Test :
Xykryx - La destinée du Cristal maudit
Par Elogio

Temps joué : 8 h


Introduction

En 8 heures je n'ai fait qu'environ 2 heures de jeu.
Autant dire de suite que j'ai eu beaucoup de Game Over...

J'ai fini par laisser tomber dans la grotte de Mystifia où je ne trouvais pas de sortie.
J'ai regardé dans les soluces mais rien n'en parle, je pars du principe que j'ai essayé tout ce que je pouvais.
Comme toujours, je ne contacte pas le créateur du jeu pour ça, je considère que je n'ai pas à appeler Nintendo quand je suis bloqué dans un donjon de Zelda.
C'est donc avec une partie et non la totalité du jeu présenté que je vais le juger, mais le début est largement suffisant pour me donner du grain à moudre.

J'aurais peut-être forcé un peu pour trouver la solution si le jeu ne m'avait pas fortement énervé par moments. Je préfère arrêter avant d'être incapable de voir le positif du jeu à cause de la rage qui montait en moi tout au long du jeu...

Au-delà d'une difficulté relevée et d'une compréhension des objectifs limitée, l'ensemble du jeu ne m'a pas suffisamment convaincu pour me donner envie de continuer malgré le temps perdu.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 1,5/5)

On a là un univers de RPG moyenâgeux et de fantasy. Le classique par excellence, surtout pour du RPG Maker.
Ce qui est dérangeant c'est que Xykryx n'offre rien de nouveau.
La quête est très convenue, rassembler des morceaux de cristaux éparpillés dans le monde, stopper les forces du mal trop méchantes...
En soit ce n'est pas un mal, mais on ne retient finalement pas grand-chose de cet univers.
C'est trop classique pour marquer et rien ne m'a surpris au point de me dire "ah oui quand même, ce jeu est original".
Je ne cherche pas forcément à jouer à des jeux qui réinventent leur genre, mais quand on est autant dans le pur classique il faut de solides arguments et une parfaite exécution autour pour être convaincant.

Un petit point sur les quêtes secondaires qui font vraiment quêtes classiques de RPG où il faut aller chercher 2 pommes à ramener à une grand-mère pour empocher un peu d'argent.
Mais parfois c'est vraiment abusé, deux PNJ sont juste à côté et je dois faire plusieurs allers-retours entre eux pour valider la quête... Mais parlez-vous bon sang!
Ce n'est pas très gratifiant de passer plusieurs dizaines de minutes à chercher un objet à ramener à un PNJ random...
En plus, la plupart du temps ça ne permet aucun approfondissement de l'univers ou de l'histoire.
La grande majorité des quêtes sont vraiment là pour meubler.
Certains jeux arrivent pourtant à rendre les quêtes secondaires intéressantes en explorant des mystères de l'univers, en faisant intervenir des personnages importants pour mieux cerner leurs motivations, en montrant le passé de cet univers et donc les résonances sur le temps présent...

Ici, tout est très classique, très convenu, l'univers semble rester en surface.
On n'a finalement pas vraiment de motivation à continuer dans le jeu mais je vais y revenir plus tard.

Meilleure Narration (Note : 1/5)

J'aime bien commencer par relever les fautes.
Dans ce jeu il y en a quelques unes mais suffisamment peu pour que je fasse l'impasse et que je ne les ai pas relevées systématiquement car il y a finalement beaucoup de texte et peu de fautes proportionnellement à la quantité.
Cependant, il y a beaucoup de lourdeurs de phrases et de problèmes de syntaxe:
"ayant pour but de parer aux forces des ténèbres et de prospérer la paix dans le monde"
Là par exemple je comprends l'idée mais c'est très mal expliqué et pas vraiment français.
"quatre fragments résultèrent de cette gigantesque explosion"
Pareil ici...

Au tout début du jeu, lors de la cinématique d'introduction, le Gardien a un pressentiment et directement il comprend que le cristal est en danger.
Alors je veux bien qu'il faille faire démarrer rapidement l'histoire mais là je trouve ça quand même un peu tiré par les cheveux.
L'armée des ténèbres n'a pas l'air particulièrement pressée d'ailleurs...
Je m'attendais à ce qu'ils chargent assez vite quand même.
Et même après avoir tué le premier Gardien... L'autre se retrouve tout seul et il se promène sans être dérangé avant un certain temps...
À quel moment ils laissent s'enfuir un ennemi déjà?... C'est un peu incohérent.
Aussi, comment le chef de l'armée des ténèbres fait-il pour arriver dehors avant le reste de son armée alors qu'on a croisé toute son armée mais pas lui à l'intérieur?... Il ne semble même pas s'être téléporté...

Quand le marchand se fait attaquer au début du jeu, la bête supposée l'effrayer fonce sur l'arrière du chariot.
Le marchand qui est à l'avant doit ressentir une secousse et il s'enfuit... dans la direction de la bête... Il lui passe devant même...
La mise en scène de cette cinématique me semble très discutable.

Un peu plus tard, la transition entre "je dois vite sortir du ventre du monstre maintenant que j'ai volé cette pierre magique" et "je suis de retour sur la terre ferme" est un peu brutale.
J'ai cru qu'il avait tout rêvé au début...

Les dialogues sont assez ridicules lors du second combat contre les voleurs.
"Je vais te tuer." "Tu crois que je vais me laisser faire." "Tu n'as pas vraiment le choix."
On dirait une parodie des RPG à ce stade.
Ça manque de crédibilité, ça manque de puissance, les dialogues font très enfantins, ça manque de force et de volonté tout ça!

Aussi, je ne comprends pas le héros.
Il reçoit un pouvoir qui le rend invincible et super puissant et son seul raisonnement c'est "je ferai mieux de ne plus l'utiliser, ça me rend incontrôlable".
Jusqu'à preuve du contraire j'avais plutôt l'impression de bien me contrôler pourtant...

On incarne donc un voleur qui vient de tuer de sang froid trois "collègues" et quand on arrive en ville il dit devant les portes des maisons "je ne peux pas rentrer chez les gens comme ça".
Alors non seulement tu vas rentrer mais tu vas aussi tous les voler!

Dans la prison, on assomme un garde avec une bouteille avant de reposer la bouteille intacte sur la table... Tout est assez illogique dans cette scène... Déjà il semble se laisser faire et réagit à 2 à l'heure... Puis soit la bouteille est en acier soit il s'est évanoui sans contact avec la bouteille... Sinon elle doit s'être brisée sous le choc normalement...

Le personnage d'Elric a l'air très particulier mais je trouve que le duo se forme assez vite malgré les circonstances...
C'est vraiment juste parce qu'ils vont devoir s'unir après... Peut-être un peu facile.

Les dialogues avant le combat contre Astaras sont aussi très clichés, à coup de "je vais te tuer" "que tu crois" "non c'est moi" "miroir: c'est toi qui va mourir"... On est assez souvent dans un niveau dramatique proche de zéro à cause de ces dialogues sans saveur...

Pendant toutes les quêtes et notamment celles de la guilde des voleurs, Elric qui est quand même chef de la garde royale est totalement ignoré...
À un moment je sais plus quoi dire moi... C'est le chef de la garde royale... Il arrive avec nous dans la guilde des voleurs... Et rien...

Je n'ai pas trouvé d'indication à Précourt sur l'emplacement de Valembrun...
Il y avait plein de bateaux alors j'ai pensé qu'on devait faire quelque chose pour y aller par la mer...
Mais en fait non, Valembrun est perdu au milieu de nulle part sur la worldmap et je ne sais pas comment on est supposé savoir où aller...
Une fois à Valembrun je ne comprends pas ce qu'il faut faire, rien ne nous guide, on doit potentiellement creuser un trou sous le gros arbre mais aucune idée de la façon de le faire...
Du coup je suis allé au pont, je me suis fait repousser et ça m'a débloqué...
Mais quand on nous dit d'aller à Valembrun et que par chance on arrive à la ville, on ne comprend pas pourquoi on est bloqué...
Si je n'avais pas joué au jeu dans le cadre des Alex d'Or j'aurais probablement abandonné depuis longtemps...

Battre la déesse de la forêt pour passer un pont...
Je reconnais que là j'ai du mal. Toutes les personnes qui veulent passer ce pont doivent battre une déesse? Leur commerce ne doit pas être très fructueux alors.
Ah mais suis-je bête, il n'y en a peut-être pas, tout simplement! Pardon? Des marchands itinérants dès les premières scènes du jeu? Je ne vois pas de quoi vous parlez...
Je ne veux pas avoir l'air de me moquer du jeu, simplement son scénario est particulièrement tiré par les cheveux et certains événements sont tellement gros que j'ai beaucoup de mal à les accepter, même dans un RPG et dans un monde de fantasy.
Une déesse se fait réveiller d'un sommeil probablement très long, le héros dit qu'il veut la défoncer et sa réponse c'est "et bien, comme vous voulez"...
C'est une déesse ou c'est pas une déesse? Respecte-toi un peu! Montre qu'on te réveille pas sans subir ton courroux, un truc classe dans ce genre!

La mise en scène est dynamique, il y a un vrai effort là-dessus.
Malheureusement elle est souvent pénalisée par un manque de crédibilité dans les actions comme dans les paroles.

Meilleur Gameplay (Note : 2/5)

C'est gentil de proposer de passer l'introduction (même si le choix par défaut est "oui" du coup sur un missclic ça peut mal se passer).
Ça laisse imaginer qu'on meurt assez vite dans ce jeu...

Le premier combat est assez difficile.
Pas forcément parce que le jeu est mal équilibré. Mais plutôt parce que le combat se fait en temps réel.
Et comme on découvre un peu tous les sorts et techniques, le temps de lire et de comprendre on s'est déjà pris dans les 1000 dégâts...
Donc après pour revenir dans le match c'est un petit peu compliqué.
Je doute que ça soit très utile de nous assaillir d'informations pour un personnage qui meurt quelques minutes plus tard...

Le système de combat en temps réel est assez dynamique même si ça aurait été bien d'avoir les jauges des ennemis pour savoir quand se protéger.
Là c'est un peu à la louche en fonction du temps passé sans action de leur part...
Aussi, au tout début on se regarde tous sans broncher, ce serait sympathique si certains ennemis avaient leur jauge pré-remplie.

Je n'ai jamais été particulièrement fan des combats perdus d'avance...
Surtout quand ils introduisent le héros, on réalise qu'il est vraiment nul et ça commence très mal pour s'attacher à lui...
C'est pourtant le cas lorsqu'on est avec le personnage principal contre les marchands...

Pour combattre Astaras, le vieux me soigne mais en fait j'étais mort dans les cachots contre les gardes du coup le soin n'a pas été pris en compte et j'ai du gérer seulement avec Elric...
Du coup évidemment, je suis mort directement... Pas très cool ça le jeu...
J'avoue avoir lancé le jeu avec RPG Maker pour me débloquer, parce que vu que j'avais écrasé ma save j'aurais du tout recommencer...
Le combat contre Astaras me semble vraiment difficile.
On a une seule potion à ce moment-là, on n'a aucun sort ou compétence, on doit spammer l'attaque le plus vite possible pour ne pas mourir...
Un peu bourrin et pas très intéressant ni passionnant à jouer...

De même, j'ai souvent l'impression que les combats se limitent à bourriner l'attaque le plus vite possible sans réfléchir. Parce que si on réfléchit le jeu nous pénalise en faisant attaquer les ennemis et on le paye très cher.

À Précourt, c'est très bien fait et très immersif d'avoir les oiseaux qui s'envolent quand on arrive à quelques cases d'eux, bravo!

Les animations pour réussite de quête ou obtention de quête sont un peu longues et quand on enchaîne les quêtes secondaires pour farmer un peu les ressources c'est vite agaçant...

On manque d'objets pour ressusciter aussi, aller à l'église à chaque mort, surtout au début du jeu est bien trop handicapant! Et rapidement un peu cher...

L'expérience obtenue lors des combats aléatoires assez difficiles de la worldmap est ridicule, ces combats ne sont même pas rentables...

L'archimage qui échange des armes contre des runes est plutôt sympathique, j'aime bien la façon dont c'est fait. Même si je n'en ai pas eu l'utilité dans mes sessions de jeu...

Je dois être très malchanceux mais en une vingtaine d'essais pour voler une épée sur les gobelins ça n'a jamais marché et en plus de ça le risque de mourir en perdant un tour est trop important...
Il a fallu que je tombe sur un gobelin seul et que je passe mon temps à essayer tout en me soignant pour enfin y arriver, je trouve que cette quête se prête mal aux débuts du jeu.

On n'a aucune idée des PV Max des adversaires, lors des combats un petit peu difficiles c'est très rapidement décourageant...
Heureusement au bout d'un moment le Héros peut utiliser le sort "Fouille" pour récupérer les informations, mais ça fait perdre un précieux tour... On ne l'utilisera donc qu'en ayant sauvegardé avant et en sacrifiant son combat...

Le gain de PA pour l'arbre de compétence ne semble pas se faire régulièrement selon les niveaux, difficile de bien choisir sa compétence quand on n'a aucune assurance du temps restant avant de pouvoir avoir la prochaine...

La déesse de la forêt frappe plus fort que mes potions ne soignent... Heureusement qu'on ne perd pas à la fin de son combat!
J'ai du passer je ne sais combien de temps à farmer les monstres, je n'ai pu battre la déesse de la forêt qu'au niveau 15... Sachant qu'en y arrivant j'étais environ de niveau 8 je crois.
Je pense pouvoir légitimement dire que ce jeu est vraiment mal équilibré.

Meilleurs Graphismes (Note : 3,75/5)

Je vais commencer par l'écan titre.
J'aurais aimé que le cristal soit animé, qu'il tourne sur lui-même par exemple.
C'est bien bien rouge comme écran titre pour le coup. Peut-être que le titre perd en lisibilité.
Mais sinon, la façon dont les images apparaissent est très douce, très agréable et l'écran titre est globalement très joli.

J'aime beaucoup les environnements.
Notamment la nature au début du jeu parce que l'ambiance est très paisible et la musique très douce, presque absente mais pas complètement non plus.
C'est assez reposant. On se plaît à se promener.

Cependant, je n'aime pas du tout la worldmap.
Je trouve que les déplacements exagérément lents sont très désagréables, visuellement ce n'est pas non plus du plus bel effet je trouve...
Le pire c'est qu'on peut avoir des combats aléatoires...
Et ils sont particulièrement difficiles!
J'aime rarement les worldmap et celle-ci ne fait pas exception à la règle.

Le mapping de Précourt n'est pas forcément le plus réussi: j'ai rarement vu des villes royales avec aussi peu de maisons et surtout avec des maisons aussi séparées les unes des autres...

L'ambiance dans la grotte est très bien gérée mais une fois en combat il faudrait que le ton de l'écran redevienne normal car c'est d'un coup moins agréable d'avoir l'écran tout foncé...

Le sprite du héros qui porte le vieillard est très drôle, j'aime beaucoup!

Dommage qu'il n'y ait pas d'animation d'ouverture des portes (quand on rentre depuis l'extérieur).

Les parchemins sur la case au-dessus des personnages ne rendent pas très bien je trouve, ils sont un peu gros peut-être...
Ou alors c'est juste moi qui n'aime pas forcément avoir les jolis tiles de XP recouverts par des grosses icônes...
En se mettant du point de vue de la logique quelques instants, le fonctionnement des quêtes est très peu crédible.
Pourquoi parler plus à ce PNJ qu'à un autre pour obtenir un entretien avec le maire?
C'est là que les parchemins gagnent en utilité, malheureusement le scénario et la logique du jeu en prend un sacré coup car l'enchaînement des événements et des quêtes est très peu crédible...

Ce n'est pas toujours très facile d'imaginer où sont les portes dans les bâtiments (en intérieur), je pense notamment à l'étage de l'auberge de Valembrun où j'ai appuyé un peu partout au hasard...

J'aime bien le fait d'avoir des livres à lire de façon facultative pour obtenir plus de détails sur l'univers.
Mais on distingue mal les rares livres qu'on peut lire et ceux qui n'ont aucun intérêt...

Voilà, globalement c'est un point plutôt positif.
À l'image du jeu, les graphismes sont très travaillés, ici ils souffrent moins de l'incohérence globale du jeu car l'ambiance visuelle est cohérente et maîtrisée.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2,5/5)

Je commence encore par l'écran titre: la musique est très douce, un peu mystérieuse, l'ambiance fantasy est de suite présente. Ça ne fait pas dans l'originalité mais ça reste très agréable.

L'absence de musique dans certains moments, sur certaines maps, est très dommageable à l'ambiance sonore du jeu.
Ça laisse un gros blanc, déjà que scénaristiquement je remets en doute certains passages, si la musique a laissé tomber tout comme la logique... ça ne me donne pas très envie de continuer...

Les musiques quand on rencontre des ennemis sont peut-être un peu trop fortes par rapport au reste.

La musique de la worldmap est très énervante je trouve, peut-être que cet avis est biaisé pour le nombre de Game Over que j'aurais eu dessus...

Pour résumer, l'ambiance musicale est inégale. Parfois les musiques sont agréables et accompagnent bien le jeu mais elles ont quand même ce côté "déjà entendu" qui vient avec le manque d'originalité globale du jeu, parfois au contraire il n'y en a tout simplement pas et cette absence n'est pas forcément justifiée.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Je suis embêté avec ce jeu donc je lui donne tout juste la moyenne.
D'un côté je trouve que le maker maîtrise vraiment bien le logiciel, beaucoup de systèmes sont ingénieux et il semble capable de l'exploiter à son maximum.
D'un autre côté, ce titre ne lui permet pas d'exprimer tout son potentiel. Il est bien trop convenu, il peine à intéresser, la quête principale s'efface vite, on est rapidement perdu dans le jeu, la difficulté est trop relevée, il reste en surface et se contente d'offrir un énième jeu de fantasy sans avoir l'ambition de proposer une nouvelle approche du genre...

C'est donc un jeu où j'ai pris assez peu de plaisir à jouer.
Pourtant j'aime bien ce genre de jeux, je le trouve très complet et très bien exécuté sur la plupart des points (la narration restant un gros point noir).
Mais voilà, le jeu n'a pas su me motiver, me donner envie de continuer et c'est pourquoi j'ai fini par abandonner devant la difficulté et l'incompréhension...

J'espère malgré tout que ce test très sévère ne frustrera pas trop le maker qui a les clés en main pour créer de très bons jeux mais qui devrait peut-être essayer de viser plus haut, de se donner les ambitions qu'il peut se permettre grâce à sa maîtrise et son talent.


Remarques diverses

Listing des bugs ou incompréhensions diverses relevées pendant mes sessions de jeu:

- Petit point sur la grotte que j'ai rapidement pu observer: si on arrive à fuir les combats dans la grotte ça tue l'ennemi sur la map... Pratique pour éviter de lancer le combat en boucle mais un peu illogique.

- Les chauve-souris et les fantômes peuvent voler au-dessus de la grotte.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !