Test :
Cardinal - Chapitre 1
Par Parkko

Temps joué : 2 h


Introduction

Développé sur Clickteam Fusion 2.5, Cardinal nous propose de suivre le parcours de deux aventuriers partant sur les traces d'une vieille légende de quatre anges voulant devenir des dieux.
Le jeu n'est pas un RPG classique avec des phases d'exploration, mais un RPG dont la grande partie du jeu n'est constituée que de combats, au tour par tour.

Il était annoncé que le jeu se jouait en 35 minutes environ. J'y ai passé environ trois fois plus de temps.
S'il y a un vrai plaisir à déjouer certains combats, à parvenir à aller de plus en plus loin, le titre est, malheureusement, plombé par un côté très répétitif.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 2/5)

C'est difficile de réellement apprécier l'univers du jeu car jamais le joueur n'y aura vraiment accès. Il est emporté par le jeu dans une légende assez simpliste (je reviendrai dessus après) et lorsque la carte du monde apparaît à l'écran, on a réellement l'impression qu'on va découvrir un monde merveilleux.
Il n'en est rien. En effet, il y a bien un monde, mais auquel le joueur n'aura jamais réellement accès. Si les aventuriers le parcourent, le joueur n'en verra que quelques images et ne croisera que quelques monstres sur sa route.

Le jeu se veut être comme une sorte de voyage à travers ce monde, et nous partons avec deux aventuriers dont on ne sait rien. Il y a un côté old school, partons à l'aventure à la recherche d'une vielle légende, mais finalement très vite le joueur se désintéresse complètement des deux protagonistes principaux.
Il n'y a rien de plus à dire sur l'univers du titre, il est peut-être présent dans la tête du créateur mais il n’apparaît jamais à l'écran.

Meilleure Narration (Note : 2/5)

Le jeu se déroule en deux temps pour moi, la scène d'introduction où il m'a semblé plonger dans l'histoire instantanément, et la seconde partie du jeu (la très grosse partie du jeu) qui ne comprend quasiment que des combats.

Revenons sur l'introduction. Il y a une vraie efficacité dans la narration de cette introduction. Si la légende narrée me semble un peu pauvre en terme d'imagination (des anges voulant devenir des dieux et aucun humain n'est digne de leur parchemin... cela reste assez simple) elle permet tout de même au joueur de se plonger immédiatement dans le titre.
Lors de la seconde partie, l'intrigue progresse à coups de tableaux, certes jolis, apparaissant avec les combats. Les héros sont confrontés au dragon de l'est, ou je ne sais plus quoi, puis ils progressent ici et là. Sauf que, en terme d'efficacité pure, j'ai plus l'impression de lire un livre que de jouer à un jeu. Il n y a aucune force dans cette narration, et encore une fois je note que l'imagination reste assez pauvre. L'auteur parle d'un jeu pour ceux qui aiment les jeux originaux. Je ne suis pas d'accord. Ici on reste dans un sentier extrêmement balisé.
La narration est complètement prisonnière d'un carcan dont elle ne peut jamais se libérer. Pour parler en tant qu'expérience de joueur, au bout du troisième écran/histoire je me fichais totalement de ce qui aurait pu arriver aux deux aventuriers.

Meilleur Gameplay (Note : 2/5)

Je juge de façon sévère le gameplay du jeu car, si je reconnais très volontiers le travail fourni dessus, je ne dois pas pour autant mettre de côté tous les défauts du gameplay sous prétexte que, l'auteur a réalisé un travail conséquent dessus.

Je m'explique. Si je suis le premier à reconnaître ne pas être le meilleur joueur de RPG du monde, je me suis senti d'abord complètement perdu face à ce gameplay. Lorsque nous montons dans notre navire et que nous avons notre première mission "tutoriel", nous sommes en fait complètement livrés à nous-même. On nous dit de choisir une action, mais il m'a fallu aller voir une vidéo youtube pour comprendre qu'il fallait ensuite cliquer sur qui l'actionner. À noter qu'aucune de nos actions n'était expliquée, et que c'était donc un peu de l'expérimentation. Quelle frustration d'être autant abandonné après une introduction si réussie.

Quelle déception aussi d'enchaîner simplement les combats entre deux phrases minimalistes expliquant l'avancée des aventuriers. Le jeu est complètement miné par ce côté très répétitif. Si je ne suis pas là pour juger ce que le jeu aurait pu être, je ne peux que constater mon regret de le voir aussi peu inventif et aussi peu avenant pour le joueur qui, parfois, a l'impression d'être puni par le jeu.
J'ai du recommencer le jeu à plusieurs reprises ou me laisser mourir plusieurs fois. Si je comprends le principe du jeu de faire les bons choix stratégiques pour avancer dans sa quête, il y a un côté sanction de la part du jeu lorsqu'on ne prend pas la bonne décision (trop améliorer ses personnages par exemple) en nous faisant recommencer.

Sauf que, très vite, le gameplay montre ses limites. Le jeu oublie le joueur à de sérieuses reprises et on se sent comme abandonné par l'auteur.

Meilleurs Graphismes (Note : 4,5/5)

Les graphismes de Cardinal sont un vrai plaisir pour les yeux. Dès le début de la scène introductive, où nous suivons un oiseau semblant venir se poser sur une île au milieu du ciel et des nuages, j'ai été embarqué et émerveillé par l'ensemble.
Il y a un vrai soucis du détail, tout est parfaitement pensé pour rendre le jeu agréable à l'oeil.

Loin de simplement se contenter de travailler sa petite île, le(s) créateur(s) a(ont) parfaitement su intégrer ce soucis du détail aux combats. Chaque action de combat est belle et fluide, chaque arrière plan est beau. Il y a une sorte de beauté constante qui entoure le jeu.
Il est presque décevant de ne pas en voir plus de ce monde, et de ne pas avoir fait une oeuvre plus contemplative que ce qu'elle est, quand on voit la beauté du titre.
On sent un travail accompli et d'une grande élégance. Je note également que les graphismes, en plus d'être réussis, sont en totale adéquation avec ce monde mystérieux et merveilleux (merveilleux car sujet à un conte).

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3/5)

Si j'en crois la fiche du jeu, il est ici question d'une ambiance sonore complètement originale, alors qu'il me semble avoir reconnu des bruits provenant d'autres logiciels.
Mais qu'importe, je suis là pour parler de l'ambiance sonore.

J'ai été d'abord assez séduit, tout comme pour les graphismes, à l'ambiance sonore émanant du jeu. Il faut dire que la scène d'introduction donne le ton, avec un doublage sans aucune fausse note (et un joli accent québécois), on comprend assez vite que si la qualité de l'image sera au rendez-vous, l'ambiance sonore ne sera pas négligée pour autant.

Mais si les musiques et les bruitages restent assez cohérents par rapport au jeu, j'ai - à plusieurs reprises - coupé le son pendant le jeu, car agacé par une musique qui devenait trop répétitive, ou le son des attaques qui devient, à la longue, fortement agaçant.

Je pense qu'en créant le jeu, les auteurs ont oublié que certains, comme moi, allaient galérer et que très vite l'aspect très répétitif du jeu allait devenir épuisant en terme de musiques et de sons.

Je ne peux donc pas nier la qualité et l'intention des auteurs, mais elle trouve ses limites à cause de la suite, presque ininterrompue, de combats.

Meilleures Ressources Originales (Note : 4/5)

Le jeu est donc entièrement réalisé sous ressources originales d'après la fiche du jeu.
Je ne peux que féliciter le travail fourni par l'auteur pour proposer une œuvre personnelle et artistiquement gratifiante.
Malheureusement, ces ressources se retrouvent être finalement assez disparates en terme de qualité.
Si visuellement, j'ai été assez charmé, car participant à un monde proche du merveilleux où on part à l'aventure à la recherche de vieilles légendes, j'ai été un peu plus sceptique sur le travail sonore réalisé, malgré des doublages de qualité.

Quoiqu'il en soit, les ressources originales sont de très grandes qualité. Il me revient encore en tête la scène d'introduction avec le voyage des anges et ces animations chinoises sur les différentes zones de la carte (les terres glacées, le sud avec la chaleur, l'ouest et ses plaines...). Un vrai film d'animation, sorte de court-métrage merveilleux. Un travail incroyable a été réalisé quant aux ressources originales et il s'agit là de le mettre en avant et de le recomposer vivement, en particulier sur l'univers graphique du titre. J'adresse mes félicitations.


Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Cardinal - Chapitre 1 est un joli produit, parfaitement calibré visuellement, très abouti et parfaitement travaillé, mais qui reste finalement sans saveur.

Il y a une vraie déception de mon côté. Après une introduction merveilleuse, et autant de promesses, le jeu perd toute sa magie et sa poésie progressivement.
Je pense que j'aurais préféré un titre avec plus d'erreurs mais aussi plus de libertés, plus de fougue. Je m'explique. Ici, le jeu est plombé par un gameplay lassant et répétitif, et le joueur n'est absolument pas invité là-dedans. Il est comme prisonnier dans un très joli écrin, mais dont il ne peut absolument rien faire. Ni voyager à travers le monde, ni découvrir ses personnages, ni même s'amuser au niveau du gameplay. Et attention à ne pas faire d'erreurs, sinon le jeu vous punira aussitôt en vous demandant d'attendre 5 minutes la fin d'un combat (mon dieu que c'est long d'attendre la fin d'un combat dont on sait qu'on ne peut rien faire mais où les monstres vous attaquent à coup de 1 dégât...), ou de tout recommencer.

Du coup le titre, aussi beau visuellement qu'il puisse être, en ressort assez décevant. Dans la fiche, il est question d'un jeu pour les joueurs exigeants et qui aiment les RPG originaux. C'est pourtant bien mon cas, et je suis tellement exigent apparemment que je ne trouve pas ce RPG si original que ça.
Si on enlève le décor du titre, et qu'on prend la chair même de l'opus, il en ressort un RPG au tour par tour qui raconte une légende de dieux et d'anges, et une succession de combats interminables.
Et je pense que le titre n'est pas à la hauteur de ses ambitions.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !