Test :
Nin'To

Temps joué : 15 h


Introduction

Commençons... par le commencement...

Je tiens à préciser que je n'aimais pas le jeu, à la base. Je tiens à signaler que j'ai fait ce test vraiment objectivement, et que je me suis fait aidé, je tiens aussi à préciser que mon test risque parfois de parraître méchant, mais je fais ceci dans le but d'aider le concepteur du jeu.

Nin'to est un jeu qui nous emmène dans un univers rempli de magie... La magie est restrainte, et à ce que l'intro nous indique, la magie de chair serait interdite.
Après l'intro, nous commenceront avec un(e) personnage grossier, associable et mal aimable, qui se rend en "mission".

Ce jeu avait clairement de bonnes idées, et un gros potentiel, mais les bugs trop présents, le jeu long, qui ne présente aucun indice, qui ne nous donne aucune information, devient lourd.
Passons maintenant aux Awards.
("Je tiens aussi à préciser que le temps de jeu n'est pas une erreur, j'ai joué 4 heures la première journée, 5 la deuxième, 1 la troisième et j'ai fini avec 5 heures pour la dernière journée consacrée à ce jeu." )


Awards généraux

Gameplay (Note : 0,25/5)

Vide, c'est le mot qui correspond le plus à ce jeu, le Gameplay est simpliste, répétitif, voir même ennuyeux.

Les combats sont identiques, attaquer, attaquer, se soigner, attaquer, etc... De plus, les combats sont très présents, un pas est égal à cinq minutes de souffrances.
Les combats contre les boss sont plus élaborés, en effet, on attaque une fois sur quatre, sinon, on se soigne, j'ai atteint le niveau de fun-itude avec ce jeu.

La difficulté est soit trop simple, voir inutilement facile, ou dure, voir quasi-impossible. Bref le Gameplay n'est pas vraiment le fort de ce jeu.

Histoire (Note : 0,5/5)

L'histoire ? Où es-tu ma très chère, tu es trop compliquée pour un simple mortel comme moi!

Plus sérieusement, l'histoire, je l'ai pas retenue, j'étais censé aller quelque part, j'y allais, je suivais les labirynthes, je combattais, et puis c'est tout, je n'avais pas plus besoin de la comprendre que ça...
Je suis désolé, mais j'ai pas grand chose à dire, les textes sont des pavés, les dialogues sont durs à avaler, les noms sont durs à retenir, que voulez vous que je fasse ?

Des dialogues simples auraient été plus faciles à retenir, on aurait mieux accrocher à l'histoire, et on se serait plus pris au jeu.

Ambiance et immersion (Note : 0,25/5)

Labirynthe, C'est le nom que ce jeu aurait du porter, moi qui suis masochiste et qui aime les labirynthes, là je suis resté sans voix... C'est incroyable !

Les maps sont interminables, la plupart des parties des cartes sont inutiles et vides, longues, répétitives, on ne se repose jamais, on est toujours en mouvement, on est jamais immergé, c'est limite très dur de suivre...

Je n'ai ressenti, à part la frustration, aucune émotion qui sortait de ce jeu, malheureusement... Pourtant ce jeu a un potentiel énorme, mais il a été gâché par le fait qu'il soit long et interminable.

Graphismes (Note : 0/5)

L'orange était ma couleur préférée, mais ça, c'était avant ! Avant j'amais pas le bleu, mais ça... attend, c'est toujours d'actualité !
Franchement, le jeu te dégoûte de l'orange, les bugs de passabilité me gênent, les couleurs ne signifient rien, Non franchement là... en étant objectif, j'ai pas adhéré !

Bande-son (Note : 1,25/5)

Enfin un truc agréable ! Les musiques sont sympathiques et plutôt recherchées, elle sont simples, pas énervantes, franchement, ça aurait pu être pire !

En combat les musiques et les sons sont sympathiques, mais vu que les combats sont répétitifs, et qu'il y en a toujours, les musiques deviennent vite agacantes !
Par moment, si je passais trop de temps dans une map, la musique s'arrêtait, la vie semblait s'être arrêtée, c'était bizarre... Parfois même la musique se répétait en plein milieu, sans aucunes raisons, peut-être un problème qui peut-être réglé facilement ?


Awards spécifiques

Level-design (Note : 0/5)

Le mapping est long, identique, limite copié-collé, les maps sont labirynthiques, le coté ésthetique est vraiment pas top, les maps sont à la fois longues, et très chargées de choses inutiles...

Les maps sont mortes, aucune vraies intéractions, les personnages sont inactifs, la vie est monotone... La difficultée, je ne peux pas la mesurer, puisqu'on peut choisir de jouer pour rien ( trop facile ) ou jouer pour perdre ( trop dur )...

Je ne vois pas vraiment pourquoi ce jeu est dans cette award, mais je réspecte le choix du créateur de ce jeu.

Systèmes (Note : 0/5)

Hum... Je les cherche toujours...

Mise en scène (Note : 0,25/5)

Je n'en ai remarqué qu'une seule, et encore, c'était pas vraiment la joie, je me force de ne pas mettre un zéro, juste pour celle qui a été placée...

Univers (Note : 1,5/5)

Le scénario, hum, on voit qu'il a l'air travaillé, bien rédigé, concret sans trop d'incohérences, mais le problème c'est que le scénario a du prendre plus de temps a faire que le jeu en lui même.

On pourrait presque dire que le scénario nous aide à nous immerger un peu dans l'univers du jeu, malgrè les autres problèmes qui pourraient nous déranger dans le jeu!
Je n'ai pas eu l'impression que le jeu reprenait l'univers d'un autre, ce qui est en soit un bon point !
L'écriture est intéressante, mais pas non plus extraordinaire...

Personnages (Note : 0/5)

Je ne vois pas vraiment pourquoi ce jeu participe à cet award... Les personnages sont d'un ennui plus que mortel !

Je ne reviendrais pas sur les personnages, parcequ'il y en a beaucoup trop a dire sur eux... Mais je peux déjà vous annoncer que ça ne va pas être long à décrire, On a des personnages qui ne nous donnent pas envie de continuer le jeu, des personnages à la limite du suicide, tellement la joie sortent d'eux... On prend aussi tellement de temps a comprendre ce qui se passe et où l'on est qu'il est difficile de s'intéresser aux personnages...

Introduction (Note : 0,5/5)

L'introduction selon Nin'to, je dirais que c'est de belles scènes, avec de très long textes, oui des textes digne des plus grand pavés qui défilent, ah oui, il faut qu'il défilent vite... SInon c'est pas drôle Ahah ! j'ai dû recommencer une ou deux fois pour comprendre l'histoire, enfin ce qu'on nous en apprend...

On voit des personnages ( au nombre incroyable de deux ) au début, d'ailleurs je n'arrive pas à me saouvenir de ce qu'il disait, mais il me semble que ça n'apportait pas grand chose à la suite du jeu...

Graphismes originaux (Note : 2/5)

Je n'ai pas accroché aux graphismes, mais ce n'est que mon avis, j'ai été tellement dérangé par les bugs graphismes et disons que les labytinthes ne nous aident pas à admirer les graphismes...

Sinon c'est vrai qu'ils n'étaient pas dégueu... On sentait qu'il y avait de l'imagination et que l'auteur avait réfléchi un peu avant, mais malheureusement j'ai été trop dérangé par les nombreux problèmes que le jeu avait... Mais je pense que tout cela a pris du temps, donc je ne serai pas sévère !



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 0,5/5)

Bon... Nin'to... Sans être méchant, comment ce jeu a réussi a passer là où d'autres ont échoués... Je me le demande, alors bon, je doute que ce jeu puisse gagner beaucoup d'Award, ça a été très long, très très long, truffé de bugs, les labyrinthes ne servent a rien, les personnages sont barbants,

Bon donc je ne vais pas continuer à parler de ce jeu, C'était très long pour moi de le tester... donc d'en parler !


Remarques diverses

Hum Ai-je besoin de redire : BUGS ( partout, des bugs partout ! )

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !