Test :
Chroniques de la guerre des Six

Temps joué : 3 h 30 min


Introduction

Un jeu dont j'ai forcément eu l'occasion de beaucoup suivre au cours des derniers mois. Il m'a toujours à la fois intriguer et intéresser, je suis donc ravi de pouvoir le tester dans le cadre des Alex d'Or.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Bon, à ce niveau là, il y a déjà énormément de choses à dire.
On va commencer par les divers et multiples systèmes.
- Le fait de pouvoir accélerer avec la touche "Shift", c'est très bien. Ca rappelle les RPG 16 bits où on spamme la touche d'accélération pour aller plus vite. Bref, un ajout appréciable.
- Le système de combat est celui de base avec une jauge ATB en plus. Ca marche, alors pourquoi pas. Sauf qu'au bout d'une demi-heure on nous présente cette fois une joute mais avec un système de combat tout droit sorti d'un RPG Tactique au tour par tour. Puis, après celui-ci, on retourne à un système "normal". Euh, pourquoi, j'ai loupé un épisode ? En tout cas, ces séquences tactiques ressurgissent à certains moment pour ponctuer l'aventure ...
- Deux autres scripts utilisés pour les combats "normaux": regénération de HP par la commande de défense, et le ton des ennemis qui devient de plus en plus rouge au fur et à mesure que ses points de vie diminuent.
- Au bout d'une quarantaine de minutes on nous parle d'un système de gestion de la faim et de la soif. Mais cela ne semble être là plus pour décorer qu'autre chose, surtout que pour une raison totalement inconnue, les jauges du système n'apparraissent pas toujours à l'écran ! Bizarre et mal exploité.
- Au début, on peut sauvegarder à n'importe quel instant du jeu. Puis soudain, pour X raison, non il faut maintenant le faire via des cristaux. Ok, mais à ce compte là autant faire ça dès le début et enlever l'option du menu qui devient pour le coup totalement superflue !
- Ensuite à part ça, on a malheureusement un bourrage de scripts qui fait qu'on ne sait plus trop où donner de la tête. Entre les système d'alchimie, de crochetage, etc ... Certains sont sympa et d'autres assez inutiles, un peu là juste pour faire joli.

Il y a de surcroît de vrais problèmes d'équilibre dans le jeu. Notamment au niveau des combats, avec des ennemis à la puissance très variable. Au début, c'est un peu la foire. Mais des soucis d'équilibre, il y en a aussi au niveau de l'attribution de l'argent, puisqu'au bout d'une heure de jeu je me retrouve avec déjà quatorze mille Gils sous le bras pour pouvoir m'acheter un peu tout ce que je veux ...
Il faudrait vraiment faire la part des choses et se poser la question: "si j'ajoute ce système, sera-t-il vraiment utile au jeu ?" ... Car ajouter un système juste histoire de, ça ne sert à rien !
A vrai dire, dans cette démo, cela fait même très fouilli.

Sinon, on a le droit a de l'exploration classique, avec des intéractions sympas comme pouvoir fouiller dans la plupart des tonneaux et jarres: une bonne chose.

Pour résumé, l'idée est là mais trop d'erreurs de game design et de gameplay gâchent un peu la fête. On ne sait pas trop quoi penser de tous ces systèmes empilés les uns sur les autres. Dommage !

Histoire (Note : 2,5/5)

Il y a une base, mais pas suffisamment bien exploitée.
L'histoire, qui emprunte pas mal d'éléments à d'autre RPG, est relativement classique même si elle cache une bon travail et un background plutôt complet.
Or, dans le jeu, c'est retranscrit très maladroitement. Les scènes entre personnages n'arrivent bien malheureusement pas à captiver le joueur. Les dialogues manquent de profondeur comme je l'explique plus en détails ailleurs. Le héros lui même souffre d'un manque de personnalité certain.
Pourtant, avec un environnement aussi vaste et complet, que ce soit au niveau des races, des villes ou autres, il y avait bien mieux à faire !
D'ailleurs, l'intro (celle avec les images et les parchemins qui nous explique l'histoire de ce monde) nous catapule un concentré imbuvable d'informations en si peu temps qu'au final on n'en retient quasiment rien une fois finie. Maladroit là aussi !

Ambiance et Immersion (Note : 3,5/5)

Avec un univers de jeu à la fois dense et vaste, on est vite pris dans le jeu.
Il y a un travail de fait pour vraiment immerger le joueur dans l'ambiance. Les grandes villes, les donjons ... Tout ça respire la passion et l'ambiance des bons vieux RPG ayant bercé notre enfance dans les années 90 (enfin, pour mois en tout cas).
Il y a quelques erreurs de passabilité qui viennent parfois briser l'immersion, notamment dans les grottes, mais globalement je n'ai pas trop repéré de problèmes de ce type là.
Toutefois des dialogues un peu expéditifs et pas assez travaillés viennent un peu casser le constat général, et c'est là que le bât blesse. Les dialogues ne sont pas très bien écrits et c'est franchement dommage. Une rédaction de meilleure qualité aurait vraiment donné un plus grande immersion dans le jeu. En plus, il y a pas mal de fautes de syntaxe ou encore d'orthographe. Il faut aussi mettre plus de virgules !
Les choix musicaux ne sont pas toujours judicieux.
Mais malgré des menus défauts qui peuvent encore se corriger (avec un gros effort de nouveau), je ne peux qu'encourager le boulot de fait sur l'ambiance du titre.

Conceptions sonores (Note : 2/5)

Beaucoup (trop) de Final Fantasy VII et de musiques issus de jeux très célèbres. Ces musiques sont certes de qualité mais on les a déjà entendues à maintes et maintes reprises ... En plus, elles ne sont pas toujours super bien adaptées à la situation du moment ou à l'environnement.
Pour le reste on a du mix avec des musiques RTP, elles en général déjà plus adaptées.
En revanche on peut regretter des sons pas toujours opportuns. On aimerait en avoir à certains moments, comme lors de l'obtention d'un objet, mais ce n'est pas toujours le cas.
Puis, il y a trop de musiques à certains moments. Mettre plusieurs fois la même musiques pour parfois permettre de faire le lien entre certains faits de jeu et surtout permet au joueur de la mémoriser. Ici, j'ai eu l'impression d'entendre trop de musiques différentes alors que parfois les environnements ou situations étaient semblables. Or, c'est parfois l'inverse: on a la même musique pendant vingt minutes, même pendant une séquence "cinématique", alors que ça aurait pu justement être le cas de changer ...
De manière générale, l'ambiance sonore pourrait être mieux revue.

Graphismes (Note : 3/5)

Le jeu est fait avec du RTP-like et des tilesets à la Benben.
La maîtrise de ceux-ci va crescendo: au début, les maps sont assez fades et vides, mais ça va de mieux en mieux et on se retrouve avec de très belles villes par la suite.
N'empêche qu'on se retrouve souvent dans de très grands espaces ouverts pas franchement esthétiques.
Il y a quelques hétérogênités graphiques notamment au niveau de certaines images.
Parfois les fogs peuvent également déranger, attention à ne pas trop les utiliser.
Mais outre cela il y a quand même des endroits très sympas à visiter et vraiment vivants, ce qui fait qu'on se plaît vraiment à parcourir certaines villes ou bien certains environnements.
Améliorer certaines maps pourrait tout de même tirer l'homogênité du jeu vers le haut. Car actuellement, ce n'est pas encore vraiment le cas.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 3/5)

Pas mal de systèmes. Pour ceux dont je ne parle pas, cf la partie "Gameplay".
- L'écran titre est pas mal. Joli titre avec des images qui défile en fond. Au bout d'un moment, on a même droit au résumé de l'intrigue (qui survient aussi au début de l'aventure).
- Le menu est très joli. En revanche comme dit plus haut, la présence de l'option de sauvegarde s'avère être totalement inutile et superflue par la suite.
- Système de crochetage à peu près ok mise à part le problème expliqué dans la partie "Remarques diverses".
- Systèmes de cuisine, de pêche, de forge ou même de cueillettes qui sont tous opérationnels, mais seront t-il vraiment exploités à fond par le joueur en pratique ? Rien n'est moins sûr ...
- Un système de gestion d'argent dans les banques à la Dragon Quest qui est fonctionnel, rien à redire.
- Des magasins qui je crois utilisent le script de Moghunter.
- Egalement le système de soif/faim qui apparaît seulement quand l'envie lui prend ...

Bref, trop de systèmes tuent les systèmes ? C'est un peu ce qu'on peut se dire. Dans ce jeu, il y en a tellement qu'il est assez difficile de tous les énumérer.

Level design (Note : 2,5/5)

Les maps d'extérieurs sont souvent trop ouverts. On pense parfois pouvoir sortir par un certain endroit, mais en fait non.
Les chemins sont assez bien indiqués lors des séquences d'exploration mais les espaces sont encore un peu trop grands. Toutefois, plus on va dans la démo, plus cela s'améliore.
Une erreur qui est tout de même souvent faire: l'inversement de direction du héros en changeant de map. Par exemple vous arrivez en marchant vers le haut, et sur la map suivante vous vous retrouvez à l'inverse, en haut de la map en regardant vers le bas. Attention car c'est vraiment très peu intuitif et pratique ! Cela survient notamment lorsque l'on passe d'un extérieur à un intérieur.
Les intérieurs de maisons par contre sont la plupart du temps très bien mappés et agréables à visiter, vraiment un bon point.
Je pense que revoir une bonne partie des maps du début ne serait pas une mauvaise chose, mais si je ne me trompe pas, il me semble que cela est déjà en cours.

Personnages (Note : 2/5)

Les protagonistes principaux sont généralement des stéréotypes de RPG classiques (le héros très puissant, le traître qui sent l'arnaque à trente kilomètres, etc ...) mais manque cruellement de profondeur en général.
Les relations entre eux sont plus que banales et très vites reléguées au second plan. Ca manque d'un punch, d'un petit quelque chose qui pourrait faire la différence.
Le charisme n'est globalement pas présent pour soutenir leurs diverses personnalités. D'ailleurs, en parlant de personnalité, le héros en souffre d'un certain manque, je crois bien ...

Univers (Note : 3,5/5)

On sent beaucoup de passion à travers l'univers retranscrit dans le jeu.
Les références aux RPG des années 90 sont omniprésentes et surtout Final Fantasy: que ce soit par des espèces (les chocobos ...), la monnaie (les Gils) ou encore même les divinités que l'on peut invoquer (Shiva !). Du coup, c'est un peu dommage, car finalement cela fait que le jeu semble réellement manquer d'identité à force de trop s'appuyer sur les aquis d'autres jeux.
Les divinités sont issus d'un peu partout, du coup cela fait qu'au final ce n'est pas vraiment très cohérent.
Malgré tout il y a un vrai effort avec des villes vivantes et des personnages qui possède de vraies histoires. Malgré tout, cela mériterait d'approfondir encore. On aimerait bien pouvoir être encore plus plongés dans cet univers fantastique ...

Narration et Mise en scène (Note : 2/5)

La narration est parfois de bonne facture mais souvent trop vite mise en retrait.
Les relations entre personnages sont plus superficielles qu'autre chose.
La mise en scène est assez banale, on pourrait largement mieux faire de ce côté-là.
J'ai l'impression que le niveau d'effort n'a pas été le même pour chaque séquences scénaristiques. Parfois, certaines sont vraiment accrocheuses alors que d'autres sont bien trop expéditives.
La quête de départ est finalement bien floue. L'enchaînement d'actions au début est très très rapide, il arrive au héros une foule d'événements à un rythme assez hallucinant sans qu'on ne sache pas trop pourquoi. A revoir ...

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Départ / Introduction (Note : 2,5/5)

L'introduction avec les parchemins est rapide, classique et efficace à la fois.
Après de brèves explications et un petit dialogue, on se retrouve à contrôler notre héros.
Pas de quoi casser trois pattes à un canard, il ne faut pas s'attendre à quelque chose d'extraordinaire dès le début, mais dans le cas présent, ça marche plutôt bien.
Un début honorable mais pas vraiment mémorable, donc peu de chance de gagner dans cette catégorie ...


Conclusion (Note totale : 3/5)

Cette note peut paraître un tout petit peu sévère dans le sens où je ne me suis absolument jamais ennuyé en jouant à cette démonstration des Chroniques de la Guerre des Six.
Toutefois, force est d'avouer qu'il ne s'est pas passé une seule fois où à chaque cinq minutes passées j'ai pu me dire: "ah tiens, ça, ça aurait pu être amélioré" ...
Et c'est bien là le problème: le potentiel de ce jeu est franchement énorme mais tellement maladroitement exploité !
Pourtant, j'ai senti la qualité monter crescendo au fur et à mesure de mon avancement dans la démo. Les trente dernières minutes sont bien plus réussies que les trente premières.
Il y a beaucoup d'éléments qui donnent un charme certain au jeu, qui emprunte d'ailleurs beaucoup, si ce n'est beaucoup trop, à des vieux RPG (comme Dragon Quest mais surtout Final Fantasy).
Enfin, il y a vraiment trop de systèmes. Honnêtement, si je n'étais pas testeur, je n'en aurai pas des masses utilisés. Il va falloir se restreindre à quelque chose de plus réaliste (on est pas dans un MMORPG après tout, et fort heureusement) et s'y cantonner pour ne pas prendre le risque de perdre bêtement le joueur. Il faut vraiment se fixer un concept et le garder jusqu'au bout.
Mais en revoyant les points noirs et actuels et en continuant sur cette bonne dynamique, Les Chroniques de la Guerre des Six deviendra sur le terme un excellent RPG comme on les aiment !


Remarques diverses

- On peut continuer de bouger ou même ouvrir le menu pendant un crochetage ...
- Certains messages sont répétés deux fois (par exemple, quand on va dans un passage et qu'on a un message du style "Je ne dois pas encore aller là", le héros se retourne et le message se répète alors une nouvelle fois.
- Pas assez de virgules dans les dialogues et pas mal de petites fautes d'orthographes ou de conjugaison.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !