Test :
Invincible
Par Rafael

Temps joué : 3 h 45 min


Introduction

J'étais très intéressé par les promesses de la fiche du jeu, étant un grand amateur de scénario, mais au fil de mon aventure je me suis rendu compte que la notion de choix était très en retrait et n'influait quasiment que sur le déroulement des fins. Je reviendrai sur ça plus tard, mais l'expérience de jeu a malheureusement été décevante.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur scénario (Note : 1,5/5)

Dès le début du jeu, j'ai été perdu avec beaucoup de questions. Le mystérieux chevalier, la porte qui sort de nulle part, le rêve qui ne semble pas en être un. Je m'attendais à ce que le scénario se lance sur ça, mais au final c'est après un meurtre sanglant au point d'en devenir grotesque (création de gants en peau humaine à partir d'un voleur) que tout s'accélère. Alpha est tellement détaché de toute empathie qu'en tant que joueur j'ai fini par le trouver ridicule dans son comportement, le fait également d'avancer vers un but flou, les stèles magiques, sans trouver justifiée la motivation de cette quête le rend encore plus artificiel. Il y a aussi beaucoup d'éléments comiques qui désamorcent une atmosphère qui échoue à se rendre sérieuse : le personnage récurrent du frère du voleur voulant le venger, des combats contre des évolis ou un continent "rétro". L'humour n'est pas incompatible avec un scénario profond, le mélange est en revanche quelque chose à bien doser et ici ça n'a pris avec moi.

Au delà de tout ça, le personnage de Damas et sa relation avec Alpha sont centraux dans le jeu. J'ai accepté leur lien et l'affection que pouvait porter Damas malgré les actes de son compagnon. Soit elle finissait par vriller aussi, soit elle allait le trahir quand il irait trop loin. Seulement, ce "trop loin" n'est pas arrivé et Damas se décide à se retourner contre son ami sans que je ne trouve ça convainquant. Alpha ne traverse aucune nouvelle ligne, il ne fait que continuer ce qui avait été accepté jusque là. Je rajouterai à ça que les dialogues entre les deux sonnent souvent faux, manquent de spontanéité.

Cette artificialité scénaristique est encore renforcée par l'apparition de Mayp, le pyromancien qui n'a pas d'autre rôle que celui de venir occuper la place de magicien dans le groupe. Son background est survolé et n'aura aucune utilité pour la fin, il est balayé quand le jeu entre dans sa phase finale.

Sur les fins et les choix si importants, je parlerai seulement de celle concernant la mort de Damas. Le "choix" se base sur si le joueur a parlé au pnj d'une nonne, aucun indice pour le comprendre et je trouve que c'est un problème car le joueur n'a pas de contrôle sur la situation, il assiste impuissant au scénario en fonction d'un dialogue qu'il ne pensait pas plus utile que ça. Un choix aurait été d'exécuter ou non Damas, pour forcer l'implication du joueur et ne pas le laisser en tant que simple spectateur.

Meilleure mise en scène (Note : 2/5)

La mise en scène se limite au minimum, j'ai trouvé dommage que des moments comme la tentative de suicide de Mayp ne soit signalée que par les dialogues, diminuant fortement son impact.
L'autre moment est celui des échanges en bateau, y placer des dialogues était intéressant, mais pourquoi ne pas avoir créé une carte bateau à explorer pour y parler avec Damas et d'autres personnages ? C'est aussi un des paradoxes du jeu, il demande à son joueur un investissement dans l'exploration pour plusieurs fins, tout en lui apprenant le long du jeu que le scénario important est linéaire et impossible à louper.

Je remarque tout de même que plus le jeu avance, plus la mise en scène s'améliore. Cela ne laisse présager que du bon pour les prochains projets de l'auteur ! La scène d'attaque lorsque le frère du voleur tire sur le groupe en est un bon exemple.

Meilleur gameplay (Note : 1,25/5)

Le gameplay est assez simple, trop simple souvent. Il se résume à utiliser les mêmes attaques avec Damas et Alpha tout en utilisant en boucle la capacité "Enflammer" de Mayp pour debuff les ennemis.
Je n'ai pas vraiment d'autres choses à ajouter sur ce point, le jeu ne se concentre pas dessus et ça se sent.

Meilleurs graphismes (Note : 1,75/5)

Un reproche classique pour des premiers jeux faits avec RPG Maker : trop de cartes trop grandes et vides/inutiles.
J'ai aussi eu un souci récurrent pour différencier les points d'intérêts sur la carte du monde, des bâtiments solitaires et à l'aspect unique ne mènent à rien, alors qu'une tente qui n'attire presque pas l'oeil donne accès à un lieu.

Je noterai également la présence de sprites pas toujours très en accord les uns avec les autres, comme ceux des évolis cités plus haut ou encore celui d'une boss dans une des guildes de chasseur.

Les graphismes participent à l'ambiance d'un jeu et de son univers, il serait intéressant de se concentrer plus sur ce point lors d'un projet futur.

Meilleure ambiance sonore (Note : 3/5)

Les musiques ne m'ont jamais semblées hors de propos et c'est un très bon point !

Pour les effets sonores, leur absence se fait malheureusement sentir par moment. Il y a encore de l'expérience à gagner sur ce point. Tout comme les graphismes, l'habillage sonore est un élément extrèmement important de la création d'ambiance. Alpha est violent ? Le son peut aider à le faire comprendre. Il ne faut pas non plus oublier les silences, qui ne ressortent que mieux entourés d'un bon travail sonore.


Conclusion (Note totale : 2/5)

Invincible n'arrive pas à tenir les promesses qu'il fait, mais peut-on lui en vouloir ? Le jeu est celui d'un débutant, seul à le concevoir, avec un scénario se voulant mettre en scène des profils psychologiques complexes et beaucoup de réflexions différentes, peut-être trop ?

Je me contenterai de féliciter l'auteur pour être arrivé au bout de son projet, le jeu n'est pas bon, mais il y a plein de bonnes choses à reprendre pour de futurs projets. Les différents tests que nous proposons doivent servir à savoir ce qui convainc ou non, à trouver des pistes d'améliorations.


Remarques diverses

Points Positifs
  • L'ambiance musicale
  • La volonté de mettre en scène un héros en dehors des classiques
Points à améliorer
  • La construction des personnages
  • La cohérence graphique
  • La solidité du scénario

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1
AlexB - Publié le 16/10/2021 à 15:07:14

Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination. Oscar Wilde
Concurrent
1 message
Merci pour ce test. Je prend très au sérieux toutes tes remarques, même si se faire tailler fait toujours un peu mal au cœur.
J'espère arriver à avancer suffisamment sur mon prochain jeu pour pouvoir présenter quelque chose l'année prochaine.

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !