Test :
G.Rémy Unleashed
Par Parkko

Temps joué : 3 h


Introduction

C'est peut-être le projet le plus dingue et le plus fou de ce concours. Et si c'est toujours un risque de proposer un jeu qui se veut rigolo, de peur de tomber dans quelque chose de potache, de rapidement gonflant pour le joueur et de sans grand intérêt, G. Rémy Unleashed, sous couvert d'être extrêmement barré, se veut être un jeu beaucoup plus maîtrisé qu'il ne semble l'être.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 3/5)

Difficile ici de juger d'une quelconque cohérence, des personnages, des monstres ou de tout ce qui fait l'univers de G. Remy tant nous sommes loin de ce que nous avons l'habitude d'avoir.
Il en existe, des jeux qui se veulent être rigolos, qui veulent jouer avec les codes des RPG. Mais il y en a très peu qui, je trouve, parviennent à faire mouche.
En effet, trop souvent les jeux ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions. On se retrouve souvent bloqué dans des dialogues stupides, qui ne font rire personne, à part le créateur, le tout injouable et insupportable. Ici, c'est tout le contraire.
Si bien sûr, je ne peux pas admettre avoir été captivé par le monde proposé, par les personnages du jeu, j'ai pourtant pris un vrai plaisir à suivre l'histoire de G. Remy et à m'attacher aux différents personnages du soft, bien que peu développés, mais tous ayant finalement un petit quelque chose de rigolo, qui ne font pas d'eux que de simples bêtasses comme on peut en voir dans ce genre de jeux, mais de vrais personnages de jeux vidéos.

Alors on pourra regretter, mais en même temps cela fait aussi son charme, que le tout soit si décousu, tel un cadavre exquis, comme en parlent les auteurs. C'est un parti pris qui les empêche d'avoir une certaine homogénéité dans le côté univers et monde, tant chaque auteur décide de mettre telle ou telle chose en avant dans le jeu et que le tout manque, du coup, de cohérence.

Mais, pour un jeu aussi dingue, je reconnais volontiers les qualités de cet univers de bric et de broc qu'ils ont réussi à créer.


Meilleure Narration (Note : 4/5)

Il n y a certes pas de cohérence dans la progression de G. Remy qui se retrouve souvent téléporté d'un lieu à l'autre sans aucune logique possible. Mais, pour autant, le jeu est raconté de la meilleure des manières possibles.
Car, si le scénario est assez court mais plutôt rigolo et plein de petites trouvailles (moi l'idée que le personnage soit en vrai un pot de cactus me plait beaucoup par exemple), force est de constater que chaque effet est excellent dans le jeu.

Tout est parfaitement raconté. L'image du sergent Yauch qui tourne au fond du vaisseau dans l'espace. Les dessins de la partie en avocat où on crie objection. Les danses incroyables du personnage principal (Chinatown !) ou secondaires. Tout ceci est très fort en terme d'efficacité pour le joueur. Il est directement plongé dans le monde barré et loufoque du titre. Car, ce n'est pas tout de vouloir faire un jeu dingue, après il faut l'assumer. Or, ici, c'est parfaitement maîtrisé d'un point de vue technique et d'un point de vue de mise en scène du jeu.

L'immersion est totale pour le joueur. On en vient à être agréablement surpris de retrouver avec plaisir des personnages d'un chapitre à l'autre, tel Joe le Taxon qui nous revient en fin de partie.
Le jeu procure un immense plaisir car il sait comment faire pour intégrer le joueur à son titre et proposer, en plus d'un côté petit rigolo, de vraies scènes dignes du jeu vidéo barré qu'il prétend être. Et qu'il est.

Meilleur Gameplay (Note : 4/5)

En commençant le jeu, j'ai eu peur de quelque chose de finalement très classique ou qui ne proposerait pas un gameplay amusant. Au contraire, le jeu, en l'espace de 10 chapitres, propose un large choix de petits jeux, de défis à relever pour le personnage principal.
Entre petits boss à tuer, poissons à manger, bonnes réponses à trouver, prêtres à éviter, bombes à fuir, monstres à tuer au pistolet, caisses à déplacer, gardes à éviter... Le jeu est très inventif pour permettre au joueur de s'amuser continuellement.
Car, c'est souvent ce qui fait défaut dans ce genre de projet, c'est que l'auteur (ou les auteurs) s'amuse (s'amusent) mais pas beaucoup le joueur. Or, ici, les auteurs ont parfaitement pensé au fait que le jeu allait être joué par d'autres qu'eux. Et c'est un vrai plaisir de passer ainsi de niveaux en niveaux en découvrant de nouveaux aspects du gameplay, qui permettent de donner une identité propre à quasiment chaque niveau.

En plus d'être complètement dingue, le jeu est donc amusant. Si on oublie tout le folklore que dégage le jeu, en soit, le jeu est parfaitement conçu pour proposer un gameplay inventif et original.

Meilleurs Graphismes (Note : 2,5/5)

C'est un peu le risque d'un projet crée avec autant de créateurs, le fait que parfois les environnements sont vraiment trop disparates en terme de qualité ou juste de sensibilité (certains mapperont une forêt de cette façon, d'autres de cette façon...) nuit un peu à la cohérence visuelle du titre.

Après, le titre est parfois un peu feignant en terme de graphismes je trouve. Il le reconnait lui même, s'amusant de voir que certaines maps sont vides ou peu attrayantes, mais le faire dire par les personnages ne le justifie pas, d'autant plus quand c'est assez régulier.
Le titre est beaucoup plus préoccupé par d'autres enjeux et laisse un peu de côté cet aspect là. C'est dommage, car c'est avec plaisir que j'ai retrouvé le logiciel de Rpg Maker 2003 et ses graphismes.

Le titre se permet parfois des choses beaucoup plus folles et beaucoup plus réussies, sur des animations ou des petites choses qui se passent à l'écran, et qui témoignent du fait que les auteurs, n'ont pas réellement utilisé toutes leurs capacités quant aux graphismes présents dans le jeu.


Meilleure Ambiance Sonore (Note : 4/5)

L'ambiance sonore est incroyablement fun, drôle, divertissante, venue d'ailleurs, ou plutôt de ce qu'on connait déjà. Entre références à l'univers du jeux vidéo constat (de Age of Empire à Final Fantasy) et culture pop en tout genre (de Rocky à Star Wars), le jeu nous fait souffler un vent intempestif de musiques décalées, venant s'intégrer parfaitement à l'univers fou de ce jeu.

Quel plaisir de voir un titre ne pas hésiter à prendre autant de risque avec l'utilisation de sa musique. Le jeu, avance, décomplexé, et n'hésite pas à prendre tous les risques qu'il faut. Si on pouvait craindre une surenchère un peu vaine de petits malins - agaçants - il n'en n'est rien, au contraire. Même lorsque le jeu se targue de vouloir sortir une chanson de Bonnie Tyler, il en choisit une bien adaptée à la situation.

Les musiques ne sont pas juste une "farce" de plus, non, au contraire, elles participent à la cohérence d'un tout (oui, car il y a une cohérence là dedans) et plongent le joueur dans ce monde haut en couleur qu'est celui de G. Remy.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)

Le jeu ne participe pas à cette catégorie.


Conclusion (Note totale : 4/5)

Pour synthétiser tout le bien que je pense du jeu, je tiens à préciser que je suis, pourtant, parti avec une mauvaise impression. J'avais peur de me retrouver face à un jeu de petits malins où les situations n'auraient fait rire que eux, et où le jeu aurait tourné à vide rapidement.

Il n'en est rien. Vous avez ici le jeu le plus barré de la compétition. Osant tout, des effets visuels aux effets sonores, enchainant les références à la pop culture, balançant des musiques connues à tout-va, et réussissant tout.

Le jeu regorge d'inventivité. D'inventivité de mise en scène, d'abord, tant chaque chapitre possède ses propres trouvailles. Beaucoup de scènes ou d'effets me restent encore en mémoire, comme je le disais, tel que les défilements super rapides qu'on peut avoir parfois, mais qui sont tellement bien utilisés et très efficaces !

D'inventivité, également, par son gameplay. Car le jeu fait preuve d'originalité et veut réellement faire plaisir à son joueur. Il y a une grande générosité, on sent le soucis de faire divertir, de plaire et d'amuser. Le joueur est parti prenante de cette histoire, jamais il n'est oublié. D'inventivité, enfin, pour tout l'aspect graphique et sonore. Si on pourra regretter que le mapping soit un peu léger et surtout un peu décousu (la faute à ce projet de plusieurs mains), on retrouvera avec plaisir une vraie qualité dans certains endroits et une bande sonore complètement déjantée.

Vous l'aurez compris, le jeu m'a fait grandement plaisir, car sous couvert d'être complètement fou, il est également très rigoureux. Ce n'est pas du grand n'importe quoi, au contraire même, il y a quelque chose de très maitrisé et de très efficace qui se niche, et qui donne à ce projet un peu fou, une force incroyable.
Je pense que certains passeront à côté de ce jeu, le cataloguant comme une "parodie" de RPG et l'envoyant à la poubelle un peu facilement, avec un regard condescendant. Ils auraient pourtant, bien tort, de passer à côté d'un jeu complètement loufoque et parfaitement maîtrisé. Une véritable bouffée d'air frais. Bravo.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !