière de faire.

Le GROS GROS point négatif, et c'est même indiqué sur la présentation, c'est les lacunes de l'auteur en orthographe & autres joyeusetés de la langue française. Je comprends tout à fait que l'on peut éprouver des difficultés dans ce domaine, mais alors on s'aide pour délivrer un jeu avec le moins de fautes possibles ! Là, c'est vraiment pas possible.. Il y a des fautes à quasi toutes les phrases ! Que ce soit de conjugaison (« il vien », « ditent moi », « je prend »...), de frappe (« ils vont m'attarper ... ») ou simplement d'orthographe (l'attaque des chiens, je ne me souviens plus exactement du mot précis), il y en a partouuuut ! Et c'est extrêmement plaisant pour le joueur. Ça ne fait pas professionnel », pire, on dirait que l'auteur s'en fout totalement de son projet et qu'il le délivre comme ça, à la va vite. C'est déjà rédhibitoire pour moi.
Les solutions pour combler cette lacune sont nombreuses : on peut demander 'laide d'une personne extérieure et motivée, on peut faire appel aux tableaux de conjugaison, aux fichiers Word qui possèdent une correction orthographique... Mais c'est urgent de régler ce problème !!

L'autre point que j'ai trouvé vraiment saoulant, ce sont les bruitages audios : le rire du méchant pas beau au début, ou bien encore les paroles prononcées par le héros (IL EST AMERICAIN, POURQUOI IL VA CRIER DU JAPONAIS???). Ces bruitages n'apportent rien, et ils cassent totalement le rythme. C'est pas bon du tout. Autrement, la bande-son est pas trop mal. Rien de transcendant, mais pas trop mal.

L'aspect positif, c’est le mapping. La forêt dans laquelle nous sommes pourchassés par la police est jolie, la grotte (tout au moins le « dernier étage ») ainsi que la ville de fin promettent beaucoup. Toutefois ce n'est pas assez pour acquérir un award. Il faut changer par contre illico les battle sprite des policiers, des chiens ou encore des rats. Pas homogènes pour un sou avec le battle sprite du héros.

On retourne vite fait sur les aspects négatifs avec la mise en scène. Certes les bruitages sont de trop, mais ce n'est pas la seule chose qui est ratée. Alors que certaines scènes sont recherchées et originalement mise en scènes (le rêve du début avec le héros qui se la joue à la Indiana Jones, ou le transport dans un univers enneigé pour acquérir le feu, la chute...), des points du scénario sont à revoir :

Le héros vient de tuer son frère, mais c'est à peine s'il est touché par ce qu'il vient de faire. Une phrase pour dire qu'il a des remords « Je suis un monstre » et pis basta, plus rien.
L'ami du frère semble pas du tout terrorisé : y'a un mec qui vient de désintégrer son ami mais lui il fuit même pas, il insulte l'assassin... Ok.

Les policiers se font brûlé en combat, mais ils survivent à la fin. D'ailleurs ils se prennent plein de brasiers dans la tronche, mais tranquille, ils survient à plusieurs coups. Nous ne sommes pas dans un univers de fantasy, nous sommes dans le monde réel, un homme ne peut pas résister au feu... A moins que tout soit un rêve du héros, mais ce serait terriblement décevant du potin de vue scénaristique... (fin vous me direz, y'a aussi des rats géants qui se promènent tranquillou...).
Les policiers savent qu'ils ont à faire avec un être dangereux et sur-humain, mais ils le pourchassent par groupe de deux... ? Ils ont vraiment pas peur. ~

Et FORCEMENT le héros se retrouve dans la maison d'un vieux pédophile... FORCEMENT HEIN. Quel manque de chance... Et quel manque de réalisme.
Le terme « cassos » pour désigner un des mecs des égouts est péjoratif et déplacé.
Les combats sont pas intéressants car on ne peut pas mourir... C'est juste un bashing de la touche attaquer ou de la touche compétence. On s'ennuie.

Alors oui, tout ce que je critique, c'est l'essence de l'introduction. C'est qu'il y a donc du boulot encore à fournir derrière pour prétendre à devenir un bon projet RPG Maker...
Bonne chance, et ne baisse pas les bras, Emptiness !

Résumé

Points positifs

  • Le mapping
  • Un scénario qui risque de s’étoffer positivement au fur et à mesure de la progression du joueur.

Pistes d'amélioration

  • Les fautes de syntaxe qui piquent affreusement les yeux sont absolument à soigner.
  • La mise en scène est à revoir sur certaines scènes (la fuite notamment).
  • Des combats inintéressants (certes ce n'est que l'introduction, mais il n'y a quand même aucun plaisir à trouver dedans).
  • 30 minutes de jeu, on reste sur notre faim.).

Verdict

Ce jeu est clairement en dessous du niveau moyen.

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie en aucun cas l'élimination du jeu ou le gain d'un award.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !