Aëdemphia
Pas de logo
Généralités Auteur(s) : Sylvanor
Support : RPG Maker 2003
Ce jeu fait partie d'une série : Aëdemphia
Lien de téléchargement : Pas encore
En détails Session : 2003-2004
Statut dans le concours : Vainqueur
Genre : RPG
Poids du jeu : 313 Mo
Site officiel : http://aedemphia.warparadise.com
Description de l'auteur Aëdemphia est la suite d'une petite nouvelle que j'ai écrite intitulée La Fin d'une Eternité. Heureusement, il n'est pas nécessaire de la lire, bien qu'elle soit fournie avec le jeu.
L'héroïne, Irzyka, a vécu toute sa jeunesse dans un monde extrêmement terne, où seule une ville existait. Celle-ci n'était qu'ordures et déchets: on l'appelait le Dépotoir. Heureusement, Irzyka avait la chance de vivre dans ce mystérieux palais isolé de l'horreur extérieure, surnommé l'Isoloir. Lorsqu'un jour, Erun, l'un de ceux qui croupissaient au-dehors, l'enleva de son foyer, elle prit conscience des horreurs du monde où elle se trouvait et rejoint les habitants des ordures dans leur lutte pour la survie. Après maintes péripéties, ils comprirent que les Isolés, habitants de l'Isoloir, travaillaient sur un portail entre les mondes. Ce portail nécessitait une personne particulière pour créer une passerelle entre les deux mondes. Erun, condamné à cette tâche depuis sa naissance, fut contraint d'y donner sa vie. Irzyka emprunta alors la passerelle pour quitter le Dépotoir. Mais tous les autres périrent dans cet instant, et le monde où elle était née fut détruit.
Pour plus de détails, je ne saurais que trop vous conseiller de lire la petite nouvelle
Mais un résumé inclus dans le jeu pourra peut-être encore vous en dire plus.

Arrivée dans son nouveau monde, appelé Estarzall, Irzyka fit la connaissance d'un jeune homme en quête de la vengeance de ses parents tués par un tyran appelé à juste titre l'Ame sans Coeur. Ce jeune homme s'appelait Ufa, et ils voyagèrent à travers le monde en quête d'une armée capable de détrôner le redoûtable tueur.

C'est au moment de l'assaut contre sa forteresse - avec l'armée enfin constituée - que le jeu commence.

Pendant l'assaut, le "djidaque" volant d'Irzyka (sorte de vaisseau de guerre) est démoli et celle-ci, au lieu de se retrouver morte, se réveille... Dans un nouveau monde, une fois de plus! Pourquoi? Où est-elle? Irzyka ne souhaite désormais plus que rentrer à Estarzall.

Mais dans sa quête de retour, elle fera la connaissance de bien des gens, et finira par rejoindre Aëdemphia, la terre sacrée des Rêves, carrefour des Mondes et des âmes des morts. Elle prendra connaissance d'un mal bien supérieur à ce qu'elle pouvait imaginer...


Techniquement, le jeu possède des menus et des combats entièrement personnalisés.



Les combats sont égalements personnalisés et se déroulent à la vue de profil. Vous pourrez diriger jusqu'à 4 Personnages Joueurs en même temps. Ils se déroulent dans un tour par tour absolument strict (pas de jauge ATB ou de caractéristique vitesse).



Chaque personnage a ses propres magies et équipements. Un système de capacités en fonction des armes équipées est également de la partie, il permet une gestion de Points de Fatigue, et vous permettra d'utiliser des attaques dévastatrices même en étant à cours de MP.

En outre, le jeu gère un système de réputation complexe basé sur de nombreuses quêtes annexes (une vingtaine réalisées, celles-ci n'étant pas linéaires et pouvant donc être terminées de la façon correspondant la mieux à la voie que vous préférez choisir: bonne ou mauvaise).
Les relations avec vos compagnons sont également variables et pourront influer sur les dialogues qu'ils auront avec vous (par exemple, Aredas refusera de vous raconter son passé si vous n'entretenez pas de bons rapports avec lui).

A ce propos, la possibilité de dialoguer avec vos compagnons est disponible à tout moment et vous permettra de vous rappeler votre quête principale, d'en apprendre davantage sur l'histoire leur histoire, ou encore de leur apprendre/se faire apprendre quelques trucs afin d'augmenter vos caractéristiques, la possibilité d'exercer cet enseignement dépendant bien sûr des caractéristiques de celui qui fera le prof.



Il y a également d'autres aspects techniques, comme une alternance jour/soir/nuit/matin, ou l'affichage des compagnons qui suivent le héros (comme dans FFVIII ou, sur PC, Fallout).

Au sujet de Fallout, un petit aspect qu'Aëdemphia a hérité de celui-ci est probablement la présence de nombreux Easter Eggs.
Qu'est-ce qu'un Easter Egg? C'est un petit clin d'oeil à une oeuvre, un film, un roman, un jeu, qu'on a bien aimé par exemple. Ces clins d'oeil sont bien entendu cachés dans le jeu et il est plaisant de les retrouver (ils sont cachés dans les dialogues, les noms des personnages, les objets...). Une liste de ces Easter Eggs est sur le site officiel mais, étourdi comme je suis, j'en ai oublié au moins un bon tiers (c'est encore plus marrant comme ça, finalement).

Il y a plus de 80 objets actuellement, dont une soixantaine d'équipements divers (armes, casques, accessoires, armures). J'estimerais la durée de vie entre 4 et 9 heures de jeu, cela dépendant de votre façon de jouer (quêtes ou pas, marche rapide ou pas, dialogues, combats...).
Actuellement, Aëdemphia contient 5 villes, 28 monstres et une quinzaine de magies.

Musicalement, les morceaux sont réalisés par des artistes professionels, tels que Enya, Gregorian, Enigma, Vangelis...
Les bruitages sont essentiellement tirés des RTP, mis à part les bruits des pas, des escaliers d'Ovarianne et l'ambiance nocturne qui sont l'oeuvre d'Unikfingers.

Graphiquement, les décors sont des rips de jeux connus comme Chrono Trigger, Seiken Densetsu 3, Wild Arms ou encore Suikoden 2. Ils ont été pour la plupart mélangés entre eux et j'ai pris le soin de modifier leurs couleurs par des filtres afin de personnaliser l'ambiance le plus possible.


Les portraits des personnages sont des artworks de mon cru réalisés à la main puis scannés et recolorés informatiquement. Les charsets des héros sont entièrement customisés (au pixel par pixel ) tandisque ceux des PNJ sont généralement tirés des RTP puis "étirés" de manière à mieux s'intégrer dans l'ambiance d'Aëdemphia.


Une carte du monde est également disponible, vous pourrez d'ailleurs y trouver des renseignements sur les lieux par l'intermédiaire d'Arniok qui fera office de guide.



Deux boss optionels cachés sont présents dans le jeu, ce qui promet quelques petits défis qui j'espère vous plairont.

Pour ceux qui ont joué à la précédente démo, voici ce qu'ils trouveront de nouveau:

- Changements des panoramas pour la montagne d'Erfanan: des rips d'Icewind Dale sont cette fois utilisés, ce qui, je trouve, est de meilleur effet.
- Nouveau menu d'options, avec possibilité de courir.
- Animation des monstres
- Changement du jaune matinal en gris pâle (moins flashy)
- Ajout des bruitages nocturnes créés par Unikfingers
- Une vingtaine de nouveaux équipements. 5 nouvelles magies.
- Une nouvelle ville: Némésyle, un nouveau boss, de nouveaux ennemis.
- 1 heure de jeu supplémentaire environ.
- De nouveaux portraits pour Manalianne et Irzyka.
- De très nombreux bugs corrigés! (j'en profite pour remercier tous mes testeurs).
- Un meilleur affichage des dégâts (plus du texte qui oblige à presser Entrée toutes les 5 secondes, mais des pictures qui permettent un affichage à la FF).

Et peut-être d'autres trucs, mais comme j'oublie à mesure ce que je fais, je vais m'arrêter là
Screenshots
J'aime 2 membres aiment ce jeu : Kvk, lidenvice
Vidéos Ajouter une vidéo
Partagez !
Page : 1
Pseudo
Commentaire
Page : 1
Monos - Publié 14/08/2012 à 14:58:55


Membre
36 messages
Ce jeu est nul. Ce n'est même pas de la 3d et les ombres ne sont pas du tout réaliste.
Monos est la. Nonnnnnnnnnnnnnnnnn.

Vous souhaitez donner votre avis sur ce jeu ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !