Test :
ChuChu Cheese!
Par AlexRE

Temps joué : 1 h


Introduction

Peu jeu de plateau qui ne ressemble à aucun autre cette année, ChuChu Cheese! semble être le jeu frais de la session qui ne paye pas de mine au premier abord, mais qui est tellement soigné et cohérent qu'il permet de respirer après des jeux longs et compliqués.

Ce genre de jeu permet de rappeler que la quantité et la complexité ne sont pas gages de qualité, et que faire un petit jeu, simple mais soigné, est parfois plus intéressant pour le public.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

(Je parle beaucoup du gameplay dans les parties Level design et Systèmes ci-dessous.)

Le principe du jeu est simple et clair : orienter la souris pour qu'elle atteigne son fromage. Cependant un chat la poursuit et des vilains pièges à souris trainent. On ne peut pas faire plus simple comme synopsis, sans texte d'explication, avec juste un tableau d'initiation, on comprend le but.

Ce jeu s'inspire de ChuChu Rocket! sur Dreamcast, et on peut peut-être regretter le manque d'originalité du concept, si l'on connaît le jeu d'origine.

J'insiste sur le fait qu'il serait sympa d'avoir un écran avec tous les tableaux réussis au fur et à mesure, et pouvoir rejouer à
ceux qu'on a terminés. Avec potentiellement des objectifs à réussir pour chacun (par exemple, une limite de temps). Il y aurait donc plusieurs stades par tableau : une réussite passable, une réussite correcte, et une super réussite avec un très bon temps réalisé.

D'autres idées :
- Savoir la durée qu'on a pris pour réussir un tableau donné
- Avoir un classement entre les joueurs
- Avoir des indices quand on ne trouve pas (ou une soluce)
- Que les flèches restent au même endroit après une mort
- Pouvoir remettre toutes les flèches à zéro d'un coup
- Avoir un mode multijoueur (en regardant le nom des musiques : c'était déjà prévu ?)

Bref, c'est typiquement le genre de jeu qui peut être développé sur bien des aspects.

ChuChu Rocket! possède de nombreuses mécaniques qui pourraient inspirer d'autres développements de ChuChu Cheese!.

Histoire (Note : 0/5)

(Pas d'histoire dans ce mini-jeu d'arcade.)

Ambiance et immersion (Note : 3/5)

L'ambiance du jeu est assez agréable, fraîche, comme un jeu d'arcade bon enfant. On est assez facilement immergés dans l'univers du jeu, notamment parce qu'on est totalement concentrés sur l'énigme à résoudre ; même si ne pas arriver à résoudre l'énigme peut nous faire rager et sortir du jeu.

Ce n'est pas un "jeu à ambiance" à proprement parler, ce n'est pas un jeu qui véhicule des émotions particulièrement fortes, car il reste assez simple.

Pourtant, sa forte cohérence globale peut nous faire rappeler avec légère nostalgie des vieux jeux de Game Boy ou d'arcade.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Les graphismes du jeu sont assez cohérents et de bonne facture, même s'ils restent simples. Les personnages viennent du jeu ChuChu Rocket! et les fonds d'écran sont ceux de base de RPG Maker XP.

Pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il y a une forte cohérence graphique, que rien ne choque, qu'on sent le souci du détail, que le patchwork d'éléments ne se ressent pas spécialement.

Bande-son (Note : 3/5)

Les musiques viennent toutes de ChuChu Rocket!. En plus de la musique de l'écran titre, on a le choix entre 4 musiques pour les 20 tableaux à terminer.

Ce choix est peut-être un peu trop caché, ou difficilement accessible une fois qu'on a commencé à jouer, ce qui fait que je n'ai pas changé la musique de base pendant les 20 tableaux. Mais cela ne m'a pas spécialement lassé.


Les effets sonores sont peu nombreux mais remplissent leur job et ne dénotent pas avec le type de jeu.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 3,5/5)

Les "niveaux" (ici des tableaux) sont bien construits, selon la logique d'un jeu d'arcade où la difficulté est croissante.

C'est un peu déroutant au début : on ne sait pas bien si on doit utiliser le clavier, ce que fait une flèche, à quoi correspondent les boutons. Mais comme l'essai n'est pas très coûteux, on découvre par soi-même assez vite.

Les obstacles viennent petit à petit : au début pas de chat, ensuite il apparaît, ensuite il y a le piège à souris, puis pour finir des barrières électriques. Il y a aussi une progression dans le nombre et la complexité des murs.

Cependant, la difficulté n'est pas pour autant toujours croissante. Je me rappelle avoir eu beaucoup de mal avec le tableau 7 alors que le 8 et le 9 sont vraiment simples.

Le tableau 10 m'a posé beaucoup de problème, notamment car j'avais pas remarqué que les personnages allaient constamment vers la droite. Je m'en suis sorti en m'inspirant de la vidéo d'Alkanédon, car je n'ai pas trop la patience pour ce genre de choses, après une quinzaine d'essais. J'avais pris l'habitude de mettre les flèches sur le damier dans l'ordre où elles sont dans la colonne de gauche (la flèche qui va vers le haut près du chat et la flèche qui va vers le bas près de la souris), alors que l'inverse était un début de solution. En soi, c'est une bonne énigme, et pas difficile quand on comprend cela, mais elle a un côté très démotivant car les premiers essais naïfs sont tous voués à l'échec, sans même apporter une piste de solution.

Pour le tableau 11 je me suis entièrement basé sur la vidéo d'Alka aussi. Les tableaux 12 et 13 sont rapidement faisables avec une solution naïve. Le tableau 18 m'a vraiment posé problème, je pense que c'est le plus difficile du jeu. Et par contre, j'ai terminé les tableaux 19 et 20 rapidement.

Tout cela dépend sûrement beaucoup des joueurs et de leurs compétences. Mais je pense qu'en faisant tester à de nombreux joueurs on peut mieux ordonner les niveaux pour que la difficulté soit vraiment croissante.


Ça aurait été agréable d'avoir un indice au bout d'un certain temps passé sur un tableau. Ou une soluce externe. S'il n'y avait pas eu la vidéo d'Alka, je pense que je ne serais pas allé jusqu'au bout.

Systèmes (Note : 3,5/5)

Ici, les "systèmes" ne correspondent pas à un CMS ou un CBS.

Il s'agit surtout du principe du jeu, à savoir :
- Pouvoir placer des flèches sur un damier avec la souris (celle de l'ordinateur, pas le personnage principal )
- Faire avancer automatiquement la souris et le chat, et réaliser des actions en fonction de ce qu'ils rencontrent (un mur, une barrière électrique, une flèche, un piège à souris)

Je ne sais pas à quel point c'est une prouesse technique d'avoir réalisé cela (script ? event ? tout custom ?), mais en tout cas tout est propre et fonctionne bien. Peut-être une remarque : si le curseur est sur le bouton "Lancer", que l'on meurt, et qu'on utilise trop rapidement le clic gauche à nouveau (pour tenter en vain de passer la cinématique), cela lance un nouvel essai alors que l'écran noir est à peine en train de faire un fondu entrant. (Et donc cela engendre une nouvelle mort, comme lors du tableau 10, par exemple.)

D'ailleurs, cette cinématique qui montre la souris en mauvaise posture est un peu longue à force, surtout quand on recommence un tableau pour la quinzième fois. Ce serait bien de pouvoir la passer en cliquant sur un bouton de la souris ou sur une touche du clavier.

En outre, cela aurait pu être sympa d'avoir une fonction pour que les flèches restent au même endroit après la mort. Et par conséquent une fonction pour remettre toutes les flèches à zéro d'un coup. Et pouvoir jouer au clavier et pas juste à la souris. Et avoir des raccourcis clavier. Bref, il y a beaucoup d'améliorations potentielles !


Parmi les systèmes du jeu, on peut aussi évoquer le menu principal, qui permet d'avoir accès à des options, dans lesquelles on peut choisir la musique, l'apparence du damier, et le fond d'écran. Je ne savais pas que ça existait, je ne m'en suis pas servi au cours de ma partie et je me plaignais justement que la musique devenait répétitive à force. J'aurais dû essayer d'y accéder ! Il faudrait peut-être pouvoir accéder à ces options directement depuis un tableau de jeu ?

Il y a aussi le système de sauvegarde automatique, qui permet de reprendre le dernier tableau non terminé, sans avoir à tout refaire. (Mais si on atteint le tableau 20, qu'on recommence une nouvelle partie, qu'on gagne le tableau 1 et qu'on fait Continuer, on reprend au tableau 2 et donc on a ne peut plus facilement retourner au tableau 20.) Cela rejoint ma suggestion d'avoir un écran pour accéder rapidement à n'importe quel tableau déjà joué.

Narration et Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3,25/5)

ChuChu Cheese! est un petit jeu d'arcade léger, qu'on peut prendre plaisir à recommencer de temps en temps, qui ne demande pas un investissement particulièrement prenant. La réalisation est particulièrement soignée, ce qui est finalement assez rare pour être remarqué.

Très inspiré d'un jeu Dreamcast, on peut peut-être regretter qu'il s'agisse presque d'un mini-portage plutôt que d'une création totalement originale. Mais l'essai est louable !

Maintenant, cela reste un petit jeu, et on peut s'attendre à plus : plus de niveaux, plus de possibilités, plus de challenge peut-être, et enfin plus d'identité...


Remarques diverses

(Aucune !)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !