Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Gall II

Temps joué : 1 h


Introduction

Gall II est un jeu basé sur "les sept différences" avec des tableaux.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,25/5)

On se retrouve face à un jeu des sept différences, qui propose une dizaine de tableaux. Il est tout d'abord intéressant de noter que ces derniers comportent des "variations" de différence, c'est à dire qu'il y a en tout douze différences par tableau, et celles-ci sont générées aléatoirement lorsqu'on lance une partie. Du coup, pour un jeu des sept différences, eh bien ça vaut le coup d'essayer chaque tableau au moins deux fois histoire de tenter de dénicher toutes les différences de l'ensemble des tableaux du jeu.

Autre point intéressant, parmi ces quelques tableaux, le jeu alterne symétrie horizontale, symétrie verticale et simple copier-coller côte à côte des tableaux (avec donc les différences à trouver). La difficulté quant à elle est toutefois assez inégale. Certains tableaux se règlent en à peine une minute tandis que d'autres cachent bien mieux certains détails.

L'introduction au jeu aurait pu être plus soignée. Au début, on ne comprend pas forcément que le premier écran est une sélection de tableaux, il aurait fallu rendre ça plus évident. L'interface est globalement archaïque. Aussi, quand on appuie sur "entrée" en plein tableau, cela fait systématiquement planter le jeu avec un message d'erreur...
Après, globalement, le gameplay est plutôt adaptée au style du jeu, l'utilisation de la souris est judicieuse, certaines idées sont bonnes mais on peut regretter un concept qui tourne très vite en rond (dix tableaux ce n'est finalement pas bien beaucoup malgré les tentatives de variation) et un certain manque d'approfondissement sur certains points. L'absence de hi-score et de temps contribue de même à raccourcir la durée de vie du titre, tout comme l'absence de différents modes de jeu. Dommage, il y avait potentiel à faire mieux.

Histoire (Note : 0/5)

Le jeu s'affranchit de toute intrigue donc il n'y a purement rien à évaluer de ce côté-là. Personnellement, ça ne m'a pas dérangé, on entre tout de suite dans le vif du sujet, dans le cœur du jeu. Mais, tout compte fait, ajouter des descriptions ou un mode optionnel qui explique un peu les tableaux, leurs histoires, leur auteurs aurait pu être tout à fait intéressant également compte tenu du contexte. On pourrait imaginer un mode "histoire" avec une suite logique des tableaux, explications à l'appui, et un mode "arcade" qui nous permettrait de rejouer tous les tableaux et de tenter des scores. C'est juste une idée, mais ça permettrait probablement d'ajouter à la fois un peu de profondeur mais aussi du contenu à la série Gall.

Ambiance et immersion (Note : 2/5)

Un peu difficile à évaluer comme catégorie. Le jeu n'impose pas vraiment d'ambiance et ce n'est pas là sa prétention. Après tout, on peut même totalement modifier la bande-son à notre guise, ou changer de musique en jeu, donc de ce côté-là, Gall II se veut relativement libre. Après, je l'ai dit dans la catégorie du dessus, il n'y a pas de tentative d'instaurer un quelconque "scénario" - si je puis dire ainsi - à base d'explications historiques et/ou artistiques, cela limite un peu une réelle ambiance qui pourrait tourner au tour du thème de la peinture et de tout ce que cela englobe. Donc au final, il n'y a pas vraiment grand chose à noter ici... On ne parlera pas d'immersion totale, mais dans tous les cas, le jeu pousse au moins à se concentrer pour être en mesure de résoudre les tableaux. Après, le concept étant évidemment redondant, pas dit qu'on les enchainera forcément tous de suite (personnellement, j'ai marqué des pauses).

Graphismes (Note : 3/5)

Dans toutes les catégories, ce Gall II est décidément un jeu bien particulier à noter... Il reprend des tableaux, parfois de façons un peu différentes (selon la symétrie, comme je l'ai expliqué dans la partie Gameplay), le tout est cohérent. On ne s'intéressa pas forcément aux tableaux en eux-même et par ailleurs le jeu ne pousse pas en ce sens. Mais bref, voilà, il n'y a rien de choquant ou de gênant sur la partie graphique du titre.

Bande-son (Note : 2,75/5)

Le jeu utilise de base des musiques classiques, des musiques d'ascenseur comme on dit, choisies aléatoirement. Mais il est effectivement possible d'avoir recours au jukebox ou bien, sinon, d'ajoute nos propres musiques en .ogg depuis le répertoire son du jeu. Donc de ce côté-là, Gall II se veut plutôt libre et souple, ses musiques initiales s'avèrent être plutôt bien adaptées (bien que possiblement lassantes...) mais on peut aussi les changer...


Awards spécifiques

Level-design (Note : 2,5/5)

Gall II fait le job au moins sur ce point, avec une organisation des tableaux convenable. Même si, comme je l'ai déjà indiqué, la difficulté m'a semble inégale d'un tableau à l'autre (sans qu'il n'y ait de réelle indication à ce propos non plus), certains donnent vraiment du fil à retorde jusqu'à agacer et à nous faire cliquer de partout, tandis que d'autres peuvent se résoudre les doigts dans le nez.

Une fois encore l'un des principaux points d'originalité du jeu ce sont les différentes façons dont les tableaux sont abordés, selon leur symétrie, etc... Ce qui est en effet plutôt bien imaginé. Après, pour le reste, on touche à du classique, avec des erreurs plus ou moins correctement mises en scène (il y en a quelques unes un peu grossières et d'autres très discrètes). Ceci étant, c'est vrai que parfois c'est un peu agaçant de chercher dans certains niveaux, notamment ceux en mode "miroir" où ça prend plus de temps de comparer chaque partie, à force on peut perdre patience, ça aurait pu être un peu mieux fichu...

Systèmes (Note : 2,5/5)

Les systèmes proposés ne sont pas très nombreux, mais correspondent au jeu donc méritent la moyenne. Même si le menu de sélection des tableaux aurait pu bénéficier de davantage d'efforts. Sinon, il y a la sélection de musique. Mais le cœur du jeu se trouve bien entendu dans le curseur dirigeable à la souris, pour le coup bien fait, et qui prend en compte la symétrie. Le design est sobre, bien vu. Par contre on peut se faciliter la tâche en maintenant la touche pressée, ce qui nuit au principe du jeu, même si ça n'a pas vraiment d'intérêt... Dans les points noirs, il y aussi le bug qui fait crasher le jeu lorsqu'on appuie sur entrée pendant un tableau. Mais bon, ça reste honnête autrement, sans mériter un award pour autant à mon avis.

Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,75/5)

Un peu frustrant comme jeu. L'idée de base est sympathique, le problème, c'est que Gall II laisse une amère sensation de ne jamais réellement approfondir ses points de gameplay. L'interface est peut-être trop minimaliste (la sélection des tableaux, l'absence de compteur pour les erreurs trouvées...), la symétrie bien pensée mais pas toujours hyper agréable à manier, la fonction des erreurs aléatoires est une bonne idée mais avec peu de renouvellement... Les plus exigeants regretteront l'absence de tout background lié au tableau, mais aussi de contenu un peu plus important en terme de modes de jeu, de difficulté par niveau, etc... Bref, Gall II part d'un bon postulat, mais demeure globalement bien trop succinct... dommage.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !