Test :
Les dragons blancs épisode 2

Temps joué : 1 h


Introduction

Un jeu qui aura un peu fait parler de lui pendant cette session. Il nous offre une courte aventure mais pas linéaire. On semble pouvoir fait ce qu'on veut ... Oui mais malheureusement, tout ne semble être que brouillon ici.



Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Bon, plusieurs systèmes.
Se battre comme un samouraï marche bien ...
Après, on peut parier sur des courses de chevaux. Mais là, ça paraît assez douteux. L'idée est très bonne, mais ça reste quand même améliorable. Effort tout de même appréciable de la part de l'auteur.
Mais en général le gameplay n'est pas vraiment le problème de ce jeu, et puis cela demeure malgré tout globalement fonctionnel, alors on s'en contente sans rechigner ...
Sinon, on se contente à une exploration assez monotone. On peut choisir de visiter tous les endroits par rallonger un peu la durée du jeu. Il n'y a pas une foule d'intéractions avec notre environnement non plus.

Histoire (Note : 1,5/5)

Une histoire banale et fouillie. Peu d'indications sur la quête principale, on est vite perdus.
La quête est mal amenée, mais c'est certainement parce que je n'ai pas joué aux autre opus. En tout cas, je n'ai pas trouvé la trame franchement intéressante ici.
On en apprend à droite - à gauche sur divers personnages mais on ne sait que faire de ces multiples informations.
L'histoire n'arrive pas à passionner, et aussi parce qu'elle n'est pas réellement mise en avant.
Mais ce n'est finalement là que le reflet de cette démo: désordonnée et chaotique.

Ambiance et Immersion (Note : 1,5/5)

Le jeu mise certainement là-dessus, et pourtant, c'est franchement là qu'il pêche.
L'univers sonne totalement creux, car si dans la forme tout peut paraître animé, il y a peu de travail de fond. Les dialogues sont très expéditifs (passée l'intro insipide).
Pour agrémenter les villes d'ambiances, il y a des animaux ... Mais les volatiles virevoltent à des vitesses totalement surréalistes !
Pour ne rien aider, graphiquement l'incohérence totale qui règne en ce jeu vient briser le reste.

Conceptions sonores (Note : 3/5)

Les musiques sont plutôt agréables et bien dans le thème. Les bruitages sont ok.
Aucun souci sur la bande-son.

Graphismes (Note : 1/5)

Au niveau cohérence, on a touché le fond. Mais vraiment le fond du fond. Entre les images trouvées par-ci par-là, les RTP ou les customs d'autrui ou de SNK, ça vire très rapidement au n'importe quoi.
Le mapping en lui-même est assez fouilli là encore.
On peut également noté une sur-utilisation plus que douteuse de pleins de fogs.
Ajoutez à cela des problèmes de passabilité qui font que vous pourrez passer en travers d'une pancarte ou de divers obstacles: pas très esthétique.
En bref, aucune cohérence, aucune cohésion tout simplement dans les graphismes du jeu. Dommage car sans tous ces fogs, ces images et ces multiples incohérences, les maps en elle-même sont loin d'être dégueulasses. Certains intérieurs sont même réussis (mais pas tous).
Enfin, notons d'étonnants scènes de sexe ... On peut coucher avec certains et c'est alors que s'ensuit un défilement d'images hentais (toutes issues de Bible Black) forcément plus que très explicites. Pourquoi pas hein, mais bon dans un jeu de ce type que n'importe qui peut télécharger et sachant qu'il y a des tas de jeunes makeurs (qui s'essayent donc pour certains aux jeux des autres), c'est quand même assez limite et osé ...


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 2,5/5)

Cf Gameplay.
Les systèmes persos sont pas mal pensés mais ils restent optimisables.


Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0,5/5)

Honnêtement, difficile de retenir un nom d'un personnage après avoir fermé le jeu, tellement ils sont tous très superficiels.
Même le héros sonne creux avec une personnalité très douteuse: parfois effacé, parfois malpoli ... Mais en aucun cas vraiment recherché.
Graphiquement, c'est du SNK donc rien de bien neuf même si on peut trouver ça limite original pour un jeu de ce type.
Certains personnages essayent de vivre à travers des histoires de leur passé, mais cela reste plus que sommaire. Dommage.

Univers (Note : 3/5)

L'univers ne paraît pas très organisé dans sa conception: on ne sait pas vraiment où donner de la tête. M'enfin ...
Il y a eu de vrais efforts pour essayer de proposer un background à l'apparence travaillé. Cela grouille de villages, de personnages, etc, etc ... Malheureusement, on se rendra vite compte que tous ces éléments sont plus superficielles qu'autre chose, au final.

Narration et Mise en scène (Note : 2,5/5)

Narration délaissée au second plan dès l'introduction terminée. On ne sait pas où aller, on a pas d'indication, mais on fait quand même ...
La mise en scène est parfois mieux. Pas mal d'images, plus ou moins bien utilisées. Des animations relativement agréables. Pas mauvais de ce côté-là ...

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3/5)

Offrir un monde aussi ouvert est un pari osé. Le postulat de départ est original. Le style de jeu l'est aussi.
On nous propose un monde de samouraï, mais ça s'arrête là. Les endroits visités paraissent peu vivants.
Il y avait vraiment de quoi faire avec ça, dommage que ça ne suive pas vraiment sur tous les points ...

Départ / Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2/5)

Un jeu des plus étranges. Dommage qu'on ne récompense pas ça ...
Mais là, vraiment !
Ce jeu incarne l'hétérogènité à l'état pur. Les graphismes sont généralement d'une totale incohérence. Le jeu semble avoir été testé de manière très passable avant d'être uploadé tellement il y a d'oublis, d'erreurs de passabilité ou encore de léger bug ...
Néanmoins tout n'est pas à jeter, le gameplay est correct et les maps ne sont pas toutes mauvaises (celles qui sont des images quant à elles n'ont par contre rien à faire là). La bande-son est de bonne facture également.
Mais non, avec une histoire très vite expédiée, on se retrouve de manière prématurée largués au milieu de nul part en quête d'on ne sait trop quoi.
Au final, il en ressort une expérience plus que mitigée, où l'on aura pas vraiment pris du plaisir en y jouant.
Le jeu est bien trop brouillon, et mériterait d'être amélioré sur de très nombreux points pour s'avérer être un minimum potable et surtout jouable.
Bon, il y a eu des efforts de faits quand même ...


Remarques diverses

- Orthographe parfois approximatif.
- Bug quand on veut retourner dans le lit de l'ex-malade dans la forêt: fichier audio non trouvé.
- J'ai pas l'impression d'avoir perdu mon argent après avoir perdu aux paris de courses hyppiques.
- Comme dit plus haut dans Graphisme, la présence de scènes avec du hentai est discutable.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !