Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Sins of Era
Par Anton_

Temps joué : 4 h


Introduction

J'ai pas trop l'habitude des jeux sur MV. Je n'avais aucune attente envers ce jeu, et c'est une agréable surprise au niveau du gameplay.

J'ai tendance à mettre beaucoup d'accent sur le gameplay, et ça s'est donc bien passé, bien que j'ai failli rester bloqué à un moment.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4,25/5)

Un gameplay à la fois permissif et très calibré.

Le meilleur point des combats réside dans les compétences press, chose qui part de zéro et qui s'incrémente au fil du combat en cours.

Les skills qu'on apprend au fur et à mesure permettent de se dépatouiller de situations qui seraient vraiment impossibles si on ne les avait pas.

Le gros blocage sur le jeu réside dans le manque d'oseille pour être correctement fourni en compétences, en items, et en équipements, même après avoir réalisé toutes les quêtes secondaires...

Le point qui m'a le plus marqué est lors du dernier boss de la démo, le round 2 du chef bandit.
En un tour, il assome le héros, et invoque deux bandits enragés, et je n'avais pas assez de press sur les deux personnages pour zoner, et un des deux bandits enragés m'a one shot un type (que j'avais mis en cécité pourtant !), et sans item de rez c'était game over direct.

Ce boss m'a donc forcé à grinder pendant 1h30, pour gagner 2 niveaux, tout ça pour avoir genre +2ATK, +1DEF...

Donc j'ai considéré de m'arrêter ici, étant donné que ma save était foutue... J'avais aussi fait toutes les quêtes secondaires possibles, et ai dépensé de l'or sur des items ...

Parlons en des items, leur utilisation est instantanée, et ils sont super trop efficaces. ça accentue le coté stratégique, mais ça m'a causé d'être à court quand il fallait acheter des équipement.

Et niveau skills, j'avais la régen de groupe et l'acrobatie, permettant d'avoir de quoi claquer les hp plus rapidement chez les ennemis.

Le lendemain, une stratégie est passée crème, en utilisant la vielle médaille pour se stacker en press points sur l'héroine, et en utilisant soigneusement les skills en prenant en compte le temps de mise en exécution, les acrobaties et , les gardes, la régen et les éclats ont pu permettre de conserver des press points à tout moment, je visais l'épuisement du boss à summon des sbires...

Cette méthode, bien qu'elle n'a pas fonctionné comme je le voulais (le spawn ne s'arretait jamaaaais) m'a permis de survivre et au final de tataner le boss, qui se faisait toucher par les éclats.

Au final, il y a eu des moment de tension, et aussi de "dernière chance" sur les boss. C'est rare qu'un jeu RM parvienne à atteindre cet état dans les combats, car il y a une ligne très fine entre "espoir de la dernière chance" et "défaite qui dégoute"
Il me tarde de savoir quelles seront les compétences suivantes (voire les personnages suivants qui seront dans la team).

Histoire (Note : 2,25/5)

On a un mac guffin ultime (l'orbe) dès l'introduction.
Tout le chapitre 1 ne présente que très peu d'éléments annoncés dans l'introduction, à savoir l'empire la guerre toussa.

C'est relativement générique, et ça ne m'a pas rendu curieux d'en savoir plus.

Le rythme de l'histoire est entrecoupée de quêtes secondaires, ça permet d'étoffer l'univers plutôt bien. Mais on a tendance à perdre un peu le fil.

Il y a très peu de points où la surprise est de mise. Il semblerait que tout se doit d'être exposé le plus tôt possible.

Ambiance et immersion (Note : 2,75/5)

Difficile de se plonger dans l'univers du jeu lorsque qu'on fait deux séparations bien distinctes entre le héros et le joueur.

En premier lieu, le joueur est informé de choses que les héros ne savent pas (Baron = MESHAN), et vice versa avant le début de la partie, étant donné que des personnages se connaissent déjà beaucoup et utilisent un ton trop familier entre eux. Aussi, les mots utilisés par des personnages ne leur correspondent pas toujours, surtout les bandits. Ca brode beaucoup, et ce n'est pas tout le temps adapté à ce que le faceset affiche.

La musique et les décors permettent de contrebalancer ces défauts, surtout dans les villages.

Graphismes (Note : 3,75/5)

C'est du très fourni, ça peut se trouver très sombre par moments, mais c'est globalement joli.

Ce qui est un problème mineur (ou un choix artistique voulu) c'est la différence de résolution entre les scènes in map (qu'est basse) par rapport aux menus, combats, et boites de dialogues (haute résolution)

De plus, je trouve que les personnages en contours ne s'intègrent pas très bien dans des décors sans contours.

Bande-son (Note : 3,5/5)

Problème de cohérence, au vu de toutes les sources différentes qui sont fournies.

De tête, la musique de FF6 est la plus calme, toutes les autres en font des caisses en matière d'instrus et de décoration musicale.

En matière d'effets sonores, il y a un bon feedback sur les combats (sauf l'attaque normale de la dague)
Les voix des boss est un plus, sauf pour le round 2 du chef bandit, qui demande constamment à chaque tour de l'aide, c'est looooouuurd.


Awards spécifiques

Level design (Note : 3,5/5)

Design de donjon :
Les donjons ont une durée parfois légèrement courte à mon gout, parfois d'une bonne longeur. C'est extrèmement linéaire, et les rares détours sont récompensés. du coup en ne perd pas trop de temps à chercher.

Difficulté des combats :
On passe d'une zone trop facile à la zone des bandits, c'est la où la stratégie de faire taire les berserkers et les soigneurs est de mise, et si on a pas eu l'audace de se parer en compétences et en items, on peut se retrouver coincé !

Heureusement, il y avait un point de sauvegarde qui soignait tout, même l'état KO.

Systèmes (Note : 4,5/5)

Design des combats :
Les compétences sont le point fort qui m'a fait le plus plaisir ici.
Il y a une grande diversité de compétences : celles qui font le plus mal quand l'ennemi a tous ses HP, ou qu'il est presque achevé, dégats de zone, boost et soins, répartis entre les compétences press et celles qui coutent des MP.

Choisir quelles compétences acheter avec la quantité d'argent assez limitée force à être méticuleux quant aux compétences qu'on utilise.

Balance des stats, niveaux, et équipements :
Les niveaux de départ ne donnent rien en stats, et les monstres sont avares en argent et en XP, c'est une horreur. On est obligés de faire du level-grinding, j'y ai passé 1h30...

Idem pour les équipement, ils ne donnent que peu de points de DEF/ATK
Après, avec environ 20 en attaque, on arrive à taper du 200+ sur un coup critique de compétence, donc il est difficile de juger si ces petits incréments de stats sont vraiment significatifs.
Le fait aussi de level-up sans apprendre de compétence est bien original.

Quetes Annexes :
Bon suivi, dans le style MMO (avec le jingle de WoW qui se pointe tranquillement).

Narration et Mise en scène (Note : 3/5)

La mise en scène fonctionne, mais il y a une tendance à caler un message de texte après chaque mouvement effectué, ça peut être usant à la longue.

Et là encore une fois, il y des mots, des phrases à rallonge qui font parfois que les dialogues se mettent à broder pour rien.

Le gros point noir a été d'annoncer trop tôt que Baron est le méshan des méshan.
Je pense qu'on aurait pu juste le montrer gifler Faghin, puis ... transition ! ça aurait permis de dire qu'il est au dessus de lui direct, sans qu'on connaisse son véritable alignement.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 2/5)

Je n'ai pas que rarement éprouvé quoi que ce soit envers les personnages, tellement ils se sont montrés génériques et unidirectionnels.

Le seul espoir aurait pu être Baron, réagissant bizarrement face à la vue de l'orbe, mais la surprise a été balayée immédiatement en l'affichant trop vite comme "méchant encore plus méchant que l'autre méchant"

La princesse Marle de Chrono Trigger, voulant sauver l'arbre mana parce qu'elle est probablement la dernière descendante d'une civilisation disparue... Je charrie un peu, mais ce personnage rassemble des clichés, ce qui l'empêche de faire ressortir une vraie personnalité. L'humour semble tourner autour des dits clichés, ce qui se fait au détriment des personnages.

Introduction (Note : 3/5)

Du texte, de la cinématique, puis du jeu avant l'annonce du chapitre 1. Une démarche normale qui montre bien tous les points du jeu... Sauf les compétences de combats qui sont super utiles. Les combats se font en spammant la touche attaque, c'est un peu dommage.

Ce qui aurait été bien, c'est de rendre les mobs du boss d'intro plus forts et de pousser à utiliser la compétence de cécité pour accentuer ce que le héros est sensé être : un assassin, une "ombre" (comme il le dit lui même).

Quant à l'intrigue, on présente le héros comme le type le plus cool du moment, alors qu'on ne l'a pas vu faire des choses cools. Il a déjà chourré l'orbe et il se met à narguer les bandits, ça fait pas très discret pour quelqu'un qui se dit "chuis une ombre moi".

Graphismes originaux (Note : 3,75/5)

Avec les incohérences graphiques déjà soulevées dans Graphismes, il n'y a pas grand chose à rajouter, si ce n'est que je suis reconnaissant envers l'auteur du jeu qu'il ait fait l'effort d'éviter les RTP. Et ça fait très plaisir.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3,75/5)

Un gameplay solide avec un fort aspect stratégique, renforcé par le fait que les possibilités d'achats sont limitées à cause du manque d'argent.

Une histoire qui se présente sans trop se démarquer, qui m'a un peu déçue avec sont effet de surprise gâché. Des personnages génériques qui méritent de sortir de leurs clichés pour montrer une personnalité bien à eux.

J'attire l'attention de l'auteur sur le fait qu'il faut éviter de créer des situations où le joueur serait définitivement bloqué. Ca pourrait arriver à quelqu'un qui rusherait la quête principale.


Remarques diverses

Niveau performances, c'est MV... donc on peut attendre longtemps entre 2 maps, voire même en sortant du menu. Tant que ça ne gêne pas les combats, je n'allais pas faire la fine bouche, mais faudra faire attention. Si des gens se mettent à jouer à des jeux RM sur laptop, ça se pourrait que ça tourne avec un FPS très bas.

Au final, il y a un bon potentiel pour les chapitres à venir.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !