Test :
Gamt

Temps joué : 4 h 30 min


Introduction

Gamt est un RPG héroic fantasy réaliser sur le support RPG Maker VX Ace créer par Unconnected42.

C'est un projet que j'ai pré-tester durant cette session, un bon exemple de la différence prés test et selection car je ne suis pas aussi gentille que dans les prés tests.
Bref, voici une analyse plus détaillé du projet "Gamt"

Secret (Cliquer pour afficher)
AVERTISSEMENT: Je cite plus facilement les défauts que les qualités, donc en cas d'énumération de défauts pour une note élevée, cela signifie juste que je considère ces problèmes comme étant mineurs dans le jeu.

Ce n'est pas que je n'aime pas faire l'éloge d'un jeu. C'est que je suis jurée et qu'en tant que tel, mon but est de porter un jugement le plus objectif possible sur les jeux que je dois tester.

De plus je considère qu'énumérer les défauts est plus constructif pour le créateur que d'en faire l'éloge, même lorsque le jeu est de bonne facture.

Merci de votre compréhension
PS: Ceci est un message automatique, veuillez ne pas répondre



Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Alors on commence avec le gros bémol du projet Le Gameplay, c'est un genre de mélange entre du classic et occidental RPG mais mal configurer.
Mécaniques:
Personnages:
Les protagonistes principaux ne sont pas clairement défini en combats. C'est à dire qu'il y a pas clairement de guerrier/ mage/ prêtre ou autre classe, aux niveaux des compétences c'est fouillis, notre guerrier a des compétences de soutient et de heal de même que la mage et l'orc dont je ne sais meme pas quel est sa classe.

Monstres:
Le style de combats se fait en sideview à l'image d'un classic RPG. Les bestioles sont pas trop casse pieds quand ont sait comment s'y prendre. Globalement ca passe mais ceux du dernier niveau du donjon commencent à être assez casse pieds a vaincre.

Pour les boss... ...
Qu'est ce que c'est que ces Tous premiers Boss de jeu!!!!
Grosso modo, les boss sont des boss extrèmement stratégique, à moins de les attaquer sur leurs points faibles il est quasiment impossible de les vaincres, ce qui rend le jeux pénible.

Concrètement, ils attaquent plus souvents que les héros, frappe forts, donne des altérations d'états et ont une bonne défense à moins de les attaquer sur des compétences élémentaire et trouver celle qui est son point faibles.

Tutoriel:
Tutoriel simple avec comme opposant un moutton qui visiblement aura eu raison de plusieurs jurés, paix à leurs âmes.

Sinon je n'ai rien à dire de particulier sur ce point.

Autres:
Quetes annexes:
Les quêtes annexes sont basé sur des RPG plutot occidentale, comme Skyrim ou The Witcher. C'est un genre qui vise la quantité plutot que la qualité pour des raison de gameplay, mais dans Gamt, ces quêtes sont mal faites autant sur la forme que sur le fond.

Item et fourgues:
Ici, ce n'est pas les monstres qui donne des sous mais plutots la revente des objets qu'ils laissent, on revent ses objets aux "fourgues" qu'on trouve un peu partout.
Le truc c'est qu'il est pas évidents de se faire des sous avec toutes les dépenses qu'on a.

Donjon
Le premier donjon est atrocement long et complexe, si ca c'est juste le 1er donjon, comment sera le dernier?
C'est bien de vouloir montrer de quoi on est capable mais normalement la difficulté va croissante, mettre la barre aussi haut fait peur pour la suite.




Je reparle plus en profondeurs de cette partie dans les remarques diverses.

Histoire (Note : 3/5)

Le scénario est simple est efficace, on est pas submerger par un flux d'information et les indications sont claires.

Par contre c'est un peu classique ce qui a pour effet qu'on peut en deviner l'issue assez facilement, je n'ai pas vraiment été surprise durant mon test, mais cela ne m'a pas déranger plus que ça.

Les personnages ont une personnalité varié et affirmés mais j'ai l'impression parfois que c'est un peu "trop" mais je reviendrais dessus plus tard.

On sent bien que l'univers est riche et travaillé avec les pnj qui ont leurs personnalité et leurs histoires.

Coter bémol on a l'aspect jeu couloir.
Jeux couloir: jeux dans lequel ont est obliger d'avancer et qui laisse pas ou peu de liberté au joueur. (ex: Eternal Sonata, FF13)

Le scénario nous amène à plusieurs reprise à avancer sans pouvoir faire demi tour.
Lorsqu'on entre dans la grotte, on ne peux qu'avancer et il n'est pas possible de faire demi tour, un boss annexe n'est disponnible qu'un 1 seul étage. Vu qu'on ne peut revenir en arrière et globalement le donjon n'est plus accessible une fois terminer.

Ces évènement précède certe un avertissement mais je trouve que la phase ou l'on doit avancer sans liberté est longue, tres longue.

Ambiance et immersion (Note : 3/5)

Atmosphère
Gamt est un projet qui possède son propre atmosphère, que ce soit la ville, un champ ou un chateau on a une certaine impression de réalisme, sans doute même trop mais je reviendrais sur cette partie.

Mise en scène
La mise en scène est bien réaliser, je n'y ai pas spécialement trouver d'erreur. Il y a beaucoup de soin apporté au mapping sans oublier les personnages. Ceux-ci ont tous leurs personnalités et elle est bien affirmée.
On comprend assez vite quel genre de personne on a en face, on n'a pas l’impression d’être en face d'IA semi-expressif.

Sentiments
Coter sentiment, j'ai trouver que le projet suscite en quelque sorte une émotion de grandeur avec ces maps au combien grande. Lorsque qu'on doit traverser une map, c'est un peu comme travervser le pont

Graphismes (Note : 4/5)

Les décors sont beaux et agréables. Tout est cohérent et bien répartie.


En revanche les maps sont grandes, très grandes, on s'y perd. Comme la foret par exemple, je trouve franchement la foret trop grande pour un début de jeu.

Il faudrait la diminuer, ou alors il a peut être été prévu qu'il s'y passe pas mal de chose. Apres dans cette démo, la ville aussi est bien trop grande, concrètement c'est juste de très longues maps où l'on s'intéresse réellement qu'à 2, 3 endroits.

Mise à part ca, le reste des décors ne posent pas de problème.


Bande-son (Note : 4/5)

Les musique sont sympathique mais pas exeptionnelle non plus. Elles collent bien à l'ambiance générale du jeu ainsi qu'au map associer.
Les musiques ou l'on entend les pitit noiseaux donne un coter réaliste assez minion.

Je n'ai pas grand chose à dire sur cette partie, c'est bien fait.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 2/5)

La mise en scène est essentiellement des déplacements de personnages durant les dialogues et quelques animations, il y a aussi quelques effets sonores.

Rien d'extraordinaire mais le projet n'a pas vraiment besoin de plus.

En revanche on sent clairement le coter cartoonesque de certaines scènes et je regrète juste le choix de la mise en scène ou l'on rend stupide les autres pour valoriser un personnage.

Lorsque les protagonistes discutent lors de certaines scènes j'ai eu l'impression que X personnage était un abruti fini. Surtout pour les scènes a but humouristique avec un coter légèrement cartoonesque.

Pour citer un exemple l'orc qui, contrairement à ce qu'on pourrai pensé est tres cultiver et n'hésite pas à user de son cerveau plutot que de ses muscles pour anéantir ses adversaires.
L'idée est pas mal mais dans les fait je trouve les généraux énemie complètement stupide de tomber dans des pièges pareil.
Pour donner un exemple, prenon la série policière "Perception"

CitationLe Dr Daniel Pierce est un neuroscientifique talentueux mais excentrique qui enseigne à l'université. Il est enrôlé comme consultant par le FBI pour aider à résoudre certains de ses cas les plus complexes à Chicago. Il est atteint de schizophrénie paranoïde et ses hallucinations l'aident souvent à résoudre les enquêtes.

Dans un épisode (version résumer GROSSO MODO), on a un criminel qui a pris une balle en pleine tête et a survécu.
Le truc c'est que la balle a modifier son cerveau et il a changer de personnalité pour devenir un gentil homme.

D'apres le héro, il est devenu innofensif même si il est coupable de que l'on accuse, mais le procureur s'en fiche et ignore cet argument.
Ensuite l'avocat de la défense va mettre en valeur cet argument pour le faire sortir malgres ses crimes.

Dans l'histoire le héro n'est pas spécialment intéligent mais le procureur est particulièrement stupide, je n'ai pas fait d'étude en droit mais vu le changement drastique de la personnalité de l'accusé, il est évident que la défense va s'en servir. Ne pas en tenir compte est juste stupide.
Globalement dans cette série c'est comme ça, le docteur Pierce n'est pas spécialment un génie dans ce monde mais le monde est particulièrement con. La grande majoriter des personnages sont intellectuelement rabaisser pour rendre plus intéligent le docteur.
Dans Gamt, la mise en scène est similaire, l'orc n'est pas plus intéligent, ce sont ses opposent qui sont stupides.

Ensuite nous assiston parfois à une mise en scène un peu bancale dans les dialogues.


Univers (Note : 4/5)

Etant donné le statut de démo du projet, c'est une partie délicate. Néanmoins, de par les pnj on peut dire que l'univers du projet est assez bien établie.

Les pnj ressemble a de vrai personnes avec leurs soucis.




Personnages (Note : 3/5)

Pour les personnages, nul ne peut nier le développement de leurs personnalités au vu de la qualité des dialogues et de la mise en scène. Cependant, et ce n'est la que mon avis personnel mais à cause principalement de l'effet "sublimont un perso en rabaissant les autres" ne me séduit pas tand que ca.

En dehors de ca les protagonistes sont plutot classique coter personnalité, mais sa ne pose pas vraiment de problème.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Le projet Gamt est un jeu qui a un gameplay comportant des problèmes et même si le scénario et la mise en scène son le point fort du jeu, je ne pense pas qu'il soit apte à gagner cette année.


Remarques diverses

Bon nous y voilà, les remarques diverses.

Pour commencer, il y a des définition bancale.


Le gameplay souffre de plusieurs problème à mon avis:
-Le statut des personnages/compétences
Les combats se veulent stratégique mais comment veux tu établir une stratégie avec toutes les compétences disponibles? Déjà que j'ai du mal à définir quel perso fait quoi.
Le héro, un paladin a un sort de soin et il est souvent cas ou 1 compétences d'un des personnages doit être utiliser pour contrecarer un boss ce qui a tendence à mettre à mal ma formation.
Les combats sont tres stratégiques et si on ne trouve pas le point faible du boss il est quasi impossible de le vaincre ce qui oblige le joueur à réfléchir comment le créateur voudrais qu'il fasse et non de lui même.
Il y a un paquet de compétence disponible et ceux, dès le début. D'ordinaire c'est le contraire dans les jeux francophones mais la c'est trop, cette vidéo parle mieux que moi de ce problème.


Ensuite viens le donjon, mais quel donjon, il tout simplement trop long. Les 2 premiers niveau ca va mais apres c'est juste trop.
Il faut ce dire une chose, en général, un joueur moyen met 3 fois plus de temsp que le créateurs a faire la même action.
Donc, aller chercher une corde et de la poudre, une énigme rapide qui prendra 10 au maker car il sait ou ils sont prendra environ 30 minutes aux joueurs.
C'est une moyenne bien sur mais il vaut mieux garder cela en tête lors de la création de donjon.

Ensuite les énigmes, en particulier la derniere du 1er donjon est beaucoup trop complexe.

Et le pire c'est qu'elle est complexe à cause d'une mauvaise mise en scène.
Le joueur n'a pas la cause à effet de l'activation des interrupteurs.
Regarder à 5 min

C'est sans doute bête mais c'est ce détail tout bête qui a fait ce casser les dents aux jurés.
L'un des juré a laisser le jeux pour réfléchir avec un papier et un crayon et finalement un membre du staff a demander la solution pour tout le monde.

C'est innadmissible que dans un RPG une énigme basique donne autant de mal car il n'y a pas un petit scroll de l'écran pour montrer quel interrupteur fait quoi Surtout dans le cas ou l'on a 4 interrupteurs pour 6 plateformes.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !