Test :
Séries Occultes - La Petite Fille sans Visage

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction

Séries Occultes - La petite fille sans visage est un jeu d'énigme et d'épouvante dans lequel vous suivez 2 enquêteurs, Charles et Emilie, venant en aide aux Paternimbourg, en proies à des manifestations surnaturelles... Vous devrez donc tenter d'élucider le mystère qui résigne en ces lieux et terrifie ses propriétaires à bout de nerf.

Je dois avouer que je suis une énorme froussarde quand il s'agit de fantômes, de ce fait, je ne joue que très rarement aux jeux d'horreur de ce style. Je me suis rassurée en me disant qu'un jeu RPG Maker, ça fait rarement vraiment peur et me suis donc lancée dans le jeu avec une légère appréhension.


Awards généraux

Gameplay (Note : 1,75/5)

Ce qui frappe dés le commencement du jeu, c'est la lenteur des personnages lors de leurs déplacements. Il est évident que cela contribue à l'ambiance du jeu car on se sent bien plus vulnérable quand on sait qu'on ne peut pas prendre ses jambes à son cou au premier danger venu, mais ça nuit aussi légèrement au réalisme du jeu. Lorsque notre coéquipière disparaît par exemple, Charles est inquiet et à sa place je le serais aussi. La différence entre nous 2, c'est que si quelqu'un que j'aime disparaît, je ne vais pas marcher tranquillement en espérant la recroiser sur mon chemin, je vais paniquer et accélérer le rythme voir même courir pour le retrouver sous l'effet du stress. Sans forcément parler de réalisme, je n'ai pas particulièrement le sens de l'orientation, du coup je me suis un peu beaucoup perdue au début. Et ça devient vite pénible pour le joueur de ne pas pouvoir courir.

Le menu est simple et réduit, ce qui colle bien à ce qu'on attend d'un menu pour un jeu du genre. Il se constitue d'un inventaire, d'un dossier d'archives et d'une option quitter. Si vous cherchez où se trouve l'option sauvegarde, ne cherchez pas dans le menu. Vous ne pourrez ici sauvegarder qu'à des points précis, c'est à dire en face de petites bougies disséminées çà et là dans le jeu. Mais revenons à l'inventaire. J'ai 2 remarques le concernant. La première, c'est que j'ai trouvé celui-ci tout sauf ergonomique. Pourquoi seule la flèche droite est-elle disponible ? Ce serait tellement plus agréable de pouvoir se déplacer avec toutes les flèches directionnelles ! La 2ème c'est que je n'ai pas compris son intérêt. On ne peut jamais réellement s'équiper des objets que l'on ramasse puisque ceux-si sont utilisés d'eux-même si l'on interagit avec ce qu'il faut pour s'en servir. Du coup est-ce une sorte de rappel des objets que l'on a sur soi au cas où l'on aurait oublié ? De même, je trouve ça dommage que les 2 personnages n'ait pas d'inventaire séparé.

Les énigmes sont plutôt sympathiques. Néanmoins, il y a parfois un manque d'indications un peu embêtant. Je repense par exemple au tout début du jeu où l'on nous demande de chercher les résidents du manoir. Personnellement j'ai donc suivi les indications et je rentrais dans les pièces puis, voyant qu'il n'y avait personne (je fouillais les armoires au cas où), je ressortais. Après avoir exploré 3 fois chaque salle, je me suis dit que je devais mal m'y prendre et j'ai commencé à lire des livres pour passer le temps. J'ai été un peu surprise de constater que ça débloquait la suite du jeu.

Histoire (Note : 2/5)

L'histoire du jeu n'est pas excessivement passionante mais tout de même assez intéressante pour qu'on ai envie d'en savoir plus. Il faut cependant avouer que pour le moment, celle-ci s'annonce être plutôt classique. En effet, on suit deux enquêteurs venus résoudre les problèmes d'un couple vivant dans un vieux manoir sinistre. Celui-ci est victime d'une sorte de fantôme ayant l'apparence d'une fille dont ils n'ont jamais vu le visage, et qui prends un malin plaisir à les terroriser en intéragissant avec les objets du quotidien. Lumières qui clignotent et autres gribouillis sur les feuilles au feutre rose sont généralement ses méfaits principaux, en plus de s'amuser à faire spawn de vieilles poupées sur les lieux de ses bétises.

L'avancée dans le scénario se fait généralement au travers de lecture de vieux documents que l'ont glanera ici et là pendant notre enquête. Je ne sais pas si le jeu final sera particulièrement long, mais cette démo permet déjà de poser pas mal d'hypothèses quand à l'identité de la jeune fille et ses motifs.

J'ai trouvé la fin de la démo extrêmement brusque à ce niveau par ailleurs. J'étais relativement prise par le résumé de mes découvertes lors de ma partie et la petite révélation qui semblait doucement pointer le bout de son nez quand la fin m'a été annoncée. J'étais un peu déçue et c'est vraiment dommage car je pense que la partie la plus intéressante se trouve à ce moment du jeu.

Ambiance et immersion (Note : 4,5/5)

Si il y a un point que j'ai apprécié dans Séries Occultes, c'est l'ambiance. Car je suis bien obligée de l'avouer, j'ai eu peur pendant quasi toute la démo d'un peu tout et n'importe quoi. Les moments de silence où l'on entend que les bruits de nos propres pas et ceux où une petite musique stressante nous accompagne dans notre enquête s'alternent plutôt bien. J'ai trouvé ça très efficace car quand une musique arrivait, j'avais réellement la trouille qu'un truc m'arrive en même temps.

Le manoir en lui même est très soigné, les lieux sont réalistes et participent beaucoup à l'immersion. On s'imagine aisément se promener dans un vrai lieu du genre. Les apparitions de la petite fille, et surtout de ces fichues poupées, sont bien gérées et m'ont souvent fait sursauter.

Ce que j'ai apprecié, c'est d'être toujours plus ou moins surprise parce ce qu'il se passait. Quand la lumière se mettait à clignoter, je me préparais psychologiquement à ce qu'il se passe quelque chose, pour qu'au final il ne se passe rien. Du coup, je repartais tendue puis je me rassurais doucement en me disant qu'en fait rien n'allait arriver. Et c'est à ce moment là qu'un truc me tombait dessus.

Le passage d'un personnage à l'autre en fonction des révélations est lui aussi plutôt bien géré et j'ai bien aimé comment les évènements se succédaient.

Bref pour moi, que du bon puisque le jeu remplit ses objectifs me concernant, à savoir me faire peur.

Graphismes (Note : 4/5)

J'ai trouvé les graphismes réellement beaux et bien gérés. L'agencement et les pièces est plutôt réaliste, avec pleins de petits détails sympathiques. La gestion des ombres et lumières est absolument impeccable, on peut voir le reflet des fenêtres sur le sol, l'obscurité prononcée des petites pièces, les lumières émises par les lampes...

Tout est plaisant et cohérent à regarder même si on a parfois quelques éléments répétitifs. Je pense notamment aux chaises dans le grenier puisque j'ai du en regarder plusieurs. J'aurais aussi aimé voir les personnages utiliser leurs objets, comme les ciseaux, cela aurait apporter encore plus de réalisme. Par exemple voir le personnage découper dans le tissu et la chaise réellement éventrée par la suite aurait vraiment été cool.

Les personnages en eux-même sont plutôt bien faits et j'ai trouvé l'effet lampe torche vraiment sympa. De même, tous les petits effets comme les lampes qui clignotent et les changements brusques du décors sont très sympas. La poupée me fait vraiment flipper et les différentes images wikipediesques ont toutes un style très proches qui est appréciable.

Bande-son (Note : 3/5)

On gré de nos promenades, nous sommes parfois soit dans un silence presque totale, perturbé seulement par le bruit de nos propres pas, de rires innatendus ou de lampes qui grésillent, soit accompagné de petites musiques d'ambiance.

Je n'ai pas détecté d'incohérence musicale particulière et j'ai trouvé tous les sons relativement bien adaptés la plupart du temps. Tous les petits effets sonores sont bien travaillés et apportent un réel plus dans l'immersion et l'ambiance du jeu.

Il faut cependant avouer qu'aucune musique ne ressort spécialement du jeu, ce qui est je trouve un peu dommage... Le jeu gagnerait sans doute à posséder une bande son un peu plus marquante, car ce genre de "détail" joue souvent beaucoup dans ce type de jeu. Il faut cependant saluer le fait que les quelques musiques que l'on peut entendre soient toutes propres au jeu puisqu'apparement composées par les auteurs eux-mêmes.

Mention spéciale à celle de la boîte à musique qui est pour moi la plus jolie du jeu et la plus intéressante, bien que ce genre de petites musiques me fassent terriblement flipper (ce qui, vous me direz, est plutôt un bon point dans un jeu d'horreur).




Awards spécifiques

Level-design (Note : 3,5/5)

J'ai beaucoup erré dans ce manoir, relativement perdue grace à mon sens de l'orientation légendaire, ce qui m'a du coup laissé pas mal de temps pour analyser le level-design.

Quand on se promène dans celui-ci, on retrouve pour moi une architecture assez typique et attendue de ce genre de lieu. L'entrée par exemple, donnant sur de multiples pièces, avec son grand escalier central rempli parfaitement son rôle et annonce tout de suite la couleur. Les lieux sont beaux à parcourir tout en restant relativement pratiques, et on ne tombe pas dans les travers de certains makeurs à vouloir mettre une multitude de détails et chemins tordus qui font de la ballade un enfer. Ici, on a des couloirs relativement droits, desservis par des escaliers et des salles de plus ou moins grandes tailles.

Je n'ai pas compris l'utilité de certains d'entre-elles mis à part leur côté esthétique mais je dois avouer que cela apporte un côté labirynthique qui participe pas mal au côté angoissant du jeu. Je me suis quand même beaucoup perdue dans les diverses salles, cherchant où se trouvait telle ou telle salle, stressant que quelque chose me coince en voulant ressortir.

Je tiens tout de même à émettre un commentaire négatif quand à l'architecture du grenier qui me semble vraiment très compliqué pour un... grenier. Et comme on ne peut pas courrir, ça devient vite infernal !

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 3/5)

Si l'ambiance est vraiment bien travaillée et l'histoire un peu clichée pour le moment, la mise en scène est entre les deux. J'ai trouvé le début assez bien ammené : on arrive dans les lieux avec très peu de connaissances sur l'enquête et on se retrouve à errer un peu malgré nous dans le manoir. On apprends par nous mêmes nos premiers indices puisque manque de chance, les propriétaires n'arriveront que plus tard pour nous acceuillir. J'ai trouvé ça cependant bizarre que ma collègue m'envoie moi, le mec qui flippe un peu, me promener dans le manoir pendant qu'elle attendait sagement dans l'entrée (sérieux c'est pas juste quand même, j'espère que je serais mieux payé qu'elle)...

Puis les évènements s'enchainent tranquillement mais de façon parfois un peu étranges. Je trouve que l'on voit un peu trop que telles interactions amènent tels évènements débloquant la suite (exemple typique de la lecture du livre que j'ai cherché pendant 30min), j'aurais préféré que cela soit un peu plus caché comme déclencheur (là ça se voit quand même beaucoup que ce livre débloque l'event "enlèvement"). J'aurais aussi apprecié avoir moins de blocs de textes à lire d'un seul coup, surtout à la fin.

Le jeu nous surprends relativement souvent car on s'attends à ce qu'il se passe quelque chose alors qu'en fait non, et inversement. Mais cela amènent aussi parfois quelques retombés un peu tristes au niveau de la mise en scène que beaucoup peuvent trouver dommage. Les dialogues sont aussi parfois un peu tristounets et forcés (surtout celui que l'on a quand on redescend du grenier).

Univers (Note : 2,75/5)

L'univers se veut relativement réaliste et assez bien travaillé. Tout semble se dérouler à une époque à peu près contemporaine à la notre et de toute évidence en France. De nombreux écrits historiques renforcent le côté réaliste du jeu et apportent pas mal à l'ambiance et l'immersion. Etant une grosse bille en histoire, je me suis souvent demandée si les récits étaient vrais ou faux (je suppose que ce sont de vrais récits, j'avoue avoir la flemme de vérifier...) tellement ils sont bien écrits.

Moi qui ai peur des fantômes, j'ai volontiers crû aux livres relatant l'apparition et la découverte des poltergeists qui semblent être monnaie courante dans la vie de nos deux enquêteurs.

Mais mis à part cela, l'univers du jeu est vraiment classique. Un manoir, une petite fille fantôme flippante qui veut "jouer" avec nous et sur laquelle on enquête... Cela n'aide pas vraiment le jeu à se démarquer des autres du genre. Rien en jouant ne nous fait d'ailleurs nous dire que l'on joue bien à Séries Occultes et pas à un énième jeu d'horreur, ce qui est pour moi un défaut tout de même important à corriger.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 3/5)

Lorsque l'on lance le jeu, on comprends pour moi tout de suite que l'on joue à un jeu d'horreur. Ecran titre sombre à la musique bien flippante acceuillent le joueur et le plonge tout de suite dans l'ambiance. S'ensuit une petite intro où les deux personnages discutent tranquillement. On apprends des choses sur l'affaire sur laquelle on va enquêter et sur leur passé commun. C'est simple mais plutôt efficace puisque ça pose tout de suite les bases. J'ai bien aimé l'ambiance lors de leur discussion, un peu flippante et nostalgique.

Après elle n'est pas spécialement longue ni impressionante puisqu'elle est constituée d'un dialogue seulement entre les deux protagonistes. Elle se contente de remplir son rôle à merveille en posant le cadre et cela suffit largement. Cela ne permets cependant pas de lui mettre une super note du fait qu'elle soit un peu classique. Personnellement j'aime bien les introductions in medias res pas trop aggressives et je trouve que cela correspond bien aux jeux d'horreurs du genre.

Graphismes originaux (Note : 3,5/5)

Je vais commencer par râler un peu avant de donner mes arguments mais, sérieusement, quand on participe à un award spécifique, et surtout quand cela concerne l'aspect custom du jeu, ce serait vraiment bien d'indiquer ce qui l'est ou non. Parce que ça ne facilite pas vraiment la tache quand on doit juger ce genre de chose de n'avoir aucune indications... Bref, passons la dessus.

J'ai bien aimé les personnages du jeu que j'ai trouvé plutôt sympas, bien que classiques. Mais après tout, on est tous un peu classique dans notre genre alors c'est plutôt réaliste.

Le menu n'est pas spécialement beau ni moche non plus.

Il y a pas mal d'inspirations d'autres jeux qui rendent compliqués la notation des graphismes alors je vais me contenter du plus simple. Le tout est cohérent avec ce qui n'est pas été créé spécialement pour le jeu, joli, et rien n'accroche l'oeil de façon négative. Il n'y a cependant aussi rien qui n'attire l'oeil au point de nous faire nous dire que "ça c'est quand même vachement cool", ce qui est un peu dommage en soit.

Dans tous les cas, tout rempli son rôle, et c'est suffisant.

Musiques originales (Note : 2,75/5)

Comme dit plus haut, les musiques du jeu sont assez sympas à écouter et collent parfaitement à l'ambiance. Mais elles sont aussi très peu marquantes et au final, je me souviens plus du silence de mes promenades que des airs auxquels j'ai parfois eu droit. A l'exception de celle de la boïte à musique, rien ne me vient à l'esprit, ce qui n'est pas forcément très positif.

Elles sont cependant toutes sûrement cohérentes entre elles et peu répétitives, ce qui est un point important à noter, puisque rien ne me vient à l'esprit quand à quelque chose de spécifique à ce sujet.

Le reste a déjà été dit au dessus donc j'éviterais de me répeter pour faire doublon.


Conclusion (Note totale : 3/5)

Séries Occultes possède une petite démo qui pose de bonnes bases quand à son ambiance, son level-design et ses énigmes. Cependant, cela reste relativement court et trop basique pour le moment pour que le jeu mérite selon moi de gagner l'Alex d'Or. Le jeu regorge de points positifs, mais on a encore si peu de choses, on a réellement avant tout que les bases...

De plus, la démo coupe de façon assez brusque, au moment où il semblerait que le scénario prenait un nouveau tournant, ce qui est extrêmement frustrant. L'histoire est pour le moment basique et même si elle est intéressante car présentée comme réaliste, celle-ci pourrait ne pas faire mouche chez certains. Il y a encore quelques problèmes d'optimisation dans la mise en scène et les menus qui doivent être corrigés à tout prix pour que le jeu puisse bien décoller.

En conclusion, Séries Occultes est pour moi un bon jeu d'horreur et j'ai pris plaisir à jouer mais il est cependant encore trop petit pour gagner l'Alex. Je lui conseille de se représenter une fois plus complet et souhaite bon courage aux créateurs pour la suite.


Remarques diverses

Quelques petites choses :

Passabilité très bizarres dehors, je déteste les murs invisibles !

http://puu.sh/ldVrE/ff13287885.jpg <= Impossible de sauvegarder à cette bougie ?
La flèche gauche

Fond du chara du héros visible quand regarde tableau

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !