Test :
dans mon quartier

Temps joué : 8 h


Introduction

Dans mon quartier est un projet réalisé par Grimmelda avec RPG Maker XP. Ce projet a pour première qualité d'être terminé ce qui est assez rare dans ce concours.

De plus, ce n'est pas un RPG mais un jeu d'énigmes et de réflexion, ce qui est un genre peu fréquent.
Pour commencer je vais répondre à la question que m'a directement posé Grimmelda à moi ainsi qu'à tous les autres joueurs lors de l'installation.


OUI sans discuter.

Ensuite, premier sujet qui fâche:

On a besoin d'installer les RTP pour jouer, le jeu aurait dû être autonome...

Bref voici le test.

Secret (Cliquer pour afficher)
AVERTISSEMENT: Je cite plus facilement les défauts que les qualités, donc en cas d'énumération de défauts pour une note élevée, cela signifie juste que je considère ces problèmes comme étant mineurs dans le jeu.

Ce n'est pas que je n'aime pas faire l'éloge d'un jeu. C'est que je suis jurée et qu'en tant que tel, mon but est de porter un jugement le plus objectif possible sur les jeux que je dois tester.

De plus je considère qu'énumérer les défauts est plus constructif pour le créateur que d'en faire l'éloge, même lorsque le jeu est de bonne facture.

Merci de votre compréhension
PS: Ceci est un message automatique, veuillez ne pas répondre



Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Maniabilité
Dans mon quartier est un projet assez simple à prendre en main. R-A-S

Accessibilité / les Mécaniques
Pour le coup, je ne trouve pas le projet accessible à tous. Dans mon quartier est un projet assez plat dont l'ambiance et certaines énigmes en rebuteront plus d'un, surtout que le jeu ne procure aucun stimulus, le joueur doit s'automotiver pour avancer ce qui n'est pas chose aisée lorsqu'il n'y a pas de fil rouge.

Pour les mécaniques, je parlerais plutôt des énigmes et de leurs résolutions. De ce point de vue-là, autant je trouve que c'est bien pensé, autant faut dire que certaines énigmes sont vraiment tordues.

Que certaines énigmes soient dures et qu'il faille chercher ne me pose pas de problème, on est des humains, pas des petits n'oiseaux donc on se passera de la bouilli prés mâchée (oui j'ai de ces comparaisons, je sais).

L'énigme, "Enter the VIP" est particulièrement difficile car il faut trouver un passage secret.
Néanmoins, même s'il est difficile à débusquer, il n'est pas verrouillé, il faut chercher et aller dans tous les coins et recoins. C'est difficile, c'est chiant, mais c'est comme ça, faut se bouger un peu et je n'ai aucun problème avec ça.

Par contre l'énigme "La maison qui n'en finissait pas", la porte coincée... LA PORTE COINCEE sérieusement!!!!!
Pourquoi, pour décoincer une porte on doit utiliser une radiographie ? Je n'ai pas saisi la logique?
Une explication ou un indice au moins, qu'on comprenne car sans cela, la soluce est tout ce nous reste, à nous les joueurs.

L'énigme "le prince de Nédée" est aussi très difficile, je n'aurais jamais trouvé les mots de passe sans la soluce, d'autant que c'est une énigme d'où on ne peut pas sortir tant qu'on ne l'a pas résolu .

Globalement le projet souffre d'un grand problème facile à résoudre: les indications
Dans mon quartier laisse le joueur tout seul sans indices ou presque pour résoudre ses énigmes, mais surtout sans indicateur de réussite.
Je m'explique :
lorsqu'on démarre une énigme, en rentrant dans un lieu par exemple, on a un jingle et le nom de l'énigme qui s'affiche, mais lorsqu'on la résout, rien.
C'est un truc toute bête mais je suis resté 1/4 d'heure dans la boulangerie parce que n'avais pas compris que je l'avais déjà résolu.

Secret (Cliquer pour afficher)
Faut dire qu'avec tous les polards que je me tape ce n'est pas le secret de la boulangerie qui va me faire perdre l'appétit.
Et puis le jeu m'a carrément dit que j'avais un humour morbide.
200 000€ de facture EDF, c'est pas crédible.


Pour les indices, à part les énigmes vraiment tordues, j'ai surtout utilisé la soluce pour aller plus vite, je me suis souvent dit: ah, j'aurais trouvé toute seule, pas en 5 minutes mais j'aurais fini par trouver.
C'est surtout pour la radiographie, là je n'aurais pas trouvé toute seule, même en 10 ans.

Après, quelques indications pour savoir si on peut ou pas résoudre cette énigme. Je veux dire, prenons "Enter the VIP", pour la résoudre il faut d'abord résoudre "La maison des chats" sinon c'est peine perdu.
J'ai pensé à l'indiquer sur le petit carnet, mettre l'énigme en rouge si on pas débloquer quelque chose qui sert à la résolution, sans forcément dire quoi.
Ainsi on ne perdra pas notre temps sur une énigme qu'on ne peut pas résoudre.

Le problème ici est que cela contredit le principe du jeu

Dans mon quartier est un jeu ou le joueur doit s'automotiver pour résoudre des énigmes. Mais si le joueur n'a pas débloqué la première clé, il ne peut pas ouvrir la première porte.
Et si le jeu ne dit pas au joueur qu'il a besoin d'une clé, et que le joueur insiste sur cette énigme comme le jeu l'a prévu, il ne trouvera jamais.
Le jeu se tire une balle dans le pied.

Parlons du carnet, c'est bien, un carnet qui répertorie toutes les énigmes, donne de légers indices sur leurs emplacements et qui certifie qu'elles sont validées. Mais pourquoi dans une maison verrouillée ? Il faut au moins faire "Sacré Oswald!" et "Les rats" pour voir ce carnet et en ce qui me concerne, j'avais fait + de la moitié des énigmes lorsque je l'ai trouvé.
Le centre-ville étant la partie ayant le moins d'énigmes, j'y passe en coup de vent.



Histoire (Note : 2/5)

Histoire
Le problème avec ce projet, c'est qu'il n'y a pas vraiment de scénario, le protagoniste Anton s'ennuie et on a des secrets à découvrir dans la petite ville de Chailles, point.
Ce n'est pas vraiment un défaut dans la mesure où le jeu s'assume sur ce point, ce que je regrette par contre, c'est le manque total de guidage et d'entretien du joueur dans le jeu.

Motivation
On est laissé dans une petite ville remplie de secrets à découvrir, mais combien peut-on réellement percer ?
Ce que je veux dire c'est que la majorité des énigmes sont inaccessibles pour cause de cadenas et porte verrouillées.

Pour débloquer la possibilité de faire ces énigmes on doit impérativement faire 4 énigmes en priorité, la maison hantée, les rats, la maison des chats et sacré Oswald!, ces énigmes nous donnant la capacité d'ouvrir les portes fermées entre autres, ce qui débloque une grande partie des énigmes.

Et pourtant malgré la grande importance de ces énigmes, pas une seule indication scénaristique pour nous y emmener.
Pas nécessairement un indice dans la résolution mais un dialogue où Anton qui se dit simplement au début, "Et si j'allais visiter les égouts, voir comment c'est la-dessous?".
Au moins là j'ai une direction vers 1 des 4 énigmes qui débloque l'accès à pas mal d'autre.

À cause de ça, on n'a rien pour motiver le joueur. D'accord le scénario dit plus ou moins "débrouille-toi et cherche un peu tout seul".
Mais de là à se retrouver dans une ville pleine de mystères qu'on ne peut même pas tenter de résoudre car il faut d'abord résoudre d'autres pour les débloquer, c'est triste. On déambule dans une ville où presque toutes les portes sont fermées et ne sachant pas quoi faire. Chercher soi-même je veux bien mais donner un indice sur les lieux prioritaires serait mieux.

Autres
En revanche, ce que j'ai apprécié c'est certains faits non expliqués, des petits clins d'oeil et certaines résolutions d'énigmes.
Chaque petite énigme a sa propre histoire qui sera plus ou moins expliquée. Par exemple pour sacré Oswald! il n'est pas expliqué à quoi sert le sous-sol, on comprend très bien tout seul.
Ça change des jeux où on explique absolument tout .


Après j'ai trouvé l'humour sympathique et discret, à commencer par le nom de la petite ville de Chailles, Chailles.
Où va-t-on? On va à Chailles, juste à côté de Parlabas .

Ambiance et immersion (Note : 4/5)

Atmosphère
Je suis partagé ici, autant l'ambiance est présente et bien utilisée, autant elle ne me plaît pas. C'est surtout que l'ambiance de la petite ville tranquille où il ne se passe jamais rien m'endort. Oui, m'endort, mon plus grand problème lors de mon test a été de rester éveillée.

Après je n'ai pas grand-chose à ajouter, je ne vois pas de problème de ce côté ci.

Ou disons plutôt que ce que l'ambiance est un tout et ce que j'ai à dire sera éparpillé à travers les graphismes, la musique et d'autres parties.



Graphismes (Note : 5/5)

Beauté
pour ce point j'ai 2 choses à dire:
1) c'est beau
2) le zoom de la fontaine se voit et c'est moche.

Après que dire, sans doute qu'il aurait été préférable d'utiliser quelques tiles plus modernes pour les habits en décors. À part ça, je vois pas, c'est beau, c'est cohérent.
Ah! Il y a par-ci par-là des petits défauts:


Et puis j'ai eu un bug permanent qui a fait que mon perso étais systématiquement au-dessus de tout.
C'est-à-dire que les endroits où le perso est censé être partiellement camouflé par le toit d'une maison par exemple, il ne l'était pas.
Je n'ai pas identifié la source du bug par contre.

La dernière je suis derrière la cloture.




Bande-son (Note : 2/5)

Cohérence
Pour la bande-son, je n'ai absolument aucune connaissance musicale (ah si, la flute à bec).
M'enfin, je dirai plus mon ressenti sur les musiques.

1) Elles sont belles et bien utilisées

2) J'ai regretté qu'il n'y ait pas de musique le matin et la nuit, l'ambiance est bien mais une pitite mélodie plus discrète aurait été sympa je trouve.

3) Étrangement, c'est surtout la musique qui m'a donné envie de dormir, ce qui participe à l'ambiance cette ville calme ou il ne s'y passe jamais rien.

4) Si je devais donner un défaut c'est le manque de thèmes principaux. C'est-à-dire, on a une musique pour la ville point.
Étant donnée qu'on passe tout le jeu dans cette même ville, la musique se fait lourde au bout d'un moment, c'est pourquoi j'ai pensé que 2 ou 3 musiques seraient bien pour cette map.
Faire un pitit système ou à chaque fois qu'on sort d'une maison, une musique soit jouée aléatoirement sur 2 ou 3 choix, cela diversifierait un peu.

Doublage
Pour le doublage, je me demande juste pourquoi. C'est vrai, Octave est le seul personnage qui parle pour dire ceci: trois pommes (principalement).
Étant donné le peu de personnages, pourquoi ne pas doubler tout le monde, ou personne mais pas juste 1 perso.

J'ai regretté aussi le peu de possibilités au niveaux des cassette, CD, vynile.
Il y a très peu d'endroit ou l'on peut écouter tous les CD qu'on trouve partout, d'autant qu'on trouve beaucoup plus de Vinyle que de CD alors qu'on a un lecteur CD chez Anton, c'est triste.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 4/5)

Les maps sont soignées il n'y a pas à dire.
Etant donné que le genre hotte tout aspect scénaristique il se rattrape avec un bon level design, même si certains endroits sont un peu tarabiscoter à rejoindre, voir carrément nébuleux, mais ça passe vu que c'est un jeu ou l'on doit chercher.

Si je devais dire un truc sur le level design se serait... je n'ai rien à redire à part un truc mais c'est plus drôle qu'autre chose.

La gare, comment les habitants de Chailles vont à la gare ?

Parce que je ne vois aucun moyen d'y aller à pied, je veux dire, perso, je vais dans une baraque à l'autre bout de la ville pour monter sur le toit, rejoindre les rails puis les remonter jusqu'à la gare.

Ce qui m'a fait me questionner sur la raison du dépeuplement de cette ville, ma théorie est la suivante, les habitants ne sont pas partis, ils sont morts en voulant prendre le train.

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 2,5/5)

Pour la mise en scène, elle est à la fois très bien mise en place et en même temps maladroite.

Pas maladroite dans la mise en scène en elle même mais dans le logiciel.
Souvent, les cinématiques sont en processus parallèle ou alors il y a un temps entre les dialogues, dans les 2 cas, on peut bouger durant celle ci.

Cette petite erreur nous sauve la vie lors des divers pitits bug dont le plus connu est le dialogue qui passe en boucle.
Notamment au moulin ou le seul moyen de s'en défaire et de partir entre les 2 bulles de dialogues.

C'est un problème simple mais qu'on retrouve à plusieurs reprises dans le jeu et c'est encore plus visible étant donné que le jeu est fait pour que le joueur fouille partout. Il tombe donc facilement sur ce genre d'ennuis.

Univers (Note : 1/5)

L'univers de dans mon quartier est plus ou moins présent, la ville a une histoire, des pitits secrets comme toutes les villes.

Je ne dirais pas que l'univers est inexistant mais très peu développé. Le jeu se veut réaliste alors il y a des trous, on apprend des histoires incomplètes à interpréter par le joueur, histoire qui tournent autours des habitants et non de la ville.

Ça peut avoir son charme mais pour ma part, je ne trouve pas que c'est un univers vraiment défini.

Prenons Skyrim, voici l'une des premières quêtes.
Des hommes fouillent la ville cherchant une certaine femme, elle est à l'auberge. En allant la voir, elle dit qu'ils sont des mercenaires engagés pour la tuer ou la ramener de force pour la tuer, je sais plus trop.
Ensuite on va voir les mercenaires qui nous expliquent qu'elle est en réalité une espionne qui les a trahi et veulent la ramener dans leur pays pour qu'elle soit traduit en justice.
Là on doit choisir, on aide qui ? La fille ? Les hommes ? On, a que leurs paroles et aucune preuve, à la fin quoiqu'on fasse on ne saura jamais vraiment la vérité même si on peut s'en douter, il n'y a pas de preuves.

Cette quête est similaire à l'univers de dans mon quartier, la différence c'est que Skyrim a un univers clairement défini où se situe cette quête. On a les moyens de bouquiner et d'en apprendre plus sur l'histoire du monde.
Même si dans mon quartier se passe dans notre monde, à notre époque, chaque ville a son histoire.

Exemple, j'habite à Mangas Land, une petite ville dans le sud de la France.
Sur la place il y a un socle vide, au Moyen Âge, les habitants on construit une statuette en or massif pour honorer l'église.
Ils l'ont posé là, sur ce socle, sans la fixer, sans barreau, sans cage, sans rien, moins d'1 semaine la statue a été volée.
Ça me fait toujours rire, c'est complètement stupide de laisser une petite statuette de 30 centimètres en or sans surveillance, mais ça fait partie de l'histoire de ma ville.

Que Sait'on de l'histoire de Chailles finalement ?

Personnages (Note : 3/5)

Pour les personnages ils sont très bien pensés, chacun à sa personnalité et son histoire et je tiens à souligner les écrits qui deviennent illisibles lorsqu'on controle Octave qui ne sait pas lire, mais des pitits détails me titille l'esprit.

Octave, attention spoil
Secret (Cliquer pour afficher)

On trouve Octave enfermé dans une maison, ses parents l'ont abandonné parce qu'il est "limité intellectuellement".

Why not, par contre, comment ses parents font pour vivre normalement après avoir fait ça.
Ils ont littéralement enfermé et abandonné leur fils à son sort comme on abandonne un chien sur le bord de la route.
Personne ne l'a remarqué ? Il a des problèmes mentaux donc il doit être suivi médicalement, les allocations familiales ?

Comment un couple peut se débarrasser de leur enfant et vivre sans que personne ne leur demande des comptes ou leur demande où est passé leur fils pendant 7 ans.
Le pensionnat à Poitiers pour les voisins je veux bien mais après ? L'Etat ? Le médecin ? Les papiers à justifier ? La journée d'appel ? Il n'y a pas de décès d'enregistré à son nom.


Enfin bref, ce que je voudrais savoir, c'est une explication sur ce point.

Chailles est une petites ville dépeuplée qui compte 8 habitants (visible dans le jeu, je ne compte pas certain persos comme le chasseur car je ne sais pas s'il vit dans cette ville ou pas, les squatteurs non plus).
Et pourtant j'ai trouvé les habitants assez limités dans leurs attitudes.
J'admets sans problème que les habitant on un dialogue vivant et réaliste, mais pas leurs attitudes.

-Pour l'énigme "Scorpion" après la résolution de l'énigme, la vieille dame n'est pas plus aimable qu'avant, alors qu'elle a l'air de s'être adoucie avec cette énigme.

-Le feignant pourrai sortir un peu de temps en temps (comment ça j'ai un humour morbide)

-Monique ne réagit pas au fait que sa clôture soit littéralement défoncé.

-Contrairement à Philippe, le vieux tout aux fond est limité en dialogue. Perso, si j'ai un voisin qui rentre chez moi 10 fois d'affilé pour se présenter, je finirais par en avoir marre.
(Oui j'ai lancé la cinématique 10 fois, ben quoi, je teste, je fouille)

-Anton refuse de fouiller la chambre du vieux quand il y dort disant "là c'est glauque" mais n'a aucun problème pour s'introduire chez Monique la nuit, notamment dans sa chambre et fouiller partout.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 4/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Pour les graphismes custom.

Nous avons ici des personnages sans visage, SANS VISAGE!!!! j'imagine même pas ne pas avoir de visage, tout les gâteaux que je ne pourrais pas manger.
M'enfin, c'est un style et ca permet d'avoir un perso qui est M.touslemonde.

Dans "Dans mon quatier" il n'y a pas "Anton l'élu de la légende qui doit sauver le monde" mais "Anton le quadragéraire qui vit à Chailles". C'est un bon homme qui peut être n'importe quel quadragénaire avec 3 poils sur le cailloux (ce qui correspond à mes oncles et une bonne parties de mes anciens profs, ou du souvenir que j'en ai).
Bref tous ca pour dire que les graphismes vont avec le côté général du jeu.

Ensuite on a les lieux, comme les égouts ou la décharge.
Mis à part le brutal changement de visuel, quon passe de la vue général de RM à une vue de jeu de plateforme, j'ai rien à signaler.
Ah si, pourquoi il y a un cadavre de poisson dans les égouts?

Bon apres, c'est beau, j'ai rien à dire de plus dans cette catégorie.

Musiques originales (Note : 4/5)

Je n'ai rien à ajouter sur cet award, aller à : Bande son


Conclusion (Note totale : 3/5)

Pour conclure, Je pense que Dans mon quartier a pas mal de qualités est et agréable à jouer, néamoins les pitits bugs et l'absance d'indication dans le jeu le rendent lourd sur la durée.

Pour ma part je suis favorable à la nomination de ce projet.


Remarques diverses

Apres quelques problèmes:
-Le jeu plante lorsqu'on va voir l'oiseau mort avec Octave
-Les papillons nous empêchent de passer
-Un bug apparait lorsqu'on prend le colis à la poste ce qui fait qu'on ne peut pas faire l'énigme "Le grand cru"
-l'argent est complètement inutile dans ce projet (sauf pour l'humour et rajoute un truc si on veux sortir 666€ de la banque)
-Soit on ne peut pas poster les lettres ouvertes, soit même postées elles restent dans notre inventaire. Dans le premiers cas j'aimerais qu'on me le dise.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !