Test :
Cardinal - Chapitre 1

Temps joué : 3 h 30 min


Introduction

Voici mon premier test au Alex d’or, et pour se faire, j’ai eu la chance de tomber sur un jeu qui m’avait fait de l’oeil : Cardinal !


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 3,5/5)

« Cardinal est un conte... Conte de 4 anges qui voulaient devenir des dieux. Un conte qui suit le chemin de deux aventuriers qui ont décidé de révéler la vérité qui se cache derrière le conte. »
Même si le jeu est court, on sent tout de suite que l’univers est travaillé. La petite cinématique d’introduction pose parfaitement les bases de la légende de l’univers de cardinal.
Les 4 points cardinaux qui donnent donc 4 localisations/civilisations. Royaume de l’ouest, L’empire de l’Est, la république du Sud et les terres du nord. Rien que là, on a aussi des régimes politiques différents, pouvant expliquer la guerre qui va commencer.
Grâce à la petite encyclopédie présente sur le menu, on peut avoir un petit aperçu de ce que Cardinal a dans le ventre.
Côté personnage, c’est plus léger. Je suppose que le chapitre I, ne permet pas de développement des personnages, ou c’est une volonté propre à l’auteur. Difficile à dire. Les personnages n’interagissent que très peu. À la fin de l’introduction, et quelques petits messages sur la map monde et avant les quêtes. On ne sait pas leur nom, juste que le mec semble être le fils d’un inventeur /stratège. Je n'ai rien contre le côté mystérieux. Mais je suis du genre à aimer connaître les personnages. C’est dommage !
Du côté monstre/ennemi, on est bien servi. Une bonne diversité pour « seulement » un début de jeu. Cohérent qui plus est vis-à-vis de l’histoire et de l’environnement. Ça n’influence pas mon jugement, mais il y a des dragons ! Et ça c’est cool !
Secret (Cliquer pour afficher)
A la fin du chapitre on affronte une sorte de Marabout /sorcier, qui là encore apporte encore un petit supplément avec son histoire (Gardien, tribu, malédiction etc)
.

Meilleure Narration (Note : 3/5)

J’ai souligné juste avant, l’introduction du jeu. Eh bien, elle est excellente !
On commence le jeu avec l’aubergiste qui raconte une histoire, et celle-ci est agrémentée de petites animations visuelles et d’une voix. C’est typiquement raconté comme un petit conte pour enfants. Et c’est très bien réalisé ici.
À la fin, elle introduit les 2 personnages que nous contrôlons ainsi que leur objectif amené de manière subtile, durant un dialogue entre eux.
Là encore, c’est rapide et efficace. Je trouve que de cette manière, ça suscite la curiosité.
En avançant dans l’histoire, on combat, c’est la guerre. Mais il n’y a plus d’interaction. Il reste les petites fiches d’avant combat qui sont très sympathiques, et parfois apportent quelques informations que j’ai citées plus haut (la fonction du père du protagoniste). Il y a certaines phases (route secondaire) dont on ne sait pas pourquoi on combat par exemple. Je pense notamment au combat contre les dragons rouges.
Cependant, on retrouve des petites interactions vers la fin de l’histoire principale, contre le sorcier. Lorsqu’il est battu, on a le droit à une révélation, et un pas de plus dans l’histoire.
Comme le jeu est à son début, on a bien trop peu d’interaction de ce genre. Et c’est dommage. L’histoire semble avancer lentement par rapport la vitesse d’immersion du joueur.

Meilleur Gameplay (Note : 3,75/5)

Il faut savoir, que j’ai sous-estimé ce jeu. À la première partie, j’ai joué 30 minutes, et je suis resté bloqué car j’avais mal fait évoluer mes personnages.
Le gameplay est simple sur le papier, mais sournois en réalité.
Là encore, l’encyclopédie nous aide. Celle-ci explique les faiblesses résistances, ainsi que certaines subtilités du gameplay.
On mêle de la gestion de ressources et du RPG tour par tour. Il faut choisir entre amélioration et munition. Ça semble tellement simple dit comme ça.
Il y a un niveau tutoriel qui explique les bases mais pas plus. Comment jouer quoi. Les faiblesses résistance loin d’être intuitive, ne sont présents que dans l’encyclopédie. Je trouve qu’il aurait été plus pratique d’apporter un élément de gameplay au fur et à mesure. À chaque combat, une subtilité de gameplay. C’est souvent le cas dans les jeux mobiles notamment, même si certains exagèrent de trop.
3 types d’améliorations : Personnage, Navire, Arme. Je trouve que ça donne de la profondeur au choix. Même si dans ma première partie, j’ai monté le navire, et je n’avais plus de ressource pour améliorer l’arme au sol.
Le jeu ne fait pas de cadeau. Si on fait une erreur dans nos améliorations, on est bon pour recommencer à 0. J’ai aussi eu un souci dans un niveau, où je suis resté coincé. Plus de ressources pour attaquer, mais toujours dans le combat.
Par contre quand on meurt, on récupère les ressources qu’on avait avant le combat. Du coup, il aurait peut-être été profitable de faire en sorte que de quitter le combat nous redonnent aussi les ressources. Quitter le combat, on perd les ressources utilisées. Du coup, même si on sait qu’on va perdre, il faut continuer à jouer jusqu’à épuisement des ressources, ou la mort. Grrr.
Mais le tout est parfaitement réglé et paramétré. La moindre amélioration se fait ressentir immédiatement. Et ça, c’est fun.


Meilleurs Graphismes (Note : 4/5)

Ah. l’aspect du jeu qui m’avait attiré.
C’est beau.
Tout d'abord l'écran de menu principal. Celui ci représente aussi l'une des iles de l'univers. Il est simple, mais propre. Pas forcement intuitif de reconnaitre les commandes visuellement. Comme par exemple, le petit drapeau pour modifier les paramètres audio. Après c'est compensé par un visuel très rapide en passant la souris.

L'aspect visuel de l'encyclopédie renforce l'ambiance conte. Il propose des visuels très sympa avec une interface assez minimaliste mais propre. Au niveau de l'inventaire, là encore un menu simpliste mais très claire au niveau des informations. On comprends où l'on voit les statistiques de nos personnages, et les ressources que l'on possède.
Les icônes élémentaires (ou ressources) sont parfaitement distinctes, j'entends par là que l'on a pas besoin de plisser les yeux pour les différencier.
On a aussi quelque chose de soigné pour la carte du monde. Avec des animations minimaliste mais offrant un rendu assez sympa comme les petits navire qui se tire dessus. Les petites illustrations avant certains combats du mode histoire sont assez sympa. Je trouve qu'il n'y a pas assez.
En combat, on garde le même soin. Quelque chose de parfaitement clair dans la structure, avec des éléments graphiques cohérent. Un background dans le ciel, lorsqu'on est en avion, un décors de forêt quand on est dans la forêt. Les battler sont eux aussi cohérent, on a un battler avec le véhicule, et un autre à pieds sur la terre ferme.

Globalement on a quelque chose de très beau, harmonieux. Un style que j'aime beaucoup.


Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3,75/5)

Côté son, c’est là aussi maîtrisé. Même si niveau musique je n'ai rien retenu de notable, je sais que celle-ci s’imprégnait bien à l’ambiance. On a le droit à quelques scènes avec des doublages, c’est fort appréciable.
Les bruitages des attaques permettent de donner un côté réaliste au jeu, donnant un plus pour l’immersion. Petit exemple, le bruit du canon du héros et celui d’un gros vaisseau ennemi n’est pas le même. Rien qu’au son, on comprend la différence de taille.


Meilleures Ressources Originales (Note : 4,25/5)

Je suis loin d'être un artiste, et je pense qu'on a chacun ses critères et préférences, mon avis sera donc assez flou et subjectif.
Globalement, je trouve le style graphique très cool. J'apprécie les couleurs, le style caricature BD pour les personnages, les décors en combats etc. C'est beau, et c'est mon dernier mot.


Conclusion (Note totale : 3/5)

Pour conclure, ce jeu est très très prometteur.
Ma note paraitra plus basse que chaque catégorie car celui ci est vraiment cours. Il n'a pas suffisamment de contenu pour qu'on puisse l'apprécier à sa juste valeur. C'est un peu comme si pendant un repas, tu étais à l'entré, et que tu sentais le plat principal et tu te dis que ca à l'air bon, mais tant que tu ne l'as pas mangé... tu ne sais pas le gout.
Bon courage pour la suite du jeu !



Remarques diverses

Pour le soucis dans un niveau, où je suis resté coincé. Plus de ressource pour attaquer, mais toujours dans le combat. Je n’ai malheureusement pas su reproduire ce cas de figure (il me semble que c’était dans le niveau secondaire à coté des dragon rouge, mais plus vraiment sur à force de recommencer).

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !