Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
wombax transporter
Par Zexion

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

wombax transporter (pas de majuscules ?) fait un pari risqué. Celui de mélanger différents univers qui à priori n'ont rien à voir ensembles. Comment s'en sort-il ?


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Comme la plupart du temps, on utilisera les flèches directionnelles pour se déplacer, la touche espace pour pour interagir, et la touche d’échappement pour accéder au menu.

A cela s'ajoute une touche pour combattre (puisque le jeu bénéficie d'un système de combats en temps réel), une touche pour pouvoir rejoindre instantanément la station Wombax Entreprise, ce qui est fort pratique quand on est perdu ou simplement pour gagner un peu de temps (les maps étant abusivement grandes).

Enfin, dans la ville du monde "normal", gigantesque, une touche est disponible pour utiliser une voiture (à condition que vous en possédiez une). Là encore c'est plutôt pratique même si le système n'est pas exempt de défauts (voir plus loin).

Histoire (Note : 1/5)

L'un des grands abonnés absents du jeu.
On est propulsés dès le départ dans le siège d'une entreprise, qui propose à ses clients de les envoyer visiter d'autres mondes, médieval, futuriste, ou "normal" (je comprends vraiment pas l'intérêt de celui-ci puisqu'il suffit de sortir de chez soi pour être dedans). Enfin bon, pourquoi pas. Le soucis c'est que la trame scénaristique se résume à peu près à cela. Après de rapides explications (hélas bien incomplètes à mon goût), on est amenés à choisir entre un monde normal ou médiéval, le futuriste n'étant pas accessible dans cette démo.
Qu'importe votre choix, le principal soucis est qu'une fois téléporté à l'endroit choisi, après une rapide "visite guidée" qui consiste en une simple énumération des lieux disponibles, eh bien... plus rien ! Vous êtes livrés à vous même. Pas le moindre fil directeur. Oh bien sûr, en vous baladant par-ci par là vous finirez pas trouver un personnage qui vous confiera une quête, mais elles sont si rares que c'en est anecdotique. Ce défaut est présent aussi bien dans le monde futuriste que dans le monde "normal" (il serait vraiment bon de le renommer en "monde contemporain").

Bref, de façon générale l'aventure n'est pas suffisamment scénarisée,on ne sait pas quoi faire ni où aller. On a du mal à trouver un intérêt au jeu.

Ambiance et Immersion (Note : 0,5/5)

Difficile de s'immerger. Le fait est que le jeu mélange des univers qui n'ont rien à voir. En qu'aucun de ces univers n'est réellement développé. C'est moche à dire, mais on s'ennuie du début à la fin.
Il m'est avis que plutôt que de jouer la carte de la quantité de contenu, l'auteur devrait sérieusement en revoir la qualité.
Scénario proche du néant, aucun soin dans la rédaction des dialogues, maps non terminées (elles comportent des zones noires, pas mappées), aventure quasiment pas scénarisée, certains systèmes bogués.

Conceptions sonores (Note : 2/5)

Bon, musicalement, ça commence fort, parce qu'en introduction on à droit d'entrée de jeu à un morceau d'artiste que je ne connais pas, mais qui me paraît tout à fait décalé par rapport au thème du jeu.
Je n'ai pas été spécialement choqué par les autres musiques, si ce n'est par celle du Seigneur des Anneaux (Concerning Hobbits) qui nous accompagne tout le long de notre aventure dans le monde médiéval. A éviter, c'est beaucoup trop connu et ça instille une impression de bizarrerie.

Les bruitages sont assez rares, il pourrait être intéressant d'en placer plus régulièrement pour renforcer l'immersion (entrée dans un bâtiment, coup de téléphone, etc)...

(Petit HS : sur ta fiche il est annoncé 219mo pour 1h de jeu. Outre le fait que le jeu pèse en réalité 245 mo, je trouve que c'est beaucoup trop pour une démo qui ne dure qu'une heure. Après avoir regardé plus attentivement, c'est la faute de ton dossier musical qui pèse... 208mo. Je te conseille fortement de faire des choix de musiques plus restreints, sinon à ce rythme ton jeu pèsera beaucoup trop à la fin).

Graphismes (Note : 1/5)

Les graphismes sont pour majorité ceux de base de RPG Maker VX. Ils sont donc plutôt jolis, bien qu'un peu trop déjà-vus. Bon par contre, autant le dire franchement : ils sont très mal utilisés. Je donnerai pour exemples la façon dont sont mappés la panneaux publicitaires dans le monde "normal", ou encore la façon dont est mappée l'estrade dans le monde médiéval.
A cela s'ajoutent quantité de graphismes créés ou modifiés par l'auteur... et là c'est le drame ! Par exemple, certains chara ont vu leurs vêtements être refaits grâce à l'outil pinceau (oui oui, j'ai bien dit pinceau) de Paint (en épaisseur X3). De nombreux autre éléments sont victimes d'agressions du même genre.
Enfin, dernier acte de barbarie mais pas des moindres, le jeu entier est ponctué d'images totalement hors-sujet, supposément censées être drôles. Elles sont la plupart du temps tirées de films ou de dessins animés et apparaissent lorsque le héros s'approche d'un téléviseur, ou bien va voir un film au cinéma. Bon soyons clair : ce n'est pas drôle et ça n'apporte rien au jeu. En plus, certaines d'entre elles sont même des gribouillages réalisés par l'auteur, censées représenter des onomatopées...


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 3/5)

Je pense que l'auteur a voulu mettre l'accent là-dessus. Et on observe en effet que c'est globalement plus soigné que le reste du projet.

Tout d'abord, avancé dès le début du jeu comme l'un de ses point fort, on trouve le MySpace. Il s'agit en faite d'une sorte d'espace personnel, où le joueur peut faire usage des objets qu'il à récolté lors de son aventure dans les différents mondes. Enfin pour l'instant ce qu'on peut faire, c'est en gros regarder la télévision et jouer à la console de jeu si on en a acquis une (ce que je n'ai pas réussi à faire).
Tout aussi intéressante, la possibilité d'inviter dans cet espace des personnes que vous auriez rencontré durant ses voyages à l'aide de votre téléphone. Bon, la gestion du répertoire téléphonique est assez maladroite puisqu'il s'agit en fait d'une map sur laquelle évoluent les personnages qui vous ont confié leur numéro. Les possibilités d'interactions avec les invités sont aussi un peu limitées.
Depuis ce MySpace il semble aussi possible d'accéder à un monde que le joueur peut construire de ses mains, mais malgré toutes mes tentatives je ne suis arrivé à rien.
Bref, le MySpace est une idée intéressante, mais qui mérite encore d'être développée davantage.

La map de ville "normale" est vaste, aussi fut-ce une bonne idée que d'offrir la possibilité au joueur de se déplacer en voiture. Mais le système d'appui sur une touche est très mal fait, lorsqu'on presse le bouton, le héros passe en mode voiture puis repasse directement en mode héros, si bien qu'il faut toujours s'y reprendre à plusieurs fois. Pense à rajouter un temps d'attente.

Le système de combat semble intéressant, mais il n'est expliqué en détails à aucun moment, on se retrouve à tambouriner une touche pour vaincre ses adversaires.
Combattre en arène est une bonne idée, cependant cela a peu d'intérêt lorsqu'il est impossible de perdre (l'ennemi ne fait aucun dégâts)

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 1,75/5)

Le background du jeu n'est pas vraiment développés. La plupart des occasions qui auraient pu être utilisées pour ce faire ont été manquées.
Par exemple, les dialogues sont souvent monopolisés par des répliques banales de la vie de tous les jours, ils ne nous apprennent rien à propos des mondes dans lesquels on se trouve. C'est dommage. Idem dans les bibliothèques, aucune informations.

Niveau mapping, il y a de gros efforts à faire. Vraiment. Les maps sont immenses, beaucoup trop immenses. Tes maps de mondes pourraient être beaucoup plus petites, au moins 5 fois. Et du coup, forcément, qui dit mapping trop grand dit mapping extrêmement vide. Il y a aussi des trucs aberrants dans ton mapping : par exemple la façon dont tu as fait les panneaux publicitaires en ville, c'est juste pas possible. Pour faire les murs en intérieurs, faudrait peut être respecter la perspective aussi, non ?

Enfin, des problèmes de passabilités récurrents. On peut marcher sur des massifs de fleurs mais pas sur des fleurs seules, on ne peut pas passer derrière les objets comme les lampadaires, ...

De gros efforts à fournir de ce côté là pour améliorer l'ensemble.


Narration et Mise en scène (Note : 0,75/5)

La narration, comme indiqué plus bas dans la partie "humour" se résume trop souvent à des dialogues grossiers, immatures, et sans intérêt. Hormis quelques exceptions, ils ne nous apprennent rien du tout.
La mise en scène est réduite à son strict minimum puisqu'on aura l'occasion d'assister à aucune véritable cinématique. Il n'y a jamais d'animations, les personnages ne se déplacent pas et restent figés. Bon okay, il y a quelques exceptions mais les compter sur mes doigts ne me permettrait pas de finir ma première main.


Humour (Note : 0,75/5)

Comme dit plus tôt, la plupart des personnages que vous aborderez vous offrirons plusieurs façons de répondre. Jusque là, c'est très bien.
Le soucis, c'est que ça se résume la plupart du temps à ceci :
- Choix sérieux
- Choix "humoristique" 1
- Choix "humoristique" 2
- Choix "humoristique" 3

Et il y a une raison pour laquelle j'utilise des guillemets. Cet humour est la plupart du temps totalement immature et déplacé, du niveau d'un adolescent à qui il manquerait pas mal de cases. Il consiste dans la majorité des cas à envoyer le personnage qui nous parle aller se faire foutre, à être grossier, ou à l'insulter. Il n'y a aucune subtilité dans cet humour là, c'est un énorme point noir du jeu.

Il n'est pas drôle non plus d'afficher des images de films ou de dessin animés (ou même encore des gribouillages, si si) à l'écran à tout va.

Originalité (Note : 0,5/5)

La seule réelle originalité positive tient dans le MySpace, système qui est encore à compléter pour devenir intéressant.

Le concept de multimondes vanté par le jeu se révèle au final être un fardeau puisque tous sont sous-développés.

Départ / Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,75/5)

A la base parsemé de semblantes bonnes idées comme le MySpace, la possibilité de parcourir différents mondes, se trouve au final entaché par de nombreux défauts.

Premièrement, le multimondes s'avère n'être pas un si bon pari que cela, dans la mesure où les efforts de l'auteur se sont divisés entre ces différents mondes, et qu'au final aucun n'atteint un réel niveau de qualité.

Il est quand même aberrant de constater qu'il y a dans le jeu des maps non terminées auxquelles le joueur à accès, idem pour les systèmes (pourquoi diable donner accès au joueur au monde qu'il est censé pouvoir créer de ses propres mains alors qu'il ne peut pas encore le faire ??)

Par ailleurs, les aspects graphiques et scénaristiques du jeu sont complètement négligés,le mapping est vide et trop espacé.

Enfin, le jeu se traine son soi-disant humour comme un boulet.

Je dois le dire, si ce n'avait pas été dans le cadre des Alexs, j'aurais sûrement arrêter de jouer rapidement.
Malgré tout, je conseille à l'auteur de ne pas se décourager. S'il tient compte des remarques des différents tests des jurés, je ne vois aucune raisons qu'il ne puisse pas améliorer le tout, combler les vides et sublimer les quelques bonnes idées qui parcourent le jeu.


Remarques diverses

Bugs et soucis divers :
- Nombreuses fautes d'orthographe et absence très fréquente de ponctuation, jusque dans le titre du jeu.
- Je peux rentrer en voiture dans l'un des immeubles et même parler au concierge.
- Je ne peux pas jouer à la console directement dans mon MySpace car je n'en ai pas. Mais si j'invite quelqu'un et que je lui propose de jouer, pas de soucis, le jeu me laisse jouer.
- Les pris du vendeur de kebab en ville sont indiqués en euros, alors que la monnaie du jeu porte un autre nom.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !