Test :
Pokémon version Opale
Par elm6

Temps joué : 30 min


Introduction

Pokemon Opale est un projet développé à partir du PSP (Pokémon Script Project) par Opale, Bakura, Antoine Camenen et Aurora Sky.
La démo s'annonce assez courte, par conséquent, c'est un début de jeu qui sera jugé! Espérons que les auteurs aient mis le paquet!


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Le gameplay semble s'inspirer de l'original. C'est plus ou moins le cas, à quelques détails près, comme la gestion de combats, qui sont ici apparents sur la map.
Le choix de donner un Evoli comme Pokémon de départ est aussi plutôt plaisant.
Pour le reste, c'est du fait du PSP, à savoir un gameplay retranscrit fidèlement mais avec quelques soucis pratiques encore. Le moteur a du pain sur la planche avant d'égaler son grand frère.

Histoire (Note : 1/5)

Les histoires de Pokémon ne sont pas connues pour être exceptionnelles, mais là, j'ai peur que ce soit vraiment limite.
Si on veut un Evoli, il suffit de dire "je veux un Evoli" et Marc le donne? Gentil ce Marc.
Puis, Diane sait qu'on veut retrouver notre père? Quand le héros le lui a-t-il dit? Moi je ne le savais pas, c'est louche.
Puis pour finir, on veut battre le maître de la ligue pour retrouver notre père? Quel rapport siouplait?
Peut-être que cela sera effectivement cohérent à la fin, mais il y a un gros souci dans la manière dont c'est amené en ce début de jeu.

Ambiance et Immersion (Note : 1,5/5)

L'immersion et l'ambiance sont au minimum malheureusement.
Tout simplement parce que c'est trop court, le début trop incohérent, et le seul lieu que l'on a à visiter peu entraînant (un village de départ, rien de mauvais, mais les villages de départ sont rarement exceptionnels en terme d'ambiance dans Pokémon et celui-ci ne déroge pas à la règle).
Durant les combats, l'animation manque aussi (exemple: si Psykokwak lance Tourniquet, on n'a pas l'animation réelle de l'attaque Tourniquet, ni rien qui y ressemble de près ou de loin). C'est un frein à l'immersion, à mon humble avis.

Conceptions sonores (Note : 2,5/5)

Certains sons n'appartenant pas à l'univers Pokémon alerterons l'ouïe du pokéfan, mais dans l'absolu rien de très choquant.
Certains sons peuvent être mal utilisés cependant: quand on observe le Skitty en peluche par exemple, le son est celui d'un objet trouvé, alors qu'on ne le prends pas vraiment.
On note aussi pas mal d'oublis sur les sons d'actions, les bruits de portes bien souvent.

Graphismes (Note : 3,25/5)

L'interface graphique et l'esthétique globale sont très fidèles à l'univers original, normal puisque ce sont les graphismes mêmes de Gamefreak qui sont repris.
L'écran titre est digne de la série lui aussi.
Seul défaut, surement lié au moteur du PSP: superpositions légèrement foireuses, quand on passe près d'un lit par exemple, une petite partie du personnage est dessus.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 2/5)

Difficile d'en parler, qu'est-ce qui est original?
Presque tout vient de Pokémon. Pour les éléments que je ne connais pas (quelques décors de végétation, roche, et les personnages principaux), c'est relativement bien fait, donc j'accorde un bon point à ce niveau, s'ils sont custom. Tant pis si je me trompe.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 2/5)

Les systèmes sont, je suppose, ceux mis en place par le PSP, donc difficile de les considérer comme des systèmes originaux.
Les combats apparents sur la map sont une innovation sympa, pas révolutionnaire dans le RPG, mais plutôt étonnante dans un jeu Pokémon de ce genre.
Les menus sont malgré tout un peu lents (pas le menu principal, mais les accès à des magasins...etc). D'ailleurs l'homme qui vend des balls est bien gentil mais ne donne pas les prix.

Level design (Note : 2,5/5)

Le jeu souffre de gros problèmes de passabilité. Au nord du village de début, on peut marcher sur la montagne, rien que ça. Puis sur les arbres, puis sur l'eau.
Concernant l'agencement des maps c'est assez bien fait, mais vu un peu trop grand. Resserrer un peu les environnements pour avoir plus d'élément à l'écran simultanément aiderait à mieux se repérer et à avancer un peu moins à l'aveuglette!
Cela est poussé à l'extrême dans la partie nord au dessus du village.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 2/5)

Trop peu de choses à voir pour en juger malheureusement.
On aperçoit un univers Pokémon classique, et une géographie encore trop incomplète pour être jugée.

Narration et Mise en scène (Note : 2/5)

Première remarque: ATTENTION AUX DIALOGUES! Le texte dépasse souvent de la boîte de dialogue. C'est encore lisible mais tellement dommage!
Aussi, les PNJ sont trop inactifs. Par exemple les voisins. Ils n'esquissent pas un mouvement pendant que notre maman leur parle. C'est impensable dans l'esprit Pokémon qui justement anime à outrance les PNJ, leur fait même effectuer des déplacements d'apparence stupide, juste pour le fait d'animer, de montrer leur vie, leur implication.
Quelques fautes d'orthographe persistent par ailleurs. Elles ne sont pas omniprésentes mais méritent d'être corrigées pour un aspect plus sérieux.
Pour ce qui est des déplacements des personnages en mode cinématique, il y a toujours un temps d'attente trop grand avant le téléport, j'ai cru à un bug la première fois.

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 1/5)

Question originalité, on pourra noter le caractère du déménageur au début, ainsi que l'incroyable jemenfoutisme des "rivaux". Puis bien sûr l'idée des combats en mode non-aléatoire. Le reste n'est pas très original.

Départ / Introduction (Note : 2/5)

Le départ s'annonce assez classique si l'on exclue le fait qu'on nous épargne le monologue du Professeur Pokémon. Ce n'est pas très important mais à rajouter s'il y a une volonté de rester fidèle à l'esprit de la série.
Ensuite, les déménageurs, ok, rentrer dans la maison, ok. Dommage de perdre du temps à monter dans la chambre alors qu'on ne doit rien y faire. C'est une étape à supprimer selon moi, elle n'apporte rien au joueur. L'idée est ensuite de faire connaissance des voisins: comme toujours, donc c'est parfait.
Enfin, à quoi sert donc ce blabla devant chez Marc? On apprend l'existence du manoir combat, c'est bien, mais il est possible de raccourcir, inutile d'en faire autant.
Pour finir, aussitôt le Pokémon obtenu, on est lâchés dans la nature, sans savoir quoi faire. Pas de centre pokémon en vue, pas d'infos supplémentaires, ni de Pokédex. Deux chemins, l'un conduit au manoir où l'on ne peut pas entrer, l'autre à une route où se trouvent des dresseurs mais le premier m'a causé un fatal bug, donc impossible de savoir s'il y avait des choses à voir plus loin.


Conclusion (Note totale : 2/5)

En conclusion, je suis plutôt déçu de cette expérience.
Le jeu en lui-même n'est pas "techniquement inabouti", mais a trop de choses à améliorer. On a vraiment l'impression d'avoir affaire à un travail incomplet, hors l'optique d'une démo, c'est effectivement de ne présenter qu'une partie du jeu, mais sans cette notion de "chantier".
Pokémon Opale peut, s'il prend en compte les différents remarques et conseils, devenir un projet intéressant, mais cela nécessitera pas mal de travail. Il était trop tôt pour inscrire ce jeu aux Alex d'Or je pense. Espérons que les divers retour sur cette intro de jeu sera utile à l'équipe!


Remarques diverses

*Dans les options, la fenêtre 2 est similaire à la fenêtre 1.
*La maman de Diane me demande si Icare ne m'embête pas trop. Aucun risque je ne connais pas ce garçon... °°'
*Fatal bug au premier combat: manque un BGM.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !