Test :
Zéphyr - L'avènement de la magie

Temps joué : 1 h 15 min


Introduction

Zéphyr - L'avènement de la magie est un rpg classique avec des combats sur map où l'histoire est assez simple et l'univers palpable. Voyons s'il se laisse jouer ou s'il est clairement à oublier.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 2/5)

L'univers n'est pas forcément favorable au développement du héros. Il a des pouvoirs mais doit les cacher. Les utilisateurs de magie sont détestés et on se demande des fois comment il a pu survivre vu la situation.

Il est très peu développé, mais le jeu est un peu court. Nous avons quand même quelques dialogues PNJ ça et là donnant des indications sur leurs métiers, mais guère plus. La motivation du héros est abordée comme une évidence et soutenue par sa mère, mais bon, on s'attend pas forcément à un univers énorme dans tous les RPG quand même, mais au moins qu'il soit palpable, cohérent et participe au côté immersif du jeu.

Meilleure Narration (Note : 2,25/5)

Le premier combat ne semble pas crédible, ils ne se font pas face à face, la réalisation est un peu maladroite. Limite à cet endroit l'auteur aurait pu choisir de lancer un combat en vue sur le côté en tour par tour ou d'illustrer quelque chose qui y ressemble.

En fait, dans la narration au lieu de le mettre au milieu de "nulpart de crédible", l’intérieur du château aurait sonné bien mieux et éviterait le côté mal fait de ce moment qui se veut important.

Le fond filant juste après expliquant le contexte est trop rapide, un poil sombre et assez compact. Pourtant je lis vite et j'ai du stopper la fenêtre pour avoir le temps de tout lire.

Contextualisation: Brise le 4ème mur en faisant parler le héros sur fond noir face à nous expliquant la situation des utilisateurs de magie, après une scène où il se fait brimer. En fait la scène où il se fait brimer se suffit à elle seule dans les explications.

Et ça c'est le début du jeu. D'autres maladresses existent par la suite, mais nous n'allons pas toutes les lister non plus.




Meilleur Gameplay (Note : 2,25/5)

Les pierres à pousser ne sont pas un réel défi et qui plus est elles sont des fois sans intérêt à l'endroit où elles se trouvent.
Les salamandres se dirigent sur le mur avant de nous "voir".
Les ennemis courent sur nous, heureusement qu'ils ne nous font pas trop de dégâts. Les items récoltés sont inutiles car les dégâts reçus sont assez faibles et les niveaux sup assez fréquents pour que ce soit pas judicieux de les utiliser.


Il y a souvent des endroits où on peut pas passer (non praticable alors que visuellement si).

Il y a un bug bloquant quand le garde (celui de droite) nous fouille, du coup ça a figé le jeu et j'ai du relancer. Et en fait on peux entrer sans être fouillé.
L'interaction avec les PNJ donne des informations suffisantes sur l'univers ou la ville visitée.

L'infiltration peut se lancer juste en allant voir les gardes à gauche et sans savoir ce qu'il faut faire. Elle est très facile et un poil plus de challenge n'aurait pas été de trop.
Ce qui est expliqué dans le dialogue avec Daren: Les gardes sont nuls. Ils sont plus que nuls. Même de face et en me touchant ils ne me voient pas.

Attention: on obtient 200 or et on peut acheter des éléments chez le marchand, sauf que l'auberge coûte 200 or. Si le joueur n'a pas fait attention, il risque d’être bloqué car il est impossible de gagner de l'argent en dehors de la revente et on a pas grand chose de valeur à vendre.

La seule échoppe du coin est d'ailleurs très mal indiquée, on la différencie pas des autres magasins. Une petite pancarte ça aurait pas fait de mal.

En sortant de la ville je me suis fait agresser par un arbre, et j'ai rien compris: Je partait vers la droite et je me retrouve à aller vers le haut avec un arbre directement sur ma face. Bon là encore il ne fait pas hyper mal, mais bon il y a double erreur: le mapping d'une sortie sur la droite nous ramène sur une entrée sur le bas, et en plus un ennemi nous attend pile à notre arrivée.

La partie mélange de plantes est sympa et l'attente est rapide, peut être de trop. Baisser le ratio nombre et augmenter le temps d'attente ne serait peut-être pas du luxe. En plus, avec un peu de patience on peut en avoir beaucoup en fait. Dommage que le visuel de pousse et l'apparence des plantes ne soit pas toujours au rendez-vous.

Meilleurs Graphismes (Note : 2,25/5)

Avec un écran titre fait un peu à la va-vite et une musique qui ressemble aux musiques 8 bits, nous n'avons pas forcément une première impression positive du soft. Le texte est à peine visible, alors qu'avec un détourage blanc il aurait été clairement plus visible. Faire un choix de texte qui tranche avec le style du titre du jeu qui lui aussi a du mal à de distinguer du fond choisi.

Le mapping:
Première scène, on est sensés être dans une arène avec du monde en train d'applaudir à la venue des deux combattants. Mais visuellement c'est pas du tout ce qu'on voit.
Limite le combat aurait plus de sens de se faire sur la map suivante.

Un arbre posé sur le chemin vers Atlom mais pile sur un chemin. Ça n'a aucun sens.
Quelques mauvais choix ou mauvaises techniques de mapping comme à la map de "Moïra" (qui s’appelle pas comme ça en fait).

La map avec les pierres à pousser est un peu simpliste, j'ai aussi du mal avec le mélange de graphismes VX/MV... et le style XP de certaines ressources. Des arbres dans une grotte... Mouais, elle fait combien de haut cette grotte, trente six mètres?

Les intérieurs sont plutôt suffisants, même si certains sont peu crédibles.

Bref avec beaucoup d'erreurs de mapping et des choix graphiques qui ne s'accordent pas toujours, l'ensemble est quand même plus appliqué que certains jeux que j'ai pu tester sur RPG Maker mais à peine assez pour que ce soit notable.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2,25/5)

Les musiques sont bien choisies et, ça change sur un projet RPG Maker, pas trop fortes. Rien qu'un dosage des sons acceptable est déjà en soit une bonne nouvelle.

Les musiques sont variées, assez marquantes et de circonstance. Et les autres sons restent présents, mais pas non plus très présents. Juste assez pour de l'illustratif discret et par défaut.

Il n'y a pas grand chose à dire d'autre malheureusement sur l'ambiance sonore.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Ce jeu est typique du genre de jeu pas mauvais en soit mais pouvant rebuter les personnes habituées à voir des jeux bien réalisés dans les détails. Zéphyr est de base plutôt moyen en ce sens où on ne peut pas forcément lui reprocher d'éléments vraiment indiscutables, mais plutôt une absence significative de soin dans les détails et de réflexion sur le gameplay.

On reprochera au système de combat d'être peu intéressant, limite vraiment pas adapté au jeu, mais sinon le reste est à mon sens ce qu'on peut attendre en moyenne d'un RPG un minimum pensé et où l'auteur s'est impliqué assez pour au moins intéresser le joueur en globalité.

Il ne sort pas vraiment du lot à un endroit particulier, mais n'est pas non plus très mauvais et raté sur un point. J'estime que c'est le genre de jeu exemple pour désigner ce qu'on appelle le minimum syndical et donc en toute logique vu qu'il y a beaucoup de jeux en dessous, avec beaucoup plus de défauts, de bugs, d'éléments désagréables à jouer... Qu'un jeu comme celui-là se laissant juste jouer tranquille, mérite la moyenne.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !