Test :
Oniria
Par AlexRE
Oniria (jeu de vincr)

Un jeu sur les rêves ? En rapport avec Oniromancie ? Il semblerait que non. Voici son test.

Awards Majeurs

Award Gameplay : 3,5/5
Le système de jeu est assez sympa (RPG vu de côté). Les combats sont plutôt bien paramétrés, quoiqu'un peu longs (2 tours par monstres au lieu d'un seul ... ). Le boss squelette est vraiment trop long à battre. Le héros au cheveux bleus possède des super attaques plus puissantes que son coup d'épée normal, il ne faut pas trop abuser dans ce sens.
Le combat contre la championne est truqué (se finit par le scénario), pourquoi avoir game over si on perd alors ?
Il y a de bonnes idées de level design expliquées dans l'award en question.
Trop de quêtes proposées, globalement, à mon goût.
Un plutôt bon point.

Award Histoire : 2,5/5
Une histoire qui intrigue dès le début, c'est une bonne chose. Elle se perd un peu par la suite (expliqué dans l'award Scénario). Il y a un peu de mise en scène, l'histoire est surtout rythmée par les dialogues.

Award Âme du jeu : 2,75/5
Âme comme ambiance : L'ambiance est un peu maladroite encore, des musiques de qualité inégale, un mapping parfois foutoir. Le premier village et le cimetière ont une bonne ambiance. Après c'est mitigé.
Âme comme immersion : Quelques fautes d'orthographe rompent l'immersion. Parfois le grand nombre de blagues d'affilée aussi.
Âme comme voyage : Un voyage s'annonce, il est encore petit dans ce jeu.

Award Bande Son : 2,75/5
Concernant les musiques :
Beaucoup de musiques de Chrono Trigger au début. (+ musique de combat)
D'autres musiques par la suite, des mp3 plutôt jolis, mais manquant de cohérence avec les midis dont le sont est rendu encore plus particulier à cause de RMVX. Il faudrait essayer de rendre ça plus homogène !
Pas de musique particulière pour les combats contre les boss (la musique régulière des combats - une musique créée pour CT mais n'ayant jamais été utilisée - sonne davantage comme une musique de boss).
Concernant les effets sonores :
Rien constaté de particulier, ceux de base.

Award Graphismes : 3,5/5
Des graphismes assez habituels, globalement cohérents. Pas de grosse faute de goût. Un mapping un peu foutoir cependant. Le tout reste assez convenable, sans être exceptionnel.


Awards Mineurs

Award Conception des niveaux (level design - mapping) : 3/5
* Un mapping très surchargé (piège récurrent chez les utilisateurs de VX)... beaucoup d'éléments de décor dans chaque map, au lieu de ne garder qu'une poignée d'éléments bien ciblés et essayer de rendre chaque map particulière.
* Un sol qui est un mélange de plein d'éléments : sable, herbe, feuillage, le tout sans logique apparente, le plus souvent. Il y a rarement un chemin qui s'en dégage. Essayer de rendre le sol moins monotone c'est bien, mais il faut le faire avec logique tout de même.
* Certains passages entre maps (téléporteur) sont trop discrets, notamment les latéraux dans le cimetière et la jungle. L'absence de chemin relevée ci-dessus ne l'aide pas.
* Je n'aime pas qu'on me force à marcher sur des plantes. Je fais référence aux petits champignons qui sont souvent en travers du chemin, et qu'on "écrase" involontairement.
* La première ville possède une "place centrale" en dehors de ses remparts fortifiés. Ce n'est pas l'emplacement d'une place centrale ! Le château et l’arène sont minuscules, alors que leur fonction les impose d'être plus conséquents.
* Des bonnes idées de Level Design, surtout dans la jungle : les interrupteurs pour les passages (un peu trop utilisés cela dit), les flèches unidirectionnelles faisant penser aux vieux Pokémon. On sent qu'il y a de la recherche pour faire varier les maps. Plusieurs coffres cachés, plusieurs objets à trouver, des roches à miner. Attention à ne pas en faire trop cependant, pour ne pas noyer le joueur (trop d'éléments, trop de quêtes annexes).
* Le fait de pouvoir contourner certains monstres est toujours plus agréable que les combats aléatoires.
* Il y a beaucoup trop de points de sauvegarde, quasiment un à chaque map ! On peut difficilement avoir peur d'un Game Over avec cela. Paradoxalement, la fois où on peut avoir Game Over (face à la championne) est celle où on a sauvegardé longtemps avant (on ne pense pas à sauvegarder dans un village car on se sent en sécurité).
* Il y a des sceaux sur le sol permettant de sauvegarder, des sceaux permettant de soigner et sauvegarder, des sceaux permettant de se téléporter, d'autres sceaux de couleur différente, un cristal permettant juste de se soigner... Ça fait beaucoup d'éléments soit proches dans leur fonction, soit proches dans leur apparence mais pour une fonction différente. Il faudrait se limiter à un objet pour se soigner (le cristal, pourquoi pas) et un autre pour sauvegarder (le sceau) ; en rapprochant les deux éventuellement. Et une autre apparence pour les téléporteurs.

Award Univers (background) : 2,5/5
Deux univers science-fantasy, l'un imbriqué dans l'autre, un peu mal introduits, qui semble identiques. Pourquoi ne pas avoir séparé clairement les deux en rendant l'univers de base similaire au notre ? C'est un choix, pour l'instant en tout cas je n'ai pas vu l'intérêt du fantasy dans l'univers de base (pas de combats avec ceux qui sont restés en dehors du jeu, par exemple).
En dehors de ça, nous avons quelques donjons intéressants, un cimetière caractéristique, deux villes... C'est encore un monde un peu flou, pas encore bien défini.

Award Scénario : 3/5
(Le scénario comme histoire sans mise en scène)
L'histoire est intéressante, un jeu dans lequel son créateur est bloqué, des amis allant le sauver, pourquoi pas. Par contre cette histoire se perd au fil de l'aventure. Arrivé au village : on doit trouver quelqu'un de plus fort ? Faire apaiser les âmes ? Aller vers une pyramide ? On semble perdre l'objectif. Le but de ces missions n'est pas clair.

Award Humour : 3,5/5
C'est un jeu qui m'a bien plus au niveau de l'humour. Le cimetière est désopilant, rempli d'épitaphes à l'humour noir. Attention cependant à ne pas en faire trop ! Plusieurs remarques et situations sont comiques : la fée, le roi, ...
Attention aux dialogues entre personnages trop longs, trop remplis de blagues.

Award Originalité : 2,5/5
L'histoire du créateur bloqué dans sa création n'est pas particulièrement original, même plutôt assez récurrent dans le RPG Making. (John McSpike, Star Ocean 0...)
Néanmoins, le fait de superposer deux univers fantasy (là où on pourrait supposer que l'univers de base est similaire au notre) l'est un peu plus.
Je n'ai rien trouvé d'énormément original, mais rien de cliché non plus.

Award Départ/Introduction : 2,5/5
* L'image de l'écran titre est pas mal, mais n'est pas en harmonie avec la boite de dialogue et la bande son.
* L'introduction parle d'un monde "comme le notre auquel on aurait rajouté le fantasy", c'est un peu mal présenté, maladroit.
* L'introduction est convenable, pas exceptionnelle, un peu trop rapide mais heureusement pas trop longue. (Quelle précision...)
* Les personnages sont trop nombreux, trop rapidement introduits, on a du mal à savoir qui est qui. C'est étrange d'avoir autant de personnages dès le début.

Awards Mineurs non concourus

Award Graphismes custom, Musiques custom, Systèmes, Personnages (foreground) : /5
RAS

Award Thème des Alex (La pluie) : /5
Sur une tombe il est question de pluie. :p

Award Principal

Note Globale : 3/5
Un petit jeu simple, encore en démo, mais qui se distingue par son humour, une recherche sur le gameplay et le level design. Globalement maladroit sur plusieurs aspect, avec une histoire qui part dans de drôles de directions, il faut qu'il mûrisse pour devenir vraiment agréable et percutant.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !