Pré-test :
Fighting Robots Quest
Par Zexion

Temps joué : 1 h 15 min


Avis

Bon... Fighting Robots Quest. Le jeu qui a remporté la session 2015 des Alex d'Or... que j'ai présidé... et auquel je n'ai même pas encore joué. Shame... shame... Il est grand temps de réparer cet oubli.

Ikar et sa soeur Ayan découvrent un vieux temple, qui renferme une puissance depuis longtemps endormie : les Simurions, des êtres mécano-génétiques surpuissants créés par une civilisation antérieure. Fighting Robots Quest prend ainsi la forme d'un pokémon-like qui voit s'affronter ces créatures. Pour ce prétest, je me suis arrêté au moment du combat contre le champion dans la première arène (j'ai perdu, j'y retournerai avec un troisième Simurion).

Alors que dire ? Même si graphiquement le jeu est constitué principalement de rips, on ne peut nier la quantité dantesque de travail effectuée sur le projet. En jouant, j'étais un peu embêté, me demandant s'il me resterait quelque chose à indiquer dans "pistes d'amélioration".

Graphiquement déjà, c'est très soigné. Plein d'animations un peu partout. Je crois avoir identifié quelques références dans le jeu, la plus évidentes étant l'introduction à la Pokémon. Le jeu parvient toutefois à se distancier suffisamment de son illustre modèle, malgré une progression assez similaire dans la forme (villes et arènes).

Le jeu réutilise habilement certains systèmes de RPG Maker 2003 tout en y superposant les siens dont par exemple une mappemonde, un simili-pokédex, un système de construction de Simurions, ... Tout est bien réalisé et très ergonomique.

Enfin, FRQ prête une attention toute particulière aux détails. Et ça c'est diablement agréable, tant c'est rare parmi les jeux réalisés sur RPG Maker. La mise en scène est impeccable, il n'est pas rare que les PNJ changent de dialogues ou d'activités lorsqu'on revient dans un lieu un peu plus tard... Y'a aussi quelques courts passages d'animation 2D.

Bref... je pourrais facilement écrire plusieurs pages au sujet de tout ce qui est réussi dans ce jeu, mais je crois que ça n'aurait pas un grand intérêt intellectuel (et ce n'est pas le but des prétests). Je garde ça sous le coude au cas où j'aie la chance de rédiger un test complet du jeu un peu plus tard dans le concours. Ce qui est sûr, c'est que je poursuivrai ma partie. En tout cas, selon toute vraisemblance, les prétests ne devraient être qu'une formalité pour FRQ.

Résumé

Points positifs

  • Graphismes, gameplay, histoire... Fighting Robots Quest réussit un triplé gagnant.
  • Pokémon comme simple modèle, pas un vulgaire copier-coller. La mécanique de synchronisation, par exemple, me semble mieux fichue que les vulgaires pokéball.
  • Les systèmes : nombreux, bien réalisés, ergonomiques, complémentaires.

Pistes d'amélioration

  • Les divergences de style graphique entre les Simurions et le reste du jeu. Quoique, ça donne un peu l'impression qu'ils sortent d'un autre monde... ce qui n'est pas faux en soi.
  • Je pense qu'un menu séparé de l'inventaire pour la reconstruction des Simurions pourrait être cool. Je sais, c'est beaucoup demander à RM2003.


Verdict : Favorable

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie pas à elle seule l'élimination du jeu ni sa victoire.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !