Test :
Pixner
Par Parkko

Temps joué : 1 h


Introduction

Jeu très old school, même jeu type flash sur lequel on peut "perdre du temps" (s'il était plus long), Pixner propose un jeu au gameplay et au design minimaliste.
Une mission : récupérer les clés et sortir du niveau. Une action possible : sauter.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : n/a)

Le jeu ne participe pas à cette catégorie.

Meilleure Narration (Note : n/a)

Le jeu ne participe pas à cette catégorie.

Meilleur Gameplay (Note : 2,75/5)

Il y a un choix volontairement minimaliste de la part de l'auteur : la seule chose que nous pouvons faire c'est de sauter.
Malgré tout, je reconnais à l'auteur, que le jeu se révèle être plus malin qu'il n'aurait pu l'être : il vous faudra parfois élaborer des petits chemins étudiés à l'avance pour ne pas vous retrouver bloquer, ou pour débloquer par avance un chemin qui le serait.
Sur le chemin, les pièges s'accumulent tout au long du jeu : piques, lions, tapis roulants, plateformes qui tombent, plateformes amovibles, piques changeantes, trampolines... Autant de petits gadgets viennent agrémenter le jeu.

Malgré tout, il s'agit là plutôt d'artifices car le gameplay restera finalement le même du début à la fin. Sans vouloir tout d'un coup pouvoir sauter ou envoyer des boules de feu, il aurait été appréciable que le jeu diversifie beaucoup plus ses niveaux tant ils sont interchangeables.

On regrettera aussi que finalement, certaines idées bienvenues (comme le fait de programmer à l'avance son chemin) semblent vite abandonnées.
L'auteur trouve rapidement, en fait, les limites du dispositif de son jeu. Une fois passé quelques niveaux, on a un peu vite l'étendu du titre, et même si quelques petits éléments viennent modifier le niveau (trampolines ou autres), le tout restera très routinier pour le joueur.

Meilleurs Graphismes (Note : 2,5/5)

Alors oui, le style du jeu fait qu'on est pas constamment émerveillé par les environnements traversés. On ne s'arrête pas pour regarder la beauté d'un paysage, d'une ville ou d'un décor. Mais ce n'est pas tant ce qui me gène dans le jeu.
Car le jeu a des qualités graphismes, le style très minimaliste est parfait pour ce genre de jeu (il aurait presque été incongru de voir se déployer un arsenal visuel tant le jeu se veut au contraire très simple et très old school). Mais, et c'est là un des gros défauts du jeu, sur tous les aspects, il fait preuve d'une certaine paresse à se renouveler.
Je m'explique.

Vous avez vu un niveau, vous en avez vu 18. J'en entends déjà dire que c'est le principe des jeux de plateforme, où tout se ressemble. Il n'en est rien ! Si ce type de jeu se doit d'avoir une harmonie visuelle sur tout le jeu, elle se doit également de se renouveler un peu à chaque monde, chaque univers. Juste ajouter un petit détail, nous donner l'impression un niveau d'être dans l'eau, ou dans le ciel (même si le gameplay ne change pas pour autant), de nous faire un peu vivre quelque chose à l'écran à travers les graphismes. Ici non, l''auteur restera dans la même tonalité, du début à la fin, témoignant d'un manque de réflexion sur cet aspect là, ou alors ayant fait le choix, volontaire, de faire 18 niveaux à peu près identiques visuellement. S'il s'agit alors d'un choix de l'auteur, il est regrettable et ne rend pas service à son projet.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 1/5)

Il y a une certaine cohérence de vouloir rendre l'ambiance sonore minimaliste également, nous donnant l'impression d'être face à une vieille borne d'arcade d'où sortirait difficilement une petite musique aux notes informatisées au possible. Si on comprend l'intention de l'auteur, on doute tout de même de son efficacité sur les 18 niveaux.

Passons le fait que la touche saut produise un son horripilant, qui sera pourtant la seule action possible durant tout le jeu, et que les autres actions n'en déclenchent aucun (de son, vous me suivez ?). Mais ne passons pas sur une seule et même musique, répétitive, agaçante et stridente.
Comme écrit ci-dessus, je comprend les intentions de l'auteur, mais à choisir il aurait du partir sur une OST composée de 18 musiques, toutes un peu similaires et proches, mais pour offrir une oasis auditive à ses joueurs, tant le tout finit par être crispant et agaçant.
Ici, l'auteur a choisi la facilité (trouver une musique type borne d'arcade ou jeu flash) sans réellement aller plus loin, alors que le choix le plus pertinent aurait été d'offrir une OST beaucoup plus fournie basée sur ce principe là de musique électronique.

Meilleures Ressources Originales (Note : 2,5/5)

Sur la fiche du jeu, il est noté :

Graphismes originaux : Tous
Musiques originales : Aucunes
Effets sonores originaux : Aucuns

Me voilà déjà soulagé de voir que les (la) musique(s) originale(s) du jeu sont inexistante(s). Ouf ! Tout comme les effets sonores (l'effet sonore).


Ici, les graphismes sont donc originaux, mais difficile de dire qu'ils apportent une plus-value réelle par rapport au jeu. J'ai même été surpris de voir qu'ils étaient originaux, tant j'ai eu l'impression de reconnaître certains petits éléments du décor. Quand on pense que l'auteur a finalement fait des graphismes originaux, on peut se ldemander d'autant plus pourquoi il n'a pas diversifié davantage les différents niveaux de son jeu, vu qu'il n'était pas freiné par les ressources qu'il aurait eu à sa disposition.
Bref, je félicite l'auteur pour avoir voulu faire des graphismes originaux, mais sa démarche me semble être un peu courte, car au final le tout ne fait pas preuve d'un imaginaire fou, et au contraire semble plutôt venir de ressources déjà existantes, ce qui est dommage vu le travail qu'il a du fournir.


Conclusion (Note totale : 2,25/5)

Il m'est important de souligner ici que je ne sanctionne pas le type de jeu de Pixner. En effet, il y des jeux de plateforme où j'ai mis des bonnes notes, mais là, le bilan de mon ressenti vis à vis du jeu est mitigé.

Si le jeu plaira probablement à toute une liste d'accrocs à ces petits jeux flash, ils pourront tout de même regretter le manque d'inventivité que propose le jeu, tant les 18 niveaux se ressemblent tous plus ou moins, dans leur gameplay, dans leurs graphismes, dans leur musique. Bref, si le jeu propose un tout cohérent, je dirais surtout qu'il propose un tout redondant. Donnant parfois l'impression que l'auteur, ayant trouvé une idée simple mais plaisante (récupérer des clés avec la seule action de sauter) n'avait fait que déployer ce principe à travers 18 niveaux, sans prendre le temps de réfléchir à autre chose.

Proposer un environnement plus varié, proposer tout d'un coup un niveau où on pourrait faire autre chose que sauter (ou ne pouvoir sauter qu'un certain nombre de fois, par exemple, ou que en récupérant un objet précis...) était pourtant essentiel à ce titre.
Là, malheureusement, le jeu devient très vite très répétitif et donc peu attrayant. On reconnaîtra tout de même le sérieux avec lequel le titre a été fait. Pas de bugs, un jeu où la difficulté est (globalement) graduée, bien pensée et très adaptée à un joueur novice, mais pas non plus trop évidente.

Bref, malgré le sérieux du titre, Pixner manque, comme je le disais, d'inventivité mais aussi d'ambition, ce qui est regrettable, car l'auteur avait les cartes en main pour faire quelque chose de beaucoup plus fun et ludique, ce qui est, pourtant, la base de ce genre de jeu.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !