Pré-test :
Shadows of Life

Temps joué : 45 min


Avis

Intro : Shadows of life, un jeu créé par Symphotang sur le logiciel RPG MAKER MV ! Son œuvre est inscrite dans le thème « Vie et existence ». Sachant ça, j’en attends beaucoup de la part du scénario !


Temps de jeu : 45 min


Avis :

Nous incarnons Ed, un fils de noble richissime avec un tempérament peu mature, il est accompagné d’Émilie, une amie d’enfance avec qui il semble faire les 400 coups. Un autre personnage est aussi introduit, c’est celui de Phléo qui est un serviteur de la famille et qui au passage, ne peut pas supporter Ed et le lui fait savoir. Les serfs c’est plus ce que c’était, avant ils fermaient leur gueule…

Le jeu commence par une petite cinématique qui pour l’instant est vide de sens. Cette dernière n’étant ni trop longue ni trop courte, l’auteur a réussis à m’immerger dans son univers. La scène du début se termine et on se retrouve seul au monde dans ce qu’il semble être un rêve qui sert entre autre de tutoriel au jeu. Le jeu nous propose une version très classique du J-RPG, à savoir des combats classiques en tour par tour avec des combats plutôt simple (pour la mise en scène et pour ne pas casser le rythme). On peut se balader dans la carte et interagir avec l’environnement avec la souris, chose que je n’utilise pas mais c’est bien de le souligner quand même.

Après avoir passé le tuto du jeu, on se retrouve dans la chambre du protagoniste et on est réveillé par le serviteur de la famille, j’ai nommé Phléo. Je crois que ce personnage porte bien son nom parce que je n’ai jamais vu un serviteur qui manquait autant de respect envers son maître que lui. Ed quant à lui ne réagis pratiquement pas devant ça. Trait de personnalité assez original pour le coup, je me demande où ça va nous mener dans leur relation dans le futur. Tant que je suis sur ce passage du jeu, quelque chose m’a un peu frappé… Les murs de la chambre d’Ed fait 2 tiles de haut alors que le couloir n’en fait qu’un. Pourquoi ? Et tant que je suis sur les pourquoi…. *Prend une graaande inspiration* Pourquoi TOUS les accès du manoir sont-ils fermés ? C’est moi le noble keskya j’vais où je veux ! Pourquoi j’peux pas passer derrière les chaises dans la salle à manger ? Pourquoi y’a des plantes vertes au sous-sol du jardin du manoir ? Comment ça se fait que le sous-sol du manoir avec une tombe ne fait pas plus réagir les personnages ? Ces interrogations sont de bonnes pistes d’amélioration du jeu selon moi.

Au niveau du sound design, ma foi c’est plutôt bien cohérent avec les scènes. On a un registre purement J-RPG avec du Tales of, Final Fantasy entre autres choses. Très bon choix de musique !


Conclusion :

On sent que c’est le premier projet sérieux de Symphotang et malgré les petits défauts par-ci par-là qui ne gâchent pas l’expérience du joueur, ce projet mérite de concourir aux Alex d’or !


Verdict : FAVORABLE


Résumé

Points positifs

    - Personnages avec de forte personnalité
    - Malgré le mapping peu cohérent, c’est plutôt joli
    - Une intrigue assez mystérieuse remplie de drama
    - Combat très simple pour mettre l’histoire en avant

Pistes d'amélioration

    - Le pathfinding
    - Le mapping peu cohérent entre les zones (taille des murs)
    - Trop linéaire


Verdict : Favorable

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie pas à elle seule l'élimination du jeu ni sa victoire.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !