Test :
Kitrinos
Par Parkko

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Etudié à la loupe par des sortes d'aliens, vous voilà représentant unique de votre peuple pour prouver vos capacités.
Kitrinos nous entraîne dans un dédale de puzzles et de réflexion, où il faudra s'armer de patience, d'observation et de logique pour arriver jusqu'au bout.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 2/5)

J'ai hésité longuement avant d'attribuer une note ou non à cette catégorie. Je décide finalement d'en mettre une, qui ne correspondra pas à grand-chose, mais qui pourra tout de même permettre de soulever quelques défauts du titre.
En effet, Kitrinos, dans toute sa partie univers et création se retrouve un peu entre deux partis pris, sans réellement savoir vers où balancer.
Si dans Ritual, nous n'avions finalement aucune information sur l'univers, ce qui était clair, ici le jeu veut au contraire nous distiller quelques informations. Voir un peu leur monde, leur maison... Mais, finalement, ça ne marche pas complètement.
S'il y a une vraie fascination qui peut émaner de cet environnement étrange et singulier, il reste tout de même trop embryonnaire. Autant, presque, ne rien nous donner du tout, tant là on se demande parfois quel est le but de se balader dans leur monde, si c'est pour au final ne rien en apprendre.
Le jeu fait donc le parti pris du mystère et d'une sorte de science-fiction ésotérique, un choix tout à fait singulier et fort honorable, mais qui semble parfois un peu comme de la poudre aux yeux pour cacher un manque réel d'implication du joueur quant au fait qu'il passe un test et qu'il y a, normalement, un vrai enjeu autre que la résolution des puzzles.

Meilleure Narration (Note : 2/5)

Le jeu fait le parti pris de faire de nous le héros de notre histoire, car le personnage n'est pas genré et ne parle pas. Seuls les Kitrinos nous envoient des messages, comme si nous étions réellement là pour sortir d'un test qu'on nous aurait imposé. Si l'idée est plutôt bienvenue, on pourra tout de même s'interroger sur la logique de certains choix. Si le but était de nous faire passer des tests, pourquoi nous faire nous balader dans leur environnement et non pas nous proposer directement des puzzles qui se succèdent. Pour m'être un peu "perdu" (pas longtemps) car je ne savais plus quel puzzle j'avais déjà fait (le monde d'en haut ? d'en bas ? où aller ensuite...) j'ai du mal à comprendre l'intérêt des Kitrinos à me voir déambuler dans leur monde et cliquer vingt fois sur leurs maisons où il n'y avait, finalement, rien à faire.

Du coup, si l'idée est bonne de vouloir proposer une petite astuce faisant que le jeu ne serait pas qu'une suite de puzzles, ici elle trouve rapidement ses limites, car justement, le jeu nécessiterait qu'on soit beaucoup plus guidé dans l’enchaînement des énigmes.

De ce fait, s'il y a une vraie imprégnation du joueur dans ce qui est proposé, la cohérence du procédé me semble tout à fait discutable.

Meilleur Gameplay (Note : 3,75/5)

Tout comme dans Ritual, je ne peux que souligner le fait que l'auteur ait cherché à mettre en avant un gameplay varié, certes faits de puzzles, mais pas tous identiques. Si on commence par un classique puzzle à reproduire où il faut faire se relier des sortes de tuyaux, vous aurez bientôt des labyrinthes à résoudre, des ronds à faire tourner dans tous les sens, des liens à faire entre chaque énigme pour savoir sur quel symbole appuyer...

À noter, tout de même, que si je dois comparer avec Ritual, je trouve le titre moins fort en terme d'originalité. Je n'ai pas compté le nombre d'énigmes, mais l'auteur se sert principalement de symboles lumineux qui reviendront dans plus de la moitié des énigmes et qu'il faudra soit faire correspondre à la bonne image, soit reconstituer...

De ce fait, si on trouve plaisant de voir une certaine homogénéité de gameplay quant au fait que tout soit relié, le joueur peut également trouver ça redondant de revenir encore et toujours à cette sorte d'alphabet/traduction Kitrinos présent dans son carnet. C'est pour cette raison, que les énigmes différentes, comme le labyrinthe, sonnent comme une bouffée d'air frais.

Meilleurs Graphismes (Note : 3,75/5)

Préparez-vous à une sorte de voyage métaphysique et intrigant, plongez non pas dans le monolithe de 2001 - L'Odyssée de l'espace, mais plutôt dans le cube géant de Kitrinos - Inside the cube.
Si j'ai un peu de mal à comprendre le côté cinématographique donné au titre (notamment l'apparition du décompte en début de jeu) et des effets visuels (et sonores) qui nous donnent l'impression de regarder un film ancien (quel est l'intérêt réel ici de faire un parallèle avec l'univers cinématographique ?), je trouve tout de même le résultat graphique très satisfaisant.

Le monde des Kitrinos est intrigant, voire fascinant. Tout est étrange et donne envie d'en savoir plus, c'est un style de science-fiction dépouillé, où il n'y a pas cinquante mille machines de partout, mais des choses beaucoup plus simples mais finalement bien plus efficaces. C'est bien l'aspect visuel qui permet de donner au jeu une très grande partie de son étrangeté et de sa fascination. Le monde des Kitrinos est simple et beau à la fois, tout comme les animations de notre personnage qui s'aventure dans cet univers inconnu.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2,5/5)

Je reviens tout d'abord sur le fait que certains effets sonores ne me semblent pas pertinents, notamment ces petits bruits de montage ou de bobine qui nous donnent l'impression d'assister à un reportage du premier homme qui aurait marché sur Mars et qui nous coupent un peu de l'immersion souhaitée dans le monde des Kitrinos, alors qu'on est supposé justement être ce personnage principal. En plus de n'avoir aucun intérêt, cela nous sort donc un peu de l'immersion du titre, dommage.
Ici, la musique accompagne de façon plutôt discrète le jeu, sans réellement impressionner, ni agacer, ce qui est plutôt bien pour un titre où on peut rester pendant des minutes, pour ne pas dire des heures, bloqué devant une énigme, et où certaines musiques peuvent devenir très vite pénibles et agaçantes.
Ici, la musique se contente donc d'accompagner de façon agréable le titre, en lui donnant un côté mystérieux, mais qui peine pour autant à vraiment n'être autre chose qu'une petite musique d'accompagnement, certes plutôt bien faite, mais loin d'être inoubliable pour autant.

Meilleures Ressources Originales (Note : 4/5)

Petit rappel de ce qu'il en est de cette catégorie d'après la fiche du jeu :

Graphismes originaux : Tous
Musiques originales : Toutes
Effets sonores originaux : Tous
Fan-game ? : Oui, histoire originale dans un univers existant

Je ne connais absolument pas cet univers déjà existant, mais peu importe, cela ne m'empêchera pas de souligner à quel point des ressources originales sont, dans ce genre de jeu, tout à fait pertinentes. En effet, dans un titre qui veut jouer sur un univers intrigant et insolite, il est primordial de pouvoir aussi se démarquer par le choix de ses ressources. Ici, l'originalité des ressources permet donc directement au joueur de se sentir comme coupé de tout repère visuel et sonore habituel (habituel des jeux de RPG classiques), conférant immédiatement au titre un caractère insolite et fascinant.
Les ressources sont variées, en plus de proposer un monde, certes très petit (deux niveaux tout de même, mais bon, on ne l'explore pas vraiment), il est composé de petites cinématiques nous permettant de voir nos déplacements à l'intérieur du jeu.
Les ressources originales apportent donc un vrai plus à Kitrinos - Inside the cube.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Kitrinos - Inside the cube est un jeu qui prendra à contre-pied tous les amateurs de vitesse et de furie, pour valoriser ici la réflexion, le calme et l'observation.
Si un tel jeu fait plaisir dans le paysage actuel, il n'est pour autant pas dépourvu de défauts.

Tout comme Ritual, le titre peine à franchement donner l'impression qu'il n'est autre chose qu'une suite de puzzles à résoudre. Pourtant, ici, il aurait été peut-être plus judicieux de laisser encore moins d'autonomie au joueur, tant on a du mal à comprendre l'intérêt dans le "scénario" du titre, les errances du personnage principal dans le monde des Kitrinos.

Pour autant, malgré ce jeu qui peine à dépasser celui d'un jeu puzzle et qui pourrait avoir des ambitions plus grandes et faire un jeu beaucoup plus fouillé où les puzzles s'intégreraient de façon pertinente dans le jeu, notons l'univers étrange et fascinant créé par l'auteur (ou du moins recréé par l'auteur, si c'est un fangame) en finalement très peu de temps et très peu de choses (comme je le disais, nous n'explorons pas grand-chose de cet univers).
Les différents puzzles sont variés (bien qu'on tourne toujours un peu autour des mêmes choses) et mettent la réflexion de son joueur à rude épreuve. Mais sont également très valorisants une fois l'énigme résolue.

Kitrinos - Inside the Cube, est un jeu plutôt radical et je ne peux que le féliciter pour ses partis pris et les risques qu'il prend. En revanche, il ne me semble pas complètement abouti et n'est pas complètement à la hauteur de ses ambitions.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !