Test :
Nova Project : Arc 1

Temps joué : 45 min


Introduction

Un RPG classique. C'est pas ce qui manque sur RPG Maker. Il faut savoir se démarquer.
Celui-ci semble avoir été travaillé, et possède une présentation qui donne plutôt envie.
Voyons ce que le petit a dans le ventre...

---------

J'effectue ce test avec quand même un gros problème : aucune musiques d'ambiance ne marche chez moi. Pourquoi? Aucune idée. L'aventure, sans musique, a donc été bien compliqué...


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

C'est un point à totalement revoir pour l'épisode 2.
En 45 minutes, j'ai fait 6 combats OBLIGATOIRES, et c'est tout. En effet, ces combats sont inclus dans la trame principale, et à part eux, aucun autre n'est déclenchable. C'est-à-dire que pendant 45 minutes, je n'ai eu aucun combats aléatoires, aucun donjon à visiter.
Comment évaluer le gameplay alors?
Certains jeux laissent délibérément le gameplay de côté. Mais là, c'est un RPG. Et qui dit RPG, dit combats.
Or, le jeu en est *presque* dénué.
Très, TROP dommage. Je veux bien que l'on privilégie l’histoire au gameplay, si je fais un jeu, je pense que ce serait pareil, mais pas autant. Au moins un petit donjon, même riquiqui, en 45 minutes de jeu quoi!

Bref, sinon, c'est du total RPG classique dans les combats, avec "Attaque", "Compétences", "Objets" etc... Et peut-être une subtilité qui viendra par la suite, les "éléments" (Feu, Vent, Foudre...) propres à chacun. Histoire d'étoffer ce fameux gameplay...

Et coup de gueule au combat contre les Orks : COMMENT PEUT-ON SAVOIR QUE L'ON DOIT PERDRE?
J'ai usé tous mes Ethers, toutes mes potions pour rien, ai perdu 5-6 minutes, pour finalement MOURIR. Était-ce nécessaire d'incorporer un tel combat comme ça...?
Je sais pas, mais par exemple, on aurait pu avoir un combat contre le chef Ork, qu'on doit gagner, et ensuite les Orks survivants nous assaillent (sans phase de combat) et nous battent. Et voilà, on perd moins de temps, et c'est tout autant efficace!

Histoire (Note : 3/5)

Nova Project, ou le jeu où les personnages débitent 120 paroles à la minute.
On voit que le projet est beaucoup construit autour du scénario, des personnages, en témoignent les dialogues qui peuplent à 95% l'aventure. Car oui, il y a beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de dialogues dans ce jeu. Et oui, il y en a trop.
Une scène narrative met longtemps avant de s'achever, pour aboutir à une nouvelle scène aussi longue. Avant de passer à un mini-temps de gameplay, puis on revient sur de la narration pure. On a qu'une envie au bout de 20 minutes, c'est d'aller poutrer du monstre ou rencontrer des PNJs qui nous donnent des quêtes. Et quitter cette trame principale qui nous bouffe notre temps.

Alors bon, il faut avouer quand même que le scénario est plus qu'intéressant : les personnages évoluent, les rebondissements sont légions, l'histoire est détaillée. On s'attache quand même un minimum aux protagonistes (pas aux personnages secondaires trop vite effacés), et la mise en scène est globalement réussie.
Mais pourquoi, pourquoi tant de dialogues? Pourquoi tant d'informations données dès le début? A tel point qu'il nous est impossible de tout retenir?
Exemple cinglant : j'ai joué à Nova Project en 2 fois, à 3 jours d'intervalle. Hé bien, la seconde fois, je ne me souvenais de presque rien, et ait du avoir un temps d'adaptation avant de retrouver mes repères scénaristiques.
Est-ce normal?
Non. Une histoire doit être pensée pour que le joueur se souvienne des phases importantes 3 jours après avoir lâché le jeu. Ici, ce n'est pas le cas.

Ambiance et Immersion (Note : 2,25/5)

Sans musiques, l'immersion est bien difficile. Ca l'a été.
Après cette longue introduction interminable, je n'ai malheureusement pas été immergé dans l'ambiance que propose le jeu.
Moins de blà-blà, + de fight. Je pense que ça aiderait beaucoup (oui, on y revient beaucoup, et reviendra).
C'est dommage, car le scénario proposé est intéressant, l'univers travaillé, ce que j'aime primordialement dans un jeu, mais là... Impossible pour moi d'être charmé.
Désolé.

Conceptions sonores (Note : 0/5)

Comme dit dans l'intro, aucune musique n'est venue bercé mes oreilles pendant mon aventure. Un évènement plus qu'étrange, car c'est la première fois que ça m'arrive. D'autant plus que je n'ai touché à mes paramètres entre une expérience de jeu quelconque sur un autre jeu du logiciel, et mon expérience sur Nova Project.
C'est dommage, car j'ai été trifouillé dans les BGM du dossier, et les musiques semblaient plutôt pas mal.
Bref, mon avancée dans le jeu a presque été un "supplice" sans musiques. Ca montre à quel point l'OST dans un RPG est primordiale.
Niveau bruitages sonores, puisque je les ai entendus, y'en a quand même pas mal, donc ça peut être un bon point.

(je tiens à préciser que ma note ne comptera évidemment pas dans la moyenne!)

Graphismes (Note : 2,5/5)

C'est du bon vieux RTP VX à toutes les sauces : seuls les charsets ne m'ont pas semblé être de base.
Ces dits-charsets qui se ressemblent quand même beaucoup : chaque personnage a, grosso modo, la même physionomie de tête, seuls les yeux et les cheveux changeant. Ce qui amène donc à des personnages "jumeaux", comme Amber et le héros par exemple. Pas super.
Le mapping est, dans l'ensemble, plutôt pas mal. Certains intérieurs restent quand même sommaires (depuis quand un château a-t-il d'aussi longues allées? Les maisons se trouvent être aussi très vides). Tandis que je ne peux pas vraiment donner de défauts au peu d'extérieurs que j'ai pu voir.
Attention quand même, quand on court, on peut traverser les PNJs. Et niveau map-monde, c'est pas super. Elle est très moche.
C'est peut-être car je n'aime les graphismes de base la concernant. Toutefois, je trouve ça "rageant" de mettre des lieux (en l'occurrence des villages) sur la carte, sans que l'on peut visiter les lieux.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 1/5)

La conception de niveaux est complètement absente, puisqu'il n'y a aucun donjon.
Pareil, les éléments de gameplay sont innotables, puisque les rares combats sont résumés à "utilisation de compétences".
Par contre, on voit pas mal de mapping, qui en général, est pas trop mal.

Personnages (Note : 3,25/5)

Commençons par les points négatifs :
* les faceshets, comme dit plus haut, se ressemblent beaucoup trop. En tenue de soldat, j'ai parfois eu du mal à décerner Stephan de Amber.
* il y a pas mal de personnages secondaires. Néanmoins, ils sont trop effacés,j'aurais beau en avoir vu un, la prochaine fois je ne le reconnaitrai pas. C'est ce qui s'est passé avec des gens du banquet qui nous ont dit nous reconnaitre... bah pas moi.
* du mal à se familiariser au début avec les vrais protagonistes. Heureusement, ça va mieux pas la suite...

... car au final, ils sont plutôt attachants. J'ai bien aimé Amber avec sa touche "farouche" notamment. Elle a un caractère bien affirmé, ce que manque peut être le héros parfois. En fait, c'est un vrai héros, tout gentil. J'aurais aimé un peu + de contrastes dans son caractère, même s'il s'interroge beaucoup sur lui. Et c'est peut-être déjà pas mal.
Quant à Thalia (pas sur du nom, la fille que l'on voit au bal) en deux rencontres, j'ai accroché. Une rare fulgurance de "super point" dans le jeu.

Univers (Note : 3,5/5)

Là encore, je préfère commencer par un défaut : la ville.
Elle est plutôt grande, il faut savoir en jouer. Que les PNJs (qui sont nombreux, c'est pas mal!) nous donnent des petites missions à réaliser, qu'ils soient un peu plus fantasques, qu'ils rendent la ville plus vivante quoi! Car elle est un peu morne, la pauvre.

Sinon, j'ai pu observer un grand travail de background, de contexte dans le monde de Nova Project. Il y a plusieurs races, forces politiques, références à tel ou tel peuple ou personne... Certains PNJs débitent tout ça, et c'est vraiment plaisant.

Narration et Mise en scène (Note : 3,5/5)

Des hauts et des bas une fois encore.
Le scénario en lui-même est très bon. Mais sa mise en scène laisse parfois à désirer. En fait, surtout quelques scènes très WTF :
* le chef ork arrive comme ça, lambda, lors du combat. Pareil, c'est censé être une armée devant nous. Or, il y a 6-7 Orks en fait sur l'écran...
* Amber tue tous les Orks, bravo à elle. C'est pas un peu irréaliste...?
* La scène de la cour martiale m'a elle aussi semblé étrange. Là, je ne saurais pas vraiment dire pourquoi. En fait, ça me semble si difficilement envisageable que seuls 3 personnes jugent un accusé, et qu'ils parlent de leurs stratégies de guerre en un tel moment.

Néanmoins, les dialogues sont très bien écrits, et les fautes peu présentes. Quelques touches d'humour aussi. Un "ensemble +" pour la narration.
Mais voilà, patatra, nouveau point négatif que j'aurais à formuler : les insultes et autres mots vulgaires font tâche quand trop utilisés. A petite dose, ça va. Mais quand ils sont pas mal, c’est tout de suite moins bien...

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Départ / Introduction (Note : 1,5/5)

Si on ne considère pas que tout le jeu est une introduction...
Le début est...
Long.
Oui, c'est l'adjectif adéquat. L'introduction est longue. Et, malheureusement, dans le mauvais sens du terme.
Peut-être à cause du fait que les musiques étaient absentes, mais le début du jeu m'a paru une éternité.
L'intro sert à poser les bases du scénario, en l’occurrence la vie antérieure du héros, qui permet de comprendre "ce qui s'est passé" et "le pourquoi il est là aujourd'hui". Donc, mille et un dialogues ponctuent cette explication, sans que l'on ne retienne totalement leur contenu. Donc, tant de paroles débitées ne servent à rien. Heureusement qu'il y a quand même les trois-quatres combats qui entrecoupent les scènes narratives, et cassent cette monotonie constante. HEUREUSEMENT, oui. Sauf que, comme dit plus haut, le combat face aux Orks étaient vraiment du foutage de gueule --" Et puis, le jeu semble aussi se résumer au même mode de fonctionnement.
Pourquoi ne pas spoilié quelques scènes, et les incorporer dans la suite du jeu grâce au système de flash-backs?
De même, la présentation de l'univers (devant le fond de planète) est juste intenable. TROP d'infos à la fois, on ne retient une fois encore presque rien, et je n'ai pas tout lu tellement j'en avais marre.
Encore une fois, toutes ces explications devraient être données au compte goutte dans l'aventure...
Au final, tu n'as pas réussi à "vendre" ton jeu dès le début. Si je n'avais pas ton jeu à tester pour cette session, et que j'y jouais juste pour le plaisir, je n'aurais pas tenu jusque la fin de l'intro...


Conclusion (Note totale : 2/5)

Je ne veux absolument pas te décourager, knighty. Mais ton projet ne m'a pas emballé, en témoigne cette note sévère.
L'absence de gameplay presque complète y est pour beaucoup. En 45 minutes, j'ai vécu 6 combats, aucun donjons, et 90% de phases de dialogues. Or, on joue aussi à un RPG pour ses combats, sont côté "épique" qu'il peut apporter. Ce jeu en est totalement dénuer. C'est un gros défaut qui plombe complètement l'aventure, et on ne s'ennuie + que l'on avance.
Comble de la malchance, les musiques n'ont pas fonctionnées chez moi. Encore une fois, ça reste un mystère.
Mais ce que l'on peut retenir de positif :
- un scénario travaillé, plein de rebondissements, qui gagnerait à comporterait moins de dialogues.
- dans la confection de ces dialogues, si on omet le fait qu'il y en ai trop, ils ne comportent que très peu de fautes (bravo!) et sont bien construits
- pas mal de personnages qui ont un background solide derrière, mais trop discrets et trop d'un coup.

En conclusion, tout le gameplay à retravailler, une histoire à alléger, et un problème de musiques à régler.


Remarques diverses

* Je me suis arrêté après le combat entre Kendrick et l'autre mage de feu. J'ai pas du faire la moitié. Mais l'absence de combats et de musique m'a tellement gonflée que je me suis arrêté là. Je ne sais donc pas ce qui se cache derrière, et peut-être ça m'aurait fait changer d'avis sur ce test. Mais alors, il faut que tout ça arrive PLUS TÔT.
* L’écran-titre est original dans sa façon d’ « être » : c’est rare d’en voir un en « vertical » ! Néanmoins, je trouve qu’il ne donne pas très envie. Il faut mieux vendre dès le début son jeu !
* On ne court pas assez vite
* J’aime bien le mouvement de caméra quand on se déplace
* La danse est horrible sans musique xD

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !