Pré-test :
Kingdom Hearts MV

Temps joué : 20 min


Avis

Kingdom Hearts MV est un jeu développé par Eri sur... RPG Maker MV (personne ne s'en doutait). Ce pré-test était assez spécial pour moi, déjà parce que c'est mon premier, mais surtout car je n'ai jamais joué à Kingdom Hearts de ma vie et je n'y connais vraiment rien. Il y a donc sans doute des références aux jeux officiels que je n'ai pas pu saisir.

Le premier soucis que j'ai eu est la contextualisation de l'univers : on sent que ce jeu est adressé aux connaisseurs de la série, et pour quelqu'un qui, comme moi, n'en est pas du tout familier, c'était assez difficile de s'y plonger. L'auteur a quand même eu la bonne initiative de faire un récapitulatif au début du jeu qui permet d'introduire un peu l'univers. Cependant tout allait trop rapidement et la masse d'informations à accumuler en un coup était assez déroutante. Tout cela fait que j'étais clairement perdu, et je n'ai pas réussi à saisir les tenants et aboutissants du scénario, pourtant très simple.

En effet le scénario a l'air d'être aussi basique que gentils contre méchants, sans aucune ambiguïté possible. Tout est enfantin et naïf. Bon, au vu de l'univers j'imagine que les jeux originels font de même, je ne vais donc pas en tenir rigueur au créateur. Malgré tout le scénario aurait gagné à être mieux développé et moins décousu. Après une trèèès longue introduction où nos deux héros rentrent chez eux après un dur combat (et où finalement il ne se passe pas grand chose à part des mièvreries), nous arrivons sur une île. A ce stade je ne savais pas vraiment ce que je devais faire alors je me suis mit à explorer un peu au hasard.

Là on touche à un gros problème : le level design. Les maps ne sont pas vraiment lisibles, c'est assez bordélique et on ne sait pas vraiment par où on peut passer. Le créateur a dû s'en rendre compte car il a été obligé de mettre des flèches aux bords de sa map pour savoir où est-ce qu'on peut aller - procédé que je n'ai jamais vraiment aimé car je trouve que c'est plus un aveux de faiblesse en terme de level design qu'autre chose. Souvent l'emplacement des flèches est très étonnant et sans elles je n'aurai jamais pensé à passer par certains endroits.

Malgré l'utilisation de décors plutôt originaux, ce qui est un point positif du jeu, le mapping est globalement incohérent : rentrer dans une cabane peut nous téléporter dans une grotte ?! Il n'y a pas vraiment de liens entre les maps qui fonctionnent toutes de façon autonome en quelque sorte. Cela rajoute beaucoup à la sensation qu'on ne sait pas vraiment où aller. De plus les décors sont assez vides, les éléments un peu placés au hasard... et l'hétérogénéité des graphismes n'aide en rien.

Bref, je me retrouve donc à vagabonder sur cette île et je me retrouve rapidement face à mes premiers combats... Qui se sont révélés plutôt agréables et assez complets. On sent que l'auteur a fait beaucoup d'efforts sur le système de combat. Hélas c'est entaché par un certain déséquilibrage entre les combats. Déjà, lors de mon premier combat j'avais 6 monstres face à moi, ce qui est beaucoup pour un premier combat qui d'ailleurs était très (trop) long. De plus j'ai mit autant de temps à battre ce premier groupe de monstre qu'à battre le premier boss sur lequel je suis tombé (Capitaine crochet). Pourtant vu les combats que j'avais fait auparavant, j'ai eu assez peur face à ce boss de prime abord : si les combats contre des mobs normaux sont aussi longs, que va t-il en être du boss ? Finalement en quelques coups il était abattu, j'étais un peu déçu. Il faudrait donc revoir l'équilibrage des combats.


Pour conclure je dirai que Kingdom Hearts MV est loin d'être mauvais comparé aux restes des production sur RM. On sent que l'auteur s'est vraiment investi dans son jeu et qu'il a de bonnes bases sur RPG Maker. Cependant je ne peux nier l'ennui qui m'a accompagné tout au long de mon pourtant très court test (20 minutes de jeu). Ce qui pêche c'est clairement le scénario et la mise en scène : les dialogues n'ont pas vraiment d'intérêts et les enjeux sont vraiment très vagues. Si on prend en compte en plus le level design et le mapping aux fraises on se retrouve avec cette étrange sensation qu'on ne sait pas vraiment ce qu'on fait dans ce jeu. Les bases sont là, avec quelques qualités, mais globalement ce n'est pas suffisamment qualitatif pour être nominé.

Résumé

Points positifs

  • Originalité des décors
  • Des efforts notables sur les systèmes de jeu

Pistes d'amélioration

  • Homogénéité des graphismes
  • Scénario plus structuré
  • Le level design
  • Équilibrage des combats


Verdict : Défavorable

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie pas à elle seule l'élimination du jeu ni sa victoire.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !